Plus une !

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni »

Spica, ne pars pas ! Ne nous oblige pas à prendre la manière forte pour pouvoir encore te lire ici : Image :twisted:

Avatar du membre
spica
Apprenti
Messages : 61
Enregistré le : 29 sept. 2007, 23:00
Localisation : Paris, France
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par spica »

Ca alors, vous m'encouragez à rester ... !
Je reste un peu dans ce cas, mais je posterai sans doute moins ou en étant plus prudente dans mes messages :wink:
Je n'aime pas trop l'idée du forum et des conversations virtuelles. Ce n'est pas vous, ou le fait qu'on ne soit pas d'accord avec moi si ça doit arriver. Dans la vie au contraire j'aime bien les conversations où les avis divergent. C'est de moi que je ne suis pas contente ! En fait, jamais dans la vie si je t'avais rencontré Jeanne, je n'aurai parlé comme je l'ai fait et ça, ça m'agace. Si on discute très superficiellement sur un forum, ça va, c'est le genre de conversation qu'on peut avoir avec un groupe de connaissances dans un café autour d'un verre. Mais lorsqu'il s'agit de choses plus sérieuses, ça ne marche plus. Il nous manque tout ce qui fait qu'on sent l'autre et qu'on s'adapte à lui. Du coup on comprend de travers. Je devrai dire "je" comprend de travers... je suis une novice voyez vous...
La substance de mon message est toujours valable et me ressemble mais pas la forme. Il y a comme un jugement et une réécriture de tes paroles que je ne me serais jamais autorisée si je t'avais eu en face de moi Jeanne.

brigadoon
La seule, l'unique
Messages : 1506
Enregistré le : 27 janv. 2007, 14:30
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Message par brigadoon »

Je te comprends Spica. J'ai exactement le même problème avec les forums sur Internet. J'ai choisi de ne pas participer aux conversations plus personnelles et quand j'essaie de le faire, je ne parviens pas à dire ce que je veux dire. Alors, je me retrouve, par les réponses, avec quelque chose que je n'ai pas dit et que je n'ai même pas pensé. Pas glop. On est au moins deux. :bise:

Répondre