Nouvelle venue en questionnement

N'ayez pas peur, passez nous dire un petit bonjour, faites-vous connaître !
Avatar de l’utilisateur
PassionA
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2400
Inscription : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 551 fois
A été aimé : 796 fois

Re: Nouvelle venue en questionnement

Message par PassionA »

Bienvenue et merci pour ton témoignage qui parle à beaucoup de personnes ici :)
Avatar de l’utilisateur
AudeCamphrène
Membre junior
Messages : 6
Inscription : 23 janv. 2022, 22:53
A aimé : 1 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Nouvelle venue en questionnement

Message par AudeCamphrène »

Merci beaucoup PassionA !! Moi qui me pensais seule avec ces ressentis, cela fait extrêmement de bien de savoir qu'ils sont en réalité partagés...!! :)
Avatar de l’utilisateur
Ondinette
Ascendant(e)
Messages : 1019
Inscription : 24 juil. 2020, 20:12
Pronom : Elle
A aimé : 331 fois
A été aimé : 404 fois

Re: Nouvelle venue en questionnement

Message par Ondinette »

Salut et bienvenue Aude :D

Quel soulagement de trouver enfin qui l'on est vraiment ;) ton témoignage parle à beaucoup de gens ici. Moi la première quand tu évoques ce que le sexe t'inspire.

Il est tout à fait possible de tomber amoureux(se) et d'entretenir une relation avec un partenaire sans forcément passer par la case sexe. Certains asexuels y parviennent tout à fait. Et puis, la sexualité, ça s'invente dans un couple. Perso, j'ai toujours pensé que l'intimité était suppérieure à l'acte en lui même. A mes yeux, dormir nu l'un contre l'autre et se câliner vaut mille positions sexuelles :lol:
"Soyez vous-même, les autres sont déjà pris." Oscar Wilde.
"La vraie prison, c'est d'avoir peur de ce que les autres pensent de vous." The Joker.
Avatar de l’utilisateur
Freaks
Affilié(e)
Messages : 273
Inscription : 27 déc. 2020, 19:09
A aimé : 300 fois
A été aimé : 157 fois

Re: Nouvelle venue en questionnement

Message par Freaks »

Bonjour à toi, et bienvenue ici ! :cake:
AudeCamphrène a écrit : 23 janv. 2022, 23:46 C'était le déclic. Je ne suis pas anormale. J'ai juste une a.sexualité différente de celles des autres.
C'est cela, tu as juste quitté la norme (très stricte) de l'hétérosexualité pour la norme (plus lâche, chouette ! :D ) de l'asexualité...
AudeCamphrène a écrit : 23 janv. 2022, 23:46 J'ai de la libido, fluctuante mais bien présente maintenant que je ne prends plus de pilule. Je me masturbe avec plaisir.
Je n'aime pas la pornographie, ça me dégoûte de voir ce images crues, ces corps nus et vulgaires, ça me répugne. A la limite j'aime bien des choses plus érotiques, plus suggérées, ou simplement voir des gens se masser et s'embrasser, ça suffit à m'apporter de l'excitation sexuelle.
Je ne suis pas sûre d'avoir d'attraction sexuelle... Je me sens un peu bête à 30 ans passés de dire que je ne suis pas sûre de savoir ce qu'est l'attraction sexuelle. Je me rends compte à démêlant tout ça que je pensais que attraction et excitation c'était la même chose.
Vous me confirmez que c'est pas pareil ?... ^^
Clairement, l'excitation sexuelle (qui est un pur réflexe physiologique) n'a rien à voir avec l'attraction sexuelle (ou son absence, en cas d'asexualité), tout comme un comportement (se masturber, coucher) ne suffit pas à invalider une orientation sexuelle (l'asexualité, en l'occurrence).

Un.e asexuel.le peut donc parfaitement être excité.e à l'occasion, notamment par des situations spécifiques (comme des images de gens en train de s'embrasser), et il ou elle peut aussi se masturber, il ou elle n'en sera pas moins asexuel.le (contrairement à ce que je croyais un temps, con de moi :D ).

Un.e asexuel.le qui se masturbe (occasionnellement ou plus fréquemment) est appelé.e "autochorissexuelle", pour info (je l'ai été, mais plus maintenant, mais mon rapport à la masturbation était sans doute beaucoup plus ambigu que le tien).

Et non, tu n'es pas bête de ne pas savoir, à un âge "avancé" (je le dis avec ironie, je suis plus âgé que toi, et je ne le sais pas non plus) ce que sait l'attraction sexuelle : c'est normal si tu es asexuelle ! En fait, tu ne peux guère imaginer ce que ça pourrait être...
AudeCamphrène a écrit : 23 janv. 2022, 23:46 Et tout ça m'inquiète un peu tout de même... Car je me dis que d'un côté, je suis soulagée de ne plus avoir à me forcer, de ne plus me sentir anormale. Mais d'un autre côté... ça va être très difficile, non ? de trouver quelqu'un avec qui j'aurai une sexualité épanouie ?...
Parce que pour le coup je suis absolument pas aromantique, mais plutôt tout l'inverse ^^
Comme l'ont dit mes VDD, c'est possible de trouver quelqu'un avec ui avoir une asexualité épanouie, et ça viendra sans doute en son temps... mais tu as sans doute besoin de prendre les problèmes dans l'ordre, en te laissant un peu de temps pour que les choses soient claires dans ta tête - ou je me trompe ?
AudeCamphrène a écrit : 23 janv. 2022, 23:46 Voilà désolée de cet énorme pavé indigeste mais j'avais besoin d'écrire pour sortir tout ça. C'est sûrement tout en vrac, je ne relis pas... En tout cas pas maintenant. J'apporterai des modifications si nécessaires et n'hésitez pas à me dire si je ne suis pas claire...!
Merci à celles.eux qui auront lu jusqu'au bout... ^^
Hi hi, on fait tous des pavés en débarquant ici, alors ne t'inquiète pas... :D (Les mauvaises langues te diront que certains continuent même à en faire après un an ici, mais moi, je ne vois pas de qui elles veulent parler. :D :non: :twisted: )
On reconnaît la pression sociale au bruit qu'elle fait quand elle s'en va.
Répondre