là il commence à etre frustré pépère

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 961
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 119 fois
A été aimé : 130 fois

Re: là il commence à etre frustré pépère

Message par Vince27 » 05 nov. 2019, 22:46

Baelfire a écrit :
05 nov. 2019, 14:41
Cette histoire là ne respire pas le sentiment d'un côté comme de l'autre. Ca ne pourra pas aller bien loin. Il n'a pas su la mettre en confiance et au final elle a bien fait de ne pas céder. Ils sont jeunes en plus.

Next.
Sur un point, tu as parfaitement raison @Baelfire : next.
L'union libre n'est effectivement aucunement la solution au vu de l'absence de sentiments (si ce n'est du narcissisme de part et d'autre).

Pourquoi rester avec des A égocentriques qui trouvent normal de prendre le corps d'autrui en otage ?
(ça me choque autant que les S narcissiques qui prennent en otage le corps des A en leur faisant du chantage affectif)


Et pourquoi rester avec des S qui méprisent d'autres S et qui ne se tournent vers des A que pour cette raison ?
(note : une fois n'est pas coutume les A eux se sont abstenus de qualifier le S qui a un rapport sexuel d'individu méprisable. Comme quoi la communauté A a fait des progrès)
Modifié en dernier par Vince27 le 06 nov. 2019, 15:47, modifié 5 fois.
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 961
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 119 fois
A été aimé : 130 fois

Re: là il commence à etre frustré pépère

Message par Vince27 » 06 nov. 2019, 00:43

Baelfire a écrit :
05 nov. 2019, 14:41
Je pense pas que le relationnel puisse être généralisé en aucune façon. Il n'y a pas de "prise de conscience" à avoir ni à "grandir" puisque chaque couple a sa propre définition de la tromperie.
"Prise de conscience... qu'il existe d'autres son de cloche"
@Baelfire : je n'apprécie pas trop le procédé de sortir un mot de son contexte ! (Surtout si c'est pour suggérer le contraire de ce qui était exprimé).
D'autant que j'avais bien précisé exprimé une opinion et non quelque chose d'universel.

Arrêtons là ce ton trop sérieux, je ne suis pas fâché, sans rancune :P

La "prise de conscience" c'était ça justement, qu'il n'y a pas qu'un seul modèle dogmatique. Élargir sa conscience (ou champ de vision) au delà de ce qu'on veut bien vous apprendre/dicter. Mûrir sa réflexion et ne pas envisager que le truc suggéré par défaut (par vos parants, la reine ou le président de la mère patrie) applicable à tous (en marche... et au pas). Mais plutôt faire évoluer sa mentalité en direction de quelque chose de plus personnel et adapté.

Maintenant mon point de vu (qui m'est propre) expliqué différemment parce que je vois bien que parfois je manque de clarté :

Tromperie ?
La fourberie c'est de s'arroger des droits sur le corps d'autrui. D'être décisionnaire sur la disposition d'un corps à la place de son propriétaire. Ce qui mène irrémédiablement à des abus !

Par ailleurs, la plupart des couples ne définissent même pas leur propre vision des choses. Ils adoptent une sorte de loi tacite sociale appelée "fidélité". Qui peut être interprétée différemment d'un partenaire du couple à l'autre, vu que dans la majeure des cas ils n'en parlent même pas entre eux. Ils feraient mieux de communiquer plus ouvertement, que de s'attendre à ce que l'autre adopte le comportement, qu'ils ont individuellement envisagé sans même se concerter.

La fidélité ce doit être un choix*, non quelque chose d'imposé par le partenaire. Vous êtes libre de quitter une personne qui dispose de son corps avec d'autres, mais en aucun cas cela justifie le mépris, la haine ou tout autre jugement de valeur dégradant (voir lapidaire) que la société a coutume de faire peser.
*(attention toutefois à respecter l'obligation d'assurer la sécurité de votre santé et celles de vos partenaires)
[/HS]
Note : merci de ne pas citer le texte hors sujet ci dessus.


Pour en revenir au sujet :

Concernant plus particulièrement la problématique des A, ils devraient envisager de réfléchir à différentes alternatives, plutôt que d'exiger implicitement l'intenable* pour un S que de s'abstenir à vie.
*(à moins que cela soit l'objet de sa propre démarche, auquel cas il est libre de s'y tenir ou de changer d'avis)
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

Avatar du membre
Punkette
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 26 févr. 2019, 19:03
A été aimé : 3 fois

Re: là il commence à etre frustré pépère

Message par Punkette » 20 nov. 2019, 00:14

Une fois de plus merci pour vos réponses;
Vince27 en soit je suis d'accord avec toi sur la liberté d'autrui de disposer de son corps et que priver un S de sex n'est pas légitime, cependant la plupart (je suppose) des personnes qui se mettent en couple souhaite une relation particulière et unique avec une seule et même personne ce qui entraîne un vœux de fidélité avec l'autre même si celui ci n'est pas oralement prononcé; lorsqu'ils décident de se mettent en couple c'est pas pour aller voir ailleurs à la base.
Après, en 5 mois de relation avec cette personne, ma vision a pas mal évolué. Autant je n'ai jamais eu d'envie sexuel, autant j'aurais pu le faire avec lui pour d'autres raisons, c'est quelque chose qu'il voulait partager avec moi et (de plus étant vierge) ça aurait été un témoignage assez fort de mes sentiments.
Le partage et les sentiments sont les 2 choses que je trouve suffisamment légitime pour donner un intérêt à l'acte sexuel même si la notion d'envie physique ou appelez ça comme vous voulez n'es pas présente. Mais surement pas par pitié, par soumission, pour garder à tout prix la personne, par "normes sociales", par pressions où autres raisons qui s'avèrent compromettant ou néfaste pour soi.
Comme je l'ai dis dans un ancien message; on a manqué d'une grosse discussion avant qu'il ne me trompe; il n'a pas pris conscience de l'évolution de ma pensée au fils des mois et pour lui j'aurais toujours été "l'innocente qu'il ne faut pas brusquer ", on avait fini par se mettre des barrières chacun de notre côté parce qu'on a pas été capable de s'exprimer clairement.
Je pense que je comprendrais jamais entièrement sa tromperie, et lui non plus d'ailleurs; mais je ne le plaindrais pas sur ce point là.
On a fini par se remettre ensemble, car on a pas été capable de se séparer, finalement la tromperie nous a fait nous révéler beaucoup de choses ce qui nous place sur de nouvelles bases; par contre de mon coté je prend le risque d'être blessé une deuxième fois et malgré que je lui ai pardonné et que j'accepte de lui faire confiance (c'est à dire qu'il n'a aucuns compte à me rendre), dans le fond j'angoisse car je n'arrive plu à avoir sincèrement confiance pour le moment; mais je prend sur moi.
Voilà je peux pas dire si notre couple tiendra où si c'est voué à se péter la gueule; mais on essaye
En parcourant les sujets ici je n'ai pas franchement vu de "happy end"; j'aimerais bien qu'il reste un peu d'espoir pour des couples A/S quand même, mais bon en vrai aucune idée, à voir
En tout cas j’espère que mon témoignage et ma vision des choses pourra aider des couples dans le brouillard..

Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 961
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 119 fois
A été aimé : 130 fois

Re: là il commence à etre frustré pépère

Message par Vince27 » 20 nov. 2019, 14:10

Punkette a écrit :
20 nov. 2019, 00:14
des personnes qui se mettent en couple souhaite une relation particulière et unique avec une seule et même personne
Penses tu vraiment que c'est vraiment le sexe le point qui rend une relation unique et particulière ?
Si oui c'est ultra réducteur comme schéma de pensée. Non les gens se mettent en couple pour tout un tas d'autres raisons qui ont un poids largement sous estimé dans la prise de décision. (Quid qui plus est, dans ta définition du couple, des couples A au sein desquels le sexe n'intervient pas).

Tu vas pas me faire croire que toi tu t'es mis avec lui dans l'optique principale d'avoir des relations sexuelles, si ?

Note : être blessé quand on est trompé, c'est à classer dans la catégorie des blessures narcissiques.
Ce qui me revient à conclure qu'effectivement les gens généralement se mettent en couple pour satisfaire leur propre intérêt, plutôt que dans l'optique que l'autre soit le plus épanouie possible.
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

Avatar du membre
Punkette
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 26 févr. 2019, 19:03
A été aimé : 3 fois

Re: là il commence à etre frustré pépère

Message par Punkette » 20 nov. 2019, 19:38

Wow ne détourne pas ce que je dis s'il te plaît
Non je n'ai pas dis que le couple se résumait au sex (ça serait horriblement contradictoire que le couple soit une notion qui m'intéresse sinon). J'ai dis que les gens se mettant en couple cherchent une relation unique et particulière avec une personne, elle passe par divers choses en fonction des couples mais concrètement l'attention que tu va porter a l'autre, les mots que tu vas lui dire, les projets que tu va mettre en place, j'en passe... mais pour beaucoup le sex va aussi faire parti de ces choses là (et non je n'ai pas dis que cest le point de base; j'expliquais simplement pourquoi le vœux de fidélité est une notion fondamentale pour la majorité des gens en couple, je le précise d'ailleurs dans la fin de la phrase...
Etre blessé quand on est trompé est en parti narcissique car ça te fou dans pleins de remise en question, cependant cest aussi une blessure du a une trahison puisque ça a été fait dans le dos, dans des conditions douteuses et ca rompt le vœux de fidélité que jai explique plus haut; et par conséquent elle rompt la confiance envers l'autre (mais ça aussi je lai déjà dit..)
Enfin ta conclusion est trop rapide et extrême selon moi.
Bien sûre que dans ton couple tu cherche à ce que la personne soit le plus épanouie possible, cependant tu peux pas t'écraser au sol pour "porter l'autre vers le bonheur" ca ne marche pas, comment veux tu que l'autre aille bien si la personne quil aime se blesse constamment pour lui; dans un couple il faut s'accorder et trouver un schéma qui satisfait les 2 personnes au maximum, tu pense pour 2, pour toi et pour lui pour que l'entité que vous former soit équilibrée et épanouie

Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 961
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 119 fois
A été aimé : 130 fois

Re: là il commence à etre frustré pépère

Message par Vince27 » 21 nov. 2019, 07:09

Les nombreux échecs des couples A/S ne sont pas si étonnant. Les A veulent le beurre et l'argent du beurre en refusant que le S ai au moins la crémière. :mrgreen:

Je connais des A qui réussissent leur couple A/S, ils sont : soit moins jaloux, soit plus actif (voir les deux).

En l'état Punkette, à mon sens tu n'es pas encore une bonne candidate à former un couple A/S de façon pérenne. Mais ce n'est pas figé, à voir si tu évolues dans un sens et/ou l'autre à l'avenir. A moins que ton copain envisage de se castrer chimiquement (mais vu que tu dis préférer qu'il ne s'écrase pas pour ton bon plaisir...)
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3675
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 633 fois
A été aimé : 924 fois

Re: là il commence à etre frustré pépère

Message par Baelfire » 21 nov. 2019, 14:36

Vince27 a écrit :
21 nov. 2019, 07:09
Les nombreux échecs des couples A/S ne sont pas si étonnant. Les A veulent le beurre et l'argent du beurre en refusant que le S ai au moins la crémière. :mrgreen:
Quand on lit l'ensemble des témoignages de ces couples on remarque que bien souvent c'est la personne S qui ne veut pas aller voir ailleurs. Alors l'affaire est quand même plus complexe que ça. Il y a un truc qui entre en jeux qui s'appelle "sentiments" et c'est ce qui fait justement que rien n'est de la pure logique. Sinon on peut aussi parler des nombreux échecs des couples S/S A/A et toutes les formules possibles ce n'est pas ce qui manque. 44% des mariages en France se terminent en divorce et on ne parle là que des couples mariés malheureux qui ont eu le cran de divorcer.

Echouer dans son couple n'est pas une tendance A/S c'est quasiment une normalité. Si on ne s'est pas planté au moins une fois dans sa vie c'est qu'une étape manque. Et de toutes façons c'est souvent à force d'échecs que l'on finit par réussir. Ils sont rares les gens qui arrivent à jouer parfaitement une partition sans s'être fortement entraînés au préalable.

J'ajouterais que quand on regarde l'ensemble des problèmes de couples chez les S le sexe est quelque chose de récurent. Il est rarissime que les deux partenaires soient en parfaite harmonie tout au long de leur vie de couple. Que ce soit pour des questions de fréquences ou de manière de pratiquer. Seuls ceux qui savent n'apporter qu'une moindre importance au sexe parviennent à tirer leur épingle du jeux.

Alors au bout du compte je ne suis pas persuadée qu'être A soit vraiment un problème. C'est juste une forme d'anticipation. Mais ça c'est mon point de vue personnel.

T'inquiète Punkette, l'essentiel c'est de faire de son mieux et avec son coeur. Bonne continuation et si tu le peux ne t'inquiète pas trop d'un résultat que tu ne peux absolument pas prévoir :)

Quant aux témoignages à débouchées positives c'est vrai qu'il y en a peu ici. Les gens cherchent et utilisent ce forum pour partager leurs soucis et demander des solutions d'où le manque voir l'absence de ça. Ce n'est en rien révélateur de la réalité.
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 961
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 119 fois
A été aimé : 130 fois

Re: là il commence à etre frustré pépère

Message par Vince27 » 21 nov. 2019, 19:46

Effectivement Baelfire,
sauf la confusion entre le spectre des sentiments avec le spectre de la sexualité. Hors ces deux choses sont totalement déconnectées (hormis peut-être chez les demisexuels). Malheureusement l'amalgame est socialement une norme.

Bref dire que quelqu'un nous a trahis en allant voir ailleurs, ça dénote d'un trouble lié à une peur irrationnelle de l'abandon ou d'un besoin possessif pathologique ou à minima d'un orgueil mal placé (ego sous la ceinture).

Inutile de dire que je ne suis contre l'idée de faire l'apologie du sentiment négatif qu'est la jalousie en confondant ça avec de l'amour (dans un couple ou ailleurs, c'est avant toute chose un poison). La violence première agit sur le psychisme de la personne qui le ressent ; violence qui fini par être détournée contre la personne qui est l'objet de la jalousie ou les personnes tiers qui gravitent autour.
(note : je ne présume pas y être immunisé, mais au moins si jamais j'éprouve une pointe de jalousie, je ne confondrai pas ça avec autre chose)



PS : Cette aparté mise à part, je souscris à ce que tu dis.
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité