Un de plus, c'est grave docteur ?

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Diel
A aimé : 0
A été aimé : 0

Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par Diel »

Bien le bonjour d'Alsace :D

Je suis un jeune homme de bientôt 28 ans, je me nomme Diel et... je suis un extraterrestre :shock: Il y a un long moment que je pensais à m’inscrire sur un forum comme celui-ci, sans jamais me lancer.

Je suis gay et très peu porté sur la chose. Je vis plutôt bien ma vie de célibataire, ma "non-sexualité" aussi d'ailleurs. La seule chose que je trouve encore assez pénible et de ressentir cette habituelle pression lorsque je crois pouvoir profiter d'une rencontre sans que l'homme face à moi n'est une idée derrière la tête. Mais je ne vous apprend rien n'est-ce pas ?

Au final, je suis devenue tellement blasé que c'est effrayant parfois :mrgreen:

Voilà voilà...

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4177
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 306 fois
A été aimé : 398 fois

Re: Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par Lilly »

Image

Image
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Tamino
Membre
Messages : 19
Enregistré le : 12 mai 2015, 18:07
Localisation : Clermont-Ferrand
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par Tamino »

:cake:
Bienvenue Diel
Essaie de ne pas être blasé, les réactions que suscitent ton manque d'entrain pour le sexe sont connues par tous ceux qui comme toi, comme moi, comme celles et ceux qui fréquentent ce forum... Il y a les réactions des partenaires de qui nous attendons de la tendresse - sémantique qui leur est souvent inconnue ! - et qui, vexés de notre fin de non recevoir nous gratifient de termes plus ou moins sympathiques ; il y a les interrogations de la famille et des amis qui nous soupçonnent sinon du pire, du moins d'avoir un sérieux problème (égoïsme, anormalité... que sais-je encore !)
Tu dis bien vivre ton célibat et ton asexualité ; c'est le principal même si parfois... on se dit tous à un moment ou à un autre que la vie à deux c'est mieux. Face à la pression exercée par certains S (il y en a qui sont suffisamment ouverts pour tenter de comprendre et accepter), dis-toi que nous ne sommes ni anormaux, ni handicapés mais différents, autres. A part notre attitude dans un lit, je mets au défi quiconque de nous repérer alors, vivre et laisser vivre n'est-ce pas la meilleure solution ?
Si tu as face à toi un homme avec une idée derrière la tête (quoique à mon avis, elle est ailleurs son idée mais bon...) essaie l'humour et conseille lui de la mettre dans sa poche, son idée :P ; certes, ça ne marche pas à tous les coups mais qu'est-ce que ça soulage :mrgreen:
"Nul feu, nulle glace ne rivalisera jamais avec la foule des chimères qui se pressent dans un coeur d'homme"F.S. FITZGERALD

Avatar du membre
zeta
Affable
Messages : 105
Enregistré le : 15 mars 2015, 16:48
Localisation : Venissieux
A aimé : 6 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par zeta »

Bonsoir,

Bienvenue parmi nous ^^ Je pense également que ton problème avec les rencontres est le même que chez beaucoup d'entre nous, garde courage.

++
Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés.

Avatar du membre
melleA
Adepte
Messages : 231
Enregistré le : 16 févr. 2014, 21:51
Localisation : Picardie
A aimé : 6 fois
A été aimé : 14 fois

Re: Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par melleA »

Bonsoir et bienvenue

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4218
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 31 fois
A été aimé : 62 fois
Contact :

Re: Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par cyclodocus »

faut pas être pressé
tout vient à point ......
dès que tu ne t'y attendras plus

Diel
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par Diel »

Merci beaucoup pour vos messages de bienvenue ^^
Tamino a écrit ::cake:
Bienvenue Diel
Essaie de ne pas être blasé, les réactions que suscitent ton manque d'entrain pour le sexe sont connues par tous ceux qui comme toi, comme moi, comme celles et ceux qui fréquentent ce forum... Il y a les réactions des partenaires de qui nous attendons de la tendresse - sémantique qui leur est souvent inconnue ! - et qui, vexés de notre fin de non recevoir nous gratifient de termes plus ou moins sympathiques ; il y a les interrogations de la famille et des amis qui nous soupçonnent sinon du pire, du moins d'avoir un sérieux problème (égoïsme, anormalité... que sais-je encore !)
Tu dis bien vivre ton célibat et ton asexualité ; c'est le principal même si parfois... on se dit tous à un moment ou à un autre que la vie à deux c'est mieux. Face à la pression exercée par certains S (il y en a qui sont suffisamment ouverts pour tenter de comprendre et accepter), dis-toi que nous ne sommes ni anormaux, ni handicapés mais différents, autres. A part notre attitude dans un lit, je mets au défi quiconque de nous repérer alors, vivre et laisser vivre n'est-ce pas la meilleure solution ?
Si tu as face à toi un homme avec une idée derrière la tête (quoique à mon avis, elle est ailleurs son idée mais bon...) essaie l'humour et conseille lui de la mettre dans sa poche, son idée :P ; certes, ça ne marche pas à tous les coups mais qu'est-ce que ça soulage :mrgreen:
Le truc c'est que... lorsque je ne suis pas confronté à une personne que j'intéresse, ma vie de célibataire est très sereine et agréable à vivre. Je ne vis pas au jour le jour en me disant "Tiens je suis célib" je n'y pense pas voilà tout. Mais il est vrai que si tu as envie de tenter une relation à deux et bien là... :mrgreen: cela devient irritant. J’emmagasine beaucoup de colère car j'en veux à cette personne de me mettre autant de pression, c'est pesant. Et parfois (autant être honnête) mon homosexualité n’arrange pas les choses à côté. Mes rapports se sont étendus sur des années d'écart car je ne m'éveille qu'à ce qui me semble exceptionnel, indépendamment de ma volonté. Je dois fonctionner par cycle :mrgreen: Situation exceptionnelle, personne exceptionnelle, circonstances exceptionnelles ect. Mais le reste du temps cherchez pas c'est mort :ouhla:

Tamino
Membre
Messages : 19
Enregistré le : 12 mai 2015, 18:07
Localisation : Clermont-Ferrand
A aimé : 0
A été aimé : 2 fois

Re: Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par Tamino »

Ben... je ne vois rien que de très normal et ordinaire dans ce que tu écris Diel ! Sans confrontation avec autrui tout va bien mais, c'est lors d'une rencontre que tout se corse (à mon avis beaucoup de S sont dans le même cas ...)
Ayant (beaucoup) plus d'années au compteur que toi, je peux t'assurer qu'il est normal de s'éveiller à qui nous semble exceptionnel, à une époque exceptionnelle et dans une situation exceptionnelle... ça s'appelle tomber amoureux et c'est une très belle aventure même si dans notre cas, elle est difficile car faire comprendre et accepter que l'on est amoureux sans avoir envie de sexe est un peu... compliqué ! Quant au reste du temps, prends le comme il vient sans pression excessive et en essayant (plus facile à dire qu'à faire) de ne pas avoir de regrets
"Nul feu, nulle glace ne rivalisera jamais avec la foule des chimères qui se pressent dans un coeur d'homme"F.S. FITZGERALD

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Re: Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par Dexter »

Bienvenue :)

bien un autre gay ^^
La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Diel
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par Diel »

Encore une fois merci à vous ^^
Dexter a écrit :
bien un autre gay ^^
Ah ? Heu.. ok :mrgreen: :mrgreen:

RValiasRV
Ascendant
Messages : 903
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par RValiasRV »

Bienvenue Diel ;-) :cake: :cake:
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3764
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 644 fois
A été aimé : 957 fois

Re: Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par Baelfire »

Bienvenue Diel !

Diel a écrit :Le truc c'est que... lorsque je ne suis pas confronté à une personne que j'intéresse, ma vie de célibataire est très sereine et agréable à vivre. Je ne vis pas au jour le jour en me disant "Tiens je suis célib" je n'y pense pas voilà tout. Mais il est vrai que si tu as envie de tenter une relation à deux et bien là... :mrgreen: cela devient irritant. J’emmagasine beaucoup de colère car j'en veux à cette personne de me mettre autant de pression, c'est pesant. Et parfois (autant être honnête) mon homosexualité n’arrange pas les choses à côté. Mes rapports se sont étendus sur des années d'écart car je ne m'éveille qu'à ce qui me semble exceptionnel, indépendamment de ma volonté. Je dois fonctionner par cycle :mrgreen: Situation exceptionnelle, personne exceptionnelle, circonstances exceptionnelles ect. Mais le reste du temps cherchez pas c'est mort :ouhla:
J'ai l'impression que tu me décris...avec l'homosexualité en moins. Etre avec quelqu'un c'était me priver de ma vie douillette et sereine de célibataire. C'était m'empêcher de faire ce que je voulais quand je le voulais. Rendre des comptes, devoir inclure quelqu'un dans mon emploi du temps, dans ma maison, dans mon intimité alors que je ne le voulais pas spécialement. Et du coup j'accumulais aussi une certaine rancune vis à vis de mes partenaires. C'est tellement intrusif d'être en couple aussi ! Tu apprends toute ta vie à être autonome et un jour PAF il faut que ça change! Tout ça pourquoi ? Parce que tu es avec quelqu'un. C'est trés intrusif!

Du moins c'est ce que je pensais jusqu'à ce début d'année. Mais il y a parfois des rencontres qui chamboulent tout.
Image

TAGADAAAAA !!!

Diel
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par Diel »

Rendre des comptes oui ! C'est exactement ça. Ce que j'ai du mal à encaisser, c'est aussi cette dictature autour du couple. Il faut faire comme ci, il faut faire comme ça. Alors vivre que vivre instinctivement son couple serait déjà plus plaisant.

Si tu as trouvé chaussures à ton pied, tu as bien de la chance ;)

Avatar du membre
MariMa
Membre
Messages : 29
Enregistré le : 27 mai 2015, 22:31
Localisation : Thionville (57)
A aimé : 2 fois
A été aimé : 2 fois
Contact :

Re: Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par MariMa »

Salut Diel :cake:

Tu habites où en Alsace ? (J'habite en Lorraine mais j'ai fait mes études à Strasbourg)

Ce que tu dis sur le couple et le célibat, c'est ce que j'ai vécu aussi. C'est dans le célibat que je trouve mon équilibre. J'ai pas été longtemps en couple (seulement quelques mois) mais à chaque fois, j'avais l'impression de jouer un rôle (il fallait que je sois plus ci, et moins ça), et celui de petite amie ne me convient pas.

Tu veux dire quoi par "vivre instinctivement un couple" ?

Diel
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Un de plus, c'est grave docteur ?

Message par Diel »

MariMa a écrit :Salut Diel :cake:

Tu habites où en Alsace ? (J'habite en Lorraine mais j'ai fait mes études à Strasbourg)

Ce que tu dis sur le couple et le célibat, c'est ce que j'ai vécu aussi. C'est dans le célibat que je trouve mon équilibre. J'ai pas été longtemps en couple (seulement quelques mois) mais à chaque fois, j'avais l'impression de jouer un rôle (il fallait que je sois plus ci, et moins ça), et celui de petite amie ne me convient pas.

Tu veux dire quoi par "vivre instinctivement un couple" ?
Merci à toi Marima :wink: Et bien je suis Mulhousien à vrai dire. En revanche j'ai rarement mis les pieds à Strasbourg.

Pour te répondre je n’ai jamais vécu en couple mais j'ai été en couple. Il y a une différence entre être et vivre non ? Je ne sais pas ce que vous en penser ? J'ai été amoureux. Lui aussi. Mais c'était une sorte d'histoire à la Brokeback Mountain (sans rire c'est vrai :roll:) donc impossible au final. Dur, très dur tout ça. Toutefois je me suis jamais senti à côté de la plaque avec ce garçon. Il n'a jamais été pressant, ne pensait pas qu'à ça, ça lui importait pas grand chose au fond et ça se sentait. Il voulait qu'on profite d'être à deux, comme moi. C'est cela que j'entends par "instinctivement" ce que toi tu as très bien expliquer en disant "j'avais l'impression de jouer un rôle" alors qu'on ne devrait pas subir son couple. On devrait le vivre sans se prendre la tête quoi.

Répondre