Salut à toutes et à tous.

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Répondre
Dragibus
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 24 mai 2011, 00:06
A aimé : 0
A été aimé : 0

Salut à toutes et à tous.

Message par Dragibus »

'Lo, ça fait une semaine que je suis inscrite sur le site et je pense qu'il est temps que je m'exprime un peu. Déjà, compliments pour le forum, et le site, et amitiés à tout le monde !

J'étais contente de trouver ce site et il a un peu changé mon regard ces derniers temps, même si j'ai bien du mal à savoir si je suis moi-même asexuelle. Ca fait déjà du bien de lire (et maintenant parler avec !) des gens pour qui le sexe n'est pas un impératif. J'ai 23 ans, aucune relation sexuelle au compteur et aucune relation "sentimentale" depuis 8 ans maintenant (autant dire aucune du tout certes), et là j'en suis à me demander si je suis asexuelle (pour résumer je n'ai pas d'attirance pour le sexe et le romantisme si je suis une des personnes incluses, plus du dégoût - c'est pas très clair mais je sais pas comment l'exprimer sans écrire des pâtés) ou si j'ai des problèmes d'ordre psycho (dépression, problème d'estime de soi etc) qui ont des conséquences lourdes sur ma libido et le reste.

J'essaye de démêler ça un peu et je pense que ce site pourrait m'aider. Déjà par exemple, j'ai bien du mal à savoir comment identifier l'attirance sexuelle, la séparer d'une attirance plus "chaste" qu'on peut ressentir. Je me pose aussi beaucoup de questions sur le rapport des asexuels aux autres formes ou aspects de la sexualité : masturbation, excitation physique contre excitation psychologique, "fétiches"...
Je me demandais aussi si pour tout le monde c'était apparu comme une évidence qu'ils étaient asexuels ou si cette conclusion avait été précédée de beaucoup de questionnement et de doute. Egalement, est-ce que quelqun se reconnaitrait dans ce schéma de problèmes de dépression qui sème un doute ? J'ai lu un peu de truc sur l'asexualité et j'ai cru comprendre qu'on ne savait pas vraiment d'où ça venait, si c'était fluctuant ou pas, etc. Alors je me demande si ce n'est pas possible de se construire cette identité, suite à des "problèmes psychologique". Après tout, et excusez-moi si je l'exprime maladroitement ou si je dis carrément des conneries, si l'on résume l'asexualité à une absence de libido, il y a pleins de facteurs qui peuvent provoquer cette déperdition. Bref, pleins de questions, d'ailleurs j'ai une fois de plus écrit plus que mon intention.

En tout cas, même si je ne suis pas sûre de l'être, je me sens mieux depuis que j'ai l'impression d'avoir cette explication possible, c'est comme si j'avais moins de pression.

Merci à ceux qui auront lu ça jusqu'au bout, et si vous avez des choses à répondre ou à partager n'hésitez-pas. Autrement, j'ouvrirai peut-être un sujet dans une catégorie plus appropriée quand j'aurai la tête plus claire.

Bonne soirée :D

Avatar du membre
Tyane
Ascendant
Messages : 917
Enregistré le : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 5 fois
A été aimé : 39 fois

Re: Salut à toutes et à tous.

Message par Tyane »

Bienvenue Dragibus !

Voici du e-gâteau : :cake:

Tu te poses beaucoup de questions, tu devrais trouver des réponses, déjà :

_ si tu n'as aucune attirance pour le sexe, il y a de grandes chances que tu sois A, le manque de confiance en soi ou la dépression sont des problèmes indépendants. Ensuite, si on te mets la pression à cause de ton désintérêt pour le sexe, évidemment, cela ne favorise pas l'épanouissement individuel.

_ la différence entre l'attirance sexuelle et l'attirance physique, c'est que dans un cas on éprouve le désir sexuel, l'autre non. On peut être attiré par un sexe en particulier (être hétéro ou homo-sentimental) sans vouloir autre chose qu'une relation amoureuse sans sexe. Juste l'amour, la tendresse, le partage, la complicité, l'affection, la compréhension, voire des caresses mais pas de sexe.

_ lorsque le manque d'intérêt est plutôt une aversion ou un dégoût pour le sexe, à la suite d'une expérience traumatisante par exemple, ce n'est pas l'asexualité, c'est plutôt un blocage. L'asexualité ne se construit pas à la suite de problèmes psychologiques mais simplement, pour se découvrir A, encore faut-il connaître l'existence de l'asexualité.

_

Dragibus
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 24 mai 2011, 00:06
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Salut à toutes et à tous.

Message par Dragibus »

Merci pour ta réponse Tyane, et pour le e-gâteau !

Outre le fait que c'est dur de différencier l'attirance sexuelle de l'attirance physique non sexuelle, c'est aussi dur de savoir si le dégoût (léger mais présent) que je ressens à l'idée de coucher ou de me mettre en couple avec quelqu'un est l'expression normale de mon manque d'attirance ou quelque chose de différent. Tout ça est compliqué... Par exemple, je sais que j'aimerais bien, dans l'absolu, avoir une relation avec un homme, sexuelle et sentimentale, mais comment savoir si c'est un désir vraiment intrinsèque ou si c'est juste que je veux rentrer dans la norme...
J'ai peut-être (certainement) un blocage, en tout cas c'est ce à quoi ça ressemble, vis-à-vis des relations sexuelles et sentimentales, mais est-ce que ça remet complètement en question le fait que je serais asexuelle ? Est-ce que ça ne peut pas être que je n'ai pas encore accepter le fait que je suis A, et régler les problèmes "psychos" que ça occasionnent dans mon cas ?

Haha, ça fait du bien de mettre ces interrogations à l'écrit.

Avatar du membre
Tyane
Ascendant
Messages : 917
Enregistré le : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 5 fois
A été aimé : 39 fois

Re: Salut à toutes et à tous.

Message par Tyane »

Si tu arrives à être heureuse sans relation sexuelle, ne considère pas que cet absence de désir indique une déficience. et que des problèmes sont à régler. Il y a un problème lorsqu'une expérience ou un manque d'expérience te ronge le moral, t'angoisse. Et encore, l'angoisse peut venir de ton entourage, s'il ne t'accepte pas.

C'est difficile de distinguer, c'est pour cela qu'il ne faut pas trop s'en faire si on n'entre pas bien dans une catégorie précise...

Il y a plein de façons de vivre son asexualité, sa sexualité de manière générale... et je pense que ce n'est pas forcément un mauvais signe d'être dégouté à l'idée de faire un acte qui forcerait notre intimité. Même pour un S, pratiquer l'activité sexuelle sans désir, ce n'est pas une expérience heureuse...

Tu évoques aussi le dégoût à l'idée de te mettre en couple? Qu'est-ce qui te gênes? La proximité, le goût pour la solitude, la crainte d'une banalisation des sentiments pour l'autre?

Dragibus
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 24 mai 2011, 00:06
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Salut à toutes et à tous.

Message par Dragibus »

Tyane a écrit :Si tu arrives à être heureuse sans relation sexuelle, ne considère pas que cet absence de désir indique une déficience. et que des problèmes sont à régler. Il y a un problème lorsqu'une expérience ou un manque d'expérience te ronge le moral, t'angoisse. Et encore, l'angoisse peut venir de ton entourage, s'il ne t'accepte pas.
Je ne peux pas vraiment dire que je suis heureuse, sans être malheureuse non plus, je souffre vraisemblablement d'une légère dépression. Donc après, c'est dur de savoir d'où elle viendrait : y'a deux possibilités, aussi probables l'une que l'autre : Je suis asexuelle, je viens juste de m'en rendre compte et ma "dépression" était liée au fait de ne pas savoir pourquoi j'étais différente, qu'est-ce qui "n'allait pas" chez moi, etc, ou alors je suis pas A, mais j'ai un blocage fort concernant le sexe et l'intimité avec les autres, et j'ai "renoncé" à vivre des relations S ce qui fait que je me suis convaincue que ça ne m'attirait pas.
Est-ce que quelqu'un ici a déjà hésité entre ces deux cas de figure ?
Loin de moi l'idée que l'asexualité est une forme de déficience ou un problème. Je suis juste pas sûre que dans mon cas ce n'en soit pas.

Tyane a écrit : Il y a plein de façons de vivre son asexualité, sa sexualité de manière générale... et je pense que ce n'est pas forcément un mauvais signe d'être dégouté à l'idée de faire un acte qui forcerait notre intimité. Même pour un S, pratiquer l'activité sexuelle sans désir, ce n'est pas une expérience heureuse...

Tu évoques aussi le dégoût à l'idée de te mettre en couple? Qu'est-ce qui te gênes? La proximité, le goût pour la solitude, la crainte d'une banalisation des sentiments pour l'autre?
Mais par exemple, je ne ressens du dégoût qu'à l'idée de prendre part moi à des activités sexuelles, par contre l'idée que d'autres couchent ne me dégoute pas, et dans certains cas cette idée est même plaisante :? De la même façon, j'aime bien les histoires d'amour, toussa, alors qu'en pratique, je suis tout aussi aromantique qu'asexuelle.
Dur de savoir exactement ce qui me gêne dans l'idée d'être en couple. J'ai clairement un besoin de solitude mais c'est sûr qu'il y a autre chose. J'ai du mal avec l'idée d'être "spéciale" pour quelqu'un, un peu parce que j'ai du mal à croire que cela soit possible. Et puis, c'est encore dur pour moi de dissocier le sexe des relations sentimentales donc je n'arrive pas très bien à imaginer si ça me plairait une relation de couple sans sexe (et je dois dire que d'une certaine façon j'ai un peu de mal à y croire...)

En tout cas, merci de me donner l'occasion de m'exprimer comme ça !

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4292
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 311 fois
A été aimé : 435 fois

Re: Salut à toutes et à tous.

Message par Lilly »

Image

Image
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Dragibus
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 24 mai 2011, 00:06
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Salut à toutes et à tous.

Message par Dragibus »

Merci Lilly et merci Tyane pour tes réponses hier !

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 923
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 110 fois
A été aimé : 184 fois

Re: Salut à toutes et à tous.

Message par Ptite Marie »

Bienvenue ! :) :cake:
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Avatar du membre
Gara
Membre
Messages : 23
Enregistré le : 27 déc. 2010, 15:51
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Salut à toutes et à tous.

Message par Gara »

Bienvenue à toi! \^o^/
Dragibus a écrit :Je ne peux pas vraiment dire que je suis heureuse, sans être malheureuse non plus, je souffre vraisemblablement d'une légère dépression. Donc après, c'est dur de savoir d'où elle viendrait : y'a deux possibilités, aussi probables l'une que l'autre : Je suis asexuelle, je viens juste de m'en rendre compte et ma "dépression" était liée au fait de ne pas savoir pourquoi j'étais différente, qu'est-ce qui "n'allait pas" chez moi, etc, ou alors je suis pas A, mais j'ai un blocage fort concernant le sexe et l'intimité avec les autres, et j'ai "renoncé" à vivre des relations S ce qui fait que je me suis convaincue que ça ne m'attirait pas.
Est-ce que quelqu'un ici a déjà hésité entre ces deux cas de figure ?
Loin de moi l'idée que l'asexualité est une forme de déficience ou un problème. Je suis juste pas sûre que dans mon cas ce n'en soit pas.
Je me suis posé la même question aussi. En fait, c'est plutôt mon entourage qui me la posé et m'a fait douter. :lol:
Mais même si ça aurait put être lié à un traumatisme d'enfance, ça ne change rien au fait que le sexe ne m'attire pas, que je ne vois ni son utilité, ni sa nécessité, et que je n'éprouve aucun désir de cet ordre, pas même la masturbation. Je sais que ça ne vient pas d'un traumatisme. Ça ne m'intéresse vraiment pas, voilà tout. ^^ Mais je comprend tes doutes, je les ai vécue aussi et il m'arrive encore d'y penser parfois. C'est quelque chose qui semble tellement étrange à certaines personnes de mon entourage que je me demande quelque fois si le problème ne vient pas de moi finalement... ou alors si ce n'est pas eux qui se persuadent que le sexe est absolument nécessaire mais qu'en réalité, tout le monde est A. xD

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois

Re: Salut à toutes et à tous.

Message par Maëlle »

Outre le fait que c'est dur de différencier l'attirance sexuelle de l'attirance physique non sexuelle
au contraire je pense que ce n'est pas dur !
enfin plutôt : çe ne le serait pas si on savait ce qu'est le désir ! :D

mais a observer les gens dans certains cas on fini par comprendre ! une attirance physique en gros c'est trouver une personne belle, ne pas pouvoir s'empêcher de la regarder et apprécier ce que l'on voit.. mais comme on apprécierait tout autant autre chose que l'on trouverait beau ( un paysage, une oeuvre d'art etc).

l'attirance sexuelle elle provoque des sensations dans le corps. d'ordre sexuel justement. enfin du moins c'est ce que j'ai compris, ça m'est bien sur totalement étranger. :mrgreen:

bienvenue sur ce forum :cake: :cake:
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Avatar du membre
Aliénor
Ascendant
Messages : 901
Enregistré le : 05 avr. 2009, 18:15
Localisation : A côté de la plaque
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Salut à toutes et à tous.

Message par Aliénor »

Maëlle a écrit :mais a observer les gens dans certains cas on fini par comprendre ! une attirance physique en gros c'est trouver une personne belle, ne pas pouvoir s'empêcher de la regarder et apprécier ce que l'on voit.. mais comme on apprécierait tout autant autre chose que l'on trouverait beau ( un paysage, une oeuvre d'art etc).
Pour moi c'est plutôt une attirance d'ordre esthétique ça, la dimension physique est là quand il y a envie de contact non?
La Vérité a la dureté du diamant et la tendresse de la jeune fleur (Gandhi)

It is not birth, marriage or death, but gastrulation, which is truly the most important time in your life (Lewis Wolpert)

Avatar du membre
Moonshadow
Adepte
Messages : 159
Enregistré le : 19 juin 2010, 22:41
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Salut à toutes et à tous.

Message par Moonshadow »

:shock:

J'ai exactement la même réflexion sur moi en fait. Sauf que ça fait quelques temps que je l'ai abandonné, que je l'ai fuis et que je me contente de me laisser porter par mes expériences.

Je te souhaite la bienvenue ici, en espérant que tu te retrouves un peu plus dans tout ça !

Avatar du membre
Zimou
Administrateur
Messages : 5042
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 443 fois
A été aimé : 495 fois
Contact :

Re: Salut à toutes et à tous.

Message par Zimou »

bienvenue ^^
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Répondre