Questions pour une fiction entre un A et un/une S

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Re: Questions pour une fiction entre un A et un/une S

Message par galaad » 11 avr. 2017, 13:38

Playful a écrit :Je suis actuellement en train de travailler sur un jeu indépendant de type visual novel/otome game (cad un peu le même genre que le livre dont vous êtes le héros mais avec une partie illustrée pour simplifié, et très accès sur le fait de romancer un autre personnage).
Je travail sur un projet identique, je cherche des auteurs pour ça, et j'ai eut la même idée, le PJ a un genre et un sexe comme ça au moins on peut laisser libre cours aux auteurs (surtout pour les compagnons) et au joueur pour créer leur personnage.
Playful a écrit :Dans ce jeu, j'aimerai intégrer un personnage (bi)asexuel et c'est pourquoi je poste ce message. La dernière chose dont j'ai envie c'est de trahir le concept d'asexualité dans ma façon de construire ce personnage, je l'ai créé avec beaucoup de bienveillance en espérant contribuer modestement à la reconnaissance de l'asexualité, cela serait un comble de faire quelque chose à côté de la plaque... D'un autre côté, je ne veux pas tomber dans l'excès ou dans le cliché d'une personnage complètement frigide, je pense que la réalité est beaucoup plus subtile, et donc je veux que le comportement de mon personnage soit également tout en nuances. J'aimerai donc votre avis pour m'assurer que je suis cohérente ^^
J'ai vu beaucoup de il, et lut pas mal de homme cisgenre, donc la question de genre peut être rapidement enlever (sauf pour les pnj si ça te chante)

Pour ce qui est de l'érection, c'est quelque chose de biologique donc effectivement, les trans sont concerné (si tu connais leissure suit larry, un des pnj le montre bien dans l'épisode de l'hôtel (le 5 ou le 6 il me semble).

Tu peux si tu veux garder une barre d'excitation sexuelle (étant donnée que c'est le corps qui parle) mais cette barre n'a rien à voir avec l'excitation mentale qu'on imagine (en gros c'est comme si le corps disait 70% alors que le cerveau est en mode ennuis à 90% {je ne parle pas pour tous le monde là, je prend exemple sur mon cas})
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1530
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 204 fois
A été aimé : 345 fois

Re: Questions pour une fiction entre un A et un/une S

Message par Hestia » 11 avr. 2017, 15:07

Baelfire a écrit :Eh oui mais à systématiquement rappeler que...tu en fais involontairement un phénomène de foire il me semble
Il me semble surtout que toi, tu vois la différence que les trans et genderqueers représentent dans la société ; alors que moi, je vois simplement la différence entre le genre et la biologie. Mais ne t’inquiète pas, à l’avenir, je vais m’abstenir de réagir aux phrases qui stipules à mes yeux que tous les hommes et femmes doivent forcément être cisgenres, ou que les genres humains sont forcément binaires.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Playful
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 10 avr. 2017, 15:34
A été aimé : 2 fois

Re: Questions pour une fiction entre un A et un/une S

Message par Playful » 11 avr. 2017, 17:12

Hmm... Je ne pense pas que ce sujet soit adéquat pour ce genre de débat... Je peux préciser que ma question est tournée pour un personnage de genre et de sexe masculin mais voilà, j'aimerai que cela ne devienne pas le sujet de la discussion^^

Sinon Galaad, bon courage pour ton projet, ce n'est pas de tout repos comme aventure ! Si tu veux en discuter en privé, j'en serais ravis (enfin, pour l'instant je ne peux pas envoyer de MP mais on verra XD)

Par contre :
J'ai vu beaucoup de il, et lut pas mal de homme cisgenre, donc la question de genre peut être rapidement enlever (sauf pour les pnj si ça te chante)

Pour ce qui est de l'érection, c'est quelque chose de biologique donc effectivement, les trans sont concerné (si tu connais leissure suit larry, un des pnj le montre bien dans l'épisode de l'hôtel (le 5 ou le 6 il me semble).

Tu peux si tu veux garder une barre d'excitation sexuelle (étant donnée que c'est le corps qui parle) mais cette barre n'a rien à voir avec l'excitation mentale qu'on imagine (en gros c'est comme si le corps disait 70% alors que le cerveau est en mode ennuis à 90% {je ne parle pas pour tous le monde là, je prend exemple sur mon cas})
Je n'ai pas vraiment compris ton message? D2SOL2E ^^"
- La question du genre peut être rapidement enlevée ? Par rapport à quoi ? Ce sujet (qui parle effectivement d'une personne de sexe et de genre masculin) ou dans mon jeu ? Je ne suis pas sûre de te suivre.
- Je ne connais pas Leissure, c'est un jeu ? Une série ?
- Une barre d'excitation sexuelle ? C'est une sorte de comparaison en mode : "le corps à décider d'être excité sexuellement parce qu'il a des stimulus mais le cerveau lui s'en moque ? J'ai pas tout suivie pour être honnête.

Avatar du membre
FTC
Associé
Messages : 704
Enregistré le : 07 févr. 2016, 15:07
A aimé : 54 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Questions pour une fiction entre un A et un/une S

Message par FTC » 11 avr. 2017, 21:44

Pour revenir à ton sujet initial, je trouve tes situations plutôt cohérentes. Dans l'ensemble il faut surtout retenir qu'un perso asexuel c'est juste qu'il n' pas de besoin de passer à l'acte. Pour autant comme l'ont dit les autres, son corps peut quand même réagir à des stimulis. Un frotti-frotta ça peut faire réagir mécaniquement comme n'importe qui. Pour autant cette réaction ne va pas nécessairement se concrétiser car elle ne sera pas projeter sur l'acte ou sur une personne. Le contexte a fait que, en quelque sorte. Tandis que pour un "S", son envie va créer la réaction mécanique, et cette envie peut être dénué de contexte.
Je sais pas si c'est plus claire haha

Playful
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 10 avr. 2017, 15:34
A été aimé : 2 fois

Re: Questions pour une fiction entre un A et un/une S

Message par Playful » 11 avr. 2017, 23:20

Très clair même ! Merci beaucoup pour ton explication !

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Re: Questions pour une fiction entre un A et un/une S

Message par galaad » 12 avr. 2017, 08:53

Playful a écrit :Je n'ai pas vraiment compris ton message? D2SOL2E ^^"
- La question du genre peut être rapidement enlevée ? Par rapport à quoi ? Ce sujet (qui parle effectivement d'une personne de sexe et de genre masculin) ou dans mon jeu ? Je ne suis pas sûre de te suivre.
- Je ne connais pas Leissure, c'est un jeu ? Une série ?
- Une barre d'excitation sexuelle ? C'est une sorte de comparaison en mode : "le corps à décider d'être excité sexuellement parce qu'il a des stimulus mais le cerveau lui s'en moque ? J'ai pas tout suivie pour être honnête.
Par rapport au fait que dans mon projet tout dépend de l'auteur, donc ça ne dépend pas de la conception mais du scénario. EN gros in ne s'agit que d'une donnée textuelle, comme si je décrivais mon personnage comme bon au yeux bleus, Si l'auteur veut faire une histoire avec une race supérieur il a juste ces données à gérer.

Leissure suit Larry est une série de jeu vidéo (+18) des années 80-90 qui trace l'histoire de Larry, un pauvre gars cisgenre hétéro et laid qui cherche à sauter sur tout ce qui bouge et qui ressemble à une femme.

En gros la barre d'excitation c'est comme une barre de vie ou de mana, un taux actuel et un maximum (orgasme ? ) qui dépend de tout ce qui peut servir pour excité (mots, geste, caresse...)

En fait je dis que le cerveau s'en moque parce que on peut être exister corporellement par des geste sans avoir d'envie. Un peu comme un réflexe le marteau tape le genoux et le genoux réagit, mais le cerveau lui n'est même pas au courant de ce qu'il viens de ce passé.
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Playful
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 10 avr. 2017, 15:34
A été aimé : 2 fois

Re: Questions pour une fiction entre un A et un/une S

Message par Playful » 12 avr. 2017, 10:44

D'accord, je crois que j'ai compris ^^

En tout cas, bon courage à toi, ce n'est pas toujours facile de rester motiver face à des projets qui mettent des parfois des années à se concrétiser (perso, ça fait 2 ans que je travail dessus avec 2 autres personnes^^)

Du coup, je te souhaite de trouver le scénariste/écrivain que tu cherches (je pense que le terme est plus adapté que "auteur" qui désigne à mon avis toute la team de création) et que cela soit un succès !

Avatar du membre
galaad
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2368
Enregistré le : 21 nov. 2006, 22:03
Localisation : Saumur
A aimé : 1 fois
A été aimé : 9 fois

Re: Questions pour une fiction entre un A et un/une S

Message par galaad » 14 avr. 2017, 08:54

si,si, Auteur, enfin écrivain aussi vu que des livres ont été édité et traduits.

Nous somme 4 sur le projet et seulement depuis Décembre 2016
Méfiez vous des seraphins, leur fureur peut être destructrice, si vous croisez l'un d'entre eux, il pourra vous sauver la vie ou vous tuer d'un revert de main...

"on ne peut guère vivre sans amour, mais on peut vivre sans sexe"

Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité