bonjour à vous tous...

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Répondre
lilith2603
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 31 mars 2008, 16:21
Localisation : paris
A aimé : 0
A été aimé : 0

bonjour à vous tous...

Message par lilith2603 »

je vous ai découverts par hasard, en cherchant ce que je pouvais bien avoir: depuis presque 2 ans, aucune libido, aucun désir sexuel, aucune envie d'en avoir, aucune frustration.
cela coïncide avec une prise d'AD et de pilule contraceptive.
depuis j'ai arrêté les médicaments(enfin pas l'AD, que je prends à petite dose: 1/2 prozac par jour), mais rien n'a changé.
le hic: j'ai un conjoint, qui est à bout de souffle.
je le suis aussi, écrasée par la culpablilité.
la perspective d'avoir des rapports sexuels me révulse, j'ai peur qu'il me touche, qu'on me touche.
je suis suivie par un psychiatre depuis un an et demi.
j'ai réglé pas mal de pbs mais celui là non.
mon mari et moi avons entamé une thérapie conjugale qui nous fait du bien, et du mal, naturellement.
je me dis que si j'arrivais à avoir des rapports sexuels de temps en temps, mon couple, ma famille ne seraient plus en danger.
mais ej n'y arrive pas.
nous sommes ensemble depuis 22 ans, nous avons 4 enfants.
notre vie sexuelle a bien fonctionné autrefois, même si nous avions des libidos opposées: moi "gourmet", lui boulimique.
j'ai parlé avec une ou deux personnes de l'asexualité, on me dit que ce n'est pas mon cas, ça ne peut l'être puisque j'ai déjà eu des rapports sexuels satisfaisants.
pourtant ce que je lis ds vos messages me fait parfois penser à moi.
je suis perdue, malheureuse, j'aime la vie mais je fatigue.
si la thérapie ne m'aide pas à sortir de cette impasse, que me reste t il?

Avatar du membre
Daï
C'est plus verre chez les autres
Messages : 2011
Enregistré le : 10 déc. 2007, 00:03
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Daï »

Bonjour Lilith,

Sois la bienvenue ici tout d'abord. La question de la sexualité est quelque chose de très personnelle. Ta situation est délicate mais j'espère que le forum t'aidera à trouver des réponses. Alors n'hésite pas à venir nous lire et nous apporter ton témoignage, peu à peu tout t'apparaîtra plus clair je pense.
j'ai parlé avec une ou deux personnes de l'asexualité, on me dit que ce n'est pas mon cas, ça ne peut l'être puisque j'ai déjà eu des rapports sexuels satisfaisants.
Ah les M. et Mme Je-Sais-Tout me fatiguent. Ils confondent asexualité et frigidité (on en a parlé ailleurs de ce point). Une personne asexuelle peut prendre du plaisir durant l'acte mais n'en reste pas moins désintéressé, c'est tout.

le hic: j'ai un conjoint, qui est à bout de souffle.
je le suis aussi, écrasée par la culpablilité.
Oui mais là c'est le cercle vicieux. Plus on nous met la pression et plus on a tendance à se replier sur nous-mêmes, c'est une vérité générale. Je vais être dure mais où est l'amour et le respect de l'autre dans cette attitude-là? C'est l'égo qui prime en faisant culpabiliser l'autre.

je me dis que si j'arrivais à avoir des rapports sexuels de temps en temps, mon couple, ma famille ne seraient plus en danger.
Je ne sais pas si c'est parce que je suis asexuelle, mais je trouve ça tellement aberrant qu'une relation soit en danger à cause du sexe. Mis à part ce problème-là, n'y a t-il vraiment rien d'autre qui fait vaciller ton couple?

je suis suivie par un psychiatre depuis un an et demi.
j'ai réglé pas mal de pbs mais celui là non.
Pour ma part, j'ai fait cinq ans de thérapie à raison de deux à trois séances hebdomadaires. J'ai résolu la grande majorité de mes problèmes (je pense) mais jamais celui de ma sexualité. D'ailleurs, je n'en ai que rarement parlé et j'ai toujours dévié le sujet. La manière qu'ont beaucoup de psy de traiter la question m'a souvent agacé, bien que mon thérapeute était des plus compétents et m'ait vraiment aidé. La réponse sur mon asexualité, j'ai du la trouver toute seule. J'ai bien peur que tu doives passer par là toi aussi.

si la thérapie ne m'aide pas à sortir de cette impasse, que me reste t il?
Plein de choses. Toi pour commencer. Tes enfants. Tes amis. Ton travail. Tes passions. Et toutes les choses qui composent et animent ton univers.
I used to be schizophrenic, but we're ok now.

lilith2603
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 31 mars 2008, 16:21
Localisation : paris
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par lilith2603 »

des larmes de reconnaissance me viennent à te lire...
merci!!!

Avatar du membre
Daï
C'est plus verre chez les autres
Messages : 2011
Enregistré le : 10 déc. 2007, 00:03
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Daï »

Et j'ajouterais une dernière chose : tu n'es pas seule. Et ho quelle chance, je vois que tu es parisienne alors sache que tu es encore moins isolée. Nous sommes plusieurs ici à vivre dans la capitale ou en banlieue. Une prochaine réunion sera organisée (en mai sûrement) pour nous réunir et tu peux aussi rencontrer par toi-même d'autres membres, pour discuter de vive voix et prendre l'air (car j'ai l'impression que la situation t'étouffe quoi qu'il en soit).

Enfin, il y a le forum qui reste de toute manière à ta disposition alors n'hésite pas à en user ;)
I used to be schizophrenic, but we're ok now.

lilith2603
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 31 mars 2008, 16:21
Localisation : paris
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par lilith2603 »

encore merci!
c'est un mot un peu banal mais je te l'adresse empli de tout son sens...
c'est vrai que je me sens seule, et surtout différente, après avoir été comme tout le monde, ds la norme.
non pas que je souhaite absolument être ds la norme, mais ça rassure!
or, ds le fond, j'étais déjà autre même "avant", sans forcément le savoir.
je m'accepterais telle que je suis, je crois sans trop de pb, si je ne faisais pas souffrir mon conjoint.
je me sens coupable de son mal être, de le priver de qqchose de"vital" pour lui me dit il.
l'amour c'est faire des choses pour l'autre, et moi je ne suis pas capable de faire ce qui le rendrait heureux.
à bientôt j'espère....

Jeanne
Amibe
Messages : 76
Enregistré le : 14 nov. 2007, 15:20
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Jeanne »

...
Modifié en dernier par Jeanne le 25 mai 2008, 14:40, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Daï
C'est plus verre chez les autres
Messages : 2011
Enregistré le : 10 déc. 2007, 00:03
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Daï »

Je rejoins Jeanne sur toute la ligne. Et je dirais aussi que tu as pas mal à penser en ce moment alors focalise toute ton énergie sur toi-même et laisse-le avec son soi-disant mal-être (il le choisit un peu). Tu t'épuises pour lui, tant psychologiquement que physiquement. Sois égoïste et pense à toi ;)
I used to be schizophrenic, but we're ok now.

Jeanne
Amibe
Messages : 76
Enregistré le : 14 nov. 2007, 15:20
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Jeanne »

...
Modifié en dernier par Jeanne le 25 mai 2008, 14:40, modifié 1 fois.

KARO
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 09 avr. 2008, 13:00
Localisation : SEINE ET MARNE
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par KARO »

Bienvenue Lilith !
Et surtout Bon courage ... tu n'es pas seule ... :)

lilith2603
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 31 mars 2008, 16:21
Localisation : paris
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par lilith2603 »

merci à tous...
que c'est étrange de se sentir compris sur un sujet qui dérange presque tout le monde.
au bout de presque 2 ans d'analyse, ej crois comprendre que j'ai un gros blocage avec le sexe, et je le découvre, tant c'était pour moi normal d'en passer par là!!
c'est ce qu'on nous apprend depuis toujours, ce que la société nous fait passer comme message, et comme images...d'où cette sensation d'anormalité quand ça ne fonctionne pas (ou plus du tout, ce qui est peut être encore pire: personne ne comprend!)
je ne epux pas dire que je n'ai jamais ressenti de plaisir, c'est le contraire.
ma libido était petite, mais quand j'avais des rapports sexuels, j'avais toujours un orgasme.
mais le désir spontané, de moi vers quelqu'un, ça je ne l'ai jamais expérimenté, ou très peu.
ça allait quand mon compagnon prenait l'initiative.
sinon, de moi même, direction le bon polar le soir au dodo, qui me suffisait amplement!
que de reproches pour cela!!
ce que mon mari ne comprend pas, et moi non plus, c'est que j'ai éprouvé du plaisir, mais que ce plaisir ne m'a pas donné envie d'aller le chercher.
j'aime autant lire, écrire, aller au ciné, échanger des mots, des pensées...
quand je vois un homme, ou une femme, je ne le ou la vois pas sexué(e), je vois un être humain.
je vais peut être arrêter là et me diriger vers d'autres rubriques du forum, car là je suis censée me présenter je crois.
dis moi, Jeanne, est ce que depuis ta rupture, tu as cessé la sexualité? c'est quoi ta vision avec le recul?

Jeanne
Amibe
Messages : 76
Enregistré le : 14 nov. 2007, 15:20
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Jeanne »

...
Modifié en dernier par Jeanne le 25 mai 2008, 14:41, modifié 1 fois.

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4224
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 31 fois
A été aimé : 63 fois
Contact :

Message par cyclodocus »

sois la bienvenue
tu vas voir en piochant un peu plus que tu n'es pas seule du tout
Image

lilith2603
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 31 mars 2008, 16:21
Localisation : paris
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par lilith2603 »

merci pour ce très élégant gâteau!!!!!
oui je vais aller piocher de ci de là, et ça, le fait de pouvoir le faire, le fait que ça existe, que vous existiez, ça me rassure déjà....

Répondre