Je suis impliquée...

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Zimou
Administrateur
Messages : 4986
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 431 fois
A été aimé : 449 fois
Contact :

Re: Je suis impliquée...

Message par Zimou » 11 déc. 2014, 14:32

il est donc certainement asexuel. bien que seul lui est en mesure de le confirmer (et il n'a pas l'air de vouloir le faire, mais c'est pas grave ça, il admet au moins ne pas avoir besoin de sexe)
Sinne a écrit :il comprends pas que quand lui ne veut rien faire, il m’envoie chier violemment sans chercher a comprendre quelque chose.
repousser/refuser des relations sexuel (tout comme les accepter) à, contrairement à l'asexualité, toujours une cause (l'asexualité n'est pas de refuser les relations sexuel). surtout si c'est violent et que ça fait mal à son/sa partenaire (on fait pas ça par plaisir ni même sans raison, sauf sadisme xD ). et quand c'est naturel, c'est quelque chose qui peut être très difficile à comprendre, qui peut nécessiter beaucoup de temps, il faut déjà avoir une certaine volonté de comprendre et se poser tout un tas de questions. Il peut être bénéfique de se faire aider pour trouver ces réponses en voyant un bon psy qui pensera pas que l'asexualité est pathologique. mais visiblement il prendra jamais la décision de consulter, donc il te faudra être très patiente.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Leonie
Ascendant
Messages : 989
Enregistré le : 23 oct. 2013, 17:50
Localisation : Sud-Ouest
A aimé : 114 fois
A été aimé : 70 fois

Re: Je suis impliquée...

Message par Leonie » 11 déc. 2014, 19:30

C'est fou ce que je me retrouve dans ton compagnon! ^^
Je suis aussi A en couple avec un S, et j'avoue que nous avons un passé difficile, le temps de prendre chacun nos marques (et ça a bien mis plusieurs années...)

En effet, j'étais comme le tien: je repoussais mon mari dès qu'il me faisait comprendre ses désirs, parce que dans ma tête, soumis à ses hormones, ce n'était plus l'homme que j'avais épousé mais juste une espèce de bête sauvage. Je le préférais en mode coloc, complice de jdr etc! ^^ En parallèle, je passais mon temps à culpabiliser, à m'excuser auprès de lui de ne pas vouloir de sexe, et au final je pense que c'est ça qui me faisait dégoûter la chose. J'appréhendais énormément le moment où sa libido prendrait le dessus et ça me faisait fuir en courant.

Depuis que j'ai mis un mot sur mon asexualité, je me suis rendue compte que j'étais pas toute seule, je me suis déculpabilisée, j'en ai beaucoup parlé avec lui, et au final il m'a laissé prendre complètement mes distances. On vivait toujours ensemble, mais plus de relations pendant des mois. Et il a réussi à me convaincre qu'il arrivait très bien à survivre, qu'il s'y faisait (même si je sais qu'il se masturbait en cachette).

Et à force de "m'apprivoiser", j'ai réussi à ne plus du tout avoir peur du sexe. Je peux aller vers lui sans sentiment de "corvée", avec envie (même si elle n'est pas toujours sexuelle) Je suis toujours A, mais il m'a suffisamment prouvé ses qualités pour que je prenne sur moi de lui faire plaisir. Par contre, toujours de ma propre initiative, sinon je me braque encore un peu. Après, je risque de te décevoir, mais perso ma limite max est une fois par mois, alors s'il me ressemble autant que j'ai l'impression, je me dis qu'il fait déjà bien des efforts (5 fois en 6 mois c'est vraiment si peu pour un S? :? ). Même s'il ne met pas de mot sur la chose, il a reconnu qu'il n'avait pas ce besoin, que toi tu l'avais... c'est un grand pas!

Je me doute que ce n'est pas facile, mais laisse-le souffler, peut-être que ça ira mieux! Plus il culpabilisera, moins ça se passera bien...

Après, je compare peut-être trop à mon propre cas, mais je ne vois pas quel autre conseil te donner... :|
“If you don’t decide what you will do with the rest of your life, someone else will decide it for you.”
Robin Hobb, Fool's Quest

Zimou
Administrateur
Messages : 4986
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 431 fois
A été aimé : 449 fois
Contact :

Re: Je suis impliquée...

Message par Zimou » 11 déc. 2014, 23:28

Leonie à très bien expliqué un cas possible, peut être même qui arrive chez pas mal de A en couple A/S qui marchent.
Leonie a écrit :5 fois en 6 mois c'est vraiment si peu pour un S? :?
il y en a pour qui une fois par semaine c'est encore trop peu ;-) j'en vois s'en plaindre parfois sur d'autre forum...
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Polymnie
Amène
Messages : 434
Enregistré le : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 44 fois

Re: Je suis impliquée...

Message par Polymnie » 12 déc. 2014, 07:43

Je suis d'accord avec Léonie, de notre côté c'est à peu près la même histoire
Leonie a écrit :Par contre, toujours de ma propre initiative, sinon je me braque encore un peu.
Pareil, de toutes façons il n'ose plus de peur de se faire encore envoyer balader où alors il faut un certains nombre d'indices qu'il lui prouve que ça pourrait être possible et avec bcp de précautions pour ne pas dire la mauvaise parole ou faire le mauvais geste.

Avatar du membre
Sinne
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 09 déc. 2014, 09:34

Re: Je suis impliquée...

Message par Sinne » 12 déc. 2014, 09:20

...
Modifié en dernier par Sinne le 14 déc. 2014, 08:51, modifié 1 fois.

Zimou
Administrateur
Messages : 4986
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 431 fois
A été aimé : 449 fois
Contact :

Re: Je suis impliquée...

Message par Zimou » 12 déc. 2014, 15:28

Sinne a écrit :J'en ai parlé avec mon père, qui ne croit pas en l’asexualité. Après lui avoir expliqué longuement, que non, ce n'est pas une maladie, ni une connerie, on en est venu a la conclusion que sa précocité l'a forcé a devenir asexuel.
Et c'est vrai qu'en fouillant dans ma mémoire, je me souviens qu'il ne se protégeait pas avec son ex ( donc pas de préservatif et encore moins de préservatif retardant) et c'est sur que cela a du le blesser, et a du se résigner a ne plus rien faire.
comme on le dit souvent, il n'y a que lui qui peut le dire. ce n'est ni toi, et encore moins ton père. c'est a lui de fouiller dans sa mémoire pour comprendre, pas toi. peut etre à t'il déjà fait se constat mais sait que ce n'est pas à cause de ça qu'il n'a pas de désir. ou peut être pas. il n'est pas utile de spéculer sur sa situation, ça ne nous avancera à rien et nous permettra de rien découvrir. j'ai déjà un peu émis les causes possible (précocité, asexualité) mais en aucun cas il nous sera possible de dire quel en est la véritable cause. cela dit, tu as dit toi même qu'il n'était plus précoce. si il avait de l'attirance sexuel, et que la précocité lui faisait refouler sa sexualité, n'étant plus précoce il ne devrait plus refouler. l'attirance sexuel ne peut se modifier par simple volonté (ça arrangerai bien du monde ^^ ). si elle a été modifier par quelque chose (ici, la précocité), lorsque cette chose disparait, l'attirance sexuel revient. c'est quelque chose de naturel, comme être homosexuel et asexuel (ça ce change pas non plus).
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Sinne
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 09 déc. 2014, 09:34

Re: Je suis impliquée...

Message par Sinne » 13 déc. 2014, 09:49

...
Modifié en dernier par Sinne le 14 déc. 2014, 20:40, modifié 1 fois.

Zimou
Administrateur
Messages : 4986
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 431 fois
A été aimé : 449 fois
Contact :

Re: Je suis impliquée...

Message par Zimou » 13 déc. 2014, 17:46

Sinne a écrit :c'est quand même mon mec, et je vis avec, il me semble le connaitre un peu pour émettre des idées sur son passé.
on ne connait jamais vraiment quelqu'un. Si on avait dit à mon ex que je suis A il y a 9 ans, elle aurait eu la même réaction que toi. et pourtant... c'est d’ailleurs aussi ainsi que certain de mes proches ont réagis "ça fait 10 ans que je te connais, je pense pas que tu es A". pourtant... il n'y a que moi qui peut le dire. tout comme il n'y a que lui qui peut, même si tu pense le connaitre.
Sinne a écrit :Et non, ce n'est pas une chose naturel pour tout le monde. Et quand on s'est forcé pendant 10 ans a devenir quelqu'un d'autre a cause d'un événement traumatisant, je pense pas que cela revienne comme par enchantement.
parce que il a vécu pendant 10 ans un événement traumatisant? es tu dans sa tête pour comprendre exactement ce qu'il a vécu et ressenti? car dire que la précocité est traumatisante, faut vraiment être la personne concerné pour dire ça.
Ce que je veux dire, c'est que tout ça n'est que spéculation en effet, et que ce n'est donc pas la vérité. dans le meilleur des cas, tu te rapprochera un peu de la réalité sans jamais l'atteindre de toute façon donc sans jamais savoir, soit tu fait erreur et dans ce cas soit ça te sera dommageable à toi, soit à lui, et probablement aux 2. Donc il faut le laisser réfléchir lui même à la question, le laisser faire ses propre spéculation qui seront plus juste que les tiennes.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité