Est elle A.

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Répondre
didadoo
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 10 févr. 2020, 08:22
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois

Est elle A.

Message par didadoo »

Bonjour à tous,

Je me permet de poster sur ce forum me posant des questions sur mon couple et espérant profiter de votre expérience pour trouver quelques réponses.

Une situation sommes toute classique à la base. En couple depuis 15ans, la parentalité, un relation qui se distance, des relations de plus en plus rare.
Qui me fait me poser des questions.
Pendant 10ans nous avons été très proche, une vie S. que je trouvais très épanouissante, une immense complicité. Et puis une grossesse, et petit à petit une distance se crée. Elle finit par m'expulser du lit conjugale car elle dort avec notre enfant, et qu'avec mes ronflement elle ne peux pas dormir (ce dont elle ne s'est pas plaint pendant 10ans).

Et puis des relations qui s'espace. Avec 26J d'abstinence, 3 jours de jeux (en période de fécondation) puis 26J d'abstinence.
Me m'étant dans une situation de frustration.
Au début je me disais, que s'était passager, due à notre nouveau statut de parents. Mais au bout de 4ans le temps est long.
Nous avons donc finit par en discuté.
Ce à quoi elle m'a dis qu'elle n'avais pas la tête à celà, et nos relations ne la mettait pas en bonne disposition. Ce que j'etends et comprends.
Mais ce qui m'a surpris et m'amène ici est lorsqu'elle ma dis. «Je n'ai pas d'envie, je n'en ai jamais eu, jamais eu de désir, de fantasme, ni d'envie».
Ce que j'ai pris au début pour une réaction d'orgueil, d'exagération, mais qui après avoir lu ici et là différent récit d'asexuelle me fait me poser de nombreuse question à me demander si elle ne le serait pas.

Lorsque je lit des descriptions sur l'asexualité, je vois que celle si se caractérise par l'absence de désir (ce qu'elle dis).
Mais celà me surprend et agit comme un hiroshima dans ma tête. Me suis je trompé pendant tout ce temps?
Elle est et à toujours été une femme très sexy, qui aime plaire, séduire, qui avait de me connaitre à eu beaucoup de relation, et même d'un soir. Pendant une dizaine d'année nos relations était très fréquente, quotidienne pendant des années. J'ai eu l'impression pendant 10ans que nous étions totalement assortit à ce niveau, totalement connecté et épanouis. Passant des années à sortir beaucoup, parlant de sexe pendant des soirée entière. Elle m'a toujours dis qu'elle s'était masturbé bien plus tot que ses amies. Et désormais elle me dis qu'elle n'a jamais eu de désir. Que pour elle le sexe n'a aucune importance, moins que mangé du chocolat ou regarder la TV. Certe c'est agréable mais ca s'arrete là.

Est ce des parole maladroite, sous l'effet de discutions animé, même si elles sont totalement assumé, et répétés de nombreuse fois?
Me suis je trompé tant sur notre sexualité? Sur sa sexualité
Me ment elle? Se ment elle à elle même.
Est ce notre relation, mon attention sexuelle qui a déterioré sa sexualité???

Tant de question.

Mais mêm si elle était asexuelle je pourrais bien évidemment le comprendre, l'accepter, le surmonter (dans la fidélité et l'abstinence), (Cherchant même moi même à tuer tout mes désire pour être connecté)
Mais je crains que simplement qu'elle s'oublie par notre relation actuelle et la maternité, endormissant sa sexualité. Et dans ce cas je crains deux choses.
Quelle soit S. et ne vive plus une vie épanouit de sa vie de ce coté.
Ou que si un jour ses désir s'éveille, se réveille, ce soit dans les bras d'un autre, et qu'elle me dise, tu m'a délaissé, tu m'a oublié, tu me me désire plus depuis X années et qu'elle me quitte pour une vie passionnée avec un autre.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3854
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 667 fois
A été aimé : 999 fois

Re: Est elle A.

Message par Baelfire »

Salut Didadoo,

Si tu as un peu parcouru le forum tu sauras qu'on ne peut pas répondre à sa place...C'est absolument impossible.

Moi ce que je note dans tout ça c'est "une relation qui se distance". Tu crois pas que la base du problème est ici avant toute chose ? Si tu veux nous éclairer à ce sujet on arrivera peu-être à y voir un peu plus clair et à te proposer des pistes.

Bienvenue en tous cas
Image

TAGADAAAAA !!!

didadoo
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 10 févr. 2020, 08:22
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Est elle A.

Message par didadoo »

Merci @baelfire d'avoir pris le temps de répondre.

Bien évidemment, je n'attends pas une réponse sur un forum, mais peut être plus des pistes, et besoin de vider nom sac.

Pour répondre à ta question, sur "une relation qui se distance" il y a de nombreuse choses à dire, mais juste avant tu dis "Tu crois pas que la base du problème est ici avant toute chose ?" c'est tout la question. Est ce la cause ou la conséquence?

La relation qui se distance s'explique par de nombreux point, de très gros coup dure (santé, famille, pro) où nous sommes resté exessivement lié et uni mais qui abime la vie.
Et puis ce que je ressent, aussi comme une modification total de ses centres d'interets. Elle as perdu sa maman très jeune, ce qui fait que sa maternité, l'amour et l'attention qu'elle portée à notre enfant est ce qui est le plus important. Je dirais même le seul et unique centre d'interet, toute discussion, activité ne sont plus centré sur notre enfant. Ayant pour effet, que la seul chose qui l'interesse est notre enfant ou il est difficile d'avoir un place, créant donc une distance.

Néanmoins, sur l'aspect sexuelle depuis sa grossesse j'ai ressentit pas mal de changement. Alors qu'elle avait un discours très open, libéré sur le sujet, totalement épanoui elle est très différente désormais. S'offusquant de manière quasi systématique de la sexualisation de la société (ce qu'elle ne faisait pas avant) ou pouvoir avoir des propos comme «Une femme devrait ne s'offrir et se réserver qu'à son époux», «Les jeunes ne devrait pas avoir de relation avant 18/20ans». Et ceci alors que pendant des années nous en discutions, qu'elle en discutait librement avec des ami(e), à eu de nombreuse relation, a été active avant sa majorité, à été en club. Pour dire les prèmières années je pensais qu'elle était nympho, elle m'a raconté des expériences avant moi très très chaude.

Mais en lisant, de nombreuses chose notamment ici sur l'Asexualité je me demande en effet si elle ne l'est pas. Effectivement, malgré tout celà elle m'a toujours dis n'avoir aucun fantasme. Toujours dis aussi que le physique d'un homme n'avais aucune importance, effet. Que son caractère, sa culture, sa situation était mille fois plus importante.
Du coup, je me demande si pendant tout ses années elle n'était pas A. tout en étant très active, et que sa maternité ne la pas simplement reconnecté avec sa sexualité.

Et si elle l'était comme le vivre. Je dois l'avouer je suis frustrer, j'ai toujours autant de désir pour elle, toujours autant envie d'elle quand je la regarde, mais si elle n'a pas de désir autant enterrer notre vie S.
Mais difficile à 38ans d'envisager la vie de ma vie s. et je n'envisage pas une seconde l'infidélité, encore moins les relations tarifé, et la masturbation ne fait qu'entretenir ma frustration. C'est pourquoi je cherche des pistes pour tué tout désire.
J'ai arrété, la masturbation, le porno, de regarder toute femme, je détourne mon regard de scene chaude à la TV, et cherche même si il existe de médicament.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3854
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 667 fois
A été aimé : 999 fois

Re: Est elle A.

Message par Baelfire »

Alors...si tu te relis tu vas te rendre compte que tu ne développes pas beaucoup l'aspect sentimental/complicité.
Rapidement tu dérives sur le sexe. C'est pas un reproche c'est juste pour te montrer le schéma de pensées que tu présentes.

Sauf que sans complicité, sans sentiments, sans connexion : pas d'envie de rapports sexuels. La racine du problème est souvent là. Mais on est tous tellement conditionnés au "Quand la statue montre le ciel l'imbécile regarde le doigt" que l'on passe complètement à côté de l'essentiel.

Je ne sais pas ce qui s'est passé entre vous. Pourquoi les obstacles que vous avez du surmonter vous ont "excessivement" liés, pourquoi l'arrivée de votre enfant est l'unique centre d'intérêt. Par contre ce qui crève les yeux c'est que tout ça n'est ni équilibré ni très saint. D'un point de vue froid et détaché je crois qu'avant de soulever la problématique sexuelle (qui est possiblement une conséquence de tout ça) vous auriez du changement à apporter dans vos vies.

La charge mentale et physique a soudainement changé à l'arrivée d'un enfant. Et ça il ne faut pas non plus l'oublier. J'ignore ce qu'il en est chez vous mais souvent c'est Madame qui prend tout de plein fouet. Alors quand Monsieur se permet d'avoir encore de l'énergie pour du sexe et d'en réclamer forcément ça passe pas bien . Y aurait-il un rééquilibrage à voir de ce côté là ?

Avec une aide extérieure si vous n'y arrivez pas à deux. Conseiller conjugal par exemple. Faut pas hésiter à demander on ne peut pas toujours tout résoudre seuls.
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
Virgil21
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 12 août 2019, 19:48
Pronom : Il
A aimé : 94 fois
A été aimé : 107 fois

Re: Est elle A.

Message par Virgil21 »

Hello didadoo,

Voilà une situation complexe, mon premier conseil serait de discuter du sujet asexualité ouvertement avec elle. En essayant de lui décrypter sa réaction face au mot et à sa définition. Profites en pour lui expliquer que si elle n'avait jamais eut aucune envie elle n'aurait peut être pas été aussi active dans son passé. Car peso le "je vais en club coquin car j'en ais pas envie" je n'y crois pas. Très difficile de se forcer à rentrer dans un tel lieu sans une certaine dose d'envie..

Ce qui pourrait suggérer un certain dénis des désirs de son passé (pour être en raccord avec son absence d'envie actuelle). Pour rester dans le psychologique j'ai du mal à voir le lien entre son éventuel asexualité et des propos de "sexualité religieuse". Dire que le physique ne compte pas pour elle ok mais des phrases comme "pas de sexe avant le mariage" ou "pas de sexe pour les moins de 18-20 ans" là c'est autre chose. C'est un peu too much, être A n'implique pas d'être réac ou contre la sexualité des autres, c'est juste ne pas être attiré/intéressé par la sexualité. Naviguer entre le repoussoir et l'indifférence.

A partir du moment ou elle fait du dénigrement sur la sexualité des autres tu peux t'interroger sur un biais psychologique, qui me parraîs d'autant plus plausible que si son changement à été brusque et radical. Un tel changement après accouchement aurait pu faire penser à un épisode violent (du type violence obstétrique) mais là on dirais plus un effet de blast lié au fait de donner la vie couplé/alimenté par le désir d'être une mère exemplaire. En gros ce n'est plus la boite à plaisirs mais la boite magique qui sert à créer la vie donc Respect !
Sa reste mon interprétation mais je trouve pas ça illogique de chercher à prendre pour idéal le modèle séculaire de la religion lorsqu'on cherche la perfection dans l'éducation. Elevé un ange et/ou devenir "sainte" (devenir son opposé) pourrait être le sens que ta femme donne désormais à sa vie. Au détriment de votre couple qui était jusque là fusionnel y compris pour le sexe (en admettant sa franchise et ta bonne lecture des émotions)

Pour ton cas je te déconseille vraiment l'auto médication, si le problème est d'ordre psychologique il faut aller en discuter avec quelqu'un (à deux c'est mieux) et ne pas chercher à renier ses besoins, envies,.. Car sans même évoquer le physique (masturbation) c'est un chemin de souffrance psychologique que tu voudrais emprunter et je doute du coté judicieux de la chose (le martyr volontaire fait très old scool drama). Après dans l'absolu devenir moine est toujours possible mais dans ce cas je te conseille plus la méditation de pleine conscience (utilisée pour soigner la dépression par exemple) que de prendre des médocs qui flingueront ta chimie interne.

Bref au final il faut pousser à la discussion, toi seul peut sentir/déterminer si ta femme à réussit à faire semblant d'avoir du désir pendant autant d'années (chose difficile), si elle à un tel talent d'actrice qu'elle peut naturellement berner son monde (y compris elle même) et qu'elle est en réalité depuis longtemps une A refoulée/inconsciente qui subit/s'inflige le sexe. Un peu sur le modèle schizophrénie.
Ou si sa nouvelle personnalité est issue d'un trouble, d'une perturbation psychique/hormonale post accouchement qui lui font faire et dire des choses aujourd'hui qui sont à l'opposé de ce qu'elle était avant et de ses désirs d'antan. Un peu dans le style choc post natalité, dénis, refoulement voir syndrome de mère parfaite.
Rien de facile tout ça donc courage
Flectere si nequeo superos, Acheronta movebo

didadoo
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 10 févr. 2020, 08:22
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Est elle A.

Message par didadoo »

Merci beaucoup @virgil21 , pour ta réponse, tes arguments pistes, tes questionnements qui résonne en moi. Tes mots sont proche de mes questions et je me sent un peu moins seul.

Mais si bien évidemment je ne repousse pas les arguments de @baelfire, vis à vis du couple, et de l'harmonie, et que le problème de couple puisse entrainer l'apprauvissement de la vie S. Ce n'est pas forcément lié. Si elle est A. nous avons été et pourrons bien évidemment être heureux ensemble et inversement. Et comme le dis baelfire ce n'est pas ici que ca se solutionnera mais au sein du couple.
En revanche, si elle A. pouvoir le comprendre ici, peut m'aider, nous aider. C'est pourquoi je peut paraître comme l'as dis baelfire parler que du sexe et pas de sentiment/complicité, car mes questions repose sur l'A.

Pour en revenir au message de virgil, J'ai effectivement prévu d'essayer d'aborder ouvertement, calment, froidement la question de la situation. Mais le tempo n'est pas là. La situation est trop chaude, il faut laisser le soufflé des dernières conversations reposer.
Et puis je viens juste depuis 2/3 jours de me questionner, découvrir l'asexualité.
Concernant le coté active passé, je pense qu'elle me diras que c'etait juste par ce que c'était agréable et que les situations s'y prêtait et que moi ou les autres émettait le désire. Et au sujet du club avec le recul, et honnêtement, je sais et c'est ce qu'elle me diras, c'est qu'elle ne faisait rien, y allait avec un groupe d'ami pour s'amuser, et restait au bar à discuter.

Mais effectivement je me pose aussi la question d'un éventuel certain dénis des désirs de son passé, pour être en raccord avec son absence d'envie actuelle, due à notre relation (comme le suggère baelfire) et/ou induite par son image de mère.


En revanche, il n'y avais pas de dénigrement ou caractère religieux dans ses propos,

Concernant l'auto médication, je sais que ce n'est pas la bonne solution, mais juste une idée radical, simpliste, mais pas forcement réaliste. Mais je vais effectivement regarder du coté de la méditation pleine conscience.

Bref, nous sommes d'accord que seul une bonne discutions de couple permettra d'avancer et se reconnecter.
Mais la cumul de la frustration accumulée, du choc d'entendre que nous avons jamais été accordé, qu'elle n'a jamais eu de désir pour moi, et la peur de l'inconnu, peur d'enterrer ma vie S. m'a pousser a poster ici

Avatar du membre
clotaire
AVENant
Messages : 3163
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 661 fois
A été aimé : 630 fois

Re: Est elle A.

Message par clotaire »

Bienvenue didadoo :-)
Comme Baelfire, je pense qu'il faut réfléchir à relancer au max les autres fondements de la vie de couple (attentions, services, qualités des moments passés ensemble, etc.) et voir à quoi elle est le plus réceptive, et voir si ça peut relancer des choses ensuite côté S. A voir.
Entre les lignes, je lis de sa part que le sexe n'a aucun sens pour elle, s'il n'y a pas à côté des raisons de bien-être et de réjouissances qui ravivent au préalable votre amour ;-)
En tout cas je vois bien que vous êtes dans une passe difficile, et je te souhaite plein de courage :-)

didadoo
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 10 févr. 2020, 08:22
A aimé : 2 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Est elle A.

Message par didadoo »

Merci.

Dans tout les cas c'est évident, A. Ou S. il est vital de prendre soin de son couple et tout faire pour son harmonie.
Merci pour votre courage,

Répondre