Je suis retournée!

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 23 août 2007, 09:06

Je suis d'accord avec tout ce que tu as écrit. Simplement on ne peut pas se coller soi-même de multiples étiquettes (et le faire savoir) et interdire aux autres de faire pareil à notre égard.

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4214
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Message par cyclodocus » 23 août 2007, 10:37

Syd a écrit :Je suis d'accord avec tout ce que tu as écrit. Simplement on ne peut pas se coller soi-même de multiples étiquettes (et le faire savoir) et interdire aux autres de faire pareil à notre égard.
d'accord avec Syd
(je :arrow: )
mais tout autant avec Frana

Avatar du membre
Gemini_Saga
Aguerri
Messages : 576
Enregistré le : 30 déc. 2006, 19:18
Localisation : Alsace
Contact :

Message par Gemini_Saga » 23 août 2007, 10:39

cyclodocus a écrit :
Syd a écrit :Je suis d'accord avec tout ce que tu as écrit. Simplement on ne peut pas se coller soi-même de multiples étiquettes (et le faire savoir) et interdire aux autres de faire pareil à notre égard.
d'accord avec Syd
(je :arrow: )
mais tout autant avec Frana
Il n'y a qu'une étiquette qui soit importante: humain(e).

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 23 août 2007, 12:02

Gemini_Saga a écrit :Il n'y a qu'une étiquette qui soit importante: humain(e).
C'est déjà trop pour moi.

Je :arrow: (Cyclo, attend-moi)

Avatar du membre
Gemini_Saga
Aguerri
Messages : 576
Enregistré le : 30 déc. 2006, 19:18
Localisation : Alsace
Contact :

Message par Gemini_Saga » 23 août 2007, 13:21

Syd a écrit :
Gemini_Saga a écrit :Il n'y a qu'une étiquette qui soit importante: humain(e).
C'est déjà trop pour moi.

Je :arrow: (Cyclo, attend-moi)
C'est vrai que nous on se trimballe plutot des etiquettes "extra-terrestre", "martien"...
D'ailleurs une fois j'ai entendu: "grâce à toi on sait enfin pourquoi il n'y a plus de vie sur Mars: ils ont cessé de se reproduire"
Et puis c'est moins lourd qu'un copain homo hyper-S qui finissait toutes ses conversations avec moi par "souviens-toi, ce n'est pas sale"

frania
Adepte
Messages : 178
Enregistré le : 27 juin 2006, 17:27

Message par frania » 23 août 2007, 19:37

Syd a écrit:
--------------------------------------------------------------------------------

Je suis d'accord avec tout ce que tu as écrit. Simplement on ne peut pas se coller soi-même de multiples étiquettes (et le faire savoir) et interdire aux autres de faire pareil à notre égard.
_________________

Je n'ai jamais voulu ou même songé à interdire aux gens de coller des étiquettes à autrui. Autant pisser dans un violon d'ailleurs!
Je dis simplement que chacun a le droit de se coller les étiquettes qu'il veut, mais que coller des étiquettes aux autres, c'est une autre affaire. Je veux parler ici de fair-play. En effet, chacun a le droit de se définir lui-même, il n'y a rien d'irrespectueux à cela (à moins de se traiter soi-même de crétin); mais définir quelqu'un d'autre, à sa place, c'est quelque chose qui peut être intrusif, jugeant ou blessant.
Or, Syd a l'air de dire (mais je me trompe peut-être): du moment où tu te colles des étiquettes, ne viens pas te plaindre si les autres t'en collent aussi quelques-unes qu'ils sortent de leurs chapeaux. D'accord, ils ont le droit de le faire. Mais ce n'est pas fair-play.
C'est comme une femme qui confierait avoir été violée. Ensuite tout le monde la pousse à porter plainte, à se confronter avec le violeur, alors qu'elle n'est pas prête, qu'elle a besoin d'un petit peu de temps. Est-ce qu'on lui dira: ah ben faut pas venir te plaindre? Non, moi je dis: c'est son histoire, sa souffrance, elle a un droit total et absolu là-dessus, il faut respecter ses choix, ses besoins.
Voilà tout.


On peut se traiter de crétin si l'on veut, mais traiter quelqu'un d'autre de crétin,

L'un ne justifie pas l'autre!

Je m'explique:

frania
Adepte
Messages : 178
Enregistré le : 27 juin 2006, 17:27

Message par frania » 23 août 2007, 19:59

De toute façon, mieux vaut garder ses étiquettes le plus secrètes possible. Les gens à qui on peut parler ouvertement de soi sont rares. Il faut se méfier des retours de bâton, des gens qui se sentent brusquement permis, parce que vous vous êtes confiés à eux, de vous coller leurs propres étiquettes et jugements parfois tranchants ("oh pis de toute façon t'es trop compliqué" "tu es homo" "tu devrais faire ceci", etc.).
Ces derniers posts me confortent dans cette idée. A quoi expliquer aux autres ce que l'on est? La seule personne que ça concerne, à part nous, c'est notre partenaire.
Moi j'ai essayé d'expliquer ma situation à quatre personnes: la première a compris enfin je crois, la seconde a pigé l'espace d'un instant puis a commencé à trouver que c'était incompréhensible, la troisième n'a rien capté et d'ailleurs elle s'en fout complètement, et la quatrième est toujours en train d'essayer de comprendre.
Reste la personne avec qui je vis. C'est la dernière personne avec qui je vais me faire chier de tenter d'expliquer qui je suis, parce que ça répond à une nécessité (la paix du ménage). A l'avenir et avec toutes les autres, j'éviterai le sujet.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 24 août 2007, 16:49

Frania, mes messages ne s'adressaient pas spécialement à toi, pas besoin de faire des comparaisons limites et sans rapport.
fred0804 a écrit :pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?
Ben oui, non seulement se chercher des étiquettes fait qu'on est plus tagué qu'un cycliste du Tour de France, mais en plus ça complique singulièrement les choses.

frania
Adepte
Messages : 178
Enregistré le : 27 juin 2006, 17:27

Message par frania » 25 août 2007, 10:04

Qu'est-ce qui se passe? Je prends la mouche? Peut-être. Mais pourquoi ça dérange autant que quelqu'un se cherche des étiquettes? (manifestement ça dérange, je ne pige pas bien pourquoi?). Et je ne comprends pas pourquoi Syd écrit "pas besoin de faire des comparaisons limites et sans rapport"?? comparaisons limite? sans rapport?
Bon, tant pis.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 25 août 2007, 12:14

Apparemment ça dérange quand on pointe les dangers de l'étiquettage.
Frania, ta comparaison avec des faits autrement plus graves est disproportionnée et n'éclaire pas le débat.

Et maintenant je ne vais plus intervenir ici car j'ai horreur de me répéter.

frania
Adepte
Messages : 178
Enregistré le : 27 juin 2006, 17:27

Message par frania » 25 août 2007, 14:29

Au début je voulais prendre un autre exemple mais j'avais peur qu'on me mette en charpie:
C'est la mère Trintignant qui chasse les photographes en les traitant de chiens quand ils veulent photographier sa fille morte.
Puis de retour à Paris, tout ce que la mère Trintignant trouve à faire, c'est de convoquer la presse pour parler du livre qu'elle écrit sur la mort de sa fille.
Des gens crient que c'est une manipulatrice.
Moi je dis non. Sa souffrance lui appartient. Elle a le droit de repousser les journalistes quand elle a le sentiment qu'ils envahissent sa sphère privée. Elle a le droit des les contacter quand elle est disposée à parler de son livre. Elle ne manipule personne. Chacun a un droit absolu sur son vécu, sa souffrance et son ressenti. (Je dis ça et je suis journaliste).
Comme je pensais que cet exemple serait mal pris, j'ai pris celui d'une femme violée, Syd répond que c'est disproportionné (sans doute), mais le ressenti et les blessures, la définition de soi, peu importe le contexte (que ce soit pour un petit défaut personnel ou une histoire tragique), au fond ça soulève toujours la même question, celle que je posais: le droit que l'on a sur soi-même.
Alors comme Syd n'a pas envie de "se répéter", il préfère ne pas discuter et le fait savoir. C'est un choix: est-ce que je vais essayer de comprendre ce que dit l'autre, si je pense qu'il y a peut-être quelque chose à apprendre, ou est-ce que je vais cesser de discuter, parce que ça me gonfle?
Je sais bien qu'il n'y a qu'une seule personne que la quête de soi intéresse: soi-même. C'est pourquoi je remercie tous ceux qui m'ont patiemment écoutée. Car si mon ami Syd n'a pas envie de se répéter, moi je me suis déjà beaucoup épanchée sur ce forum! Il est peut-être temps de passer à autre chose, de continuer ma quête par d'autres moyens. Adieu donc... Ne le prenez pas mal, je ne pars pas fâchée. J'ai trouvé ici des témoignages intéressants, mais à ce stade, j'ai d'autres envies, d'autres projets. Bon vent à tous!


Pour Syd
C'est malin de dire ce qu'on pense et d'ajouter qu'on ne reviendra plus discuter.

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 25 août 2007, 15:33

Gemini_Saga a écrit : Et puis c'est moins lourd qu'un copain homo hyper-S qui finissait toutes ses conversations avec moi par "souviens-toi, ce n'est pas sale"
A ce genre de réflexion, je réponds, selon l'humeur du moment :

Généralement : Non, ce n'est pas sale ! C'est juste ennuyeux pour ne pas dire emm....

Plus rarement, mais plus dans la provoc : Ce n'est pas sale, mais tu ne peux pas dire que c'est propre : avec toutes les MST qui traînent...

Mais qu'ont-ils donc tous à se mêler de nos vies intimes ? Pas possible, ils s'emm... sérieusement avec les leurs pour vouloir vivre celles des autres par procuration ! :ignit:
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Gemini_Saga
Aguerri
Messages : 576
Enregistré le : 30 déc. 2006, 19:18
Localisation : Alsace
Contact :

Message par Gemini_Saga » 25 août 2007, 21:28

Ah mais tu as aussi l'autre vision: ils s'éclatent tellement qu'ils veulent qu'on en profite.

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni » 26 août 2007, 00:58

:lol: Certes... mais, la nôtre est encore plus extra ! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Gemini_Saga
Aguerri
Messages : 576
Enregistré le : 30 déc. 2006, 19:18
Localisation : Alsace
Contact :

Message par Gemini_Saga » 27 août 2007, 22:15

Gianni a écrit ::lol: Certes... mais, la nôtre est encore plus extra ! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Ca me fait penser que je viens de tester un pote à un ex qui réagit déjà très mal au concept...
Il croit qu'on perd du temps à parler de quoi on veut se soustraire juste pour attirer l'attention et qu'on est en quête de reconnaissance...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 2 invités