Léonor, bonjour à tous

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Répondre
leonor
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 05 mars 2006, 15:19

Léonor, bonjour à tous

Message par leonor » 05 mars 2006, 17:34

Voilà, comme je l'ai dit dans mon premier message je ne me sens pas "asexuelle", j'imagine que pour certains d'entre vous ça doit bien recouvrir une réalité; mais je dois avouer que c'est un vrai bol d'air ce site.
Je fais des études scientifiques et apparemment dans ce milieu pour les étudiants il y a pas mal d'immaturité qui circule, par rapport aux autres facs, alors c'est peut-être aussi pour ça que j'en ai marre, je sais pas...

j'ai l'impression de pouvoir m'exprimer comme je veux.
Ce qui me consterne c'est que, même dans le monde du travail, ça ne semble pas s'arranger. J'ai fait un stage il n'y a pas longtemps dans un hôpital et c'était la même chose, les gens ont besoin limite de phantasmer sur vous (surtout apparemment je fais très jeune et assez "coincée", ben oui, pour cause, je ne me sens pas à l'aise dans leur société!) donc dans ces conditions là la discussion tourne très vite autour du sexe (surtout dans ce milieu, la plupart des chirurgiens sont apparemment persuadés que chaque jeune fille a sa période de phantasmes sur le mythe du chirurgien-tout-puissant; chaque personne qui prépare du viagra apparemment a besoin de vous le signifier, sans compter les étudiants qui sont persuadés qu'ils sont tout à fait libérés sur ce sujet donc qu'ils ont besoin de le mettre à toute les sauces, mais la seule chose que l'on voit dans leurs discours, c'est à quel point c'est tabou pour eux et à quel point ils se laissent enfermer dans des clichés...

Alors bien sûr je généralise et mon message peut paraître prétentieux alors que ce n'est absolument pas ce que je voudrais faire passer...

Simplement je me sens bien sur votre site parce que, là, j'ai l'impression que, quelle que soit la question, je pourrais parler, être libre sans que le mot "tabou" me vienne tout de suite en tête. J'ai eu aussi ma période pendant laquelle je me suis efforcée de sortir avec des garçons alors que je n'éprouvais rien pour eux, juste un simulacre pour que l'on me fiche la paix. J'ai essayé aussi de m'intéresser à mon corps, à la "mise en scène" du corps et de toutes façons, je n'en ai jamais retiré aucune satisfaction. Le seul mot que j'éprouve pour ceci, c'est que c'était bien lamentable. (en fait, ça me fait bien rire quand je pense que, petite, ma mère avait peur que l'on se laisse trop vite avoir, ma soeur et moi, et qu'on le regrette; alors que maintenant elle m'achète pleins de vêtements et nuisettes etc pour que j'éprouve le désir de sorti avec un garçon, hihi)
Voilà, une chose que je sais maintenant c'est que plus jamais je ne me forcerai, je ne suis pas une extra terrestre, j'en ai juste encore un peu marre de subir ça encore tous les jours, et à chaque fois que les personnes sentent que je ne suis pas à l'aise elles mettent ça sur le compte de la sexualité...

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3996
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 45 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 05 mars 2006, 18:39

Bonjour Leonor

Si ce site est un vrai bol d'air pour toi ... tu es la bienvenue .
et selon , la tradition , voici Image

à bientôt :wink:

Avatar du membre
Eclora
Affranchi
Messages : 485
Enregistré le : 13 nov. 2005, 15:25

Message par Eclora » 05 mars 2006, 22:05

Image

Image Image
Léonor a écrit :J'ai fait un stage il n'y a pas longtemps dans un hôpital et c'était la même chose, les gens ont besoin limite de phantasmer sur vous (surtout apparemment je fais très jeune et assez "coincée", ben oui, pour cause, je ne me sens pas à l'aise dans leur société!) donc dans ces conditions là la discussion tourne très vite autour du sexe (surtout dans ce milieu, la plupart des chirurgiens sont apparemment persuadés que chaque jeune fille a sa période de phantasmes sur le mythe du chirurgien-tout-puissant
Sans oublier le phantasme de l'infirmière toute nue sous sa blouse blanche, sans commentaire.
J'ai connue plusieurs filles qui étaient en école d'infirmières et quand on voit le niveau mentale (parfois il suffit de voir certains bizutages), on n'a vraiment pas envie de tomber malade :( sans compter certaines boîte qui font des "soirées infirmières" ça fait peur.
Léonor a écrit :Simplement je me sens bien sur votre site parce que, là, j'ai l'impression que, quelle que soit la question, je pourrais parler, être libre sans que le mot "tabou" me vienne tout de suite en tête
Oui, profites-en pour t'exprimer autant que tu le désires :wink:
Léonor a écrit :Voilà, une chose que je sais maintenant c'est que plus jamais je ne me forcerai, je ne suis pas une extra terrestre
Tu as bien raison de ne plus te forcer :woke:
Image

leonor
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 05 mars 2006, 15:19

Message par leonor » 06 mars 2006, 23:04

Merci pour l'accueil!
... et pour les parts de gâteau!
Léonor a écrit:
Voilà, une chose que je sais maintenant c'est que plus jamais je ne me forcerai, je ne suis pas une extra terrestre

Tu as bien raison de ne plus te forcer
Oui... mais quel dommage d'avoir senti le besoin de se forcer au départ!
Surtout que je suis loin d'être la (ou le) seul(e). C'est ça qui est vraiment pénible! Quand on pense que ça se reproduit un peu tout le temps, un peu partout et qu'à chaque fois les gens souffrent parce qu'ils s'obligent!

Pour le mythe de l'infirmière...oui, j'avais oublié. J'ai toujours autant de mal à savoir ce qui les fait naître, ces mythes!

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Léonor, bonjour à tous

Message par melancolie » 07 mars 2006, 01:19

leonor a écrit : (en fait, ça me fait bien rire quand je pense que, petite, ma mère avait peur que l'on se laisse trop vite avoir, ma soeur et moi, et qu'on le regrette; alors que maintenant elle m'achète pleins de vêtements et nuisettes etc pour que j'éprouve le désir de sorti avec un garçon, hihi)
Voilà, une chose que je sais maintenant c'est que plus jamais je ne me forcerai, je ne suis pas une extra terrestre, j'en ai juste encore un peu marre de subir ça encore tous les jours, et à chaque fois que les personnes sentent que je ne suis pas à l'aise elles mettent ça sur le compte de la sexualité...
Comme si l'habit faisait le moine :roll: , les parents ont souvent peur d'avoir des enfants trop précoces pour le sexe et quand c'est le contraire et que l'on prend de l'âge, l'inquiétude inverse :lol:

Bienvenue !
Image
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

leonor
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 05 mars 2006, 15:19

Message par leonor » 07 mars 2006, 17:05

Merci pour ton accueil, Mélancolie!
et merci pour les gâteaux, même si ce sont des gâteaux virtuels ils sont trop beaux en plus, j'ai l'impression d'être une dame de qualité du coup!

Pour clarifier un peu mon point de vue, je voulais préciser que quand j'ai posté mon premier message, j'avais lu certains sujets mais bizarrement pas trop ceux de 'bienvenue"
Maintenant, j'en ai lu pas mal, et je me reconnaît dans beaucoup de descriptions alors que je ne m'y attendait pas tant que ça!

J'ai posté ici pour vous témoigner ma sympathie, parce que même sans se reconnaître dans la notion d'asexualité je pense que beaucoup de personnes se sentent conditionnées au niveau de la sexualité et en ont marre, alors plus j'avance plus ça me fait bizarre de me reconnaître dans des pans entiers de messages.
Surtout quand le seul mot pour signifier ce que l'on ressent est que l'on n'a pas envie. Mais pour l'instant, comme j'ai assez peu d'expérience (et ne me force plus à en avoir... :D ) je pense que c'est surtout du au fait que je n'éprouvais rien pour les garçons avec lesquels je suis sortie. Je ne sais pas si j'ai raison. C'est peut-être un peu trop simpliste!

juscou
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 06 mars 2006, 19:49
Localisation : languedoc rossillon

107

Message par juscou » 07 mars 2006, 21:23

en fait je ne reponds pas au sujet directement , c'est plutot une façon de rentrer dans le site. Ce que je dirai en premier lieu, est-ce que l'asexualité est un choix ou une fatalité, c'est à dire quelque chose qui nous arrive sans que nous l'ayons choisie. Pour ma part je suis dans cette situation de non desir depuis maintenant trois ans, il faut dire que j'ai l'impression d'tre plus agé que les autres participants. Je crois cependant que l'amour doit continuer à exister, et que j'ai été assez surpris de lire dans les qqs messages que j'ai parcouru revenir surtout le mot ami,bien sur un ou une amie c'est bien , mais ce n'est pas suffisant,est-ce que la sexualité ne fait pas peur en fait, et que l'onn'ose pas l'aborder pour de multiples raisons. Je dirai egalement que il n'y a que celui ou celle qui l'a dejà pratiquée qui puisse en parler, attention à ne pas faire d'une peur un art de vivre... à plus tard
l'amour, la tendresse, les caresses existent-ils dans l'asexualité ?

Avatar du membre
Eclora
Affranchi
Messages : 485
Enregistré le : 13 nov. 2005, 15:25

Message par Eclora » 07 mars 2006, 21:49

Léonor a écrit :Oui... mais quel dommage d'avoir senti le besoin de se forcer au départ!
Surtout que je suis loin d'être la (ou le) seul(e). C'est ça qui est vraiment pénible! Quand on pense que ça se reproduit un peu tout le temps, un peu partout et qu'à chaque fois les gens souffrent parce qu'ils s'obligent!
Tu as tout à fait raison, c'est bien dommage :(
Léonor a écrit :J'ai toujours autant de mal à savoir ce qui les fait naître, ces mythes!
Il paraît que les mythes sont un peu comme les rumeurs : il y a toujours un fond de vérité en elles :roll:
Léonor a écrit :J'ai posté ici pour vous témoigner ma sympathie
C'est gentille de ta part :D
Léonor a écrit :je pense que c'est surtout du au fait que je n'éprouvais rien pour les garçons avec lesquels je suis sortie. Je ne sais pas si j'ai raison. C'est peut-être un peu trop simpliste!
:roll: Tu n'aimais pas les garçons avec lesquels tu es sortie ? Tu es sorti avec eux juste...pour faire comme "tout le monde" et paraître normale ou...?
Image

Avatar du membre
Eclora
Affranchi
Messages : 485
Enregistré le : 13 nov. 2005, 15:25

Message par Eclora » 07 mars 2006, 22:06

Juscou a écrit :Ce que je dirai en premier lieu, est-ce que l'asexualité est un choix ou une fatalité, c'est à dire quelque chose qui nous arrive sans que nous l'ayons choisie
Nous en avons parlé dans un sujet intitulé inné ou acquis, et il en ressort que c'est un peu les deux en fait :lol: (mais je trouve le terme de fatalité un peu fort)
Juscou a écrit :Pour ma part je suis dans cette situation de non desir depuis maintenant trois ans, il faut dire que j'ai l'impression d'tre plus agé que les autres participants
Peut-être, quel âge as-tu ? Dans ton cas ce n'est peut-être qu'une "passade" :roll: .
Juscou a écrit :Je crois cependant que l'amour doit continuer à exister
Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de sexe qu'il n'y a pas d'amour, certains A sont en couples avec des S (ça donne des AS (de coeur) :lol: :oops: ) et il existe même des couples (très rare) de A.
Juscou a écrit :Je dirai egalement que il n'y a que celui ou celle qui l'a dejà pratiquée qui puisse en parler, attention à ne pas faire d'une peur un art de vivre
Ca tombe bien, j'ai déjà pratiqué (et plus d'une fois) et je peux te jurer qu'il ne s'agit pas de peur mais d'un désintérêt, pour ma part je considère que faire l'amour est une perte de temps et qu'il y a beaucoup de choses plus intéressantes à faire, n'en déplaise à certains.

P.S. : Bienvenue :)
P.P.S. : En ce qui concerne ta signature, la réponse est oui, la tendresse, l'amour et les caresses existent dans l'asexualité :wink: .
Image

cerise2
Affable
Messages : 118
Enregistré le : 19 févr. 2006, 21:33
A été aimé : 1 fois

Message par cerise2 » 07 mars 2006, 23:35

bienvenue leonor et bienvenue juscou

je vous propose du gateau en pensée car j'ai toujours pas pigé le moyen d'insérer une image, et c'est pas le premier forum sur lequel je viens et je sais toujours pas !!!! c'est triste quand meme , masi imaginez un énorme gâteau , chocolat , chantilly, fruits et crème . Voilà c'est celui_la que je propose en vrai virtuel (hum vrai virtuel est-ce bien "raison"nable ?)

mon post en réponse à ta signature Juscou c'est à dire :
l'amour, la tendresse, les caresses existent-ils dans l'asexualité ? j'attends que ça !!!!!!!!!!!!!!! et de l'amour surtout, plein d'amour.

Tu dis aussi "j'ai été assez surpris de lire dans les qqs messages que j'ai parcouru revenir surtout le mot ami, bien sur un ou une amie c'est bien , mais ce n'est pas suffisant" - le problème c'est que l'on réduit trop souvent le mot ami à une idée de fadeur, de tiédeur, de moyen, pas franchement engagé or en ce qui me concerne j'aime mes amis et ma famille très très fort ! il en est de même que l'on confond souvent le mot Amour avec amour dans le sens sexuel. bizarrement dès qu'on couche ca fait plus sérieux, pour ma part encore une fois j'ai aimé et j'aime bien plus fort mes amis et ma famille d'amitié/Amour que je n'ai pu aimer mes quelques amis d'amour(sexuel)que j'ai pu avoir. C'est un peu tordu ce que j'essaie d'ecrire mais Punaise si on pouvait en finir de reduire ce mot aimer à une connotation sexuelle, vindiou je serais la plus heureuse dans le meilleur des monde !!!!! - Pour simplifier ; j'ai vraiment l'impression que le fait d'aimer sans sexe une personne dans la pensée collective a été réduite à la valeur d'aimer sa voiture - ça n'est pas reconnu comme de l'amour et ca fait peur tout ça

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Message par melancolie » 08 mars 2006, 04:12

cerise2 a écrit :.

Tu dis aussi "j'ai été assez surpris de lire dans les qqs messages que j'ai parcouru revenir surtout le mot ami, bien sur un ou une amie c'est bien , mais ce n'est pas suffisant" - le problème c'est que l'on réduit trop souvent le mot ami à une idée de fadeur, de tiédeur, de moyen, pas franchement engagé or en ce qui me concerne j'aime mes amis et ma famille très très fort ! il en est de même que l'on confond souvent le mot Amour avec amour dans le sens sexuel. bizarrement dès qu'on couche ca fait plus sérieux, pour ma part encore une fois j'ai aimé et j'aime bien plus fort mes amis et ma famille d'amitié/Amour que je n'ai pu aimer mes quelques amis d'amour(sexuel)que j'ai pu avoir. C'est un peu tordu ce que j'essaie d'ecrire mais Punaise si on pouvait en finir de reduire ce mot aimer à une connotation sexuelle, vindiou je serais la plus heureuse dans le meilleur des monde !!!!! - Pour simplifier ; j'ai vraiment l'impression que le fait d'aimer sans sexe une personne dans la pensée collective a été réduite à la valeur d'aimer sa voiture - ça n'est pas reconnu comme de l'amour et ca fait peur tout ça
Je suis tout à fait d'accord sur ta conception de l'amour, sans le sexe, il est souvent considéré comme un amour de seconde zone :roll:
C'est un gateau comme ça que tu voulais ? (moi aussi ai appris très recemment à integrer les photos)


Bienvenue aux deux nouveaux arrivés !!!

Image[/img]

perso je prefere les fruits :

Image
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3996
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 45 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 08 mars 2006, 10:10

melancolie a écrit :
Je suis tout à fait d'accord sur ta conception de l'amour, sans le sexe, il est souvent considéré comme un amour de seconde zone :roll:
j'ai aussi souvent entendu l'expression "amour sublimé" , qu'on ne vit pas dans le réel . entre les deux expressions , je préfère peut-être la dernière : un amour trop , trop ... pour être vrai :D


melancolie a écrit :
perso je prefere les fruits :
:P :P surtout quand ils sont aussi appétissants .... :P

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 08 mars 2006, 18:49

Eclora a écrit :Nous en avons parlé dans un sujet intitulé inné ou acquis, et il en ressort que c'est un peu les deux en fait :lol: (mais je trouve le terme de fatalité un peu fort)
Certes le mot "fatalité" est assez fort, mais l'asexualité n'est pas un choix (ça porte un autre nom sinon ;) ). Et encore moins une peur érigée en art de vivre. Et bien entendu, je ne suis pas d'accord avec le fait que "il n'y a que celui ou celle qui l'a dejà pratiquée qui puisse en parler"... manquerait plus que ça que les autres ne puissent pas en parler... Et d'ailleurs faut voir ce qu'on appelle "pratiquer" (bon ok j'arrête :lol: ).

cerise2
Affable
Messages : 118
Enregistré le : 19 févr. 2006, 21:33
A été aimé : 1 fois

Message par cerise2 » 08 mars 2006, 21:38

melancolie a écrit :
cerise2 a écrit :.

Je suis tout à fait d'accord sur ta conception de l'amour, sans le sexe, il est souvent considéré comme un amour de seconde zone :roll:
C'est un gateau comme ça que tu voulais ? (moi aussi ai appris très recemment à integrer les photos)


Bienvenue aux deux nouveaux arrivés !!!

Image[/img]

perso je prefere les fruits :

Image
Merci Mélancolie exactement celui -la, han le chocolat en plus , on dirait presque du vrai !!!!

Syd je suis tout a fait d'accord avec toi aussi
tiens j'en profite pour tenter une image


Image

Avatar du membre
Eclora
Affranchi
Messages : 485
Enregistré le : 13 nov. 2005, 15:25

Message par Eclora » 09 mars 2006, 20:27

Syd a écrit :
Eclora a écrit :Nous en avons parlé dans un sujet intitulé inné ou acquis, et il en ressort que c'est un peu les deux en fait (mais je trouve le terme de fatalité un peu fort)
Certes le mot "fatalité" est assez fort, mais l'asexualité n'est pas un choix (ça porte un autre nom sinon :wink: ).
Oui, si c'est un choix c'est de l'abstinance, très juste de le préciser. Je disais juste qu'il peut y avoir des asexuel(le)s qui le sont "de naissance" et d'autres qui le sont devenus (inné et/ou acquis), à moins que tu ne me citais que pour répondre à Juscou :oops:
Jullianna a écrit :
Mélancolie a écrit :perso je prefere les fruits :
:P :P surtout quand ils sont aussi appétissants .... :P
Oh voui oh voui, ils ont l'air très bon ces fruits :D .
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité