Et là c'est le drame...

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Naufragé
Aspirant
Messages : 30
Enregistré le : 21 nov. 2016, 03:47
A été aimé : 1 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par Naufragé » 23 nov. 2016, 00:09

Oui mais la houle a débuté avec ca ...je vais attendre, la prochaine fois ce sera au mois de janvier quand elle aura recommencé à bosser mais à la rigueur elle nen aura pas forcément besoin.

Dans le sens où je ne sais pas ce qu'elle fait de son côté, je travaille du mien et ça consiste à la décharger un max des enfants et de moi. Donc dans le sens où j'ai pris l'initiative de m'isoler oui c'est ma partie du job. Le sien à été de m'inviter à aller regarder quelque chose

Je vous laisse parce que je lutte affreusement contre le somnifère. En me relisant je ne comprends plus bien. J'espère juste qu'un esprit sein comprendra ce que j'ai voulu dire

choooj
Ascendant
Messages : 983
Enregistré le : 17 juin 2013, 09:44
A aimé : 135 fois
A été aimé : 154 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par choooj » 24 nov. 2016, 04:07

Me voilà de retour.

Ta femme aurait une sorte de crise existentielle. Une sorte, car elle maintient via twitter/facebook une vie sociale épanouie (donc elle n'est pas déprimée). Elle te reproche quelque chose (qui ne m'apparaît pas clairement), au point qu'elle t'a éjecté de ce cercle amical. La relation fusionnelle qu'elle a tissé avec cette "nouvelle copine" est le révélateur qu'elle a besoin de ce frisson de la camaraderie, elle a besoin de frivolité.
Je trouve très positif qu'elle te propose une sortie. C'est une mise à l'épreuve : de mon point de vue elle attend de toi que tu te comportes en camarade. Note que dans votre histoire, si elle s'est rapprochée de toi c'est qu'elle a aimé ta compagnie. Remémore-toi comment vous étiez avant de vous mettre ensemble.

Je reviens un instant sur "la copine". La seule inquiétude que je considère justifiée, c'est que tu ne connais pas son pedigree (on dirait une relation père-ado). Si je comprends bien, elle ne la connait ni d’Ève ni d'Adam. Elle n'est même pas l'amie d'amis auxquels tu fais confiance.
Il y'a des rencontres sur internet qui finissent bien (amitiés, mariages), mais il est de coutume que la première rencontre se fasse dans un lieu neutre, safe. Le vrai risque dans l'histoire c'est qu'elle tombe sur un(e) imposteur(e). Et la seule inquiétude que tu puisses légitimement opposer à ta femme c'est "est-tu sûre que c'est une personne de confiance qui sera inoffensive pour les enfants".
Pour le reste, ta femme est responsable des risques qu'elle prend pour elle-même, ce qui doit être très dur à accepter pour toi j'imagine.
Cette prise de distance est nécessaire car vous êtes sur le point de tisser une nouvelle relation d'amitié et de confiance qui va devenir le socle de votre couple.

Tu t'en prends plein la gueule, mon pauvre Naufragé. C'est vraiment touchant de voir tous les efforts que tu déploies pour elle (super mignon les petits cœurs cachés dans la maison). Tu te démènes tellement : ne te rabougris pas dans un coin ! Profites aussi de cet éloignement temporaire pour t'accorder des moments de détente. Tu n'es pas du tout dans cet état d'esprit je le comprends très bien, mais dans un couple avec enfants il est vital que chacun des parents s'aménage un espace personnel (sorties, sport ...)
Tu es un type bien, tu ne mérites pas de t'auto-punir.

Keep the pressure man :woke: .

Naufragé
Aspirant
Messages : 30
Enregistré le : 21 nov. 2016, 03:47
A été aimé : 1 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par Naufragé » 24 nov. 2016, 09:54

La sortie n'a pas été loin. On s'est arrêté sur le divan pour regarder une série mais oui c'est positif. :)

Je lui ai proposé d'aller voir un film qui sort prochainement et elle a accepté.

Hier, je suis sorti boire un verre avec un de mes meilleurs amis, pour lui parler de tout ça (j'en avais déjà parlé samedi avec mon autre meilleur amis). J'avoue que quand je suis rentré je m'attendais à ce qu'elle me fasse la même proposition qu'hier (normalement on a notre rituel chaque semaine). Bref, elle était déjà au lit (21h30) sur twitter. Je n'ai rien dit. C'est pas grave ce sera pour un autre jour.

Je prends mon téléphone, je lis mon flux twitter, je vois un truc qui m'intrigue : son amie qui parle à quelqu'un en anglais et qui lui dit : "Let's go together in 9 days?" (On y va ensemble dans 9 jours ?). Là je me dis : "Bizarre dans 9 jours normalement elle est à la maison avec ma femme. Elle ne va quand même pas ramener une troisième personne ?" Je veux donc consulter le profil de cette personne. Le profil était bloqué. Je fais une recherche sur le profil parce que ça m'inquiétais réellement et je me rends compte qu'en fait c'est un compte privé qui appartient à ma femme (j'vais déjà un doute sur le fait qu'elle en ai un). En lisant quelques messages envoyé il y a plus ou moins longtemps je n'ai plus aucun doute (félicitations multiples à la date de la naissance de notre fille, le pseudo de ce compte privé rappelle étrangement un pseudo qu'elle a eu à un moment sur son compte public (juste une _ qui a changé de place), le fait que son amie lui parle de quelque chose dans 9 jours, l'emploi de son surnom pour la désigner,...Bref, m'entendant soupirer (inconsciemment) à chaque fois que je me rendais de plus en plus que c'était elle, elle a fini par me demander ce qu'il y avait. Je mourrais l'envie de lui en parler mais je me retenais. Tout comme d'ailleurs ayant des doutes depuis quelques jours j'avais voulu lui poser la question. Elle a le doit d'avoir un compte privé et il lui aurait suffit de me l'expliquer. Elle a besoin de place et je comprends.

Ce que je prends assez mal, c'est le "foutage de gu*ule" de le situation. Je m'explique, sur ce compte privé on lui a toujours parlé en français. Son amie lui a parlé en FR jusqu'au 21 (il y a trois jours). Néanmoins, depuis son amie m'a suivie sur twitter et j'ai répondu à son abonnement. Je pouvais donc potentiellement avoir la puce à l'oreille puisque j'aurais forcément vu les messages qu'elle lui envoyait sur mon flux d'activité. Le "foutage de gu*ule" que je prends mal est qu'elle a du lui dire : "Maintenant si tu m'envoies un message, fait le en anglais pour ne pas éveiller les soupçons".

Bref, je lui ai dit que mes soupirs étaient du au fait que je pensais qu'elle avait un deuxième compte. Je l'ai appris à mon insu. Comme choooj dit, un inconnu va être à la maison, il avait l'air de vouloir amener un autre inconnu, je n'aurais pas chercher à voir le message si son amie n'avait pas pris l'initiative de s'abonner à moi...Et au final, je suis à nouveau passé pour le méchant qui cherche à étouffer et à tout savoir. Il est clair que le fait de me cacher des choses va forcément éveiller ma curiosité...le plus simple aurait été de me dire : "Okay tu vois les messages que je mets sur mon compte publique, mais sache que j'ai un compte privé". Même si je comprends qu'on doit avoir son jardin secret, ça casse quand même un confiance dans le couple non ? Déjà parfois quand on préparer une surprise à son conjoint, les mystères qu'on fait peuvent laisser entendre une trahison, mais ici je trouve que c'est pire.

Bref, j'essaie de rester distant mais tant qu'elle me laissera croire qu'il y a des choses à cacher, ça ne m'aidera pas.

Je lui ai bien entendu expliqué que je ne voulais pas tomber sur ces messages, et que ça me paraissait bizarre cette histoire de personne tierce qui parle en anglais et qui viendrait aussi dans 9 jours. Au final, elle m'a dit qu'elle irait sur le marché de Noël. Même si je sais que ça lui donnera cette petite sensation d'évasion de ne pas me dévoiler leur programme de vendredi, samedi, dimanche,...Pourquoi me le cacher et faire des mystères ?

Fin bon voilà, je sais qu'on est plus du tout dans le thème du forum, mais ça me fait du bien aussi d'avoir des avis.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 914 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par Baelfire » 24 nov. 2016, 10:43

Désinstalle Tweeter franchement.

Avec tous les films que tu te fais tu pourrais écrire des scénaris...

"On y va dans 9 jours ?" avec un(e) autre ami(e) tagué(e) implique juste : est ce qu'on y va ? Ca vous intéresse ?

Une fois de plus tu es allé créer des histoires pour rien.

Une fois de plus ta femme a le droit d'avoir des amis à elle et rien qu'à elle et de ne pas te le dire spécialement. C'est SON jardin secret. SI elle te ment c'est parce que tu l'espionnes. Si si tu l'espionnes! Qui accepterait ça longtemps ? Tu pousses, tu pousses...Ton manque d'assurance te fais voir le mal partout.

Redescend sur Terre vraiment...tu te fais du mal pour rien. Et à elle aussi. On sait tous que ce n'est pas ce que tu veux.
♪Love is in the A ♫

Naufragé
Aspirant
Messages : 30
Enregistré le : 21 nov. 2016, 03:47
A été aimé : 1 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par Naufragé » 24 nov. 2016, 10:56

Elle cachait avant même que j'y sois...

Mais justement, le "est ce qu'on y va ? Ca vous intéresse ?" n'avait pas lieu d'être puisqu'elle va faire 600 bornes pour venir (je rappelle dans 9 jours elle est à la maison). C'est pas comme si elle avait des amis dans le coin. Comme je le disais, ma femme m'a demandé si elle pouvait venir. Vous comprenez bien que je suis dans une crise de confiance et que j'ai du mal à avoir dis oui. Comme le dis Choooj faut que je fasse confiance au fait qu'elle fasse confiance à un inconnu. Un inconnu, okay, plusieurs ça me refroidit (d'où mon intrigue première). C'est pas comme si elle était seule, il y a les enfants dans le coups. Alors je sais c'est de la paranoïa, mais quand même...

Alors oui j'ai "espionné" parce que dans 9 jours elles sont sensées être elles-deux et il y avait une personne tierce qui rentrait dans le coup.

A côté de ça, je pensais qu'être en couple c'était se faire confiance (là j'avoue qu'on est mal barre tous les deux) et aussi tout se dire. Quand ça ne va pas et qu'elle ne me dit rien alors qu'on s'est mis d'accords de tout se dire (je n'ai pas été le seul à le suggérer plusieurs fois), je n'appelle pas ça un comportement de couple. Maintenant, mon sentiment est peut-être tronqué et il faut que je change ma façon de voir peut-être...On a été un couple fusionnel depuis le début, on savait tout sur tout sur l'autre et maintenant elle a changé. J'ai juste le sentiment qu'elle cache pas parce qu'elle veut son truc à elle, qu'elle cache parce qu'elle a des trucs (honteux ou autre) à vouloir me cacher. C'est peut-être simplement une rébellion de se part : Maintenant j'en ai marre, je te cache des choses. Si elle avait été comme ça depuis le début, ça n'aurait pas posé problème, mais le fait est qu'elle a changé. Bon à côté de ça, je comprends aussi que plus je vais vouloir en savoir (ou plus je vais lui donner l'impression de vouloir en savoir) pus elle va cacher.

Simplement, je fais des efforts (je suis sorti hier pour lui donner de l'espace, je n'avais moi-même pas envie de sortir) et puis j'ai une petite tuile qui me retombe dessus sans que je le cherche. C'est juste décourageant, mais il faut que je garde le cap...

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 914 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par Baelfire » 24 nov. 2016, 11:13

Et peut-être même qu'il y aura une quatriéme personne voir même une cinquième et wahooo folie ! Une sixième! Imagine...si ça se trouve ils seront 10 !!!!

Et en plus ils vont aller au marché de Noël les petits margoulins !!!

Comment veux-tu qu'elle te dise quoi que ce soit alors que tu vois le mal partout. Même pour le truc le plus banal du monde!

C'est juste un marché de Noël entre amis bon sang!! Tu te rends compte du bordel que tu fous ? Et puis je vais te dire il y aura peut-être même un bar où ils prendront un vin chaud aprés. Tu vas te mettre dans tous tes états si ils taguent une photo de vin chaud sur tweeter ? Qu'est ce que tu vas aller imaginer encore rien qu'en voyant ça ?

Et peut-être même que des fois ils se reverront pour d'autres sorties genre bowling. Tu penses que tu vas survivre au fait que ta femme aie une vie sociale ou pas ?
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2896
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 571 fois
A été aimé : 549 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par clotaire » 24 nov. 2016, 11:29

Peut-être que pour apaiser les choses, il faut juste lui dire que c'est bien, que c'est une bonne idée, même si tu ne le penses pas au fond. Histoire de lâcher prise sans couper les ponts. Il faut s'habituer au changement, c'est sûr, mais je crois que tu disais plus haut que tu regrettais avant qu'elle n'ait pas d'autres amis que les tiens ?

Avatar du membre
L'Empereur Mégalo
Adepte
Messages : 172
Enregistré le : 01 nov. 2016, 17:21
A aimé : 9 fois
A été aimé : 25 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par L'Empereur Mégalo » 24 nov. 2016, 15:43

Bonjour je viens d'arriver dans la conversation et désolé mais vu que les autres prennent des gants parce qu'ils voient (et je le voit aussi) que tu as mal, pour ma part (bon flic mauvais flic, tu connais surement le délire) je vais pousser une petite gueulante.

Mon coco, ta femme va falloir la laisser un peu respirer ! Tu te focalise tellement sur ton ressenti de la situation que je me demande si tu ne l'étouffe pas un peu.

Déjà on va commencer par les bases : Depuis combien de temps ta femme sait/pense (ça c'est pas mon problème c'est le sien) être asexuelle ? Parce que c'est simple, si elle vient de tomber sur le mot et qu'elle s'est dit direct que ça lui correspondait, ton problème de confiance dans le couple est réglé : elle te faisait hyper confiance pour te l'avoir dit aussi vite, et tu as tout gâché en réagissant hyper mal. Si ça fait un peu de temps genre quelques mois, c'est qu'elle y a beaucoup réfléchi pour en être sûr avant de te l'annoncer et qu'elle se posait quelques questions par rapport à ta réaction; du coup bravo, elle doit maintenant le regretter. Enfin, si elle le savait dès le début de la relation, c'est qu'elle avait trop peur de ta réaction jusqu'à prendre son courage à deux mains au bouts de SEPT ANS et tu connais la suite : elle avait bien raison d'avoir peur.

En effet si j'ai bien tout lu, depuis qu'elle te l'a annoncé, tu l'as mal pris, vous vous êtes engueulés, tu a cherché des solutions à sa condition (c'est l'une des choses les plus énervantes que l'on puisse faire à un A au passage), tu as tenté de te la "réapproprier" (je reviendrais sur ce point plus tard mais ça aussi ça m'énerve), ensuite tu as ressorti tous les vieux dossiers pour chercher des causes (autre choses énervante pour un A, surtout quand il n'y en a pas), ensuite tu as pensé qu'elle voudrait coucher avec une autre alors qu'elle vient de t'annoncer être A (ça n'a AUCUN sens) et tu as commencer à la surveiller/l'espionner mais en plus à ce que je vois pas qu'un peu (je sais pas si j'ai tout mis mais J'ESPERE qu'arrivé là tu te rend compte que quelque chose ne va pas avec ta réaction).

Voilà, ensuite en ce qui concerne ton histoire de "confiance" dans le couple j'espère que tu ne le pensais pas parce que sinon tu me fais bien rire ! La confiance dans un couple, c'est pas que de l'autre côté que ça se passe hein ! Le manque de confiance que tu lui reproche lorsqu'elle ne te dit pas tout, est-ce que tu ne lui renvoie pas au centuple lorsque tu l'espionne parce que tu es sûr que tu ne lui dit pas tout ? Lorsque tu voit n'importe quel simple ami comme une personne avec qui elle va aller batifoler, alors qu'elle ne veut pas le faire avec toi qu'elle aime ? Oh et puis tant que j'en suis là, j'espère que tu ne va pas en plus croire qu'elle ne t'aime plus (enfin après tout ça je sais pas en fait), parce que si c'était le cas, elle pouvait justifier un divorce parce que tu vois ça ne marche plus aussi bien entre nous blablabla... enfin bref ç'aurait été bien plus simple, alors qu'elle est venue vers toi et t'a annoncé qu'elle était A afin que vous puissiez tenter de vivre avec et de rester ensemble.

Ca c'est pour la confiance mais parlons de ce que tu dis juste après : "être en couple c'est tout se dire". Non. Chacun a le droit à son jardin secret et le fait d'être en couple ou non n'y change rien, d'une part. Et d'autre part, vois ce que tu as produit en lui ayant dit tout (et encore était-ce seulement tou) ce qui te passait par la tête depuis qu'elle te l'a annoncé, vois l'éloignement qui en a résulté. Non on ne peut pas dire tout à l'autre dans un couple, et la plus grande preuve c'est que toi tu en as trop dit à ta femme.

Ensuite je revient au point que j'avais laissé de côté tout à l'heure, mais est-ce que tu pense vraiment que ta femme "t'appartient" ? Je n'espère pas mais c'est l'impression que tu donne, déjà quand tu pense que la confiance dans ton couple devrait être à sens unique, juste d'elle vers toi, mais aussi parce que tu as l'air de vouloir trouver des solutions à sa place. Ce que je veux dire par là, c'est que ça devrait d'abord être à elle de vouloir trouver des solutions mais aussi de savoir si elle veut en trouver. Il va falloir que tu attende de savoir ce qu'elle veut bien te laisser faire et que tu arrête d'avoir ce comportement qui lui montre que tu es en manque. "Placer des petits coeurs dans la maison pour qu'elle les trouve"... non mais tu as une idée de l'image que ça lui renvoie, je ne sais pas si tu lui as expliqué mais si tu ne l'as pas fait dans ça tête ça veut dire "eh oh je suis là et en manque occupe toi de moi allez steuplé". Pareil pour le cinéma ou dans le lit, tu la touche pour savoir si ça passe, mais ça te viendrait pas à l'idée de lui demander si tu peux avant ? Le dialogue, merde c'est même toi qui en demande, bah vas-y dialogue plutôt que d'agir sans réfléchir.

Et enfin en relisant pour être sûr de ne pas t'accuser de ce que tu n'as pas dit avoir fait, je tombe sur un passage qui finit de me mettre en rogne : "J'ai eu la chance de pouvoir échanger 25min par téléphone avec la sexo chez qui m'a femme avait été il y a un an et demi.[...] Ici elle n'avait pas repris connaissance du dossier en profondeur mais d'après ce qu'elle en sait, il y a espoir...elle ne croit pas au fait qu'elle soit A. C'est fort possible que me femme en soit persuadé mais à tords parce qu'elle ne sait pas où elle en est elle-même et que c'est la solution la plus facile pour se sentir mieux avec elle-même.". Heureusement, tu admet par la suite que tu trouve la pensée de la sexo ridicule, mais... Sérieusement, il va falloir que tu t'enlève de la tête la pensée que ta femme se fait des idées quand à son asexualité. Pour ne pas citer la grande devise d'AVEN : "La seule personne qui sait si tu es vraiment asexuelle, c'est toi". Point. pas d'autre négociation possible, si elle te le dit, elle l'est c'est tout. Et quand bien même elle ne le "serait pas", ce que ça veut au moins dire, c'est que pour le moment et peut-être jusqu'à la fin de sa vie (mais peut-être pas ça arrive aussi), elle n'a PAS envie de coucher avec qui que ce soit.
Au final, asexuel, c'est juste un mot qu'on met sur un sentiment que l'on ressent, pas une maladie, ça veut dire qu'on n'a pas envie, et que si on le fait ça ne nous plaira pas, ce n'est pas un maladie dont on guérit.

Voilà, désolé de m'être énervé, mais il fallait bien que quelqu'un le fasse pour que tu comprenne certaines choses. Désolé aussi de ne pas avoir pu te proposer de solution pour recoller les morceaux de ton couple (même si je ne doute pas que vous en êtes capable, toi ET ta femme ).
Enfin, pour ne pas inciter à une haine inutile, je pense que je supprimerai ce message dès que tu l'auras lu, sauf bien sûr si tu désire que je le laisse. Je ne voudrais pas que des gens qui n'aient lu que mon commentaire viennent te chercher des embrouilles sans être au courant de tout. En plus un message comme celui-ci ferait tache je trouve sur un forum comme celui-ci.

Voilà, bon courage quand même :) !
Image
"Les jours sont des fruits, et notre devoir est de les manger"
"Quand il n'y a pas de mur derrière toi, petit, mieux vaut avoir des amis"

Avatar du membre
Frejya
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 01 mai 2016, 17:40
A aimé : 16 fois
A été aimé : 74 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par Frejya » 24 nov. 2016, 18:12

Je m'incruste rapidement aussi et je plussoie L'emprereur en rajoutant une chose concernant la sexologue: son but, c'est de se faire du fric sur les problèmes de couples des gens (et accessoirement les aider, mais vu ce que peuvent coûter ces thérapie, faut pas se faire d'illusion sur le réel intérêt face à cette profession), donc évidement qu'elle va te dire que ta femme n'est pas asexuelle, parce que si elle l'était, point d'utilité à la thérapie et elle perd des clients. Donc l'avis des "spécialistes" est toujours à prendre avec des pincettes, surtout concernant l'asexualité vu que les chercheurs se battent encore aujourd'hui pour savoir s'il faut la reconnaître comme orientation sexuelle ou comme trouble psycho/physiologique, alors que comme on l'a dit, cette recherche n'a pas lieu d'être vu que seule la personne concernée peut dire si elle est asexuelle ou non.

Donc honnêtement, je te déconseille de reparler de cette sexologue à ta femme, surtout en sachant qu'elle a décidé de stopper la thérapie dès la 1ère séance. Parce que là, tu lui impose de retourner voir une personne que ta femme jugeait incompétente face à ce qu'elle traverse. Si elle a décidé d'arrêter de la voir c'est pas pour rien, et c'est vraiment pas malin de ta part de l'avoir appelée pour aller fouiner sur ce que ta femme lui avait dit (et le secret professionnel alors?). Et à partir du moment où elle te dit qu'elle est asexuelle, tu n'as pas à chercher d'autres explications. Essaie de transposer ça avec une personne homosexuelle. C'est insultant et franchement exaspérant.

Sans vouloir te vexer ou te faire de la peine, la personne qui a un problème ici, c'est toi, pas elle. Et ton problème, c'est que tu refuses d'accepter son asexualité et que du coup tu cherches et tu inventes pleins d'excuses pour trouver d'autres raisons à son changement. Et je rappellerai une chose très importante qui visiblement est facilement oublié: utiliser un moyen de pression, de quelque forme que ce soit (physique ou psychologique), dans le but d'obtenir une relation sexuelle avec quelqu'un, c'est du viol selon la loi. Donc sans vouloir être excessive, fais attention à ton comportement vis-à-vis de ta femme (je ne dis pas ça pour te faire peur mais pour te faire comprendre les dégâts que peut provoquer un comportement trop insistant et étouffant comme le tien).

Je te conseillerais aussi, comme cela a été fait plus haut, d'entamer une thérapie de ton côté pour travailler sur ton acceptation de la situation. Parce que tant que tu ne l'auras pas fait, ta femme et toi ne pourrez pas trouver de solution qui puisse vous contenter tous les deux au mieux.
Image

Naufragé
Aspirant
Messages : 30
Enregistré le : 21 nov. 2016, 03:47
A été aimé : 1 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par Naufragé » 24 nov. 2016, 18:41

Hello,

Je réponds à l'empereur mégalo puis je lis le message de frejya.

Tu peux laisser ton message, pas de soucis.

Je pense que c'est facile de lancer la pierre quand on sait ce que c'est exactement l'asexualité. Pour quelqu'un qui est dehors c'est difficile à comprendre.

Je veux juste prévenir sur une chose que tu le reproches : avoir voulu chercher une solution. Lors de notre première discussion mercredi elle navait pas évoqué le fait d'être À. J'avais compris qu'elle me parlait de sexophobie. D'où tout ce qui a découlé ne me semble pas excessif même si avec du recul j'aurais du lui laisser de l'espace depuis ce temps là. Ce n'est que dimnache qu'elle m'en a parlé. Dans un premier temps j'avais retenu quelle m'avait parlé de juillet mais elle m'a ensuite dit qu'elle ne m'avait jamais donné de date. Ca fait juste un certain temps elle ne sait pas le remettre dans le temps elle même. Mais ça ne date pas du début de notre relation. Je dirais quelques mois tout au plus voir plus récent. Elle a sans doute regrette me l'avoir dit oui...mais je tiens à préciser que depuis quelle m'a parlé d'A. Je ne l'ai plus touchée.

Pour ce qui est de lui demander la permission, j'ai justement lu un avis inverse. Le fait de demander donne l'impression d'être un enfant qui demande la permission à sa maman ce qui peut aussi énervé. Quand au cinéma si je lui ai carressé le bras c'est qu'elle m'a donné le signal (pour me faire plaisir de don propre aveu -> je ne peux pas être blâmé pour ca). Par contre la même sur sa hanche même si c'était sans arrière pensée je n'aurais peut être pas du même si je répète qu'à ce moment là il n'était pas encore question d'A.

Bref depuis je ne la touche plus le moins du monde. Je pense donc qu'à part mon angoisse quand à la visite de son amie et les deux maladresses avec twitter je suis irréprochable.

À propos de son amie, je m'en prends plein la tronche de la part de mes deux confidents mais j'ai visiblement besoin de ça pour comprendre. Je suis calmé à présent.

Naufragé
Aspirant
Messages : 30
Enregistré le : 21 nov. 2016, 03:47
A été aimé : 1 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par Naufragé » 24 nov. 2016, 19:08

Pour Frejya :

Mon but premier en venant ici je pense que je l'ai précisé dans mon premier message c'est justement pour avoir les clés d'accepter son orientation A (moi je vois ça comme une orientation d'après tout ce que j'ai pelu lire même si j'ai bien compris l'idée que ya qu'un A qui peut savoir et que ça varie d'une personne à l'autre).

Tu t'es donc mépris à ce propos. À cote de ça ce sont les autres membres qui ont diagnostiqué que ce n'était pas de l'A.

Comme je le répète je ne cherche pas à avoir une relation sexuelle mais juste qu'elle revienne vers moi et qu'on puisse partager des choses, se parler,...

Quand à la sexologue, elle ne s'est pas arrêtée à la première séance. Au contraire la thérapie à tellement bien fonctionné quelle est tombée enceinte. Elle a arrêté de la voir parce que notre couple allait mieux et qu'elle rdtilaut donc la thérapie terminée. Elle ma juste avoué ne pas vouloir recommencer parce quelle ne veut pas recommencer la même forme de thérapie. À cote de ça je ne la pousse à rien et pour revenir à ton dernier paragraphe ce satané rendez-vous je l'ai pris pour MOI. Pour avoir le clés d'accepter comme elle est. Quelle soit A ou hetero ou que sais-je...

A côté de ça je viens de commencer une lecture recommandée par la sexo et je retrouve entièrement notre situation dedans et je dois même avouer avoir voulu arrêter de lire apres le premier chapitre tellement j'avais l'impression que ça avait été pondu sur base de notre vie à tous les deux. L'avertissement : "attention ceci est une fiction toute ressemblance avec un personnage réel"n'a jamais pris autant de sens qu'ici. Pas tant le fait que je ne veux pas accepter le point de vue pris paar l'auteur, mais me rendre compte que ce à quoi je songeais depuis quelques jours est réel et pas sorti de mon imaginaire farfelu. Dont le fait qu'un rapport non désiré puisse être réellement vu comme un viol ( je sais c'est la définition même). Mais tant qu'elle ne me l'avait pas avoué je ne pouvais pas le deviné. Je crois que c'est la force d'un A ou de quelqu'un d'une autre orientation qui veut faire plaisir (ironiquement ça m'est arrivé de le forcer à avoir des relations avec elle) c'est quon fait suffisamment semblant que pour que l'autre n'ai aucun doute sur la question.

Bref, un peu déçu des deux derniers commentaires même si je me doute qu'au bout de 4 pages avec de telles tartines on a pas envie de tout lire. Au final, ça l'encourage quand même de le dire que je suis sur la bonne voie.

Si ça intéresse quelqu'un voici les références du livre : Désir - roman sexo-informatif - Pascal de Sutter et Virginie Doyen.

D'après ce que j'en ai lu pour le moment (le tiers) ce ne force pas quelqu'un a devenir un sexuel avec du désir mais justement faire le point de ou on en est avec des clés sexologique er psychologiques. Elle sait que la sexo lui a recommandé de le lire mais je ne la forcerai pas à le lire. Il sera à sa disposition si elle le souhaite.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2896
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 571 fois
A été aimé : 549 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par clotaire » 24 nov. 2016, 19:16

Tout en étant plutôt d'accord avec ce qui est dit plus haut, je crois devoir souligner qu'une chose transparaît dans tes propos Naufragé : il semble bien que ta conjointe n'a aucune envie de te quitter et qu'elle cherche, elle aussi, à faire en sorte que ça se passe mieux entre vous. Donc, surtout ne pas céder à la parano en pensant qu'elle veut faire des choses contre toi dans ton dos. Il faut rester bienveillant. Pour le reste, je pense qu'en reconnaissant tes défauts, tu sembles avoir bien compris la situation, être volontaire, et tous les éléments sont sur la table. On croise les doigts !

Avatar du membre
Frejya
Adepte
Messages : 173
Enregistré le : 01 mai 2016, 17:40
A aimé : 16 fois
A été aimé : 74 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par Frejya » 24 nov. 2016, 19:52

Alors pour ma part, j'ai bien tout lu mais ça fait beaucoup de pavés donc c'est dur de tout retenir, et concernant la sexologue, je ne me rappelle pas avoir lu que ta femme la voyait avant, quand tu en parlais ça donnait l'impression que c'était la première fois et précisément pour son changement d'orientation. Donc comme il me manquait des infos, j'ai extrapolé à partir de ce que j'avais sous la main. Donc désolée si j'ai mal interprété.
Par contre, j'avais bien compris que ce rendez-vous tu l'avais pris pour toi, mais ça ne change rien au fait que ce que ta femme a dit n'avait pas à être déballé devant toi. Son rendez-vous à elle a été pris en solo, pas en couple donc ce qu'elle a dit avec la sexologue ne devait pas sortir de cette séance. A moins qu'elle n'ai donné explicitement son consentement pour que la sexologue te raconte ce dont elles avaient parlé? ça non plus il ne me semble pas que tu l'aies dit. Après je me doute que le fait que la sexologue s'occupe de couple puisse rendre moins rigide la règle de discrétion, mais si j'avais été à la place de ta femme, sachant que tu ne faisais pas partie de la thérapie, je n'aurai pas apprécié qu'on vienne déballer ce que j'avais confié pendant la séance.
Et si elle ne veut pas recommencer la même forme de thérapie, c'est peut-être justement parce que la sexologue a refusé de considérer son asexualité. Comme je l'ai dit, leur but, c'est d'avoir des clients, et si ta femme est asexuelle, la sexologue ne peut rien pour elle.

Ensuite tu dis que ce sont les autres membres qui ont diagnostiqué qu'elle n'est pas A. On a pas dû lire la même chose, parce que visiblement tu as interprété leurs propos à ton avantage. Ils ont pris en considération ce que toi tu en pensais, le discours de la sexologue, les quelques propos de ta femme que tu as rapporté et ont émis des hypothèses, mais aucun "diagnostique" n'a été posé, pour la bonne et simple raison qu'on est pas des psys et qu'encore une fois, l'asexualité n'est pas une maladie. Sans compter qu'on a seulement ta version à toi et pas celle de ta femme ce qui rend l'interprétation des données encore plus bancale et biaisée. Personne à part ta femme ne peut dire si elle est A ou non, pas même nous, membres de la "communauté" A.

Par contre, il y a quelque chose qui ressort de votre histoire: vous ne savez pas discuter, ou en tout cas vous ne savez pas conduire une discussion pertinente. C'est quelque chose que je remarque souvent, que quand les couples se disent qu'ils doivent "discuter" sur un sujet, il y vont en mode yollo sans vraiment avoir d'objectifs précis à l'esprit. Et du coup ça finit en disputes bien souvent parce que comme il n'y a aucun cadre, ça part facilement en live. C'est comme à l'école, si l'enseignant veut faire cours avec ses élèves, il doit faire une préparation avant pour savoir où il va, anticiper les obstacles possibles, et avoir un objectif précis à atteindre. C'est peut-être ce qui vous a manqué quand vous avez essayé de démêler le sac de nœud dans lequel vous vous trouvez. Je pense qu'avant chaque discussion ou tentative de régler un problème, le mieux c'est d'écrire la liste des questions qui nous turlupine et définir un chemin à suivre pour arriver à un but précis.
Donc si jamais ta femme se sent disponible un de ces jours pour une discussion posée, n'hésites pas à la prévoir bien à l'avance avec elle, à préparer tes questions et zones d'ombres à éclaircir et à définir vers quel objectif vous voulez vous diriger. Et je ne parle pas d'un objectif général du genre "aller mieux". L'objectif doit être possible à atteindre, il faudrait donc commencer par quelque chose de petit, qui donne satisfaction à chacun de vous quand vous y arriverez. Et quand ce sera fait, vous redéfinissez à deux le prochain objectif, et ainsi de suite.
Et justement, lors de ces discussions vous pourrez décider d'aller vers l'objectif "regarder la télé ensemble", "se prendre la main", "passer la soirée au restaurant", etc...

Après ne te méprends pas, si j'ai approuvé les propos de L'emprereur (même pas tous en fait, mais j'allais pas faire une liste), mon message n'avait pas pour but comme le sien d'être virulent et agressif, mais bon, comme il vient juste après, c'est sûr que l'effet n'est pas top.
Et comme je l'ai dit, les pages défilent donc on peut zapper des infos sans s'en rendre compte en cours de route.
Modifié en dernier par Frejya le 24 nov. 2016, 20:00, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
L'Empereur Mégalo
Adepte
Messages : 172
Enregistré le : 01 nov. 2016, 17:21
A aimé : 9 fois
A été aimé : 25 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par L'Empereur Mégalo » 24 nov. 2016, 19:56

En ce qui concerne nos commentaires à Frejya et moi, et au vu de ta réponse, je vois deux possibilités que je ne saurais départager :

1) Le problème c'est que des choses te paraissent normales alors qu'elles nous sont désagréables à entendre. Par exemple le fait que tu tente de restaurer un contact en la touchant (ce qui est carrément normal dans un couple S j'entends bien), nous le voyons différemment, car nous autres S avons souvent un rapport différent au contact, et avons pour certains la manière de penser suivante "Oulà, si il/elle me touche, c'est sûrement qu'il veut plus. Si c'est le cas, ce que nous essayions de te dire c'est que bien que tu sois rempli de bonnes intentions, ta femme pourrait voir en tes gestes d'autres intentions. L'adage "L'enfer est pavé de bonnes intentions" correspondrait donc parfaitement à ce cas.

2) Le problème c'est que nous ne sommes pas dans ta tête. Je veux dire par là que tu es parfois un peu flou sur certains points, principalement sur les repères temporels, et tu ne nous donnes pas tous les détails. Je ne t'en blâme pas, au contraire, nous sommes sur internet, ce n'est pas l'endroit rêvé pour raconter sa vie en détails. De plus, tu as souvent eu des tournures de phrases, des manières de parler... qui ont pu nous énerver plus que de raison. Auquel cas il y a du y avoir quelques malentendus en ce qui concerne les points de nos commentaires sur lesquels tu es revenu.

Selon le cas dans lequel tu pense objectivement que nous nous trouvons, j'aimerais te donner un conseil :

Si c'est le cas 1 : Essaie de te demander dans toute situation de ce genre "Si je fais ceci, pourrait-elle mal le comprendre/mal le prendre ?" en te mettant à sa place.

Si c'est le cas 2 : Relis tout ce que tu as posté et essaie de remplacer "asexuel" par "homosexuel"(en imaginant que ta femme ne peut coucher qu'avec des femmes, mais t'aime quand même toi par exemple) et tu verras que parfois, comme quand tu cherche des causes (ose dire à un(e) homo que c'est dû à un évènement...), c'est un peu désagréable (après je dis pas,hein, des fois il y a des causes, mais c'est juste que si il n'y en as pas c'est agaçant d'en chercher, donc sujet à prendre avec des pincettes), et dans d'autres cas que tu voulais dire quelque chose mais que tu l'as mal dit. Après, je dis ça mais évite d'appliquer mon conseil pour tout ce qui concerne le passage avec son amie tu vas encore te faire du mal pour pas grand chose :lol:

Et enfin, si je puis te donner un conseil à appliquer dans les deux cas, afin d'essayer de mieux comprendre le point de vue de ta femme, essaie peut-être de repenser à tout ce qui s'est passé, mais en te mettant dans le rôle de ta femme, et en mettant dans ton rôle un hypothétique meilleur ami homo. Dans ce scénario toi et cet ami voulez rester amis et espérez que tout redevienne comme avant, et cet ami comprend que même si il a envie de te toucher, si il le fait tu va mal le prendre, mais pourtant il en a quand même envie.

Je pense que ce scénario est suffisamment proche de ce que ta femme et toi vivez pour que tu puisse te faire une certaine idée de ce que ta femme pense et aimerait que tu fasse.
Après, c'est des idées que je te donne comme ça, loin de moi l'idée de te donner des ordres :D
Image
"Les jours sont des fruits, et notre devoir est de les manger"
"Quand il n'y a pas de mur derrière toi, petit, mieux vaut avoir des amis"

Avatar du membre
L'Empereur Mégalo
Adepte
Messages : 172
Enregistré le : 01 nov. 2016, 17:21
A aimé : 9 fois
A été aimé : 25 fois

Re: Et là c'est le drame...

Message par L'Empereur Mégalo » 24 nov. 2016, 20:04

Ah et accessoirement, vu que Frejya le souligne, j'espère que le côté "virulent et agressif" (comme elle dit) voulu dans mon message ne t'as pas donné l'impression d'une quelconque haine ou colère de ma part à ton égard, c'était un effet que j'ai désiré mettre pour appuyer l'importance qu'avait mon message pour moi, disons que c'était voulu comme une forme de sincérité où je n'y vais pas par quatre chemins pour ménager tes sentiments.
Enfin bref c'est pas bien clair vu que moi-même j'ai du mal à trouver les mots pour l'expliquer mais j'espère que tu comprends
Et puis ici, on est tous amis, cela va de soit A comme S
Image
"Les jours sont des fruits, et notre devoir est de les manger"
"Quand il n'y a pas de mur derrière toi, petit, mieux vaut avoir des amis"

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité