Je suis S il est A

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
brigadoon
La seule, l'unique
Messages : 1506
Enregistré le : 27 janv. 2007, 14:30
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Je suis S il est A

Message par brigadoon » 21 juin 2015, 01:53

Bonjour.
Hippo explique qu'il n'apprécie pas d'avoir été mis au monde sans qu'on lui demande son avis, que son existence d'humain ne lui convient pas, et qu'il ne veut pas faire subir à quelqu'un ce qu'il a subi.
On peut penser différemment mais son point de vue est entièrement recevable.
En lisant la plupart de vos messages, j'ai l'impression de lire les posts d'une horde de S qui se jettent à bras raccourcis sur un A pour essayer de le persuader qu'il ne doit pas être ce qu'il est, penser ce qu'il pense, qu'il est malade, et qu'il doit aller voir un psy pour changer.
Je trouve cela très étonnant venant de personnes qui sont souvent confrontées au jugement et au rejet des autres.
Juste étonnant.
Pas de polémique. :non: :bise:

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Je suis S il est A

Message par Piccolo » 21 juin 2015, 14:47

Difficile de donner tort à Hippo.
La vie, en soi, n'est qu'un grand vide en plus d'être dénuée de sens objectif.
Nous allons tous mourir, et pire encore, nous allons vieillir et assister à la dégradation progressive de notre organisme.

Ca c'est une vérité.

Après on peut avoir conscience de ça et vivre heureusement malgré tout, l'un n'empêche pas l'autre. Hippo lui, vit les choses différemment et c'est son droit.

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: Je suis S il est A

Message par Hippo » 22 juin 2015, 08:48

Tu préfère aussi pas prendre le risque qu'ils soient heureux.
Peu importe, de toute façon si j'avais des gosses, c'est moi qui ne serais pas heureux.
Et quitte à choisir entre regretter l'existence de mes enfants ou regretter leur inexistence, je préfère regretter leur inexistence (comme n'importe quelle personne raisonnable).
que ça ai toujours été comme ça n’enlevè rien au fait que tu est dépressif. Tu l'es juste depuis toujours. Je suis pas psy, mais je pense que c'est quand même très claire là. c'est d'ailleurs la définition de la dépression, quand on a plaisir à rien, qu'on a envie de rien (de toute façon, ça sert à rien, on va tous mourir).
Je ne suis pas dépressif. J'ai fait une dépression, je sais ce que c'est, et c'est pas du tout l'état dans lequel je suis en ce moment.
le seul moyen de savoir est d'avoir des preuves. sinon ce sont croyances. à moins que tu soit voyante et que tu puisse le prouver, ce sont des croyances. un croyance n'est pas nécessairement fausse, mais surtout, elle n'est pas vrai non plus (et donc on peut pas affirmé qu'elle l'est). c'est une croyance.
Je le SAIS parce que quoi qu'il se passe, je ferais en sorte de ne pas changer d'avis. D'ailleurs, je compte bien me faire vasectomier d'ici quelques années. Oui, je sais ce que je veux et je sais comment se passeront les choses.
il y a des gens négatif et des positifs. ceux qui ne sont que négatif et qui refuse de voir le positif, et ceux qui ne sont que positif et qui refusent de voir le négatif, ont un problème. car il n'y a pas que du négatif ou que tu positif.

Non, il n'y a pas que du négatif, mais presque.
donc c'est pas une volonté d’être pessimiste, c'est juste une peur. t'a peur d’être déçus, donc tu préfère être déçus en permanence, au moins ça te perturbe pas. mais par ce choix, tu es obligé d'avoir une mauvaise vision de la réalité, vu que tu choisie de tout voir en noir, et pas comme tout est en réalité.
Je n'ai pas peur, je préfère simplement voir les choses comme ça. Il y'a trop peu de belles choses dans ce monde pour qu'on s’intéresse à elles. (Ca me fait trop de mal de voir si peu de belles choses parmi tant de choses horribles)
Ce qui ne veut pas dire que ce que tu as vu, senti, fait, les gens que tu as croisé, les expériences que tu as faite sont représentative de la réalité. ça reste des expérience personnel, et ce que tu voit et fait est différent de ce que ton voisin voit et fait, et que si il n'y a pas une majorité de personne pessimiste, c'est surement parce qu'il y a une majorité de raison de ne pas l’être. ce n'est pas parce que t'en a pas fait l’expérience que ça n'existe pas.
C'est sûr, mais quoi que je fasse, quelque soit le temps que j'attende, ça sera toujours des expériences personnelles, même si j'avais vécu mille ans. Je ne peux me fier qu'à mon expérience. Et non, s'il n'y a pas une majorité de gens pessimiste c'est parce que l'humain est con et accepte tout sans broncher. Il croit toujours que les choses finiront par aller mieux... lol.

Avatar du membre
Kalios
Aspirant
Messages : 39
Enregistré le : 17 juin 2015, 13:36
Localisation : Ile de france
A aimé : 8 fois
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Je suis S il est A

Message par Kalios » 22 juin 2015, 09:54

Hippo a écrit :
blablabla
...
Et non, s'il n'y a pas une majorité de gens pessimiste c'est parce que l'humain est con et accepte tout sans broncher. Il croit toujours que les choses finiront par aller mieux... lol.
Si tu pouvais éviter d'insulter les gens qui n'ont pas la même vision que toi, ce serait bien.

Ce n'est pas parce que TA vie à été merdique, que TON expérience est celle ci et que TA vision est pessimiste aujourd'hui que c'est LA vérité.

C'est TA vérité, et comme tu le dis elle est obscurci par ton expérience et ta réflexion, tu dis que les autres ont des œillères, nous en avons tous, toi aussi. Tu as as choisi de voir d'abord le mauvais coté des choses, soit!

Mais ne viens pas insulter les autres et leur vision du monde!

Tu as baisser les bras et choisi la facilité en acceptant d’être défaitiste et de ne voir que le mauvais, c'est ton choix!

Je vais aller plus loin d'ailleurs !

Ta phrase est stupide!! selon ton discours, celui qui accepte tout sans broncher c'est toi. Ce monde est merdique et n'a que du mauvais ? Bouge ton cul et fais un monde meilleur !!

C'est justement parce qu'il y a trop de gens pessimiste! Qui acceptent les mauvaises choses sans broncher! Qui pensent qu'on ne peut rien faire, que tout va mal et que tout ira mal, que ce monde va mal !

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: Je suis S il est A

Message par Hippo » 22 juin 2015, 10:15

bla bal bla...

C'est justement parce qu'il y a trop de gens pessimiste! Qui acceptent les mauvaises choses sans broncher! Qui pensent qu'on ne peut rien faire, que tout va mal et que tout ira mal, que ce monde va mal !
Non, les gens vivent dans la misère depuis le début des temps et ils ont continué à s'obstiner en croyant que les dieux (ou le Dieu) finiraient par leur offrir un monde meilleur, dans cette vie ou après cette vie. Ils ont continuer à pondre en espérant que leurs gosses vivent dans un monde meilleur, mais le monde n'est jamais devenu meilleur, c'est toujours le même monde, il ne change pas, il est toujours aussi cruel.

Je vois les choses comme les Grecques de l'Antiquité: pour eux l'espoir n'était pas le seul cadeau sorti de la boîte de Pandore, c'était simplement une malédiction de plus.

Avatar du membre
Kalios
Aspirant
Messages : 39
Enregistré le : 17 juin 2015, 13:36
Localisation : Ile de france
A aimé : 8 fois
A été aimé : 4 fois
Contact :

Re: Je suis S il est A

Message par Kalios » 22 juin 2015, 12:14

Hippo a écrit :
bla bal bla...

C'est justement parce qu'il y a trop de gens pessimiste! Qui acceptent les mauvaises choses sans broncher! Qui pensent qu'on ne peut rien faire, que tout va mal et que tout ira mal, que ce monde va mal !
Non, les gens vivent dans la misère depuis le début des temps et ils ont continué à s'obstiner en croyant que les dieux (ou le Dieu) finiraient par leur offrir un monde meilleur, dans cette vie ou après cette vie. Ils ont continuer à pondre en espérant que leurs gosses vivent dans un monde meilleur, mais le monde n'est jamais devenu meilleur, c'est toujours le même monde, il ne change pas, il est toujours aussi cruel.

Je vois les choses comme les Grecques de l'Antiquité: pour eux l'espoir n'était pas le seul cadeau sorti de la boîte de Pandore, c'était simplement une malédiction de plus.
C'est quoi le rapport avec la religion ? Tu fais des amalgames dans tous les sens on dirait. Qui a parlé de divinité ?

Le monde est ce que NOUS en faisons.

Avec ton discours tu autoalimente ta propre pensée, pas étonnant que tu penses avoir raison. On croit entendre un fanatique...

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3631
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Je suis S il est A

Message par Baelfire » 22 juin 2015, 14:40

Je veux pas dire mais il me semble que ça fait plusieurs sujets que l'on trolle avec ces histoires de "la vie c'est pourrie. Même pas vrai c'est trop bien!"

Ce n'est pas très sympa de notre part pour ceux qui ouvrent ces topics et se présentent. Est ce que vous ne voulez pas ouvrir un sujet spécial ? Et si un modo passe par là, peut-il faire quelque chose ?
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Sleepless Knight
Straight-A Student
Messages : 1460
Enregistré le : 21 janv. 2015, 12:09
Localisation : I'm everywhere
A aimé : 21 fois
A été aimé : 191 fois
Contact :

Re: Je suis S il est A

Message par Sleepless Knight » 22 juin 2015, 19:54

Amen Baelfire, je suis du genre qui ne s'arrête pas spontanément...
Dans l'absolue, je m'en fiche de sa vision du monde, ça vie est entre ses mains et je peux rien faire pour changer ça (pas sur un forum en tout cas). J'ai juste un problème avec ceux qui prétendent savoir le futur entre autres, ça me titille plus que normal.
Mais ce petit "jeu" (qui existe au détriment du sujet) à que trop durée à mon avis et est trop subjectif pour être profitable.
Suffer the pain of discipline or suffer the pain of defeat.

Avatar du membre
Hippo
Acolyte
Messages : 379
Enregistré le : 02 juin 2015, 15:42
A aimé : 1 fois
A été aimé : 28 fois

Re: Je suis S il est A

Message par Hippo » 22 juin 2015, 20:46

Amen

Leipreachn
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 14 févr. 2014, 03:14

Re: Je suis S il est A

Message par Leipreachn » 10 déc. 2015, 01:22

Eh bien pour remettre ce sujet sur ses rails (et comme ça, ça m'évitera d'ouvrir un nouveau fil si je trouve mes réponses ici)...

Bon, j'espère tout bien présenter, éviter les confusions, mais je suis du genre brouillonne.

Tout d'abord, je suis une S biromantique avec des expériences sexuelles plus que désastreuses. Je sors tout juste d'une relation avec un autre S. Sur nos trois ans et demi de relation, nous avons eu nos problèmes, sexuels ou pas. Pour être honnête, je pense que nous en avions fini il y a plus de 6 mois, nous n'avions juste pas le courage de passer à la rupture, ou on croyait naïvement pouvoir tout régler... Bref, ce n'est pas la partie qui nous intéresse, ici.

La veille de ma rupture (non, ça n'a eu aucun impact, puisque comme je l'ai dit, j'en avais déjà fini avec mon ex), mon ami A m'avoue avoir des sentiments pour moi, quoi que cette expression signifie, depuis "au moins deux ans". Il a craqué ce jour-là, mais il espère, dit-il, que rien ne changera entre lui et moi. Premièrement, je n'ai jamais été si choquée de toute ma vie (il n'en avait rien montré du tout, j'ai même cru qu'il en pinçait pour mon amie -et je vais essayer de me calmer sur les parenthèses). Dans un second temps, sachant qu'il est l'un de mes meilleurs amis et que je le connais depuis un moment, je commence à me poser pas mal de questions:
:cake: -Que ressent-il pour moi, exactement? (Je sais, lui seul peut y répondre)
Il a dit qu'il a des sentiments pour moi. Mais concrètement? J'ai beau me creuser les méninges, je ne crois pas avoir surpris ne serait-ce qu'un regard potentiellement suspect, mais mon amie dit qu'elle a vu des choses. Je suppose que ça vient du fait que je ne cherchais absolument rien de sa part, combiné au fait qu'il ait cherché à se cacher. Ah, et il a agrémenté cette phrase de "pour mon plus grand malheur". Quand je lui ai demandé pourquoi cette tournure, il a répondu que "c'est pas facile d'aimer quelqu'un..." je ne connais pas la fin exacte de cette phrase, mais je crois que c'était "en secret". Ou peut-être "en couple"? La seule chose que je suis capable de déduire, c'est que si ça fait deux ans, il doit apprécier autre chose, chez moi, que mon physique (je parle d'intérêt esthétique). Mais là encore, je reste incertaine.
:cake: -Qu'attend-il de moi? (Pareil)
Il ne souhaitait pas, de base, m'en parler. C'est mon amie qui lui aurait un peu forcé la main, (ça fera un autre débat). Pour ne pas "foutre la merde", vu que j'étais en couple, et parce que mon amie, lui et moi formons un trio, il ne veut pas perdre notre dynamique. Dit-il. Mais si ce qu'on a lui suffit, pourquoi ses sentiments feraient-ils son plus grand malheur?
:cake: -Pourrions-nous nous engager dans une relation? (Toujours pareil)
Cette fois, c'est plus un questionnement, un espoir, peut-être... Mais un espoir amer (pour rejoindre l'allusion à Pandore, plus haut), parce que je trouve encore et toujours qu'il est plus proche de mon amie. Je me repose sur ce que je vois ou ressens, et ce qu'il dit ne colle absolument pas avec mes perceptions, finalement. Je n'attends pas une sexualité soudaine, bien évidemment!! En fait, si je m'autorise à envisager une possibilité quelconque avec lui, c'est parce que, bien que S, je suis désormais abstinente (encore une fois, des expériences désastreuses, et puis je ne trouve pas le sexe assez dingue pour être indispensable. Au pire, je me débrouille bien toute seule). Donc le sexe n'est pas un problème. Mais je crains une absence de tendresse, sous forme de gestes, qui est trop importante pour moi.

En fait, je crois que je n'ai jamais eu tant de mal à voir/comprendre/cerner une personne. J'ai encore moins confiance en mon jugement, après cette révélation, d'ailleurs.
Et enfin, je crois que tout ça est très confus, puisque j'ai la sale manie de ne pas transmettre toutes les informations. Donc à ceux qui répondront, tout d'abord merci, et ensuite, demandez les explications qui vous semblent importantes. Je ne cherche pas de réponses concrètes, je veux d'abord faire le tri entre ce qui est important et ce qui ne l'est pas, puis ordonner tout ça.
Lei

PaulL
Adepte
Messages : 245
Enregistré le : 05 janv. 2015, 06:37
A aimé : 14 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Je suis S il est A

Message par PaulL » 11 déc. 2015, 07:57

Leipreachn a écrit : :cake: -Pourrions-nous nous engager dans une relation? (Toujours pareil)
En fait, si je m'autorise à envisager une possibilité quelconque avec lui, c'est parce que, bien que S, je suis désormais abstinente (encore une fois, des expériences désastreuses, et puis je ne trouve pas le sexe assez dingue pour être indispensable.
Ce qui me gène c'est que tu t'autoriserais une relation avec lui parce que tu n'as pas envie de sexe en ce moment. Rien de pire que se sentir le "bouche trou d'un moment". Soit tu veux engager une relation avec lui car c'est quelqu'un qui te plait, soit tu ne veux pas.

Tu n'envisages une relation que par l'aspect sexuel, ce qui n'est pas forcément anormal vu que tu es S. mais sache qu'un A ne raisonne quasiment pas sexuellement et entrevoit une relation à 10 années lumière de la sexualité.
Leipreachn a écrit :Mais je crains une absence de tendresse, sous forme de gestes, qui est trop importante pour moi.
Etre Asexuel ne veut pas dire être "sans coeur". C'est juste qu'il n'aura spontanément jamais envie de te faire l'amour, mais il peut aimer, apprécier et donner de la tendresse et des caresses.

Leipreachn
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 14 févr. 2014, 03:14

Re: Je suis S il est A

Message par Leipreachn » 11 déc. 2015, 21:06

J'ai dû mal m'exprimer: il me plaît, c'est pour ça que je m'intéresse à lui. Mais si je pensais le sexe important pour moi, je ne chercherais pas un quelconque avenir romantique entre lui et moi, puisque je sais qu'il ne m'en offrirait pas. Je n'en veux pas, c'est donc un problème qu'il n'y aura pas. Il me paraîtrait absurde de demander quelque chose à quelqu'un lorsqu'on sait pertinemment qu'il ne le possède pas.
Je n'envisage pas la relation par l'aspect sexuel, mais oui, c'est un aspect qui me vient, on ne se refait pas. Comme quelqu'un préférera un fan d'opéra ou de skate, ce n'est qu'un aspect qu'on accepte ou qu'on refuse (ou autre arrangement).

Et je sais qu'un asexuel peut être câlin, mais je crains que lui, en particulier, ne l'est pas. Ce qui, finalement, ne vous est pas possible de me dire, donc rayons cette partie.
Lei

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3631
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Je suis S il est A

Message par Baelfire » 17 déc. 2015, 11:12

Leipreachn a écrit : :cake: -Pourrions-nous nous engager dans une relation? (Toujours pareil)
Cette fois, c'est plus un questionnement, un espoir, peut-être... Mais un espoir amer (pour rejoindre l'allusion à Pandore, plus haut), parce que je trouve encore et toujours qu'il est plus proche de mon amie. Je me repose sur ce que je vois ou ressens, et ce qu'il dit ne colle absolument pas avec mes perceptions, finalement. Je n'attends pas une sexualité soudaine, bien évidemment!! En fait, si je m'autorise à envisager une possibilité quelconque avec lui, c'est parce que, bien que S, je suis désormais abstinente (encore une fois, des expériences désastreuses, et puis je ne trouve pas le sexe assez dingue pour être indispensable. Au pire, je me débrouille bien toute seule). Donc le sexe n'est pas un problème. Mais je crains une absence de tendresse, sous forme de gestes, qui est trop importante pour moi.

En fait, je crois que je n'ai jamais eu tant de mal à voir/comprendre/cerner une personne. J'ai encore moins confiance en mon jugement, après cette révélation, d'ailleurs.
Et enfin, je crois que tout ça est très confus, puisque j'ai la sale manie de ne pas transmettre toutes les informations. Donc à ceux qui répondront, tout d'abord merci, et ensuite, demandez les explications qui vous semblent importantes. Je ne cherche pas de réponses concrètes, je veux d'abord faire le tri entre ce qui est important et ce qui ne l'est pas, puis ordonner tout ça.

Et puis en plus tu sors tout juste d'une relation. Je sais qu'on a tendance à vouloir vite passer à quelqu'un d'autre mais ce n'est pas une solution. Il faut se laisser le temps nécessaire (variable selon chacun) de faire son deuil. Apprenez à vous connaître d'avantage et tu verras bien. Vous verrez bien.

Si il est plus proche de votre amie ça devait justement être pour que tu ne soupçonnes rien. Tu étais en couple jusque là. Et non ce que vous avez ne lui suffit pas. Mais pour votre bien être à tous il s'en est contenté. Jusque là en tous cas. Peut-être aussi parce qu'il s'est dit qu'il ne serait pas à la hauteur, qu'il ne pourrait pas t'apporter ce dont tu as besoin. Tu parles de ton abstinence sexuelle (j'avoue ne pas trop comprendre pourquoi tu as pris une telle décision d'ailleurs mais bon...) il existe aussi de l'abstinence sentimentale.

Bref, sur les paramètres que tu as donné, il se peut que ce garçon aie une grande valeur.

Ensuite tous les A ne se refusent pas au sexe. Certains apprécient. C'est juste qu'ils n'en ont pas le besoin et donc ne courront pas derrière.
♪Love is in the A ♫

PITIRON
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 11 janv. 2017, 10:13

Re: Je suis S il est A

Message par PITIRON » 11 janv. 2017, 10:57

Bonjour je me permet de relancer ce topic car je suis à la rechercher d'informations pour comprendre (si on peu dire)
Je suis une jeune femme de 24 ans j'ai depuis peu de temps une histoire avec un homme merveilleux qui je pense est hyposexuel.
Etant donné que je suis une S voir même une hyperS :oops:
Vous comprenez bien qu'on à vu très rapidement qu'on était pas sur le même rythme. Nous avons déjà beaucoup parler il ma dit qu'il aimais ça mais que "c’était pas de ouf" et que lui pouvait s'en passer pendant des semaines sans soucis. Lors de nos discutions et de nos moments intime j'ai tendance à remarqué qu'il a une certaine gêne avec la sexualité en générale (par contre pour en parler en déconnant. La il y a du monde! :D ).
Est ce possible qu'on arrive un jour à s'adapter l'un à l'autre ? ( car je l'aime et je veux faire tout pour avoie une relation sereine a tout point de vue)
Est ce qu'il est possible que sa potentiel hyposexuelité provienne d'un manque de confiance en lui? qu'il ne soit pas vraiment expérimenté?
Est ce que je peu lui faire aimé ça ? ( peut être que c'est comme la cuisine sa dépend de la cuisinière?)
Dessolé si mes questions vous choque mon but est vraiment de comprendre et d'apprendre il n'y a aucune offense dans mes demandes

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3631
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Je suis S il est A

Message par Baelfire » 11 janv. 2017, 15:14

Salut Pitiron,

A toutes tes questions j'ai envie de te répondre oui. Mais ne connaissant pas ce monsieur ni son vécu c'est difficile en fait.

Si il est vraiment hypo alors rien ne changera et tu devras t'adapter. Si il est "juste" pas sûr de lui effectivement tout reste possible. Mais je serais toi je n'y croirais pas trop tout de même. Surtout si tu es très demandeuse. C'est quelque chose qu'il va falloir que tu réfreines si tu veux être avec lui...

Je te suggérerais bien de te trouver d'autres occupations pour compenser mais bon...c'est pas simple pour les S. Ca compte beaucoup le sexe dans vos relations c'est même souvent votre ciment.

Bon courage :)
♪Love is in the A ♫

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité