S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Répondre
Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Hippo » 04 juin 2015, 14:40

Baelfire a écrit :
Hippo a écrit : A quoi ça sert? Tout ne semble être que folie...[/b]
Et pourquoi faudrait-il forcément que ça serve à quelque chose ?
Parce que tout dans l'Univers sert un but, une logique. Toutes choses vont dans un sens. Rien n'apparait au hasard. Telle est la force des mathématiques et de la logique.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3643
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 627 fois
A été aimé : 919 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Baelfire » 04 juin 2015, 15:02

Ca c'est ce qu'on veut croire mais je ne suis pas certaine que ce soit vrai. C'est la peur du rien qui nous pousse à vouloir chercher une signification à toute chose.
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Hippo » 04 juin 2015, 15:11

Baelfire a écrit :Ca c'est ce qu'on veut croire mais je ne suis pas certaine que ce soit vrai. C'est la peur du rien qui nous pousse à vouloir chercher une signification à toute chose.
Ça serait le cas si on ne pouvait pas trouver de raison, mais si on peut en trouver, c'est qu'il en a bel et bien une. C'est peut-être une raison qui dépasse l'entendement humain, mais il y'a une raison à toute chose puisqu'on peut expliquer d'où vient toute chose. Rien n'est jamais apparu ex-nihilo. Mais il est vrai que les choses on peut-être aucun sens... mais dans ce cas-là, je vois pas à quoi ça sert de vivre.
Modifié en dernier par Hippo le 04 juin 2015, 15:31, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1460
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Sleepless Knight » 04 juin 2015, 15:24

Hippo a écrit :Si j'ai décidé de les ranger n'importe comment c'est parce que j'étais influencé par le stress, si j'ai pas regarder avant de traverser c'est parce que j'étais pressé, on ne peut pas décider de ce qui nous préoccupe ou pas, mon travail est important pour moi parce que je suis obligé d'en avoir un pour vivre, si j'ai choisi cette maison c'est parce que le marché de l'immobilier ne m'en proposait pas une meilleure.
Encore avant, tu étais pessimiste mais pertinent mais la on est tombé dans le pathos. C'est un discours qui m'écoeure car il nous lave de toutes responsabilités et au final permet de trouver du réconfort dans une misère bien plus douce que la dure réalité.
Tu as eu des choix, c'était pas un exacte 50/50, c'est peut-être même du 99/1 mais tu aurais pu tourner ta tête à droite puis à gauche pour voir le bus arriver. Tu aurais pu choisir la prudence et dire que ton boulot ne valait pas ta sécurité.
Et bien sûr qu'on peut décider de ce qui y'a de l'importance. C'est pour ça que tout le monde n'a pas les même valeurs, le même ordre de priorité. Beaucoup de personne avec du travail sur eux même, se sont rendu compte qu'ils ont merdé leurs ordres.

Tu es pas obligé d'avoir un boulot stressant pour vivre, tu sais ? Tu es même pas obligé d'avoir un boulot d'ailleurs. Tu peux t'installer dans un cabane dans la forêt et apprendre à chaser, si tu le veux. Tu peux épouser un riche/une riche millionaires. Tu peux faire la manche dans la rue. Tu peux faire dans le crime. Il suffit de se bouger le cul et de développer des compétences plus ou moins dure à obtenir.
T'es même pas obligé de vivre en faite, tu peux éteindre ton ordinateur et sauté d'un pont si telle est ton choix.
Mais tu ne désires aucune de ces choses là, donc tu le fais pas.
Hippo a écrit :On est pas libre de nos actions, elles sont toutes influencée par le effets des causes précédentes.
Influencer, pas dicter. C'est juste qu'il fait plus de volonté et de force pour contrebalancer l'influence.
Un pédophile à la libido démesuré, le pauvre, tout son être le pousse à détruire et profiter d'un enfant. Que lui dis tu, "tu es influencé par la monde qui te précède, dépossédeé de ton futur, cède aux influences qui te font du mal ?". Y'en a qui choisissent la souffrance à la jouissance malgré les pressions de leurs "orientation" et de la société.

Reprenons ton bus, n'a tu pas étais influencé par ton éducation qui te pousse à regarder des deux côtés ? Y'a pas une mono-influence, vois tu.
Hippo a écrit :d'une seule manière
Je tire à pile ou face, face je t'insulte et me fais bannir d'ici et pile je ne t'insulte pas et Zimou ne me dégage pas.
*tire la pièce *
Pile !
Ouf, j'ai vraiment eu peur pour moi (Je déconne pas, jai vraiment tiré la pièce. Une de 20 centimes, je l'ai prise au hasard dans mon porte monnaie mais je l'aime bien cette pièce).
Si on mets de côté le fait que j'aurai pu choisir un exemple beaucoup moins risqué, il y avait deux possibilités en fonction du: HASARD. Deux voie possibles, multiplié par tout les pénalités que j'aurai pu associer à "avoir face".
Sans ton discours j'aurai jamais fait ça, mais avec ton discours j'aurai tout aussi bien, ne pas le faire.
Hippo a écrit :Les maths sont le script de l'Univers, rien ne leur échappe et donc le Libre-Arbitre non plus, ce qui fait de lui un Arbitre-Influencé
Les maths ? Tu veux dire cette suite de règles qui découle extrêmement logiquement de règles qu'on a DEVINER et qu'on SUPPOSE vrai?
Et tu veux dire qu'un outil pour décrire le monde, DECRIT LE MONDE. OMG.
Les sciences ne sont pas le fondement de quoi que se soit, c'est juste une traduction du monde. L'univers ne se soumet pas au sciences, c'est les sciences qui se soumettent à l'univers. C'est une technique qui nous autorise à connaître le comment des choses, mais pas une boussole qui nous indique le pourquoi.
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Hippo » 04 juin 2015, 16:09

Sleepless Knight a écrit :
Hippo a écrit :Si j'ai décidé de les ranger n'importe comment c'est parce que j'étais influencé par le stress, si j'ai pas regarder avant de traverser c'est parce que j'étais pressé, on ne peut pas décider de ce qui nous préoccupe ou pas, mon travail est important pour moi parce que je suis obligé d'en avoir un pour vivre, si j'ai choisi cette maison c'est parce que le marché de l'immobilier ne m'en proposait pas une meilleure.
Encore avant, tu étais pessimiste mais pertinent mais la on est tombé dans le pathos. C'est un discours qui m'écoeure car il nous lave de toutes responsabilités et au final permet de trouver du réconfort dans une misère bien plus douce que la dure réalité.
Tu as eu des choix, c'était pas un exacte 50/50, c'est peut-être même du 99/1 mais tu aurais pu tourner ta tête à droite puis à gauche pour voir le bus arriver. Tu aurais pu choisir la prudence et dire que ton boulot ne valait pas ta sécurité.
Et bien sûr qu'on peut décider de ce qui y'a de l'importance. C'est pour ça que tout le monde n'a pas les même valeurs, le même ordre de priorité. Beaucoup de personne avec du travail sur eux même, se sont rendu compte qu'ils ont merdé leurs ordres.
Cela ne nous enlève pas notre responsabilité, étant donné qu'on ne peut pas prévoir le futur. Oui j'aurais pu, mais si je ne l'ai pas fait, c'est que la suite d'événements précédent on prédéterminé le fait que je ne tournerais pas la tête. On est responsable de nos actes parce qu'on devient nous aussi une cause des effets suivants, mais pas parce que c'est notre choix. Notre choix est trop influencé pour pouvoir dire qu'il est libre.
Tu es pas obligé d'avoir un boulot stressant pour vivre, tu sais ? Tu es même pas obligé d'avoir un boulot d'ailleurs. Tu peux t'installer dans un cabane dans la forêt et apprendre à chaser, si tu le veux. Tu peux épouser un riche/une riche millionaires. Tu peux faire la manche dans la rue. Tu peux faire dans le crime. Il suffit de se bouger le cul et de développer des compétences plus ou moins dure à obtenir.
T'es même pas obligé de vivre en faite, tu peux éteindre ton ordinateur et sauté d'un pont si telle est ton choix.
Mais tu ne désires aucune de ces choses là, donc tu le fais pas.
Mais peut-être que c'est pas un boulot stressant... simplement une suite d’événements qui ont fait que mon boulot pas stressant le soit ce jour-là. Si on se bouge le cul, c'est parce que les événements nous poussent à nous bouger le cul. Si je ne saute pas du pont c'est parce que ma personnalité (qui à été crée par la suite d'événement inévitables qui ont précédé) me pousse à ne pas le faire. Si je désire quelque chose, c'est parce que mon désir est lui aussi conditionné par tous les événements précédents. C'est de la pure logique, alors que le Libre-Arbitre ce n'est que de la croyance issue de notre culture judéo-chrétienne.
Hippo a écrit :On est pas libre de nos actions, elles sont toutes influencée par le effets des causes précédentes.
Influencer, pas dicter. C'est juste qu'il fait plus de volonté et de force pour contrebalancer l'influence.
Un pédophile à la libido démesuré, le pauvre, tout son être le pousse à détruire et profiter d'un enfant. Que lui dis tu, "tu es influencé par la monde qui te précède, dépossédeé de ton futur, cède aux influences qui te font du mal ?". Y'en a qui choisissent la souffrance à la jouissance malgré les pressions de leurs "orientation" et de la société.


On ne peut pas contrebalancer l'influence, parce qu'il y a tellement d’influences qu'on ne sais pas quel événement nous influence et donc dans quel sens on doit contrebalancer.

Au pédophile, je lui dit simplement qu'à la suite des événements, il est devenu lui-même la cause d'une souffrance immense et monstrueuse et que donc il va devoir subir les conséquences, comme chaque chose subit les conséquences des événements ultérieurs. Ce n'est pas de sa faut s'il est un monstre (comme ce n'est de la faute d'aucun d'entre nous d'être ce qu'on est) mais il est un monstre tout de même, et les monstres on les punit.

Reprenons ton bus, n'a tu pas étais influencé par ton éducation qui te pousse à regarder des deux côtés ? Y'a pas une mono-influence, vois tu.
Oui, influencé par mon éducation, mais moins que par le stress du moment. L'influence vient de tous les sens à la fois, des milliard et des milliards d'événements qui se produisent et qui se sont déjà produits. Face à ça, la petite volonté humaine ne peut que suivre tout en se croyant maître.


Hippo a écrit :d'une seule manière
Je tire à pile ou face, face je t'insulte et me fais bannir d'ici et pile je ne t'insulte pas et Zimou ne me dégage pas.
*tire la pièce *
Pile !
Ouf, j'ai vraiment eu peur pour moi (Je déconne pas, jai vraiment tiré la pièce. Une de 20 centimes, je l'ai prise au hasard dans mon porte monnaie mais je l'aime bien cette pièce).
Si on mets de côté le fait que j'aurai pu choisir un exemple beaucoup moins risqué, il y avait deux possibilités en fonction du: HASARD. Deux voie possibles, multiplié par tout les pénalités que j'aurai pu associer à "avoir face".
Sans ton discours j'aurai jamais fait ça, mais avec ton discours j'aurai tout aussi bien, ne pas le faire.

Il n'y a pas de HASARD. La pièce à tourné parce que tu lui a donné tant d’énergie, à été influencé par les imperfections de ses faces qui ont chacune laissé glisser l'air d'une certaine manière, le poids des faces était différent l'un de l'autre, le courant d'air était là à ce moment précis, toutes ces conditions auraient pu être analysée et le résultat donné avant même que tu ne lance la pièce. C'est bien comme ça que les gens qui calculent bien peuvent tricher au casino qui est pourtant le royaume absolu du "HASARD".

Hippo a écrit :Les maths sont le script de l'Univers, rien ne leur échappe et donc le Libre-Arbitre non plus, ce qui fait de lui un Arbitre-Influencé
Les maths ? Tu veux dire cette suite de règles qui découle extrêmement logiquement de règles qu'on a DEVINER et qu'on SUPPOSE vrai?
Et tu veux dire qu'un outil pour décrire le monde, DECRIT LE MONDE. OMG.
Les sciences ne sont pas le fondement de quoi que se soit, c'est juste une traduction du monde. L'univers ne se soumet pas au sciences, c'est les sciences qui se soumettent à l'univers. C'est une technique qui nous autorise à connaître le comment des choses, mais pas une boussole qui nous indique le pourquoi.
On sait qu'elles sont vraie parce que l'observation correspond toujours au résultat du calcul. Et même si NOS math étaient fausses, les math existent bel et bien dans l'Univers et c'est elles qui l'on construit. Avant la vie, avant la chimie qui à créé la vie, avant la chimie qui à été créé par la physique, il y avait les maths (une suite de PROBABILITES => des maths) qui ont créé la physique (et donc tout le reste).
Oui, les science n’indiquent pas le POURQUOI, mais le COMMENT. Elles nous montrent COMMENT l'Univers s'est créé. Et l'Univers s'est créé sur des bases logiques et mathématiques.

Diel

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Diel » 04 juin 2015, 18:33

Hippo a écrit :N'importe quoi? Une fois qu'on est plus que poussière, ceux qui restent se souviennent de qui? Des perdants ou des gagnants?...
Ceux/celles qui restent se rappelle leurs proches disparus, c'est suffisant. Et puis personne n'a aucun droit d'affirmer qu'il y a des gagnants ou qui sont les perdants. J'en ai marre de ces conneries. C'est comme dire : il n'y a que le mal, il n'y a que le bien ect. Et quand tu vois la manière dont certains « gagnants » obtiennent leur victoire… non je n’adhère pas. Bref ce topic part en hs...

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Hippo » 05 juin 2015, 14:27

Diel a écrit :
Hippo a écrit :N'importe quoi? Une fois qu'on est plus que poussière, ceux qui restent se souviennent de qui? Des perdants ou des gagnants?...
Ceux/celles qui restent se rappelle leurs proches disparus, c'est suffisant. Et puis personne n'a aucun droit d'affirmer qu'il y a des gagnants ou qui sont les perdants. J'en ai marre de ces conneries. C'est comme dire : il n'y a que le mal, il n'y a que le bien ect. Et quand tu vois la manière dont certains « gagnants » obtiennent leur victoire… non je n’adhère pas. Bref ce topic part en hs...
Mouais... ça dure combien de temps ça? 50 ans grand max et après on n'est pas plus que si on avait jamais existé...

Diel

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Diel » 05 juin 2015, 14:54

Kewanee a écrit : En tant qu'A, seriez-vous prêts à être en couple avec un(e) S?
J'ai été en couple avec ce qu'on peut appeler un S, mais les S ne sont pas tous les mêmes je crois. Tu peux avoir la chance de rencontrer une personne qui ne vit pas son couple qu'à travers le sex, pour qui c'est simplement une "extension" à la vie de couple.
Kewanee a écrit :Si oui, seriez-vous prêts à avoir des relations sexuelles?
En plus d'être prêt, j'ai désiré mon partenaire et d'avoir envie de relations sexuelles avec lui. Toutefois, c'était spontané, presque incongru. Jamais de pression de ce côté-là.
Kewanee a écrit :Pensez-vous qu'il serait juste pour les deux que chacun fasse un effort (le/la A acceptant des relations sexuelles et le/la S n'en demandant pas trop)?
Ma vision de la chose étant que personne ne devrait faire d'effort pour avoir un rapport :non: On pratique pas une discipline olympique lorsqu'on fait l'amour. Une relation sexuelle devrait être composée de désir et de consentement pur (amour inclut et prédominant si celui-ci existe) ni plus ni moins. Si l'on a cette certitude profonde que tout est ok pour tout le monde, c'est génial. Mais pas ok pour l'un ou une plus que l'autre. Alors non à l'effort mais oui à l'harmonie.
Kewanee a écrit :Par amour, les S (en général) sont-ils capables de cesser toute activité sexuelle avec que vous ne vous sentez pas forcé, opprimé, etc.?
Perso je ne pense pas, mais je ne suis pas 100 % S donc dur dur de répondre. Il faut distinguer les S qui désirent leur partenaire (l'amour à part) tout en considérant l'humain comme entier et vivant. Et non pas comme un simple objet, comme un sac d'os et de peau.
Kewanee a écrit :PAcceptez-vous que la personne sexuelle du couple aille se satisfaire ailleurs ou l'infidélité est un gros non?
Au début on est amoureux, à long terme on aime. Perso quand je vois des couples permissifs je ne peux m'empêcher de faire la distinction entre engagement et arrangement. Chacun reconnaît les valeurs qui lui sont propres. Et je ne vois aucune fiabilité lorsqu'on donne à son/sa partenaire la permission de se soulager ailleurs. Les A que cette idée arrange contournent le problème selon moi. Le même problème qu'on rencontre chez les couples 100 % S d'ailleurs. Mais là encore, ce n'est que mon point de vue. Je trouve qu'il y a une rupture dans cette façon de faire. Un membre parlait de compromis dans un autre sujet. Pour éviter le libertinage dans un couple, je pense que le mot « consolider » sonne un peu mieux. Mais je me répète, ce principe n'engage que moi. Je ne peux rien changer à la vie des autres après tout. Si chacun se retrouve dans ce qu'il fait... mais bon tout le monde ne peut pas être d'accord.
Kewanee a écrit :Si vous avez de l'expérience (ceci s'adresse autant aux A qu'aux S), comment avez-vous su surmonter ces conflits?
Je n'ai eu aucun souci car je suis tombé sur LE bon. Autrement je ne supporterai pas que cela soit un conflit. Je zappe. Il y a une solution pour chacun d'entre nous je pense. Suffit de trouver laquelle. Ou pas.
Kewanee a écrit :Si la relation n'a pas fonctionné et que la raison principale est le sexe, seriez-vous prêts à recommencer l'expérience avec un(e) autre S?
Ça dépend du S. De toute manière on se rend bien compte si quelqu'un n'a qu'une idée en tête.
Kewanee a écrit :Comment faire face à l'incompréhension mutuelle?
On se bat en duel jusqu'à la mort :mrgreen:
Plus sérieusement, je pense qu'il faut tenter un truc et si ce truc ne fonctionne pas, bah basta...

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1460
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Sleepless Knight » 09 juin 2015, 15:37

*siflotte doucement *
J'ai peut-être un peu oublié ce sujet, vu qu'il était pas dans la sous section philosophie et politique... Sowwy.

Si Hippo souhaite toujours débattre avec moi, qu'il sache le débat initiale n'a que peut d'intérêt pour nous (trop subjectif, le format forum n'est pas adapté, on campe sur nos positions). Cependant, je serai ravi de discuter de la question des maths et l'univers. Si ça l'intéresse toujours, évidement. Par contre faudra créer un sujet dessus dans la section approprié et redonner à celui là sa fonction d'origine.
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Hippo » 09 juin 2015, 18:50

Sleepless Knight a écrit :*siflotte doucement *
J'ai peut-être un peu oublié ce sujet, vu qu'il était pas dans la sous section philosophie et politique... Sowwy.

Si Hippo souhaite toujours débattre avec moi, qu'il sache le débat initiale n'a que peut d'intérêt pour nous (trop subjectif, le format forum n'est pas adapté, on campe sur nos positions). Cependant, je serai ravi de discuter de la question des maths et l'univers. Si ça l'intéresse toujours, évidement. Par contre faudra créer un sujet dessus dans la section approprié et redonner à celui là sa fonction d'origine.
Oui, pourquoi pas...

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4214
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par cyclodocus » 19 juin 2015, 10:26

Hippo a écrit : Mouais... ça dure combien de temps ça? 50 ans grand max et après on n'est pas plus que si on avait jamais existé...
arrête ton défaitisme
j'en connais deux qui en sont à... 72 ans.
et si la mémoire de l'un commence à défaillir, celle de l'autre t'en remontrerait.

tu devrais aller faire un tour chez carrouf et positiver un peu :mrgreen:

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Hippo » 19 juin 2015, 11:54

cyclodocus a écrit :
Hippo a écrit : Mouais... ça dure combien de temps ça? 50 ans grand max et après on n'est pas plus que si on avait jamais existé...
arrête ton défaitisme
j'en connais deux qui en sont à... 72 ans.
et si la mémoire de l'un commence à défaillir, celle de l'autre t'en remontrerait.

tu devrais aller faire un tour chez carrouf et positiver un peu :mrgreen:
Et alors? D'ici 10 ou 15 ans il n'y aura plus ni l'un, ni l'autre.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3643
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 627 fois
A été aimé : 919 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Baelfire » 19 juin 2015, 11:59

Rah mais laissez-le être défaitiste si ça lui plaît enfin ! Il en faut des gens comme ça. C'est triste pour eux mais bon...ça leur permet d'attirer tout le négatif et de laisser le positif pour les autres. Je pense au contraire qu'il faudrait les remercier de servir de paratonnerre.

Non mais sans déconner quoi. Si il a envie d'être comme ça, fichez-lui la paix. Il ne fait rien de mal. Ce qui serait pas cool par contre c'est de saper le moral des autres mais je n'ai pas l'impression qu'Hippo soit comme ça.
♪Love is in the A ♫

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 435 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Zimou » 19 juin 2015, 13:58

Baelfire a écrit :Ce qui serait pas cool par contre c'est de saper le moral des autres
Pour moi, c'est un peu le cas. quand il dit que dans 50 ans on sera plus rien, il n'a pas tort et c'est déprimant. heureusement, contrairement à lui, je suis conscient que c'est pas ce qu'on sera dans 50 ans qui importe mais ce qu'on est maintenant. même si à l'avenir ça n'aura servie à rien, c'est le moment présent qui compte et en ce moment, on sert à quelque chose. Si tout le monde avait toujours pensé comme lui, l'Homme n'aurait jamais évolué, on vivrait dans des grottes à se battre pour notre survie. car si l'homme qui a créer le feu s’était dit "inutile de vivre ou de transmettre aujourd'hui ce que j'ai appris, de toute façon dans 20 ans on est tous mort", on en serait pas là aujourd'hui xD
Heureusement que je suis un bon optimiste et que je suis aussi un sceptique, sinon il m'entrainerai surement dans son délire, enfin dans sa maladie. mais son discourt est démoralisateur.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3643
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 627 fois
A été aimé : 919 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Baelfire » 19 juin 2015, 14:07

Entre nous heureusement que dans 50 ans on sera plus rien. Tu imagines les vieux débris...se battant pour retrouver leur dentier ou gagner la course de déambulateurs :D

Je dis ça mais en fait dans 50 ans il y a des chances qu'on soient encore vivants. On pourra emmerder les jeunes :D

La vie c'est chouette mais à un moment quand on aura fait tout ce qu'on avait envie de faire ça sera bien de passer au niveau suivant...euh à autre chose :D
♪Love is in the A ♫

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité