Hello. >w< v

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Avatar du membre
Molloch
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 04 déc. 2008, 20:57

Hello. >w< v

Message par Molloch » 04 déc. 2008, 21:10

Bonjour à tous! =D

Je suis Français, 21 ans et pour tout vous avouer je viens seulement de découvrir l’Asexualité. Et que dire d’autre sinon combien je suis soulagé d’avoir enfin put mettre un nom sur ce que je ressens depuis si longtemps.

Pour essayer d’expliquer ma situation et de me présenter un peu mieux, désolé pour le long blabla soporifique qui va suivre XD, je peux enfin dire aujourd’hui que je suis un Transsexuel Bisexuel, mais Asexuel. XD

Depuis tout gamin j’ai toujours eut en moi une multitude d’interrogations sur le: Qui suis-je? Tout jeune déjà, à peine sept ans, je savais que malgré mon corps j’étais un homme et que ce n’était là qu’une erreur de la nature… Très jeune donc j’ai revendiqué le droit d’être un homme et de pouvoir vivre comme tel… Seulement, si à cet âge on n’a pas de mal à prouver ce que l’on ait à ses petits camarades à coups de coups poings XD, l’adolescence amène sont lot de misères qui changent radicalement le regard des autres sur vous… Mes camarades masculins se sont étoffés, ont pris du muscles, des poils et de la voix, mais moi je ne pouvais plus prouver mon appartenance au genre avec ma force de mouche et ma taille d’avorton qui n’a jamais évolué. De plus, là où les adultes pardonnent facilement à un enfant de revendiquer appartenir à l’autre sexe, en grandissant ce n’est pas la même chose et j’ai dû très vite faire face à la fermeture d’esprit du monde, à commencer par mes parents qui m’ont envoyés très jeunes chez le psy, inquiets par mes incessants: «  Mais j’suis un mec merde! » et mon désintérêt total à toute sorte de relation amoureuse, et surtout mon dégoût prononcé et avoué pour les relations sexuels. * Ma mère a même fini par se persuader que ce dégoût venait du fait que j’avais dû subir des sévices sexuels…. Dur de lui expliquer que ce n’était pas le cas et que mon état d’esprit était tout autre. * Il n’y a que peu, à dire vrai, que j’ai accepté de révéler ma transsexualité à mes amis et que je me suis enfin décidé à entamer un parcours non officiel pour changer de sexe.

Ce problème identitaire réglé, j’ai également eut à me soucier de mon orientation… Aussi loin que je me souvienne, les gens ont toujours trouvés bizarre en moi ce manque d’intérêt pour les relations amoureuse, et mon dégoût pour la sexualité. * Les cours d’éducations sexuelles au collège ont été pour moi une torture, à chaque cours je ressortais un peu plus écoeuré et un peu plus opposé à cette sexualité que je trouvais malsaine et qu’on semblait nous imposer. * Mon désire de relation à débuté très tard… Avant mes 16 ans je ne me souviens pas avoir ressentit la moindre envie de sortir avec quelqu’un, l’idée seule me faisant exploser de rire. J’ai toutefois fini par ressentir l’envie d’avoir quelqu’un à mes côtés à aimer… Dans un premier temps, acceptant encore mal ma transsexualité à cause de ce qu’elle m’avait fait vivre avec les autres, je me suis intéressé aux mecs… Le problème étant que je pouvais tomber amoureux, mais que pour moi toute idée du couple de base ou de sexe avec eux était horrible, écoeurante. Oui je pouvais trouver beau un homme, oui je pouvais tomber amoureux, ou du moins éprouver une certaine attirance, mais absolument rien de sexuel, la simple idée me répugnant. Alors je me suis dit… Ok, d’accord, c’est pas grave, je dois aimer les filles… Je me suis donc tourné vers la gente féminine avec plaisir de constater que je pouvais pleinement me comporter et être considéré comme un homme auprès d’elles. Je suis même sortie avec l’une d’entre elle, je l’aimais vraiment à en crever… Mais voilà le problème c’était que tout amoureux que j’étais je ne pouvais pas, ne voulais pas et n’imaginais même pas avoir de relation sexuelle avec. Résultat elle a finit par me tromper avec un homme « bio » et ainsi c’est terminée ma première, et certainement dernière, histoire d’amour. XD * Ca me fait rire aujourd’hui mais à l’époque ça a été dur à supporter. XD *
Tout ça pour quoi au final? Pour au final, après trois ans, comprendre que j’étais tout bonnement bisexuel, et que le problème n’était pas le fait d’aimer une femme ou un homme mais tout autre…

Le problème c’est qu’expliquer aux gens que vous êtes très bien seul, et que pour vous une relation amoureuse peut, et doit, se passer de sexe, n’est pas facile… Que vous ne voyez aucun mal ni inconvénient à être célibataire et ne jamais coucher de votre vie. J’avais beau dire « Ouais mais tu sais pour moi une relation amoureuse, c’est être avec la personne, lui tenir la main, faire une partie de Playstation XD, pour moi tout ça c’est plus important que le sexe. Le sexe ça sert à rien et ça pourri une relation. », au final je me retrouvais face à des réactions d’incompréhension total… Et des réponses du genre: « T’es pas normal, le sexe c’est le B.a Ba d’une relation! » ou des « C’est parce que t’es pas tombé sur la bonne personne », ou des tout simplement: « Tu dis ça parce que t’es frigide! » >< Et quand vous sortez tout simplement un : « Façon je veux jamais coucher de ma vie, ça me dégoûte trop! » les réactions ne sont que plus durs. Au final, même si je me sentais bien ainsi, j’ai fini par ressentir un malaise face à cette nouvelle étrangeté que je n’arrivais pas à définir, j’ai même commencé à penser que j’avais un problème, que je n’étais pas normal, car même les personnes qui avaient acceptés ma transsexualité et ma bissexualité n’arrivaient pas à me comprendre. Et ce malaise ça fait vraiment que peu qu’il m’a quitté. ^^’ Et c’est même un miracle si j’ai découvert l’Asexualité… Ca devait être le destin, je sais pas, mais au détours d’Internet voilà que je tombe sur un mot qui m’était totalement inconnu. XD Donc, curieux comme je suis, je clique sur le lien et je découvre enfin une réponse à mon malaise et à toutes mes questions. Dans tout ce qui y était dit je me reconnaissais, c'était tout ce que j'avais toujours pensé et hurlé sur tous les toits, je pouvais enfin mettre un nom sur ce que je ressentais depuis toujours et, surtout, comprendre et découvrir que non je n’étais pas seul dans ce cas, que je n’étais pas un espèce de mutant frigide et insensible unique en son genre, et ça franchement ça fait un bien fou !

Donc voilà après ce longs flash back blablatages sur ma petite vie ennuyeuse, je suis ravie de vous rencontrer et j’espère trouver d’autres réponses à mes questions ici. ^^

Avatar du membre
Nastasia
A-moureuse
Messages : 4476
Enregistré le : 18 avr. 2008, 15:27
Localisation : France
A aimé : 1 fois
A été aimé : 7 fois

Re: Hello. >w< v

Message par Nastasia » 04 déc. 2008, 21:23

Image
Image

Avatar du membre
Taz
Strawberry Fields Forever
Messages : 2587
Enregistré le : 07 oct. 2007, 19:15
A aimé : 9 fois
A été aimé : 17 fois

Re: Hello. >w< v

Message par Taz » 04 déc. 2008, 21:24

Bienvenue Molloch.
Ta vie n'est pas ennuyeuse ! (tu la racontes bien d'ailleurs).
Et j'espère que oui, tu trouveras les réponses à tes questions ici mais je vois que tu en as déjà trouvées pas mal.

Image
La pureté de la vie n'a de valeur que dans les yeux de ceux qui la contemplent.
- Proverbe Islandais -

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Re: Hello. >w< v

Message par Dexter » 04 déc. 2008, 23:30

Bienvenue :)
La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Avatar du membre
Orchidia
Adepte
Messages : 172
Enregistré le : 24 nov. 2008, 00:10
Localisation : Ardèche

Re: Hello. >w< v

Message par Orchidia » 05 déc. 2008, 03:46

Bienvenue Molloch !

Image

Avatar du membre
fee_net
Associé
Messages : 723
Enregistré le : 13 sept. 2007, 03:27
Localisation : haute Normandie

Re: Hello. >w< v

Message par fee_net » 05 déc. 2008, 16:10

bienvenue Molloch.

Image
Changer le monde, commence par se changer soi même....

Si vous aimez les T-Shirt corrosifs, un ticlic sur ce lien :
http://www.comboutique.com/shop/homeboutique-24612.html

Avatar du membre
Molloch
Membre junior
Messages : 9
Enregistré le : 04 déc. 2008, 20:57

Re: Hello. >w< v

Message par Molloch » 05 déc. 2008, 16:52

Merci beaucoup à tous!! :D

Avatar du membre
maikie
Membre
Messages : 16
Enregistré le : 18 nov. 2008, 21:52
Localisation : Amiens
Contact :

Re: Hello. >w< v

Message par maikie » 05 déc. 2008, 17:59

Bienvenue!

Avatar du membre
Orchidia
Adepte
Messages : 172
Enregistré le : 24 nov. 2008, 00:10
Localisation : Ardèche

Re: Hello. >w< v

Message par Orchidia » 05 déc. 2008, 18:48

Wouah ! J'adore ton avatar Molloch...

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4136
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 299 fois
A été aimé : 391 fois

Re: Hello. >w< v

Message par Lilly » 05 déc. 2008, 23:08

Image

Image
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4214
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Re: Hello. >w< v

Message par cyclodocus » 07 déc. 2008, 09:57

bienvenue à toi
:cake: (pas le temps de cuisiner ces jours)

mjjnofandesu88
Néophyte
Messages : 1
Enregistré le : 26 août 2009, 13:03

Re: Hello. >w< v

Message par mjjnofandesu88 » 29 août 2009, 16:01

"Bonjour à tous! =D"
Bonjour Molloch,
merci pour ce message d'introduction on va dire, je vais essayer de te répondre mais je suis nouveau sur le forum aussi lol alors un petit peu d'indulgence ne me ferait pas de tort lol. Vous recevez mes remerciements anticipés lol.


"Je suis Français, 21 ans et pour tout vous avouer je viens seulement de découvrir l’Asexualité. Et que dire d’autre sinon combien je suis soulagé d’avoir enfin put mettre un nom sur ce que je ressens depuis si longtemps."
Oui c'est vrai : pour tout pan de l'identité, on ressent la chose et ensuite on va chercher un mot pour désigner la chose ressentie...


'Pour essayer d’expliquer ma situation et de me présenter un peu mieux, désolé pour le long blabla soporifique qui va suivre XD, je peux enfin dire aujourd’hui que je suis un Transsexuel Bisexuel, mais Asexuel. XD'
Si qqc est soporifique ici ce sont plutôt mes médicaments et non pas tes paroles... Tu peux te rassurer.
Alors en ce cas si tu me permets la correction on pourra plutôt dire FtM biasexuel -ça existe, si tu es sceptique, regardes l'encyclopédie- lol.


"Depuis tout gamin j’ai toujours eut en moi une multitude d’interrogations sur le: Qui suis-je? Tout jeune déjà, à peine sept ans, je savais que malgré mon corps j’étais un homme et que ce n’était là qu’une erreur de la nature… Très jeune donc j’ai revendiqué le droit d’être un homme et de pouvoir vivre comme tel…"
Malheureusement c'est à effets pervers : certes c'est un soulagement de savoir qui on est très jeune mais souvent les autres ne l'acceptent pas et on en souffre les conséquences. Certain(e)s vont 'cacher', reofuler cette identité et d'autres au contraire vont y aller franco.

'Seulement, si à cet âge on n’a pas de mal à prouver ce que l’on ait à ses petits camarades à coups de coups poings XD, l’adolescence amène sont lot de misères qui changent radicalement le regard des autres sur vous…'
En général, si l'enfance est assez gentillette, les troubles -sans mauvais jeux de mots- commencent à la puberté : les ravages de la transformation corporelle naturelle sont assez fulgurants et dénontent bien les doses de sexisme environnantes. C'est à cette période que la personne va le plus souffrir, particulièrement si elle est trans' je pense.

"Mes camarades masculins se sont étoffés, ont pris du muscles, des poils et de la voix, mais moi je ne pouvais plus prouver mon appartenance au genre avec ma force de mouche et ma taille d’avorton qui n’a jamais évolué."
Hmmm. Ton vocable dévoile effectivement que tu es assez auto-aversif, je me trompe?
Pourrions-nous savoir quele est ta taille actuelle?
Je pense qu'il ne faut pas se comparer parce que les gens sont incomparables.

'De plus, là où les adultes pardonnent facilement à un enfant de revendiquer appartenir à l’autre sexe, en grandissant ce n’est pas la même chose et j’ai dû très vite faire face à la fermeture d’esprit du monde, à commencer par mes parents qui m’ont envoyés très jeunes chez le psy, inquiets par mes incessants: « Mais j’suis un mec merde! » et mon désintérêt total à toute sorte de relation amoureuse, et surtout mon dégoût prononcé et avoué pour les relations sexuels.'
Je suis désolé d'apprendre ça, ce mur d'incompréhension auquel tu t'es heurté, et ce même en étant jeune; premièrement la transidentité n'est plus regardée comme une affection psychiatrique, depuis cette année -nous sommes guéri(e)s par un miracle-. Deuxièmement, oui la société établit une notion de couple basée sur la sexualité active, effective mais ça ne veut pas dire que l'asexualité soit pour autant préoccupante. Des couples existent et sont épanouis sans pour autant devoir passer à l'acte; cette tendance sociétale à juger l'autre, à la préjuger (encore pire) et le voir comme différent(e) est vraiment pompante, récurrente et stupide. Je suis désolé que tu en as souffert. Ce faisant, je pense que tu as raison de te rassurer en étant sur un forum asexuel... Ca fait plaisir d'être en 'communauté'. Oui encore aujourd'hui, parle d'asexualité est souvent méconnue d'une et est souvent associée à la psychiatrie encore une fois : je l'ai lu hier sur le net dans un article nommé 'se masturber est-ce tromper' et il était fait mention que ne pas avoir de pulsions ou de désirs charnels étaient vus comme étrange, comme anormal, comme déviants étant donné qu'apparemment c'était surtout des maldes mentaux qui avaient recours à ce comportement. Bon il y a plusieurs définitions à apporter à asexualité : il semblerait qu'une personne se masturban puisse être vue comme asexuelle aussi. D'où le rapprochement précédent. Par ailleurs j'ai le regret de t'informer que tu risques d'etre 'attaqué' sur le fait qu'en société on amalgame souvent être trans' et asexuel-le.

"* Ma mère a même fini par se persuader que ce dégoût venait du fait que j’avais dû subir des sévices sexuels…."
Oui encore un préjugé dont tu as été victime, je suis désolé de l'apprendre. C'est aussi une mention dans l'article de l'encyclopédie concernant l'asexualité : la personne est asexuelle pour quelles raisons? On avance cette réponse possible...

'Dur de lui expliquer que ce n’était pas le cas et que mon état d’esprit était tout autre. * Il n’y a que peu, à dire vrai, que j’ai accepté de révéler ma transsexualité à mes amis et que je me suis enfin décidé à entamer un parcours non officiel pour changer de sexe.'
Puis-je demander comment ça s'est passé par rapport à tes ami(e)s?


"Ce problème identitaire réglé, j’ai également eut à me soucier de mon orientation… Aussi loin que je me souvienne, les gens ont toujours trouvés bizarre en moi ce manque d’intérêt pour les relations amoureuse, et mon dégoût pour la sexualité. * Les cours d’éducations sexuelles au collège ont été pour moi une torture, à chaque cours je ressortais un peu plus écoeuré et un peu plus opposé à cette sexualité que je trouvais malsaine et qu’on semblait nous imposer. *"
Oui certes mais enfin les cours dits d'éducation sexuelles : c'est à uriner sur soi dans la mesure où ça s'appelle cours d'éducation sexuelle certe smais on y apprend comment faire un enfant (le schéma hétéronormé par excellence) : exit les stériles and co'. Le schéma : un spermatozoïde, un ovule, un bébé. Ok. On oublie de parler de PMA, de MST / IST, de comment ne pas violenter, de comment on peut associer ça à autre chose qu'à la procréation. Effectivement, ce n'est pas très intéressant, passionant, romantique, tendre lol. A cette époque, j'étais déjà choqué par non seulement cette normativité qui est enseignée à l'école : lavage cérébral mais aussi par cette exclusion décomplexée de la sexualité tout bêtement. Fort heureusement la sexualité ne se limite pas à la procréation. Et le BDSM, et le désir, et l'homosexualité, et la bisexualité, et les caresses, et las baisers? On ment par omission lol. Ce serait tout autant inquuiétant et éducatifs de projeter des films porno' lors des cours d'éducation sexuelle lol. Encore une fois ce n'est pas la sexualité ou l'asexualité le problème mais bel et bien le regard, ce qu'on en fait. Je n'ai toujours pas compris le lien entre sexualité et procréation.

'Mon désire de relation à débuté très tard… Avant mes 16 ans je ne me souviens pas avoir ressentit la moindre envie de sortir avec quelqu’un, l’idée seule me faisant exploser de rire. J’ai toutefois fini par ressentir l’envie d’avoir quelqu’un à mes côtés à aimer… Dans un premier temps, acceptant encore mal ma transsexualité à cause de ce qu’elle m’avait fait vivre avec les autres, je me suis intéressé aux mecs… Le problème étant que je pouvais tomber amoureux, mais que pour moi toute idée du couple de base ou de sexe avec eux était horrible, écoeurante. Oui je pouvais trouver beau un homme, oui je pouvais tomber amoureux, ou du moins éprouver une certaine attirance, mais absolument rien de sexuel, la simple idée me répugnant. Alors je me suis dit… Ok, d’accord, c’est pas grave, je dois aimer les filles… Je me suis donc tourné vers la gente féminine avec plaisir de constater que je pouvais pleinement me comporter et être considéré comme un homme auprès d’elles. Je suis même sortie avec l’une d’entre elle, je l’aimais vraiment à en crever… Mais voilà le problème c’était que tout amoureux que j’étais je ne pouvais pas, ne voulais pas et n’imaginais même pas avoir de relation sexuelle avec. Résultat elle a finit par me tromper avec un homme « bio » et ainsi c’est terminée ma première, et certainement dernière, histoire d’amour. XD * Ca me fait rire aujourd’hui mais à l’époque ça a été dur à supporter. XD *'
Si tu parviens à en rire c'est effectivement que tu es parvenu à passer outre, à aller au-dessus de ce traumatisme. Je t'en félicite parce que je sais que ça n'a pas du être évident.
En effet ça me semble assez clair que tu sois asexuel en effet mais ce n'est rien d'inquiétant, ce n'est rien de préoccupant, ce n'est rien de condamnable tu sais.


"Tout ça pour quoi au final? Pour au final, après trois ans, comprendre que j’étais tout bonnement bisexuel, et que le problème n’était pas le fait d’aimer une femme ou un homme mais tout autre…

Le problème c’est qu’expliquer aux gens que vous êtes très bien seul, et que pour vous une relation amoureuse peut, et doit, se passer de sexe, n’est pas facile… Que vous ne voyez aucun mal ni inconvénient à être célibataire et ne jamais coucher de votre vie. J’avais beau dire « Ouais mais tu sais pour moi une relation amoureuse, c’est être avec la personne, lui tenir la main, faire une partie de Playstation XD, pour moi tout ça c’est plus important que le sexe. Le sexe ça sert à rien et ça pourri une relation. », au final je me retrouvais face à des réactions d’incompréhension total…"
Ca c'est parce que tu fréquentes des sexuel-le-s lol. Je plaisante...

'Et des réponses du genre: « T’es pas normal, le sexe c’est le B.a Ba d’une relation! » ou des « C’est parce que t’es pas tombé sur la bonne personne », ou des tout simplement: « Tu dis ça parce que t’es frigide! » >< Et quand vous sortez tout simplement un : « Façon je veux jamais coucher de ma vie, ça me dégoûte trop! » les réactions ne sont que plus durs. Au final, même si je me sentais bien ainsi, j’ai fini par ressentir un malaise face à cette nouvelle étrangeté que je n’arrivais pas à définir, j’ai même commencé à penser que j’avais un problème, que je n’étais pas normal, car même les personnes qui avaient acceptés ma transsexualité et ma bissexualité n’arrivaient pas à me comprendre.'
Oui mais je te répète qu'il n'y a rien d'inquiétant : d'autres personnes sont asexuelles et sont heureuses.

"Et ce malaise ça fait vraiment que peu qu’il m’a quitté. ^^’ Et c’est même un miracle si j’ai découvert l’Asexualité… Ca devait être le destin, je sais pas, mais au détours d’Internet voilà que je tombe sur un mot qui m’était totalement inconnu. XD Donc, curieux comme je suis, je clique sur le lien et je découvre enfin une réponse à mon malaise et à toutes mes questions."
Si tu as des questions, n'hésites pas; je ne sais pas si je serai souvent sur le forum mais... Je te laisse mon adresse de courriele t qui sert aussi d'adresse de messagerie instantanée : k2snofandesu@yahoo.fr

'Dans tout ce qui y était dit je me reconnaissais, c'était tout ce que j'avais toujours pensé et hurlé sur tous les toits, je pouvais enfin mettre un nom sur ce que je ressentais depuis toujours et, surtout, comprendre et découvrir que non je n’étais pas seul dans ce cas, que je n’étais pas un espèce de mutant frigide et insensible unique en son genre, et ça franchement ça fait un bien fou !

Donc voilà après ce longs flash back blablatages sur ma petite vie ennuyeuse, je suis ravi de vous rencontrer et j’espère trouver d’autres réponses à mes questions ici. ^^'
Je suis tout autant ravi que toi de te rencontrer sur le net.
Je ne pense pas que ta vie soit ennuyeuse sinon...
Non, nous ne sommes pas seul-e-s, même si nous en avons parfois l'impression.

CDT, mjjnofandesu88.

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Re: Hello. >w< v

Message par Dexter » 29 août 2009, 16:07

Bienvenue mjjnofandesu88 :)
dur ton pseudo :lol:
La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Avatar du membre
Aliénor
Ascendant
Messages : 901
Enregistré le : 05 avr. 2009, 18:15
Localisation : A côté de la plaque

Re: Hello. >w< v

Message par Aliénor » 29 août 2009, 17:18

Bienvenue à vous deux :P :cake:
Molloch a écrit :au final je me retrouvais face à des réactions d’incompréhension total… Et des réponses du genre: « T’es pas normal, le sexe c’est le B.a Ba d’une relation! » ou des « C’est parce que t’es pas tombé sur la bonne personne », ou des tout simplement: « Tu dis ça parce que t’es frigide! » ><
Et comme on te comprend...on y passe tous, car les S n'arrivent pas à imaginer que pour nous amour et sexe ne rime pas. Pour eux l'asexualité résulte uniquement dans quelconque dysfonctionnement...
mjjnofandesu88 a écrit :certes c'est un soulagement de savoir qui on est très jeune mais souvent les autres ne l'acceptent pas et on en souffre les conséquences.
Effectivement...plus on est jeune et moins on semble crédible... :evil:
mjjnofandesu88 a écrit :cette tendance sociétale à juger l'autre, à la préjuger (encore pire) et le voir comme différent(e) est vraiment pompante, récurrente et stupide.
Les qualificatifs choisis sont parfaits! :mrgreen:
La Vérité a la dureté du diamant et la tendresse de la jeune fleur (Gandhi)

It is not birth, marriage or death, but gastrulation, which is truly the most important time in your life (Lewis Wolpert)

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Re: Hello. >w< v

Message par melancolie » 29 août 2009, 17:24

Bienvenue mjjnofandesu88 !
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 1 invité