J'ai besoin de votre aide... Merci

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Cumulus
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 18 avr. 2008, 22:08
Localisation : Grenoble

J'ai besoin de votre aide... Merci

Message par Cumulus » 18 avr. 2008, 22:26

Bonjour, avant tout je tiens à dire que c'est la première fois que je vais sur une forum, et je m'étonne que ce soit pour un tel sujet!
Ce qui m'a fait réfléchir, c'est l'emission récente sur France 2, où j'ai vu des gens qui ont rencontré des problèmes similaires aux miens. J'ai bientôt 20, toujours vierge, mais vous me direz, c'est tout à fait normal, c'est une "bonne moyenne". Seulement voilà, ce ne sont pas les propositions de passages à l'acte qui m'ont manquées ces 4 dernières années, mais à chaque fois ( une fois à 17 ans avec mon premier copain, et une fois il y a deux mois, avec le second) que je me trouvais face à cette étape, je reculais. Mon premier copain pensait que s'il attendait, je mme sentirait plus mûre et que ça irait tout seul. En fait, un an après, pour mes 18 ans, et bien qu'amoureuse, je ne pouvais pas m'imaginer faisant l'amour. Je n'en ressentais pas le besoin, je n'arrive pas à savoir si j'en avais envie! Pourtant je ne viens pas d'une famille stricte, mes parents sont très larges d'esprit et sont en fait convaincus je pense que je ne suis plus vierge...
J'ai rencontré mon second copain il y a 6 mois. Nous partageons quelque chose d'unique, tous les deux passionnés d'astronomie, nous faisons souvent du camping sauvage pour observer les étoiles au téléscope. Bref, physiquement et mentalement, il y a attirance. Pourtant, je n'ai pas envie de lui comme il le voudrait. et là c'est beaucoup plus clair que par rapport à mon premier petit-ami: je n'en ai ni besoin, ni envie!!
Alors voilà, suis-je trop jeune pour me classer dans la catégorie des asexuels, est-ce une crise tardive, un passage de recherche de soi? Car je sais que mon ami est énormément gêné, il ne veut pas me blesser bien-sûr, mais a des envies, comme la plupart des garçons :roll: . Et je crains de le perdre, mais je ne pourrai jamais me forcer comme l'a témoigné une jeune fille sur France 2. Je cherche à contacter quelqu'un qui pourrait répondre à ces qustions, ou les éclaircir, parce que je finit par ne plus savoir qui je suis, ni comment je dois réagir.
Je sais une chose: je ne sais pas grand chose...

Avatar du membre
sosotess
Adepte
Messages : 185
Enregistré le : 10 juil. 2006, 01:23
Localisation : Vannes (Bretagne)
A été aimé : 2 fois

Message par sosotess » 18 avr. 2008, 23:01

Bienvenue! Pour moi, tu es asexuelle, même si je ne peux pas l'assurer, je ne suis pas dans ton corps. Toi seule peux le savoir. 20 ans, ce n'est pas trop tôt pour se dire asexuelle : j'ai 21 ans, et je sais que je le suis depuis 2 ans, et même avant, à la différence que je ne connaissais pas le terme.
Cela risque d'être difficile pour ton copain si tu es bien A, mais ce sera plus facile pour toi, je pense, car tu comprendra enfin ce que tu es. Mettre des mots sur ce qu'on ressent, ça soulage, malgré tout!
"Il y a de meilleurs moyens que le sexe pour créer des liens profonds. Et durables." Armistead Maupin
Image

Avatar du membre
Daï
C'est plus verre chez les autres
Messages : 2011
Enregistré le : 10 déc. 2007, 00:03

Message par Daï » 18 avr. 2008, 23:13

Bienvenue Cumulus,

Un peu de chocolat pour le réconfort, ça fait pas de mal ;)

Image

Ce que tu nous dit me fait penser que tu es asexuelle, effectivement mais la réponse toi seule la possède. Si tu l'es vraiment, tu risques fortement de rencontrer des problèmes de couples même avec les hommes les plus tolérants et patients. C'est un constat assez triste.

Le plus important je crois à l'heure actuelle, c'est que tu te trouves toi-même je pense. C'est bien parce qu'il y a une norme rigide sur la sexualité que nous devrions avoir qu'il est parfois dur de s'assumer et se découvrir en tant qu'asexuel.
I used to be schizophrenic, but we're ok now.

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Re: J'ai besoin de votre aide... Merci

Message par aharis » 19 avr. 2008, 01:44

Cumulus a écrit : Alors voilà, suis-je trop jeune pour me classer dans la catégorie des asexuels, est-ce une crise tardive, un passage de recherche de soi? Car je sais que mon ami est énormément gêné, il ne veut pas me blesser bien-sûr, mais a des envies, comme la plupart des garçons :roll: . Et je crains de le perdre, mais je ne pourrai jamais me forcer comme l'a témoigné une jeune fille sur France 2. Je cherche à contacter quelqu'un qui pourrait répondre à ces qustions, ou les éclaircir, parce que je finit par ne plus savoir qui je suis, ni comment je dois réagir.
Bonjour Cumulus et bienvenue. :)

Pour répondre à ta question :
Je ne dis pas qu'à 20 ans on est trop jeune pour connaitre son identité sexuelle, mais je préfère dire à qui veut l'entendre qu'il vaut mieux se méfier des certitudes. (Surtout quand on se pense asexuel depuis un an : pour un vieux de 34 ans comme moi, un an, ça passe très vite et ce qui s'y passe n'a généralement que peu d'incidence sur la vie...).

Moi même, je continue à me poser des questions du type : "par amour, est ce que j'aurai pu avoir une vie sexuelle ?"
J'aurai envie de répondre oui, mais difficile d'en être certain parce que l'amour n'est pas toujours éternel... donc ma vie sexuelle non plus n'aurait pas été éternelle...
Je suis sans doute un cas à part (puisque je me sens capable de changer) mais je pense qu'il n'est pas mauvais de continuer à se questionner ainsi... surtout quand on a 20 ans...
:|

Sinon, pour savoir si tu es asexuelle, on pourra difficilement te le dire ici puisqu'on ne te connais pas assez... et surtout, seule une introspection appronfondie pourra te donner la réponse. En attendant, tu peux parcourir le forum pour mieux connaître les asexuels : c'est le meilleur moyen de savoir si tu t'identifies ou non à eux !
:wink:

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 19 avr. 2008, 11:06

Bienvenue Cumulus ;)
Comme Sosotess, j'ignorais le terme mais à 20 ans, je savais déjà que je ne voulais ni ne pouvais me forcer à avoir des relations sexuelles même en présence de sentiments aussi forts que l'amour. Si tu as du mal à savoir qui tu es, tu peux te poser la question de savoir ce que tu ne veux pas déjà ;)
Lis nos expériences sur le forum, et n'hésite pas à poser des questions aussi ;)

Avatar du membre
Lilly
Crème pÂtissière
Messages : 4136
Enregistré le : 19 févr. 2008, 20:14
Localisation : 74
A aimé : 299 fois
A été aimé : 391 fois

Message par Lilly » 19 avr. 2008, 11:31

Bienvenue Cumulus. :cake:

Comme les autres je pense pas que tu sois trop jeune a mon avis pour savoir si tu es A.
En tout cas si tu es interessé pour rencontrer d'autres A on organise une rencontre sur lyon le 10 mai alors hésite pas a venir nous voir.
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!

À ce niveau-là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme !
Karadoc

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4215
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 19 avr. 2008, 11:57

je plussoie mes camarades
Image

Avatar du membre
blue_squall
Apprenti
Messages : 63
Enregistré le : 19 août 2007, 12:45
Localisation : Alsace

Message par blue_squall » 19 avr. 2008, 14:51

Bienvenue Cumulus,

Comme les autres, je pense que tu es asexuelle MAIS je ne te connais pas assez pour en être certaine à 100%. Le fait que tu n'en éprouves ni le besoin ni l'envie est très évocateur. Pour ma part, j'ai jamais eu de petits amis à cause de cela (tôt ou tard, la question se présentera donc à quoi bon se lancer dans une histoire si on sait pertinemment qu'elle se terminera par un échec dû au "je n'ai aucunement envie de franchir le cap") donc toi par rapport à moi, c'est que tu as déjà eu 2 copains.

Que tu as 20 ans et te dis jeune pour mettre un mot sur ton ressenti, non je pense pas. Au contraire, le fait de se remettre en question c'est plutôt une preuve de maturité. Pour ma part, je le savais depuis très longtemps mais... je ne connaissais pas ce nom jusqu'au jour où j'en ai entendu parler à la télé pour la 1ère fois (et soulagée qq part de ne pas être la seule sur terre).

Effectivement, le mieux est de parcourir le forum à la recherche d'autres témoignages. Chaque histoire est différente mais dans le fond, elles se rejoignent toutes quelque part. Bonne lecture à toi :wink:

Cumulus
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 18 avr. 2008, 22:08
Localisation : Grenoble

Message par Cumulus » 19 avr. 2008, 20:11

Bonjour, je trouves ce soir vos nombreuses réponses, ce qui me touche énormément!! J'avoue que j'hésitais sérieusement à parler de ça sur un forum spécialisé, mais je lis des conseils avisés qui me font me sentir moins seule, merci. J'ai lu un peu le forum, je remarque d'abord que beaucoup de gens se posent la même question... Pour vous je suis bien asexuelle, mais ça va me demander un temps pour en être certaine je crois.
Ensuite, j'ai lu la proposition de rencontre sur Lyon, pour mieux se connaitre, seulement voilà. Cela me fait penser que je suis face à un autre problème. J'ai parlé dans mon premier message de mes parents, plutôt ouverts d'esprit... mais dans le sens "experience" plutôt que 'non-experience". Je ne sais pas si je suis compréhensible. Je suis sûre qu'ils comprendraient une expérience sexuelle très jeune, mais pas une absence de sexe. Je ne leur ai jamais parlé de ce que je ressentais dans ce domaine, et je vis encore chez eux! (Même si j'ai un logement près de là où j'étudie, pour des raisons pratiques, je n'y dors que quelques fois par mois, donc mon vrai foyer est celui de mes parents). D'une manière générale, n'importe quel parent serait dérouté si son enfant lui annonçait qu'il n'a pas un sexualité "ds la norme" je pense. Et je ne suis pas sûre de pouvoir supporter le regard des miens. Si je vais effectivement à Lyon, ce qui me tente, vu qu'il faut bien que je m'y retrouve dans cette introspection, que dois-je dire? Je pourrais difficilement inventer une histoire, je ne me sentirais pas à l'aise. Ils le sauront un jour, mais je n'arrive pas à le dire. D'autant plus que ma mère se voit très bien dans le futur bercer ses petits enfants!! Voilà un autre problème... Mon choix, ou plutôt, mon état implique qu'elle n'en n'aura pas, et j'ai peur qu'elle se sente trahie. Et moi non plus je ne sais pas si je me trahie. Je n'ai pas l'envie actuellement d'avoir des enfants. Mais si je changeais d'avis dans les 10 ans à venir, sans changer d'opinion par rapport au sexe? Y a-t-il parmis vous des gens qui ont rencontré ce dilemme?
Vous aurez compris que je suis à une periode de ma vie où je dois faire des choix décisifs, vos conseils sont plus que jamais les bienvenus. Merci encore.
Je sais une chose: je ne sais pas grand chose...

Avatar du membre
Daï
C'est plus verre chez les autres
Messages : 2011
Enregistré le : 10 déc. 2007, 00:03

Message par Daï » 19 avr. 2008, 20:28

Des questions, ne t'en fais pas, on s'en pose tous ici (c'est moi ou on est les rois de l'introspection?)

Je ne connais pas tes parents mais beaucoup ont été surpris de la réceptivité des leurs à ce sujet. D'autres ont été déçus évidemment. Là, il n'y a que toi qui peut savoir mais attention à ce que ton appréhension ne fausse pas ton jugement sur ce qu'ils risquent de penser. Tes parents font sûrement partie de la catégorie de ceux qui veulent que leurs enfants soient heureux alors même s'ils ne comprennent pas ton absence de sexualité, s'ils te voient épanouie, c'est l'essentiel. Il faudra peut-être du temps à ce qu'il se fasse à cette idée aussi mais avec de la patience et les bons mots, beaucoup de situations se décantent ;)

Au sujet de la rencontre lyonnaise, rien ne t'oblige à dire que tu rencontres d'autres asexuels! Tu peux dire, je sais pas moi... que tu rencontres un petit groupe d'un autre forum axé euh... littérature, manga, cinéma (je sais pas moi, ce que tu aimes en premier?). D'autant que tu es majeure, tu n'es pas obligée de donner des détails non plus :o

Pour ce qui est des enfants... là c'est un autre problème. Il reste comme option l'insémination artificielle ou l'adoption (avec toutes les difficultés qu'il y a autour). Mais tu n'y es pas encore, alors pour l'instant... occupe-toi plutôt des problèmes actuels je pense ;)
I used to be schizophrenic, but we're ok now.

Avatar du membre
Machachat
Associé
Messages : 614
Enregistré le : 17 avr. 2008, 22:29
Localisation : La ville rose (et grise aussi)

lyonnaise

Message par Machachat » 19 avr. 2008, 20:50

La rencontre lyonnaise est à quelle date ? J'aimerais quand même bien assister à une de ces rencontres...
Quand il me prend dans ces bras, qu'il me parle tout bas, je vois la ville en roseuuuuuh Image

Avatar du membre
EyeballKid
Chapi Chapo
Messages : 2466
Enregistré le : 14 janv. 2008, 13:44

Message par EyeballKid » 19 avr. 2008, 20:53

C'est tout la:

http://www.asexuality.org/fr/viewtopic.php?t=1223

(plutot vers la fin des dizaines de messages....)
"We are here to unlearn the teachings of the church, state, and our educational system. We are here to drink beer. We are here to kill war. We are here to laugh at the odds and live our lives so well that Death will tremble to take us."

-Charles Bukowski

Jeanne
Amibe
Messages : 76
Enregistré le : 14 nov. 2007, 15:20

Message par Jeanne » 19 avr. 2008, 20:59

...
Modifié en dernier par Jeanne le 25 mai 2008, 14:22, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Machachat
Associé
Messages : 614
Enregistré le : 17 avr. 2008, 22:29
Localisation : La ville rose (et grise aussi)

cumulus

Message par Machachat » 19 avr. 2008, 21:02

Salut et bienvenue !

En ce qui me concerne, je n'ai jamais eu envie de faire l'amour. J'ai perdu ma virginité à 20 ans, et je l'ai fais sans désir ni plaisir; juste pour l'autre ! Pendant 7 ans, j'ai eu des partenaires avec qui ça c'est toujours mal passé et mal terminé. Je suis passée par les appélations de frigide, coincé du c.. etc. J'ai vu des psy et sexologue qui ont cherché une faille dans mon passé, un abus sexuel ou une eventuelle homosexualité refoulée...mais jamais ils n'ont envisagé que je ne puisse tout simplement pas aimer cela. Donc après 7 ans de "forçage", à essayer d'arranger mon "anormalité"en pratiquant le sexe, j'ai décidé de ne plus perdre mon temps. Aux hommes qui s'approchent de trop, je leur explique que je n'aime pas le sexe.....bon, il va de soit que je suis célibataire, mais ce présent site que je découvre comme toi me donne espoir de trouver un sage compagnon.
Bref, tout ça pour te dire que j'ignore si tu es asexuelle ou pas, ce qui est sûr, c'est qu'il ne faut surtout pas te forçer comme moi je l'ai fais. Ne pas chercher à être comme la majorité si ce n'est pas ton souhait, car psychologiquement, c'est dur de laisser les hommes entrer en toi quand tu ne le veux pas, ça engendre de tristes et durs moments. Si j'avais découvert ce site il y a 7 ans, j'aurais gagné du temps et de la joie de vivre !

Bizzzz demoiselle. Cat
Quand il me prend dans ces bras, qu'il me parle tout bas, je vois la ville en roseuuuuuh Image

Avatar du membre
aharis
Avenator
Messages : 1673
Enregistré le : 08 févr. 2007, 00:09
Contact :

Re: cumulus

Message par aharis » 19 avr. 2008, 23:07

Machachat a écrit : J'ai vu des psy et sexologue qui ont cherché une faille dans mon passé, un abus sexuel ou une eventuelle homosexualité refoulée...mais jamais ils n'ont envisagé que je ne puisse tout simplement pas aimer cela.
Salut Machachat :cake:
Faut comprendre : leur boulot c'est de réparer les problèmes, pas de déterminer s'il y en a un... :lol:
Et dire que c'est les profs qu'on met sur la sellette en proposant de les noter... :roll: Je pense qu'on devrait noter les psys moi plutôt :twisted:.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités