Le jour où...

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Répondre
melissa06
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 27 janv. 2012, 16:53
Localisation : Nancy
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Le jour où...

Message par melissa06 »

chapson a écrit :
melissa06 a écrit :En plus,je dois préciser que je suis fière de l'être, car cette société qui est totalement basée sur le cul me répugne au plus haut point!Je ne vois pas du tout pourquoi les gens accordent tant d'importance au sexe au point que des couples se séparent à cause de cela! Personnellement je préfère de loin le romantisme, le rêve, le partage d'idées et de loisirs avec la personne aimée que de toujours penser au cul.
T'as bien raison, moi je n'assume pas bien parce que vraiment les gens sont tous à fond dans ce truc, et on est vraiment vu comme des extra terrestes, ayant forcément vécu quelque chose dans sa jeunesse, ou ayant juste un blocage...Même si j'ai jamais rien vécu, les autres voit ça comme quelque chose de grave qu'il faut guérir. (exemple : Dr House...) Et c'est plutôt gênant d'être vu comme une personne ayant "un problème". Je m'assume déjà très bien comme Homosexuelle, mais alors homo-asexuelle, je suis pas prête. lol
Mais tu as raison, faut être fière. Cette société pornographique est plutôt dégueu, et je comprend même les asexuels qui le sont juste par révolte. (l'origine du terme, en fait!)
angel76 a écrit :à un moment j'ai même pensé être lesbienne ou bi! Et bien finalement c'était pas non plus ça! lol :P
Ahah, comme moi...Après ça n'empêche d'avoir une préférence pour un sexe, tu sais!

Oui c'est vrai que c'est assez dur d'être toujours perçue comme anormale! Je trouve qu'ils devraient plus en parler à la télé et dans les magazines car beaucoup de gens dans notre cas pourraient alors se rendre compte qu'ils sont asexuels.Au lieu de ça ils diffusent toujours des programmes basés sur le cul,c'est vraiment fatiguant à la longue. :x
Ah oui et comme toi je n'ai jamais vécu de choses dans mon enfance qui auraient pu créer un quelconque blocage, c'est juste ma nature.
Pour le fait d'être homo ou pas, à vrai dire je suis un peu l'inverse de toi, je m'assume très bien en tant qu'asexuelle mais j'aurais plus de mal en tant qu'homosexuelle! lol Je préférerais dire bi que homo si je devais choisir car ce serait trop d'un coup! :p
Je dois quand même avouer que j'ai déjà eu pas mal d'attirances envers les filles, c'est d'ailleurs ça qui m'a fait douter^^
Si tu n'es pas toi même dans ce monde, tu ne le seras jamais.

Avatar du membre
kattryn
Amibe
Messages : 79
Enregistré le : 28 nov. 2011, 17:53
Localisation : loiret
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re:

Message par kattryn »

dragonrouge14 a écrit :Quand j'ai découvert le terme asexualité et son explication , je me suis dit Oui , enfin , c'est ça que je cherchais depuis si longtemps !!!
Oui , moi aussi !!!!!!
Enfin , on ne va pas pas me juger , me demander de faire des efforts.

:wink:
Le viol, c'est l'amour par effraction

Avatar du membre
Vince27
Altruiste
Messages : 1157
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
A aimé : 153 fois
A été aimé : 168 fois

Re: Le jour où...

Message par Vince27 »

Salutations,
j'ai eu le temps de lire attentivement FAQ et autres lexiques (problème de logistique pour l'admin à valider mon compte, mais ce n'est point grave :wink: ).

Je me croyait être l'inventeur du terme "asexuel" (qui ne figure pas dans le dico) et je pensais que les rares autres personnes qui n'avaient pas de rapport sexuel n'étaient qu'abstinents (dans le style : :sermon:)
...je me trompais lourdement !

gourvi
Néophyte
Messages : 1
Enregistré le : 29 oct. 2012, 22:38
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Le jour où...

Message par gourvi »

Vince27 a écrit :Je me croyait être l'inventeur du terme "asexuel" (qui ne figure pas dans le dico)
Pareil :) sauf que je me doutais que certaines personnes étaient comme moi.

Au début (à la puberté) j'ai commencé à avoir une libido, mais après quelques mois elle a commencé à disparaître. Pas qu'elle me manqua réellement (j'en avais l’habitude), mais la voir disparaître me fit peur. Je croyais que c'était la faute à une frustration, une timidité ou autre tension sociale ou autre...
J'ai commencé à croire inconsciemment que tout le monde était comme moi, dans la vie de tous les jours les gens ayant un comportement asexuel. Mais à chaque fois que je me rendais compte qu'untel ou untel autre ne l'était pas j'entrais dans un état d’incompréhension, de malaise et de colère, devenant même parfois agressif envers eux sans même comprendre pourquoi... :!:

Depuis que j'ai commencé à me rendre compte de mon asexualité, je comprends mieux que mes proches (ou moins proche) aient un comportement sexuel et j'essaie de l'accepter. Personne ne me considère comme anormal alors j'essaye moi aussi d’éviter de les considérer comme tel...

A noter que je n'ai aucun problème avec les sex comme moyen de communication privilégié entre plusieurs personne, c'est le désir sexuel qui provoque mon incompréhension.

Avatar du membre
lou_in_the_sky
Membre
Messages : 27
Enregistré le : 12 mai 2012, 16:00
Localisation : Belgique, ardennes.
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois

Re:

Message par lou_in_the_sky »

Merline a écrit :Hi there !

En ce qui me concerne, je crois toujours avoir été A.
Peut-être que c'est un traumatisme infantile (parmis tant d'autres..) je ne m'en souvient pas, j'ai juste toujours eu ce dégoût, ce désintéressement total pour ça.
Jamais ressentit de désir pulsionnel (animal!), parfois envie d'être avec quelqu'un, mais incapable d'aller plus loin.

Je me suis cru Hétéro, puis Homo, ou Bi, mais rien de tout ça ne m'a parru me "définir"...
Alors on m'a cru frustrée, homo-contrarié, folle, à mettre au couvent... mais personne ne m'avait jamais parlé de l'Asexualité.

Toutes ses années à chercher ce qui n'allait pas en moi, pourquoi étais-je différente ?... Pourquoi les gens se foutaient de moi quand je disais que mon grand Amour c'était mon Chat ! :D : un être assexué (malgré lui..), mignon, gentil... sans aucune arrière pensée (sauf pour les croquettes!) = l'amour parfait ! :roll:

Mais notre société nous fait croire que le célibat n'est pas un choix, qu'on ai malheureux seul et que le sens propre de l'homme est de trouver sa moitié et de copuler pour avoir des marmots.
...J'aspire à autre chose. Et ne veut pas que ma vie soit prédestinée comme tant d'autres.

Ce n'est pas pour cela que je n'ai pas envie d'être avec quelqu'un(e), mais ce sera dur de trouver une personne qui comprenne mon amour platonique. Et puis après quelques recherches sur les A, j'ai découvert ce site/forum, et je suis plus que ravie de voir que nous sommes vachement nombreux à être dans ce cas (ou similaire). :D

L'affection et l'attention suffisent au bonheur.
En ce qui me concerne.
C'est tellement vrai, on me disait (et on me le dira encore) des choses comme à toi. Il m'a fallu des années pour savoir qui j'étais, que j'étais différente mais pas folle! Et mnt, je les remballe vite fait! Je vaux bien mieux que ça :)

Répondre