Nouvelle inscrite

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Répondre
Lou
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 20 févr. 2006, 19:13

Nouvelle inscrite

Message par Lou » 20 févr. 2006, 19:39

Bonjour,
C'est la première fois que je viens sur ce site et j'ai décidé de m'inscrire. Je ne sais pas pourquoi, j'ai l'impression que je vais trouver des réponses à mes questions...
Je me présente : j'ai 27 ans et je ne me sens pas super bien dans ma peau côté sexe. J'ai eu ma première histoire d'Amour un peu après mes 20 ans. Je suis restée 4 ans 1/2 avec lui. Déjà à l'époque, je ressentais peu ce besoin de faire l'Amour avec pénétration. Parfois, j'avais envie mais comme j'avais peur de l'acte on en restait aux préliminaires et chacun "allait au bout" de son côté. Le temps passe et rien n'évolue et finalement il m'a quitté ...à cause du sexe que l'on n'avait pas.
Je suis restée environ un an célibataire. A une période où je n'arrivais pas à faire surface - un mec m'a fait espérer qu'il quitterait sa copine pour moi mais vu que je réalisais que tout ceci ne se passerait pas, j'ai coupé les ponts avec lui et j'ai déprimé un bon moment - un collègue s'est montré compréhensif. Il était bien plus âgé que moi. On a fini par "sortir" ensembles. Je ne l'aimais pas vraiment, j'allais très mal et j'avais l'impression d'être bien avec lui. Et pourtant, j'ai franchi le pas avec lui et on a eu quelques rapports sexuels, davantage pour me "forcer" à le faire parce que je ne me trouvais pas normale de ne pas ressentir ce besoin. Et mon contrat intérim s'est terminé quelques semaines ensuite. Pas de nouvelles de part et d'autre.
Quelques semaines plus tard je rencontrai l'homme avec qui je suis actuellement. Il n'a jamais eu d'expérience sentimentale ni sexuelle. Je l'aime beaucoup mais pour autant je n'ai pas envie de faire l'Amour avec lui. Cela m'arrive d'avoir une envie, alors on se fait plaisir l'un l'autre avec les préliminaires mais pas de pénétration. Pour l'instant il se montre patient et il dit que le sexe n'est pas le plus important. J'ai tendance à le croire mais je crains qu'il ne se lasse. Alors que tout va bien entre nous, je songe à devoir le quitter.
Je pense être asexuelle alors que lui ne l'est pas : quel peut être notre avenir ?
Je vais stopper là mon récit. J'espère ne pas vous avoir ennuyé.
Merci à vous de me lire.

Avatar du membre
San
Membre
Messages : 27
Enregistré le : 08 févr. 2006, 15:25
Localisation : Région Toulousaine

Message par San » 21 févr. 2006, 09:29

Bonjour Lou,
c'est vraiment très touchant cette tentative de te forcer à l'acte avec ton ami bien plus âgé que toi, mais je doute qu'un "entraînement" va régler ton problème. C'est horrible de voir ce qu'on est prêt à faire pour garder un partenaire, par peur de la solitude.
J'imagine bien ta tension en pensant déjà que ton nouveau copain te quittera probablement à cause du manque (ou d'absence) de sexe.
La question qui s'impose est: est-ce que ça vaut vraiment le coup?
Tu semble déjà être seule…mais à deux.
Depuis la nuit des temps, les femmes passaient directement de la maison paternelle à la maison « conjugale », sans jamais se retrouver seule. C’est donc pas étonnant qu’on « flippe » dès qu’on est seul, on nous l’a pas appris !
Et le grand piège est là, à mon avis, on ne fait pas toujours la différence entre vouloir être en couple et avoir simplement peur de se trouver seule en face de soi.
En tout cas, tu es encore très jeune et tout reste possible pour toi et je te souhaite beaucoup de bonheur à venir !
Permets-moi d’ajouter une petite pensée personnelle :
Le cul, le cul, le cul, …fait chié !
Avec les capotes Nestor, t'es pas né, t'es pas mort!
(Coluche)

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3996
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 45 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 21 févr. 2006, 11:29

San a écrit :Bonjour Lou,

Depuis la nuit des temps, les femmes passaient directement de la maison paternelle à la maison « conjugale », sans jamais se retrouver seule. C’est donc pas étonnant qu’on « flippe » dès qu’on est seul, on nous l’a pas appris !
c'est justement ce que je ne voulai pas !! quand , je voyai les filles , aussi bien que les garçons d'ailleurs , vivrent à deux ou se marier , cela m'effrayait !! je voulai vivre "seule" , me connaître un peu , gagner mon indépendance en travaillant ... je ne voulai pas passer du foyer parental au foyer conjugal . Ta phrase , m'a vraiment interpellée , San !!

je me dis , maintenant , en lisant les expériences de chacun(e) , que mon tempéramment indépendant et anti-conformiste (de toujours , peut-être plus nuancé maintenant qd même ) , m'a soutenu pour vivre ce que je ne nommai pas encore asexualité ...

alors , bienvenu parmi nous , Lou . Comme tu le vois , on se trouve bien des points communs parfois Image

Avatar du membre
San
Membre
Messages : 27
Enregistré le : 08 févr. 2006, 15:25
Localisation : Région Toulousaine

Message par San » 21 févr. 2006, 11:50

Pareil pour moi Julianna, j'ai toujours tout fait pour ne pas ressembler à....ma mère!
Elle est passé de ses parents à son mari, n'a jamais rien vécu de personnel, s'est toujours contenté de faire ce qu'on attendait d'elle (dont deux enfants), la parfaite femme au foyer, la mère aimante (moins bien réussi) et la bonne salope au lit.
J'en veux pas!
Et en plus de ça, je n'ai jamais accepté la différence dans le traitement des hommes et des femmes. A Noël, chaque année, je suis révolté de voir les camions et super-héro pour le petit, la poupée pour la petite, ça me fait toujours gerber!
Je ne suis pas une femme qui refuse sa féminité, absolument pas, mais je fais parti de celles qu'on appelle souvent "les femmes fortes", même si ça peut aussi être très fatiguant par fois.
Mais j'y reviendrai une autre fois...
Avec les capotes Nestor, t'es pas né, t'es pas mort!
(Coluche)

Avatar du membre
Petite Fée
Affilié
Messages : 279
Enregistré le : 20 nov. 2005, 21:32
Localisation : sur une étoile filante

Message par Petite Fée » 21 févr. 2006, 20:22

C'est marrant mais il y a de plus en plus de "jeunes" adultes qui se découvrent A alors que la société de nos jours est principalement consommatrice "de sexe". Les discussions de nos jours tournent sur ce sujet et celà ne choquent presque plus sauf pour nous qui nous trouvons en quelque sorte dans une impasse.
Déjà, le jour où nous comprenons réellemnt qui sommes-nous ça peut-être dur et ensuite il faut assumer notre asexualité : perso, j'en ris et j'arrive même à me moquer des sexuels (je leur dis que moi je ne me prends pas la tête avec le sexe) :lol: :lol: Ensuite, il y a ceux qui m'aiment et pour qui ce que je suis ne changera rien à notre relation et il y a ceux qui ne me comprennent pas et me rayent de leur amitié (ceux-là n'été pas réellement des amis)....
Voilà j'ai tout dis, ah ben non : bienvenue Lou et :cake:

Lou
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 20 févr. 2006, 19:13

Merci ....

Message par Lou » 21 févr. 2006, 21:48

C'est gentil Petite Fée :)
Hmmmmm, c'est une part de gâteau à quoi ? Je suis une hypra gourmande de sucrée moi.....

Avatar du membre
Eclora
Affranchi
Messages : 485
Enregistré le : 13 nov. 2005, 15:25

Message par Eclora » 21 févr. 2006, 21:59

Image

ImageImage
Lou a écrit :J'ai tendance à le croire mais je crains qu'il ne se lasse. Alors que tout va bien entre nous, je songe à devoir le quitter.
Je pense être asexuelle alors que lui ne l'est pas : quel peut être notre avenir ?
Peut-être devrais-tu profiter de ce que vous vivez maintenant sans te poser trop de questions, et tout en gardant à l'esprit qu'il y a très peu de chance pour que votre histoire dure longttemps ? :roll:
Petite fée a écrit :C'est marrant mais il y a de plus en plus de "jeunes" adultes qui se découvrent A alors que la société de nos jours est principalement consommatrice "de sexe". Les discussions de nos jours tournent sur ce sujet et celà ne choquent presque plus sauf pour nous qui nous trouvons en quelque sorte dans une impasse.
J'avais lu un article où justement un psy expliquait que les jeunes se désintéressaient de plus en plus du sexe parce qu'on y fesait allusion trop souvent; on en fait tellement tout un plat, on nous bassine tellement avec, qu'en fait on en a déjà marre avant (parfois) même d'avoir fait quoi que ce soit.
Image

Miaous
Affilié
Messages : 320
Enregistré le : 05 juin 2005, 19:07

Message par Miaous » 23 févr. 2006, 18:49

Image Bienvenue sur Aven :aven: Lou.

Un part de :cake: pour te recevoir comme le veut la tradition :D

J'espère que tu trouveras des réponses à tes questions sur ce site. :D
Image

Avatar du membre
lumina
Amène
Messages : 412
Enregistré le : 07 août 2005, 00:56
Localisation : Paris

Re: Nouvelle inscrite

Message par lumina » 23 févr. 2006, 20:40

Bienvenue Lou!!
Reprend donc du :cake: , il est très bon et sans calorie :wink:
Lou a écrit :Bonjour,
C'est la première fois que je viens sur ce site et j'ai décidé de m'inscrire. Je ne sais pas pourquoi, j'ai l'impression que je vais trouver des réponses à mes questions...
Je l'espère pour toi moi aussi ^^
Lou a écrit :Quelques semaines plus tard je rencontrai l'homme avec qui je suis actuellement. Il n'a jamais eu d'expérience sentimentale ni sexuelle. Je l'aime beaucoup mais pour autant je n'ai pas envie de faire l'Amour avec lui. Cela m'arrive d'avoir une envie, alors on se fait plaisir l'un l'autre avec les préliminaires mais pas de pénétration. Pour l'instant il se montre patient et il dit que le sexe n'est pas le plus important. J'ai tendance à le croire mais je crains qu'il ne se lasse. Alors que tout va bien entre nous, je songe à devoir le quitter.
Je pense être asexuelle alors que lui ne l'est pas : quel peut être notre avenir ?
Ton histoire est vraiment triste :cry: ... Je n'ai jamais été doué pour donner des conseils mais j'espère néanmoins que ça s'arrangera.
Je pense que tu devrais continuer à croire en vous jusqu'au dernier souffle de votre relation, que j'espère encore longue.
Courage, je suis de tout coeur avec toi . Image
Lou a écrit :Je vais stopper là mon récit. J'espère ne pas vous avoir ennuyé.
Jamais de la vie!
Tu es la bienvenue ici. N'hesite pas à écrire autant que tu veux !
Lou a écrit :Merci à vous de me lire.
Mais de rien , de rien ... C'est naturel
Image
Modifié en dernier par lumina le 24 févr. 2006, 17:23, modifié 1 fois.
~ Lumina ~

"It takes a lot of courage to grow up and be who you really are." (EE Cummings)

Lou
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 20 févr. 2006, 19:13

Message par Lou » 24 févr. 2006, 17:12

Merci à tous pour votre réconfort.

oui zavez peut etre raison : profiter du bonheur présent...sans se soucier du lendemain....

cerise2
Affable
Messages : 118
Enregistré le : 19 févr. 2006, 21:33
A été aimé : 1 fois

Message par cerise2 » 24 févr. 2006, 22:12

Lire le message en dessous , je me suis trompée entre éditer et citer - merci au admin de supprimer celui-ci
San a écrit :Pareil pour moi Julianna, j'ai toujours tout fait pour ne pas ressembler à....ma mère!
Elle est passé de ses parents à son mari, n'a jamais rien vécu de personnel, s'est toujours contenté de faire ce qu'on attendait d'elle (dont deux enfants), la parfaite femme au foyer, la mère aimante (moins bien réussi) et la bonne salope au lit.
J'en veux pas!
Ce qui est interresant dans ce que tu écris c'est que chez moi c'est complétement l'inverse : ma mère s'est marié à 26 ans avec mon père qui lui en avait 30 (dans les années 60 en plus ) ! donc plutôt des tanguy comme on dit aujourd'hui !, Mon père (tout le contraire du macho) est décédé quand j'avais 9 ans et ma mère a du faire face seule avec ses 5 enfants (elle n'a jamais voulut se remarier ou jamais pu peut-être !) Ma mère nous a tous elevé dans l'égalité et surtout au niveau de taches ménagères , mes frères etaient des fées du logis et des cuisto hors pairs (et entre nous mieux que les filles nous les 3 soeurs - hi hi) enfin bref pas macho pour deux sous, je les trouve trop mignons !...
Je me demande parfois si justement je ne voudrais pas plutôt insconsciemment ressembler a ma mère que j'ai toujours considéré comme une super women...ou peut-etre ai-je été décu de la mentalité machiste hors de la famille - faut dire j'en vois des vertes et des pas mures comme femmes sousmises* bien comme il faut... beurk) et surtout une femme libre qui mène sa barque ! (c'est l'image que j'ai d'elle et qu"elle a laissé dailleurs auprès de toutes les personnes que je rencontre et lorsque que l'on parle d'elle)

*Ah lala mes collègues femme , je les envies pas du tout, les pauvres résignées au corvées strictement féminines... et dire qu'elle se plaignent en plus , je ne les comprend pas , je leur dit souvent masi punaise c'est pas vrai vous pouvez sortir de votre carcan, dis a ta fille de tondre la pelouse et a ton garcon de débarrasser la table et ton mari de faire les courses , j'hallucine moi là, chez nous il y avait pas du tout cette séparation :shock:
Modifié en dernier par cerise2 le 24 févr. 2006, 22:40, modifié 1 fois.

cerise2
Affable
Messages : 118
Enregistré le : 19 févr. 2006, 21:33
A été aimé : 1 fois

Message par cerise2 » 24 févr. 2006, 22:20

San a écrit :Pareil pour moi Julianna, j'ai toujours tout fait pour ne pas ressembler à....ma mère!
Elle est passé de ses parents à son mari, n'a jamais rien vécu de personnel, s'est toujours contenté de faire ce qu'on attendait d'elle (dont deux enfants), la parfaite femme au foyer, la mère aimante (moins bien réussi) et la bonne salope au lit.
J'en veux pas!
Ce qui est interresant dans ce que tu écris c'est que chez moi c'est complétement l'inverse : ma mère s'est marié à 26 ans avec mon père qui lui en avait 30 (dans les années 60 en plus ) ! donc plutôt des tanguy comme on dit aujourd'hui !, Mon père (tout le contraire du macho) est décédé quand j'avais 9 ans et ma mère a du faire face seule avec ses 5 enfants (elle n'a jamais voulut se remarier ou jamais pu peut-être !) Ma mère nous a tous elevé dans l'égalité et surtout au niveau de taches ménagères , mes frères etaient et sont des fées du logis et des cuisto hors pairs (et entre nous mieux que les filles nous les 3 soeurs - hi hi) enfin bref pas macho pour deux sous, je les trouve trop mignons !...
Je me demande parfois si justement je ne voudrais pas plutôt insconsciemment ressembler a ma mère que j'ai toujours considéré comme une super women...ou peut-etre ai-je été décu de la mentalité machiste hors de la famille - faut dire j'en vois des vertes et des pas mures comme femmes sousmises* bien comme il faut... beurk) . Enfin ma mère je la voyait et la verrait toujours surtout comme une femme libre qui mène sa barque ! (c'est l'image que j'ai d'elle et qu"elle a laissé dailleurs auprès de toutes les personnes que je rencontre et lorsque que l'on parle d'elle)

*Ah lala mes collègues femmes , je les envies pas du tout, les pauvres résignées au corvées strictement féminines... et dire qu'elle se plaignent en plus , je ne les comprend pas , je leur dit souvent masi punaise c'est pas vrai vous pouvez sortir de votre carcan, dis a ta fille de tondre la pelouse et a ton garcon de débarrasser la table et ton mari de faire les courses , j'hallucine moi là, chez nous il y avait pas du tout cette séparation :shock: - Et en ce moment je pense a mes deux beaux frères (enfin surtout un avec qui j'ai de longues discussion poussées) qui ne sont pas du tout macho pas un poil même pas en pensées ! mômes maisons courses travaux : tout quoi et en couple 50/50

En définitive je pencherais pour mon cas l'absence de sexualité par rapport au modèle parental mais rien que pour moi car mes deux frères et deux soeurs il en est tout autre (bien que j'ai testé très jeune) et ou l'image de la femme indépendante... c'est compliqué tout ça :roll:

grossetortue
Aspirant
Messages : 33
Enregistré le : 26 févr. 2006, 11:57
Localisation : aquarium

Message par grossetortue » 26 févr. 2006, 17:07

Coucou à tous ici:)
juste pour dire que je trouve votre discussion très intéressante, je m'y retrouve pour la révolte face à l'éducation fille/garçon lol;) bon là j'ai le cerveau un peu embrumé alors je vais pas développer;)

à Lou:
je trouve ça vraiment triste ce que tu t'es sentie obligée de faire pour être acceptée...Sinon ton manque d'envie vient peut-être aussi de la déprime, ou peut-être ass-tu tourné la page là-dessus, j'espère. (?)
Et déprimé on a encore plus de mal à faire confiance...
Et il y a tellement de façons de se montrer qu'on s'aime...Déjà tu es honnête et ouverte envers lui, j'espère qu'il l'estimera.
bon courage en tout cas et pense à toi d'abord

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Nouvelle inscrite

Message par melancolie » 08 mars 2006, 22:35

Lou a écrit : Il n'a jamais eu d'expérience sentimentale ni sexuelle. Je l'aime beaucoup mais pour autant je n'ai pas envie de faire l'Amour avec lui. Cela m'arrive d'avoir une envie, alors on se fait plaisir l'un l'autre avec les préliminaires mais pas de pénétration. Pour l'instant il se montre patient et il dit que le sexe n'est pas le plus important. J'ai tendance à le croire mais je crains qu'il ne se lasse. Alors que tout va bien entre nous, je songe à devoir le quitter.
Je pense être asexuelle alors que lui ne l'est pas : quel peut être notre avenir ?
.
bonsoir Lou,

Je lis ta présentation après ton message "spleen", j'ai la même angoisse que toi avec l'homme avec qui je sors depuis quelques mois, il est comprehensif car je suis sa première relation sentimentale mais je culpabilise de le "frustrer" mais ne peux me forcer, je crains qu'il se lasse, doute de l'avenir de notre relation.
Je crois qu'il faut se dire que ces hommes nous aiment telle qu'on est sinon ils ne nous auraient pas choisis en connaissance de cause :wink:

Et avec du retard, bienvenue... :D

Image
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Lou
Membre
Messages : 28
Enregistré le : 20 févr. 2006, 19:13

Message par Lou » 09 mars 2006, 19:16

Merci Mélancolie pour ton message et ton délicieux gâteau, hmmmm ça donne envie de croquer dedans :-)

Oui tu as raison, autant se dire qu'ils nous ont choisi pour ce que l'on est. C'est juste que parfois c'est dur à croire....
Je vais faire des efforts pour adopter la pensée positive ;-)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités