S

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Avatar du membre
thesaddestclown
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 24 août 2008, 00:14

Message par thesaddestclown » 24 août 2008, 12:46

Merci Ptimaya!
Je vois qu'on se comprend!

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4136
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 299 fois
A été aimé : 391 fois

Message par Lilly » 24 août 2008, 13:32

Image

Image
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Message par Dexter » 25 août 2008, 15:52

Bienvenue
La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Avatar du membre
Naibed
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 07 nov. 2005, 02:31
Localisation : Overijse, Belgique
Contact :

Message par Naibed » 25 août 2008, 21:43

ptimaya a écrit : Je n’ai pas l’impression que ta relation avec le sexe soit si contradictoire ..[bla].. Eh bien tu as raison de ..[bla]..

P.S. : Et surtout, ignore les personnes qui croient tout savoir et p..[coin]
Ce qui est sûr, c'est qu'il y a des personnes qui n’ont pas besoin de comprendre ce qu'elles lisent pour blablater à tort et à travers. (suivez mon regard)
N
--
Ici il y avait une signature cool

Avatar du membre
Naibed
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 07 nov. 2005, 02:31
Localisation : Overijse, Belgique
Contact :

Message par Naibed » 25 août 2008, 22:50

thesaddestclown a écrit : Je ne suis pas là pour émettre une quelconque morale,
puis :
thesaddestclown a écrit : Il me semble que dans la charte d'un forum, il est demandé de ne pas utilisé de mots vulgaires (je me suis peut-être trompé...). Jusqu'à preuve du contraire, le mot cul en fait partie
...au XIX° siècle, sans doute. Pour votre gouverne, nous sommes au XXI°.
thesaddestclown a écrit : mais ça ne me pose aucun problème de l'employer. Je ne pensais pas attirer des critiques pour deux étoiles!
Ecrire c** au lieu de cul tout simplement (sauf, évidemment quand on veut faire de l'humour), et prétendre que les S sont « avides de c** », comme si la sexualité se résumait à ça, c'est se comporter comme un vieux bombardon, un tartuffe moralisant du XIX° siècle. Une vulgarité de fond que je trouve bien plus insupportable que d’appeler une chatte, une chatte, ou un cul, un cul. Donner à penser que les S (« les » S ? lesquels? Tous les S ?) ne sont que des baiseurs sans sentiments qui ne cherchent qu'à tirer leur coup, c'est également le genre de réduction qu'un vieux tartuffe moralisateur du XIX° siècle aurait pu faire. Vous avez quel âge, déjà ?
thesaddestclown a écrit :
Naibed a écrit : j'ai l'impression que vous regardez la société avec un prisme déformant (ou alors, vous êtes une grenouille de bénitier égarée dans un club échangiste). La société ne vous demande pas de multiplier les partenaires sexuels si vous n'en éprouvez pas le besoin, coco.
La société ne le demande pas, c'est vrai, mais je pense que les individus actuellement ne réfléchissent pas assez par eux-mêmes, je ne restreint aucunement cela au sexe. [...]
Vous n'êtes pas le seul à regretter que nombre d'esprits soient formatés, que le nihilisme (principalement de gauche) et l'excès de consumérisme (principalement souhaité par une droite affairiste) aient fait des ravages dans les esprits, et détruit le sens des valeurs et la capacité de se penser en tant qu'individu, en tant qu'être libre (et prêt à défendre chèrement sa liberté au besoin), pas en tant que mouton. Cependant, quand vous dites « les individus », vous généralisez à outrance : même si, et notamment parmi les jeunes, (1), on trouve beaucoup d’esprits décervelés et formatés, il en reste encore pas mal qui arrivent à conserver leur bon sens et leurs repères, malgré le vidage de crâne d’un « enseignement » déficient, le bavardage désinformateur des me(r)dias, et le battage mercatique permanent dans une société passablement déboussolée. A ranger tous les jeunes dans le même sac, ne vous étonnez pas ensuite de ne pas trouver chaussure à votre pied…

(1) encore que ! quand j’avais dix-sept ans, et que je consacrais toute mon énergie à terminer mes humanités et à préparer un examen d’entrée (particulièrement costaud en math) en polytechnique (l’X en France), je m’arrêtais de temps en temps de bloquer pour regarder au journal télévisé, ces (petits) crétins de la (petite) patrie (autoproclamée) des drwâââh de l’homme, ces petits bourges mal assumés qui n’avaient pas grand-chose dans la caboche, mais qui se prenaient pour des hommes, parce qu’ils jouaient aux nanards gauchistes en jetant des pavés dans la rue. Je restais là, atterrée d’entendre éructer autant de slogans creux et imbéciles (comme le fameux « il est interdit d’interdire »), et abasourdie par tant de néant, autant de bêtise gaucho-gnangnan. Et quand j’entends aujourd’hui ces ex-jeunes cons de soixante-huitards, devenus des vieux cons, je me dis que Georges Brassens avait diantrement raison de chanter que « le temps ne change rien à l’affaire… »
thesaddestclown a écrit : En tout cas, merci de m'avoir lancer des perches pour pouvoir le faire, même si j'aurai préféré un ton plus sympathique (je ne pensais que l'on pouvait émettre un jugement aussi définitif sur moi après trois phrases).
Ah mais c’est que j'ai le défaut d'être plutôt perspicace. Maintenant, vous pouvez toujours ignorer mon message et vous réfugier dans votre ego offensé, hein ? C’est vous qui voyez…
thesaddestclown a écrit : La "grenouille de bénitier" m'a bien fait rire en tout cas.
Tant mieux si ça vous a fait rire : « jeune homme qui ri a déjà un pied dans le lit »
(remake naibedien d’un proverbe bien connu ;) ).
N
--
Ici il y avait une signature cool

Avatar du membre
thesaddestclown
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 24 août 2008, 00:14

Message par thesaddestclown » 26 août 2008, 01:35

Je crois que vous commencez à me plaire Naibed!
Je continue donc notre discussion.


thesaddestclown a écrit:
Je ne suis pas là pour émettre une quelconque morale,

puis :
thesaddestclown a écrit:
Il me semble que dans la charte d'un forum, il est demandé de ne pas utilisé de mots vulgaires (je me suis peut-être trompé...). Jusqu'à preuve du contraire, le mot cul en fait partie

...au XIX° siècle, sans doute. Pour votre gouverne, nous sommes au XXI°.

De quoi au XIX° siècle?
Que le mot cul est un mot vulgaire?
Ce n'est pas moi qui le dit, c'est mon dictionnaire...Et celui-ci date bien du XXI° siècle.

Ecrire c** au lieu de cul tout simplement (sauf, évidemment quand on veut faire de l'humour), et prétendre que les S sont « avides de c** », comme si la sexualité se résumait à ça, c'est se comporter comme un vieux bombardon, un tartuffe moralisant du XIX° siècle. Une vulgarité de fond que je trouve bien plus insupportable que d’appeler une chatte, une chatte, ou un cul, un cul. Donner à penser que les S (« les » S ? lesquels? Tous les S ?) ne sont que des baiseurs sans sentiments qui ne cherchent qu'à tirer leur coup, c'est également le genre de réduction qu'un vieux tartuffe moralisateur du XIX° siècle aurait pu faire. Vous avez quel âge, déjà ?
Je persiste à dire que j'ai du mal m'exprimer, ou plutôt que vous m'avez mal compris et que vous ne cherchez vraiment pas à comprendre d'ailleurs! Quand je parle des S avides de cul, je parle des gens de mon entourage qui veulent dicter ma vie sexuelle. Je ne généralise pas ça à tous les S, loin de là!

Vous n'êtes pas le seul à regretter que nombre d'esprits soient formatés, que le nihilisme (principalement de gauche) et l'excès de consumérisme (principalement souhaité par une droite affairiste) aient fait des ravages dans les esprits, et détruit le sens des valeurs et la capacité de se penser en tant qu'individu, en tant qu'être libre (et prêt à défendre chèrement sa liberté au besoin), pas en tant que mouton. Cependant, quand vous dites « les individus », vous généralisez à outrance : même si, et notamment parmi les jeunes, (1), on trouve beaucoup d’esprits décervelés et formatés, il en reste encore pas mal qui arrivent à conserver leur bon sens et leurs repères, malgré le vidage de crâne d’un « enseignement » déficient, le bavardage désinformateur des me(r)dias, et le battage mercatique permanent dans une société passablement déboussolée. A ranger tous les jeunes dans le même sac, ne vous étonnez pas ensuite de ne pas trouver chaussure à votre pied…

(1) encore que ! quand j’avais dix-sept ans, et que je consacrais toute mon énergie à terminer mes humanités et à préparer un examen d’entrée (particulièrement costaud en math) en polytechnique (l’X en France), je m’arrêtais de temps en temps de bloquer pour regarder au journal télévisé, ces (petits) crétins de la (petite) patrie (autoproclamée) des drwâââh de l’homme, ces petits bourges mal assumés qui n’avaient pas grand-chose dans la caboche, mais qui se prenaient pour des hommes, parce qu’ils jouaient aux nanards gauchistes en jetant des pavés dans la rue. Je restais là, atterrée d’entendre éructer autant de slogans creux et imbéciles (comme le fameux « il est interdit d’interdire »), et abasourdie par tant de néant, autant de bêtise gaucho-gnangnan. Et quand j’entends aujourd’hui ces ex-jeunes cons de soixante-huitards, devenus des vieux cons, je me dis que Georges Brassens avait diantrement raison de chanter que « le temps ne change rien à l’affaire… »
wah!!!, vous en avez des choses à dire! Je ne comprends pas pourquoi vous persistez à me critiquer alors qu'il me semble que nous soyons d'accord sur beaucoup de points...

thesaddestclown a écrit:
En tout cas, merci de m'avoir lancer des perches pour pouvoir le faire, même si j'aurai préféré un ton plus sympathique (je ne pensais que l'on pouvait émettre un jugement aussi définitif sur moi après trois phrases).

Ah mais c’est que j'ai le défaut d'être plutôt perspicace. Maintenant, vous pouvez toujours ignorer mon message et vous réfugier dans votre ego offensé, hein ? C’est vous qui voyez…
Perspicace?!.....rires.....c'est l'un des derniers adjectifs qui me vient à l'esprit!
Mon ego offensé?!...rien à branler! Mon ego est au plus bas en ce moment et ce n'est pas les critiques d'une personne qui se croit capable de me cerner après deux messages sur un forum qui vont me blesser.
D'ailleurs je n'oserais pas émettre un jugement sur vous, je ne vous connaîs pas tout comme vous ne me connaissez pas!
D'ailleurs, ça m'intrigue, vous êtes vraiment une A?, ou une S frustrée et aigrie par la vie qui n' a pu trouvé qu'un forum pour déverser sa haine?

Mince, j'avais dit que vous commenciez à me plaire, il faut que je finisse sur une note plus positive!...
J'attends avec impatience votre réponse et je compte sur vous pour trouver un point faible ou une défaillance à mon discours.
J'ai même envie de vous embrasser tiens!

Bknight
Affilié
Messages : 254
Enregistré le : 03 mai 2008, 23:34
Localisation : Près du clair de Lune

Message par Bknight » 26 août 2008, 20:46

thesaddestclown a écrit :vous êtes vraiment une A?
Ben... non :wink:

http://asexuality.org/fr/viewtopic.php? ... ight=#4813

Avatar du membre
Guillaume
Affranchi
Messages : 469
Enregistré le : 02 mai 2008, 23:23
A été aimé : 2 fois

Message par Guillaume » 26 août 2008, 21:22

Naibed a écrit :(1) encore que ! quand j’avais dix-sept ans, et que je consacrais toute mon énergie à terminer mes humanités et à préparer un examen d’entrée (particulièrement costaud en math) en polytechnique (l’X en France), je m’arrêtais de temps en temps de bloquer pour regarder au journal télévisé, ces (petits) crétins de la (petite) patrie (autoproclamée) des drwâââh de l’homme, ces petits bourges mal assumés qui n’avaient pas grand-chose dans la caboche, mais qui se prenaient pour des hommes, parce qu’ils jouaient aux nanards gauchistes en jetant des pavés dans la rue. Je restais là, atterrée d’entendre éructer autant de slogans creux et imbéciles (comme le fameux « il est interdit d’interdire »), et abasourdie par tant de néant, autant de bêtise gaucho-gnangnan. Et quand j’entends aujourd’hui ces ex-jeunes cons de soixante-huitards, devenus des vieux cons, je me dis que Georges Brassens avait diantrement raison de chanter que « le temps ne change rien à l’affaire… »
Houla, malgré tout mon respect, ce tableau ressemble à une caricature digne de Philippe Bouvard, et j'ose espérer que ton féminisme te fait aussi voir les nombreuses qualités de 68 ! L'argument "ils sont devenus des vieux cons", en plus d'être peu pertinent (ben oui, ils sont peut-être cons maintenant mais avant ils ne l'étaient pas, et c'est l'essentiel vu qu'on parle d'un événement daté), est assez erroné vu que certains ont beaucoup mieux vieilli que d'autres, je pense à la plupart des trotskistes et des anarchistes, qui contrairement aux communistes n'étaient pas bourrés de certitudes. Et puis "il est interdit d'interdire" c'était bien entendu ironique vu que c'est une contradiction volontaire, ça représente tout à fait l'utopie irréfléchie et la candeur spontanée qu'était 68. Oublions tout le côté bobo-socialo et souvenons-nous de la poésie situationniste du mouvement, qui préfigurait le Punk de 77 qui m'est si cher.

Le point sur lequel je te rejoins, c'est qu'apparemment tu ne te retrouves ni dans le nihilisme total ni dans le moralisme béat, et ça c'est tout moi, je me situe vraiment entre les deux. J'aime me définir comme un libertaire humaniste, qui n'accepte pas qu'on oppresse l'individu et sa richesse intérieure, tout en étant tolérant envers l'Homme, qui essaye tant bien que mal de se dépétrer de son Histoire si imposante et qui mérite d'être aimé pour cet effort.

Bien amicalement,

Guillaume ton ange angevin :wink:

Avatar du membre
merguez
Adepte
Messages : 244
Enregistré le : 10 juil. 2008, 23:07
Localisation : 76
Contact :

Message par merguez » 26 août 2008, 23:00

bienvenue:
j'aodre ton avatar .....c'est de qui????? :idea:
dynastie de la meduse a roulettes... mais, ou sont passés les calamars a rollers?

Avatar du membre
thesaddestclown
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 24 août 2008, 00:14

Message par thesaddestclown » 26 août 2008, 23:03

Mark Ryden

Avatar du membre
thesaddestclown
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 24 août 2008, 00:14

Message par thesaddestclown » 26 août 2008, 23:07

j'aime beaucoup le tien aussi...mais je le connaissais déjà par contre! :wink:

Avatar du membre
merguez
Adepte
Messages : 244
Enregistré le : 10 juil. 2008, 23:07
Localisation : 76
Contact :

Message par merguez » 26 août 2008, 23:27

thesaddestclown a écrit :Mark Ryden
merci j'ai ajoute son site dans les favoris du coup
dynastie de la meduse a roulettes... mais, ou sont passés les calamars a rollers?

Avatar du membre
thesaddestclown
Membre junior
Messages : 10
Enregistré le : 24 août 2008, 00:14

Message par thesaddestclown » 27 août 2008, 01:03

J'adore son travail, son utilisation des symboles et toutes les interprétations que tu peux en tirer!

Avatar du membre
Naibed
Adepte
Messages : 187
Enregistré le : 07 nov. 2005, 02:31
Localisation : Overijse, Belgique
Contact :

Message par Naibed » 27 août 2008, 11:56

thesaddestclown a écrit : Ce n'est pas moi qui le dit, c'est mon dictionnaire...Et celui-ci date bien du XXI° siècle.
Source ? date de publication ?
(si un dictionnaire actuel écrit vraiment encore ce genre de conneries au jour d'aujourd'hui, il y a intérêt à savoir lequel, pour l'éviter)
thesaddestclown a écrit : Quand je parle des S avides de cul, je parle des gens de mon entourage qui veulent dicter ma vie sexuelle. !
Et bien, si vous ne pouvez l'ignorer, changez d'entourage, tout simplement. Trop simple ? ..ou l'entourage actuel procure-t'il aussi des avantages (comme un nid douillet , par exemple) ?
Perspicace?!.....rires....[...].. Mon ego [...] Mon ego [...] critiques d'une personne qui se croit capable de me cerner après deux messages sur un forum qui vont me blesser [...]
Vi víí... Notez que je ne cherche pas à vous blesser, mais à vous faire réfléchir sur les raisons pour lesquelles vous avez une "relation avec le sexe assez contradictoire", selon vos propres mots. Mais vous auriez dû préciser que vous n'acceptiez que des explications exogènes, extérieures à vous. On aurait gagné du temps.
thesaddestclown a écrit : D'ailleurs je n'oserais pas émettre un jugement sur vous..[...] vraiment une A?, ou une S frustrée et aigrie [...] déverser sa haine?
Ah ben heureusement que vous n'osez "émettre aucun jugement" sur moi, sinon ...je n'ose imaginer ce que j'aurais pris !
thesaddestclown a écrit : Mince, j'avais dit que vous commenciez à me plaire, [...] J'ai même envie de vous embrasser tiens!
Faudrait peut-être voir à vous décider, hein ? Un coup je te déteste, un coup je t'adore...
N
--
Ici il y avait une signature cool

Avatar du membre
Phedeo
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 06 juil. 2008, 10:40
Localisation : Alsace - Mulhouse

Message par Phedeo » 27 août 2008, 23:41

21h00
Naibed a écrit : je me dis que Georges Brassens avait diantrement raison de chanter que « le temps ne change rien à l’affaire…

16h00
Phedeo a écrit : Si non, Brassens le dit si bien dans sa chanson « Le temps ne fait rien à l’affaire


La même référence à quelques heures d'intervalle!!! Bizarre. Mais pas le même topic :wink:
La vie n'est pas un long fleuve tranquille, mais une rivière tumultueuse.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités