S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Répondre
Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Hippo »

PaulL a écrit :
Hippo a écrit : Non, le but c'est de gagner dans un combat. J'ai fais du Judo, et le but c'est pas "de se donner le mieux qu'on peut", ça c'est du discours d'hypocrite du 21ème siècle ("le but c'est de participer"...lol), d'où la différence avec le sex (même si le respect reste de mise).

Bullshit, complétement. Tu verras qu'un jour la vie va te mettre un gros coup dans la gueule, tellement gros que tu verras le monde en te disant qu'en vrai, t'avais rien compris.

Mais c'est un autre débat qui n'a pas lieu d'être ici.

La claque je l'ai deja eu et c'est elle qui m'a appris que le but c'est de gagner.
Hippo a écrit : Non, ce n'est pas ça. Avant d'être avec ma copine, j'ai passé 3 ans et demi sans toucher personne et ça ne me manquais pas du tout. (J'avais personne avec qui partager, donc ça ne me manquais pas).
En général l'envie nait du désir. Sauf que dans le cas des A, le désir est complétement différent :)

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1466
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Sleepless Knight »

Hippo a écrit :La claque je l'ai deja eu et c'est elle qui m'a appris que le but c'est de gagner.
La vie, c'est une succession de réalisation plus ou moins dures.
Cette claque, même si c'est celle de trahison ou de la désillusion (et Dieu sait qu'elle font mal ces p**es), n'est pas la dernière. Elles sonnent juste le glas de l'innocence.

Avec le recul, on remarque que la victoire est vaine et creuse. De plus, les gens qui se focalise sur gagner (des événements) ont tendance de faire une crise de la quarantaine extrêmement douloureuse.
Après, faut ce demander pourquoi tu penses que gagner e est le but ultime.
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Hippo »

Parce que tout est vain et destiné à disparaitre sur Terre et dans l'Univers. La seule différence qu'on peut faire, c'est gagner ou perdre.


Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Hippo »

N'importe quoi? Une fois qu'on est plus que poussière, ceux qui restent se souviennent de qui? Des perdants ou des gagnants?...

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1466
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Sleepless Knight »

C'est un autre débat, je sais pas si le faire ici est la meilleure des idées. Mais vous me tentez trop, messieurs.
Hippo a écrit :N'importe quoi? Une fois qu'on est plus que poussière, ceux qui restent se souviennent de qui? Des perdants ou des gagnants?...
Les deux extrêmes, darling. On se souviens des plus grands gagnants et des perdants les plus mémorables. En faite, j'oserai dire qu'on ne se souviens pas des gagnants, on se souviens de ceux qui écrivent l'histoire de par leurs victoires/defaites/découvertes/bêtises.
Les grands noms du sport sont reconnus en qualités d'exploits et non pas en tant qu'être humain. En histoire, on se souvient des vainqueurs car c'est eux qui écrivent l'histoire et des perdent car c'est grave à eux qu'on apprend de l'histoire. Dans des émissions à la télé, on se rappelle de la personne qui nous a le plus marqué pas forcément du gagnant.

Soit, conjoncturons que tu as tout de même raisons. La reconnaissance post-mortem de tes victoires est relative aux autres et ne t'affectera jamais. Cependant, le fait de te dépasser (même si tu es toujours pas le meilleur) te marquera durant toute ta vie. Tu sera le seul à le savoir, mais ça t'affectera.
Je croisse tout les jours la statue du Docteur Phillipe Pinel (bienfaiteur des aliénés, c'est literallement gravé dans la pierre), mais ça change quoi pour le bon Pinel ? Ça a affecté sa vie quand il était encore vivant ?
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Hippo »

Mais je me fiche de savoir que je me suis dépassé, le jour de ma mort (qui n'est pas si loin que ça) ça n'aura plus aucune importance, ca sera comme si rien ne s'était passé. Tant de souffrances, de joie, de doute... tout ça pour rien.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3918
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 679 fois
A été aimé : 1024 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Baelfire »

@Diel : rooh c'est trop d'honneur !!! ;)

Hippo a écrit :Mais je me fiche de savoir que je me suis dépassé, le jour de ma mort (qui n'est pas si loin que ça) ça n'aura plus aucune importance, ca sera comme si rien ne s'était passé. Tant de souffrances, de joie, de doute... tout ça pour rien.
Oh oh! ça sent la grosse désillusion. J'ai l'impression que tu en as gros sur la patate :(

Chacun sa philosophie de vie, il n'y en a pas des meilleures que d'autres. Simplement on est là pour apprendre je crois. On obtient des choses (je ne parle pas matérielles) parce qu'on triomphe des épreuves successives. On pourrait tout obtenir trés facilement et sans galérer. Et qu'est ce qu'on aurait appris ? En quoi est ce que ça nous rendrait meilleur (en terme de personnalité pas de compétitivité) ? On apprécie d'avantage les choses et la leçon quand ona donné le meilleur pour les obtenir.

Rien n'arrive jamais sans raison. C'est qu'il y a une leçon à tirer un truc à apprendre. Et quitter ce monde en s'étant enrichit d'apprentissage, de connaissances c'est probablement le but ultime. N'avoir rien à regretter parcequ'on a fait ce que l'on a pu à notre rythme. C'est pas un combat, c'est une évolution.

Ca abîme certes. Mais c'est peut être ça qu'il faut. Etre abîmé aux bons endroits pour pouvoir s'encocher aux autres et former un tout. A rester lisse et sans creux on ne peut que demeurer isolé et figé.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Baelfire pour son message :
Dexter (04 juin 2015, 11:21)
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
Dexter
Accrozoseries
Messages : 7472
Enregistré le : 30 déc. 2006, 12:03
Localisation : Clermont-fd
A aimé : 270 fois
A été aimé : 66 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Dexter »

on va monter un fan club pour Baelfire :D
La civilisation ne consiste pas à multiplier les besoins mais à les réduire volontairement, délibérément. Cela seul amène le vrai bonheur.
Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque!

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Hippo »

Baelfire a écrit :@Diel : rooh c'est trop d'honneur !!! ;)

Hippo a écrit :Mais je me fiche de savoir que je me suis dépassé, le jour de ma mort (qui n'est pas si loin que ça) ça n'aura plus aucune importance, ca sera comme si rien ne s'était passé. Tant de souffrances, de joie, de doute... tout ça pour rien.
Oh oh! ça sent la grosse désillusion. J'ai l'impression que tu en as gros sur la patate :(

Chacun sa philosophie de vie, il n'y en a pas des meilleures que d'autres. Simplement on est là pour apprendre je crois. On obtient des choses (je ne parle pas matérielles) parce qu'on triomphe des épreuves successives. On pourrait tout obtenir trés facilement et sans galérer. Et qu'est ce qu'on aurait appris ? En quoi est ce que ça nous rendrait meilleur (en terme de personnalité pas de compétitivité) ? On apprécie d'avantage les choses et la leçon quand ona donné le meilleur pour les obtenir.

Rien n'arrive jamais sans raison. C'est qu'il y a une leçon à tirer un truc à apprendre. Et quitter ce monde en s'étant enrichit d'apprentissage, de connaissances c'est probablement le but ultime. N'avoir rien à regretter parcequ'on a fait ce que l'on a pu à notre rythme. C'est pas un combat, c'est une évolution.

Ca abîme certes. Mais c'est peut être ça qu'il faut. Etre abîmé aux bons endroits pour pouvoir s'encocher aux autres et former un tout. A rester lisse et sans creux on ne peut que demeurer isolé et figé.
Malheureusement (en tout cas pour moi) ça ne sert à rien tout ça, apprendre, expérimenter, obtenir... on perd tout ça à la fin, on repart avec autant que si on était mort 5 minutes après être né. A quoi bon?
Je suis désillusionné de la vie depuis déjà bien longtemps, depuis que j'ai compris que la vie était une farce (qui fait-elle rire?... je ne sais pas) où on nous fait croire qu'il y a quelque chose à en tirer, quelque chose à prendre... un but élevé et mystérieux. Rien de tout cela n'est vrai. On naît, on grandi, on souffre et au final on crève et on perd tout pour finir quelques années plus tard par être oublié de tous. De traces de pas sur le sable, aussi vite effacées qu'elles sont arrivée, voilà tout ce qu'on est.

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1466
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Sleepless Knight »

Hippo a écrit :Malheureusement (en tout cas pour moi) ça ne sert à rien tout ça, apprendre, expérimenter, obtenir... on perd tout ça à la fin, on repart avec autant que si on était mort 5 minutes après être né. A quoi bon?
Je suis désillusionné de la vie depuis déjà bien longtemps, depuis que j'ai compris que la vie était une farce (qui fait-elle rire?... je ne sais pas) où on nous fait croire qu'il y a quelque chose à en tirer, quelque chose à prendre... un but élevé et mystérieux. Rien de tout cela n'est vrai. On naît, on grandi, on souffre et au final on crève et on perd tout pour finir quelques années plus tard par être oublié de tous. De traces de pas sur le sable, aussi vite effacées qu'elles sont arrivée, voilà tout ce qu'on est.
Te lire me fais mal, mais vraiment très mal. Pourquoi ? Parce qu'une partie de moi même dit exactement la même chose. Le même discours cynique et relativement destructeur. Les mêmes mots remplis de dégoût et de rancoeur envers nos vies, qui ne tiennent aucune place dans un univers bien trop froid et bien trop vaste.

Cependant, cette partie de moi un peu trop vocale n'est pas seule.
Une autre me réconforte en me parlant de l'effet papillon, comme quoi la moindre action peut avoir des conséquences gargantuesques quelques générations plus tard.
Sa soeur me dit que l'importance est relative et que morte je ne peux rien perdre car la possession n'aura plus aucun sens. Que c'est pas grave si ta vie n'a aucune conséquences sur des gens que tu ne connais pas.
Ma préférée, c'est celle qui clame que ces moments de joie, de tristesse et de doutes sont une fin en soi. Donc, ça n'a pas d'importance qu'elle ne mènent à rien car les avoir vécu est un accomplissement en soi.
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Sleepless Knight pour son message :
Dexter (04 juin 2015, 22:22)
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Hippo »

Sleepless Knight a écrit :
Hippo a écrit :Malheureusement (en tout cas pour moi) ça ne sert à rien tout ça, apprendre, expérimenter, obtenir... on perd tout ça à la fin, on repart avec autant que si on était mort 5 minutes après être né. A quoi bon?
Je suis désillusionné de la vie depuis déjà bien longtemps, depuis que j'ai compris que la vie était une farce (qui fait-elle rire?... je ne sais pas) où on nous fait croire qu'il y a quelque chose à en tirer, quelque chose à prendre... un but élevé et mystérieux. Rien de tout cela n'est vrai. On naît, on grandi, on souffre et au final on crève et on perd tout pour finir quelques années plus tard par être oublié de tous. De traces de pas sur le sable, aussi vite effacées qu'elles sont arrivée, voilà tout ce qu'on est.
Te lire me fais mal, mais vraiment très mal. Pourquoi ? Parce qu'une partie de moi même dit exactement la même chose. Le même discours cynique et relativement destructeur. Les mêmes mots remplis de dégoût et de rancoeur envers nos vies, qui ne tiennent aucune place dans un univers bien trop froid et bien trop vaste.

Cependant, cette partie de moi un peu trop vocale n'est pas seule.
Une autre me réconforte en me parlant de l'effet papillon, comme quoi la moindre action peut avoir des conséquences gargantuesques quelques générations plus tard.
Sa soeur me dit que l'importance est relative et que morte je ne peux rien perdre car la possession n'aura plus aucun sens. Que c'est pas grave si ta vie n'a aucune conséquences sur des gens que tu ne connais pas.
Ma préférée, c'est celle qui clame que ces moments de joie, de tristesse et de doutes sont une fin en soi. Donc, ça n'a pas d'importance qu'elle ne mènent à rien car les avoir vécu est un accomplissement en soi.
Malheureusement l'effet papillon est bien plus vicieux que ça... l'effet papillon nous prouve par A + B que le libre arbitre n'existe pas, que tout est déjà écrit, qu'on est les esclave de cet Univers.
Exemple: Je sors de chez moi et je me fais écraser par un bus. Si j'étais sorti 1 minute avant, je serais en vie, mais si je suis sorti à ce moment là c'est parce que j'ai mis quelques secondes à trouver mes clés. J'ai mis quelques secondes à les trouver parce que le soir d'avant je les ai mise à un endroit inhabituel. Je les ai mises là parce que j'étais préoccupé en rentrant, j'étais préoccupé parce que j'ai eu beaucoup de boulot. J'ai eu beaucoup de boulot parce que etc etc. Pareil pour le bus: il était là à ce moment parce qu'il est parti avec trois seconde de retard, il est parti à ce moment là parce qu'une vieille à mis du temps à payer son ticket etc etc... tout ce qui se passe est la conséquence des actions passées et devient ensuite la cause des événements futurs, et pour que quelque chose se passe différemment il faudrait tout changer depuis la première seconde de l'Univers.

A quoi ça sert? Tout ne semble être que folie...

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1466
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Sleepless Knight »

Hold it, sweetie.
Tu as décidé de ranger tes clés n'importe comment, Tu as décidé de ne pas regarder des deux côtés de la route, Tu as décidé que cette histoire préoccupante avait une quelconque valeur à tes yeux, Tu as décidé que ton travail était important pour toi.
Tu as décidé d'habiter près du trajet de ce bus. Il y'a eu des influences certes, mais pas de force cosmic qui ton contraint à être un gros saguoin avec tes affaires. Il n'y a pas de relation directe de cause à effet. Quand il pleut, le sol non protégé est toujours mouillé. Mis sous la même pression professionnels, tu ranges tes clés n'importe comment mais ton voisin vas pas le faire. Ta personnalité à eu un place non négligeable dans l'équation.
Tu as eu le choix de prendre une autre voie professionnelle, de n'en avoir rien à foutre ou d'avoir un double de tes clés rangés quelques pars.
Tu connaissais pas toutes les conséquences de tes choix, mais tu es doté de raison (au dernières nouvelles) et tu pouvais en prévoir la plupart. Bien sûr tout n'est pas en ton contrôle, mais tu as une influence plus que certaine. Rien n'est écrit et vu que c'est une histoire commune à toute l'humanité tu n'es pas le seul à avoir des choix.

Tu as le pouvoir de donner du sens à tes yeux à tout ce que tu désires. Si tu veux pas que ta vie aie de sens, elle n'en aura pas (pour toi, en tout cas).
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3918
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 679 fois
A été aimé : 1024 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Baelfire »

Hippo a écrit : A quoi ça sert? Tout ne semble être que folie...[/b]
Et pourquoi faudrait-il forcément que ça serve à quelque chose ?
Ces utilisateurs ont aimé l’auteur Baelfire pour son message :
Zimou (04 juin 2015, 15:31)
Image

TAGADAAAAA !!!

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: S'engager en tant qu'A dans une relation amoureuse (et peut-être sexuelle) avec un(e) S, oui ou non?

Message par Hippo »

Sleepless Knight a écrit :Hold it, sweetie.
Tu as décidé de ranger tes clés n'importe comment, Tu as décidé de ne pas regarder des deux côtés de la route, Tu as décidé que cette histoire préoccupante avait une quelconque valeur à tes yeux, Tu as décidé que ton travail était important pour toi.
Tu as décidé d'habiter près du trajet de ce bus. Il y'a eu des influences certes, mais pas de force cosmic qui ton contraint à être un gros saguoin avec tes affaires. Il n'y a pas de relation directe de cause à effet. Quand il pleut, le sol non protégé est toujours mouillé. Mis sous la même pression professionnels, tu ranges tes clés n'importe comment mais ton voisin vas pas le faire. Ta personnalité à eu un place non négligeable dans l'équation.
Tu as eu le choix de prendre une autre voie professionnelle, de n'en avoir rien à foutre ou d'avoir un double de tes clés rangés quelques pars.
Tu connaissais pas toutes les conséquences de tes choix, mais tu es doté de raison (au dernières nouvelles) et tu pouvais en prévoir la plupart. Bien sûr tout n'est pas en ton contrôle, mais tu as une influence plus que certaine. Rien n'est écrit et vu que c'est une histoire commune à toute l'humanité tu n'es pas le seul à avoir des choix.

Tu as le pouvoir de donner du sens à tes yeux à tout ce que tu désires. Si tu veux pas que ta vie aie de sens, elle n'en aura pas (pour toi, en tout cas).
Si j'ai décidé de les ranger n'importe comment c'est parce que j'étais influencé par le stress, si j'ai pas regarder avant de traverser c'est parce que j'étais pressé, on ne peut pas décider de ce qui nous préoccupe ou pas, mon travail est important pour moi parce que je suis obligé d'en avoir un pour vivre, si j'ai choisi cette maison c'est parce que le marché de l'immobilier ne m'en proposait pas une meilleure.

Je ne parle pas de force cosmique, mais bien d'une suite logique d'événements, comme des dominos qui s'entrainent les uns les autres. Si on décide de manger c'est pas que notre corps le réclame. On est pas libre de nos actions, elles sont toutes influencée par le effets des causes précédentes.
Ma personnalité c'est crée au fil des événements de ma vie, événements qui eux-même on été programmés à l'avance par la suite d'événements qui ont précédé. S'il pleut à cet endroit, c'est parce que le vent à amené les nuages, ce vent qui lui-même à été influencé par le battement d'ailes d'un papillon à des milliers de kilomètres de la. Ce papillon qui se trouvait là à cause de la suite des milliards d’événements qui on précédé.

Si je prédis une partie de l'avenir, c'est parce que les événements précédents m'ont poussé à le faire, et ma prédiction n'est donc que la conséquence de la suite des événements et ainsi de suite jusqu'à la fin des temps. On ne peut certes pas prédire le futur (car il y'a trop de données à analyser) mais les choses ne peuvent se passer que d'une seule manière, celle-ci déjà prédestinée à arriver à partir de la première seconde de l'existence de l'Univers (parce que tel atome à ricoché à tel endroit, telle étoile c'est formée là, tel météore c'est écrase ici, tel forme de vie s'est développée au détriment d'une autre... et ainsi de suite jusqu'à maintenant).

Le Vrai choix n'existe pas. Le Libre-Arbitre n'existe pas. Chacun de nos actes est conditionné par ce qui s'est passé avant et nos choix ne sont que la conséquence d'une suite logique et mathématique. (Les maths sont le script de l'Univers, rien ne leur échappe et donc le Libre-Arbitre non plus, ce qui fait de lui un Arbitre-Influencé).

Répondre