A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
leeloo2
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 18 févr. 2014, 15:53
Localisation : Aisne

A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par leeloo2 » 24 févr. 2014, 10:19

Voici un lien très intéressant qui donnera des réponses à tout le monde sur ce forum.
Pour tous ceux qui resteraient sceptique ou vexé ou tout autre sentiment après lecture, parlons en...
Prenez vraiment le temps de lire toutes les rubriques, je suis certaine que toutes vos questions trouveront des réponses après cette lecture.

http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/sex ... e-que-cest

Bonne lecture

leeloo2
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 18 févr. 2014, 15:53
Localisation : Aisne

Re: A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par leeloo2 » 24 févr. 2014, 12:12

Il y a quelques consultations mais pas beaucoup de réactions....
Qu'en pensez-vous?

lamanon30

Re: A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par lamanon30 » 24 févr. 2014, 13:13

ben ils ont plus envie de l'autre (ils les ont trop vu quoi ) :lol:

Zimou
Administrateur
Messages : 4991
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par Zimou » 24 févr. 2014, 13:19

Concernant l'asexualité, il est question d'une absence de désir d'activité sexuelle dyadique. Ayant une libido, j'ai un besoin de "sexe solitaire" comme ils disent.
si l’acte sexuel se déroule de façon satisfaisante pour les partenaires, ceci constitue une puissante motivation à renouveler l’acte sexuel une prochaine fois et donc à éprouver à nouveau du désir sexuel spontanément ou de façon réactionnelle. D’où la notion de cycle du désir sexuel.
Me concernant, c'est totalement faux. Je suis toujours pas contre, mais je suis pas plus motivé.
leeloo2 a écrit :Voici un lien très intéressant qui donnera des réponses à tout le monde sur ce forum.
Attention, l'asexualité est en aucun cas du a une absence de libido. On peut avoir une libido et pas d'attirance sexuel pour les autres.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

lamanon30

Re: A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par lamanon30 » 24 févr. 2014, 13:44

et on peut avoir une attirance sexuelle uniquement dans les fantasmes d’où le non passage a l'acte !!!

leeloo2
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 18 févr. 2014, 15:53
Localisation : Aisne

Re: A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par leeloo2 » 24 févr. 2014, 14:43

Zimou a écrit :Concernant l'asexualité, il est question d'une absence de désir d'activité sexuelle dyadique. Ayant une libido, j'ai un besoin de "sexe solitaire" comme ils disent.
Il y a les initiateurs(trices) et les réactionnel(le)s. Les réactionnel(le)s n'éprouvent du désir que si ils/elles sont stimulé(es) par leur partenaires. On peut tout à fait ne pas ressentir de désir sexuel pour autrui, ce qui ne fait de nous des asexuel(le)s.
si l’acte sexuel se déroule de façon satisfaisante pour les partenaires, ceci constitue une puissante motivation à renouveler l’acte sexuel une prochaine fois et donc à éprouver à nouveau du désir sexuel spontanément ou de façon réactionnelle. D’où la notion de cycle du désir sexuel.
Me concernant, c'est totalement faux. Je suis toujours pas contre, mais je suis pas plus motivé.
Pas contre, ok. Pas plus motivé ok, divers causes en sont probablement responsable: surmenage, stress, manque de temps, manque de confiance en soi, mauvais partenaire...
leeloo2 a écrit :Voici un lien très intéressant qui donnera des réponses à tout le monde sur ce forum.
Attention, l'asexualité est en aucun cas du a une absence de libido. On peut avoir une libido et pas d'attirance sexuel pour les autres.
Je suis d'accord et la première a le dire.

leeloo2
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 18 févr. 2014, 15:53
Localisation : Aisne

Re: A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par leeloo2 » 24 févr. 2014, 15:51

Pour résumer, tous les asexuel(el)s sont des sexuels réactionnel(el)s et pas des sexuel(el)s initiateurs/trices.
Vous avez maintenant la réponse scientifique de ce fait.

D'autres diront, "même quand on essaie de me "chauffer", il ne se passe rien"
Cela viens des problemes extérieurs, comme je l'ai dis au dessus.( stress, etc....)

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par Piccolo » 24 févr. 2014, 16:13

leeloo2 a écrit :Pour résumer, tous les asexuel(el)s sont des sexuels réactionnel(el)s et pas des sexuel(el)s initiateurs/trices.
Vous avez maintenant la réponse scientifique de ce fait.
Ah bon, "tous" carrément ?
Bah merci pour cette preuve irréfutable, c'est gentil.

Non mais sérieusement, il n'y a pas UN asexuel type. On ne forme pas un ensemble homogène, très loin de là.

leeloo2
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 18 févr. 2014, 15:53
Localisation : Aisne

Re: A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par leeloo2 » 24 févr. 2014, 16:27

Effectivement il n'y a pas UN asexuel type, car il n'y a pas d'asexuels, nous sommes tous des sexuels ( ça casse le mythe, désolée), soit demandeurs et d'autres qui sont réactionnels, les réactionnels peuvent se passer de sexe et même n'éprouver aucune attirance pour celui-ci, nous sommes biologiquement tous et toutes fait pareil, c'est mécanique. On ne peut pas lutter contre ça.

D'autres facteurs entre en lignes de comptes sur le fait que l'on est pas envie, le stress, surmenage, manque de confiance en soi etc... mais ça je l'ai déjà mentionné.

Je sais que beaucoup d'entre vous sont persuadés que je me trompe, mais non, la chose qu'il faut découvrir maintenant c'est la cause exacte de ce manque de désir réactionnel.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par Piccolo » 24 févr. 2014, 16:39

leeloo2 a écrit :Effectivement il n'y a pas UN asexuel type, car il n'y a pas d'asexuels, nous sommes tous des sexuels ( ça casse le mythe, désolée)
On est tous sexuels au sens où effectivement, nous sommes tous des individus sexués, oui.
Quand on parle d'asexualité, faut le comprendre comme le contraire de bisexuel; ça n'a rien à voir avec le fait de se passer de sexe ou le côté "mécanique" dont tu parles.
leeloo2 a écrit :D'autres facteurs entre en lignes de comptes sur le fait que l'on est pas envie, le stress, surmenage, manque de confiance en soi etc... mais ça je l'ai déjà mentionné.
Donc un mec hétéro qui n'a pas envie de se faire sodomiser est stressé, surmené et manque de confiance en lui ? Intéressant.
leeloo2 a écrit :Je sais que beaucoup d'entre vous sont persuadés que je me trompe, mais non, la chose qu'il faut découvrir maintenant c'est la cause exacte de ce manque de désir réactionnel.
Je sais pas, je revois juste l'image d'un monsieur inconnu et d'un paquet de bonbons...mais à part ça...

leeloo2
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 18 févr. 2014, 15:53
Localisation : Aisne

Re: A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par leeloo2 » 24 févr. 2014, 17:29

Je comprend pourquoi A.Einstein à eut du mal à se faire entendre et à se faire comprendre...

C'est amusant de constater que lorsqu'on essaie d'aider les gens à comprendre pourquoi il sont comme-ci ou comme-ça, de façon rationnel, logique, objective et scientifique, on se fait envoyer bouler.

C'est curieux comme réaction, se doit être épuisant d'être toujours sur la défensive comme ça. Essayer de casser des gens qui ne souhaitent qu'aider les autres à y voir plus clair.

Ce n'est pas très productif.

C'est bien ce que je disais, quand la communication est impossible entre 2 personnes, c'est l'échec.

Piccolo, je respecte ton manque de compréhension à l'égard de mes propos. La seule chose que je dirais pour terminer est que je sais très bien de quoi je parle, je connais très bien mon sujet pour différentes raisons qui me sont personnelles.

Pour tous ceux qui souhaitent comprendre et être aidés, je leur répondrais avec plaisir.
Pour ceux qui ne font que des remarques sarcastiques inutiles, tant mieux pour eux, si ça les défoulent...mais je ne me rabaisserais plus à leurs répondre.

Je croyais vraiment que ce forum était là pour nous aider à y voir plus clair et à avancer... mais que que l'on essai d'expliquer des choses, on nous fait passer pour des imbéciles.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par Piccolo » 24 févr. 2014, 17:55

Aucune défensive, tu fais simplement de la désinfo et des amalgames. Et le pire c'est que tu généralises ton propre cas à tous.
Je suis désolé mais, mettre le lien d'un article sur les troubles de la libido, et dire "Eureka, j'ai trouvé la vérité"; ce n'est pas de la démarche scientifique.
L'asexualité ce n'est pas le point zéro d'une échelle du désir (puisque même certains hétéros, homos et bi pourraient s'y retrouver) mais le contraire de bisexuel, point.

Alors que tu penses que CERTAINES personnes pourraient se retrouver dans ce que tu énonces, soit. Mais que tu débarques comme ça en généralisant d'emblée ta "trouvaille" à tous, non. Je suis désolé.
leeloo2 a écrit :La seule chose que je dirais pour terminer est que je sais très bien de quoi je parle, je connais très bien mon sujet pour différentes raisons qui me sont personnelles.
Oui, tu connais peut-être très bien ton sujet, mais ça ne s'appelle pas "l'asexualité" en tout cas.

Avatar du membre
JackB
Apprenti
Messages : 67
Enregistré le : 21 févr. 2014, 10:06
Localisation : Bretagne
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Re: A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par JackB » 24 févr. 2014, 18:13

Je suis un peu d'accord avec tout ceux qui réagisse.
On est sexué, et on peut être sexuel (avoir des relations sexuel, prendre du plaisir...) c'est l'attirance pour l'autre que l'on à pas.
Je trouve cet article très intéressant dans sa première partie, mais ensuite il arrive au cause et traitement, qui renvoi forcement à un problème psychologique, relationnel ...
Il ne me semble pas qu'il y est beaucoup d'asexuel qui est subit des traumatismes, ni qui est un réel problème avec le sexe. certain sont occupé à faire d'autre chose qu'il trouve plus intéressante. D'autre n'ont pas envie d'essayé, il n'en ressente pas le besoin/envie, d'autre peuvent être plus ou moins dégoûter, le stress ? pas forcement. pourquoi le sexe serait au centre de tout, si je préfère regarder un film que "baisé" c'est que j'ai un problème ?
pour différente raison on à pas envie de sexe ou on à pas envie de son/sa partenaire, est-ce que ça sous-entend forcement un problème avec le sexe ou les relations ? On peut tomber amoureux (aromantique excepté) on peut rechercher de la tendresse, on reste des gens normal qu n'ont juste pas envie de sexe (alors oui ont est peut être des sexuels qui n'ont juste pas envie de rajouter le sexe à leur menu)
Pourquoi ne pas s’intéresser au sexe avec quelqu'un d'autre serait un problème ? ça voudrait dire que si on à pas une sexualité "normal" et des réactions physiques "normal" c'est qu'on à quelque chose à se faire soigné. c'est aussi la vision de "il faut être deux" je trouve que c'est une vision très fermer de la sexualité qui écarte beaucoup de diversité dans les relations.

Après comme ça à déjà été souligné, libido veux dire "désir sexuel" mais ça ne définit en rien si le désir doit être porter sur quelqu'un. On peut désiré quelqu'un sexuellement, on peut désiré avoir du sexe/orgasme (pour le plaisir par exemple), avoir des envies (stimuler par différente chose et pas forcement par quelqu'un, ou juste en réponse à une pression plus biologique) les deux n'ont pas à être lié (pas obligatoirement). Certain n'ont aucun désir sexuel, aucune envie ...
De plus cet article semble plus porter pour les personnes qui présentent d'autre trouble, plus physique et réellement lié (plus ou moins) au stress ... est-ce que pour un homme prendre du viagra va lui donner plus envie de sa partenaire, non ça ne va toucher que le "problème" sexuel.
Est-ce que si je vais voir un sexo/psychologue je vais arriver à désiré mon/ma partenaire ? Peut être, mais ça marche plus pour ceux qui on déjà désiré sexuellement quelqu'un dans leur vie, ce qui n'est pas le cas des asexuels, mais surement des Hypo S (mais je n'aime pas utiliser ce mot parce qu'il n'as pas la même signification pour tout le monde, étant donné qu'en France ce serais la traduction de Grey-A/demisexual, mais je ne suis pas d'accord, Hypo S précise une autre catégorie de personne)

PS : je ne trouve pas cet article très scientifique, il manque de précision et de détail, après Leeloo, ton article reste très intéressant mais si on ne pense pas ni ne ressent le besoin d'avoir de l'aide c'est comme ça. peut être que tu veux nous ouvrir les yeux sur quelque chose mais la seul chose que je vois et que tu semble dire c'est que j'ai un problème à régler (peut être bien, peut être absolument pas) néanmoins on à pas forcement envie de se faire aider, puisqu'on ne considère pas notre "état" comme un problème.
néanmoins je l'ai trouver intéressant à lire alors merci pour le partage
"Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez...
Il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même..." Bernard Weber

leeloo2
Aspirant
Messages : 36
Enregistré le : 18 févr. 2014, 15:53
Localisation : Aisne

Re: A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par leeloo2 » 24 févr. 2014, 18:39

L'article n'est qu'un échantillon simple d'accès et de lecture qui peut-être compréhensible par tous, j'ai des centaines d'autres sources d'informations à ce sujet, mais apparemment ça ne sert à rien. Comme on dit," il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre".

Je ne faisait pas référence à mon propre cas, et cet article n'est pas le "Graal", pour moi, comme certain l'a dit.
Je faisait une simple réflexion sur le fait que le mot asexualité et la notion d'asexualité était trop réductrice et que derrière ce mot se cachent d'autres notions plus complexes qui méritent que l'on s'y penchent.
Bref, ce n'est rien, trêve de bavardages.

JackB, c'est intéressant mais tu mélanges un peu tout, cette notion est a identifier au cas par cas. C'est gentil d'avoir répondu et merci de ton effort.

Dorénavant, ceux qui le souhaitent, peuvent me joindre en MP.
Les conversations stériles ne m'intéressent pas. Je voulais juste élever un peu le débat, dommage.
Bon courage à tous.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: A tous ceux qui s'interroge sur leur asexualité

Message par Piccolo » 24 févr. 2014, 18:45

leeloo2 a écrit :Les conversations stériles ne m'intéressent pas. Je voulais juste élever un peu le débat, dommage.
Traduction: "les gens qui ne sont pas d'accord avec moi peuvent aller se faire voir".

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités