Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Répondre
Juliejonquille78
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 09 août 2014, 08:35

Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Juliejonquille78 » 09 août 2014, 09:43

Voilà, j'ai épousé mon premier amour, un homme plus âgé adorable, timide, délicat et tendre. Quand je l'ai rencontré il sortait de plusieurs années de célibat absolu et ça ne lui manquait pas plus que ça. Il m'a tout fait découvrir même le premier baiser. Avec la flamme de la passion nous faisions l'amour une fois par semaine (et pas longtemps je précise) mais ce n'était pas important, c'était beau, c'était lui, c'était moi.
Pendant des années, je n'ai jamais douté d'être dans la norme car je n'avais pas de point de comparaison. Notre relation était belle et riche.

Avec le temps, j'ai quand même remarqué que même si j'étais une femme, j'avais toujours plus de désir que lui. Je me suis donc consacrée à mille choses pour m'occuper l'esprit, mon mari m'a encouragée à m'instruire, à grandir et je peux dire que c'était une relation idéale pour moi.
Puis, j'ai commencé à sentir un grand vide, un désir de plus de contacts physiques mais j'ai encore choisi de sublimer par l'art . Puis nous avons entamé un parcours médical pour avoir un enfant (j'ai des soucis de ce côté-là) et eu une petite fille il y a trois ans.

Et mon nouveau statut de mère n'a rien arrangé, mon mari semble me considérer comme acquise et ne fait plus l'effort qu'il faisait avant pour me faire plaisir sans doute. D'ailleurs, ça me gêne qu'il voie cela comme un effort, une corvée, je ne veux rien lui imposer. Ses gestes de tendresses se reportent aussi sur notre fille.
J'ai aussi réalisé que je vivais dans le déni du problème, que je zappais quand je tombais sur une scène d'amour, que j'évitais toute romance. Devant un couple qui s'embrasse, les larmes me monte aux yeux, ce genre de choses...

Quand j'ose m'en ouvrir autour de moi, tout le monde s'imagine qu'il a sûrement des maîtresses. :ouhla: Personne ne semble imaginer qu'il y a des gens qui n'ont pas besoin de sexualité. Ou alors, tout de suite, on m'attaque et c'est moi la cause du problème : "c'est toi qui ne sais pas t'y prendre, tous les hommes aiment le sexe" "Cinq mois sans sexe ? mais c'est impossible !"

Je sens qu'ici, j'éviterai ces jugements faciles. :D

L'année dernière, j'ai osé quelques pas dans l'infidélité car j'avais besoin de comprendre cet appel, de savoir ce que me disait mon corps. Au début, j'ai été horrifiée de la différence, j'ai trouvé l'acte sexuel tellement violent par rapport à ce que je connaissais, surtout que dans ma tête je me faisais violence. Certains amants m'ont prise en pitié... :ouhla: "Ma pauvre fille, tu as gâché ta vie et ta jeunesse !" "Tu sais maintenant à côté de quoi tu es passé !" Je n'ai pas vraiment aimé en fait mais me sentir désirée était libérateur. Je n'en voulais plus à mon mari, je ne doutais plus de ma féminité. Un poids énorme sur mes épaules est tombé et mes soucis de santé ont disparu depuis (zona, dépressions...)

Heureusement, j'ai trouvé quelques lectures apaisantes (L'intelligence érotique, Eloge du Polyamour, Guide des relations Plurielles) et j'ai commencé à parler à mon mari sur la possibilité d'ouvrir notre couple pour me permettre de vivre quelques expériences mais en toute transparence. En ce moment, je m'intéresse au polyamour qui me correspond plus que l'infidélité ou le libertinage et j'y trouve plus de respect et de féminisme. Nous parlons et communiquons énormément.
Mon mari et moi sommes allés à quelques café-poly pour débattre sur nos conceptions de l'amour etc... J'ai de l'espoir de faire évoluer notre couple pour qu'il dure car c'est auprès de cet homme que j'ai envie de vivre et de vieillir, je l'aime toujours autant qu'au premier jour.
Notre amour a quinze ans, nous avons passé tant d'épreuves ensemble. Mais je ne veux plus jamais tout attendre de lui et lui imposer le devoir conjugal, je veux que nos moments ensemble soient libres, déchargés de toute obligation. Quand il vient vers moi, c'est d'autant plus précieux que c'est rare. :mrgreen:

Pourquoi il n'existe pas l'anti-viagra ? un produit pour calmer les sexuels ? :cry:
Le remède que j'ai employé pendant des années c'était la tablette de chocolat noir mais mon opération de la vésicule biliaire m'a empêché d'en manger pendant plusieurs années. Vivre sans sexe, c'est faisable, mais vivre sans sexe et sans chocolat, non... :lol:

J'espère ne choquer personne, ça sort du fond de mon coeur.

Polymnie
Amène
Messages : 436
Enregistré le : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 45 fois

Re: Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Polymnie » 10 août 2014, 08:40

Bonjour, et bienvenue
Choquée pas du tout ton histoire est belle, compliquée comme toutes les relations A/S, mais belle.
J'aimerai que mon chéri ne se sente plus coupable mais c'est pas encore ça.
Je vous souhaite de trouver les solutions d'équilibre afin de continuer à vivre votre amour.
Je ne savais pas que le chocolat fonctionnait si bien je vais peut-être aller lui faire un stock :lol: :lol: :lol: :lol:
Bon courage à vous deux

Juliejonquille78
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 09 août 2014, 08:35

Re: Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Juliejonquille78 » 10 août 2014, 12:09

Je ne savais pas que le chocolat fonctionnait si bien je vais peut-être aller lui faire un stock :lol: :lol: :lol: :lol:
Attention aux effets secondaires, il risque de prendre 20 kg ! :lol:

Laur4
Apprenti
Messages : 55
Enregistré le : 09 juil. 2014, 19:20

Re: Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Laur4 » 12 août 2014, 21:53

Ton mari sait qu'il est cocu ? que pense-t-il que tu souhaites aimer quelqu'un d'autre ?

Juliejonquille78
Membre junior
Messages : 14
Enregistré le : 09 août 2014, 08:35

Re: Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Juliejonquille78 » 14 août 2014, 09:31

Mon mari réfléchit actuellement. Il est venu à quelques cafés-poly pour parler avec des couples libres et des gens qui vivent en mariage ouvert non-exclusif. Il a lu quelques bouquins sur le polyamour et approuve la théorie... mais la pratique c'est autre chose !
Parfois il me dit qu'il comprend et ne veut pas me voir frustrée et malheureuse, d'autres fois il me dit que si un autre homme me touchait cela lui serait intolérable. Il m'a connue vierge, je crois qu'il me voit comme sa propriété ou il a peur qu'en connaissant d'autres hommes je cesse de l'aimer et de l'admirer. (ce qui n'est pas le cas) Je sais que c'est égoïste, mais je veux aussi revendiquer le droit à ma vie de femme S, je l'ai refoulée, réprimée des années avec succès mais à un prix terrible. Je ne veux pas devenir une vieille femme amère et frustrée et obèse à force de manger du chocolat !

Je déteste ce terme de "cocu", qu'est-ce que ça veut dire au fait ? C'est d'un autre âge !
Il ne m'a jamais posé directement la question de savoir si j'avais effectivement couché avec d'autres hommes et je crois que s'il me demandait je ne mentirai pas. Par contre, pour l'instant, je n'aborde pas la question moi-même. En fait, je préfère y aller progressif plutôt que de tout lui balancer au visage... :oops: Le choc sera moins violent s'il continue à comprendre le cheminement intellectuel de l'amour non-possessif, mon mode de pensée.
J'essaie de nous sortir du non-dit, ce n'était pas facile d'aborder cette question. Le jour où je lui annoncé que je souhaitais rencontrer d'autres hommes, où on a parlé de sexualité, de mon manque franchement entre quatre yeux, je peux t'assurer que je tremblais de tous mes membres. J'avais peur de le blesser alors que rien n'est sa faute. Ce n'est pas non plus un manque d'amour.
C'est juste l'injustice de la vie qui fait que je suis plus S que lui, plus jeune aussi... et curieuse.




Non, je ne lui ai pas dit qu'effectivement, j'ai vu d'autres hommes que lui pour découvrir et aussi me rassurer un peu. (je n'étais pas sûre d'être normale, je me croyais affreuse) Je rappelle qu'à 35 ans, je n'avais connu QUE mon mari et quinze ans de relation avec lui.
On a 18 ans de différence d'âge aussi, ça commence à jouer. Il avait connu d'autres femmes avant moi.

Je me serais faite lapider pour un tel aveu...

Renaissance1267
Affilié
Messages : 322
Enregistré le : 06 mars 2014, 01:37
A aimé : 12 fois
A été aimé : 19 fois

Re: Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Renaissance1267 » 14 août 2014, 16:46

J'ai été "cocue" et franchement ce mot aussi m'insupporte, ça ne fait que rabaisser et humilier encore un peu plus la personne trompée..

Ton témoignage est précieux, car il nous permet de comprendre un peu ce qu'il se passe dans la tête de nos chers et tendres S :mrgreen: pour ceux qui sont en couple A/S.
Mon mari ne cherche pas a aller se satisfaire ailleurs, et je ne sais pas qu'elle serait ma réaction s'il m'en demandait l'autorisation, ou si j'apprenais qu'il le fait déjà !!
Mais je pense que je réagirais moins violemment qu'avec mon 1er mari, car j'ai évolué depuis, connu mon asexualité, réalisé que mon ex n'était pas seul en tord tout simplement !! Ce qui nous a manqué a l'époque c'était la communication et le dialogue.

Maintenant, mon mari sait que je suis A, nous communiquons beaucoup, nous nous aimons énormément, la situation est différente. Il est possible que je puisse comprendre qu'il ait besoin de ce que je ne peux lui offrir...s'il me demande un jour mon autorisation !!
Alors il est possible aussi que ton mari comprenne tes besoins.
La vie n'est pas un long fleuve tranquille.....

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Héraclite » 25 août 2014, 14:32

Les termes qui désignent la réalité sans fard peuvent rebuter en effet. On préfère enrober, arrondir, relativiser. C'est une réaction normale lorsque notre conscience nous interpelle. Il n'en demeure pas moins que "cocu" c'est parfaitement clair.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Baelfire » 25 août 2014, 15:14

Salut Juliejonquille et bienvenue à toi !

Eh oui c'est tout le problème ça quand on se lie avec son premier amour. On a pas pris le temps d'aller voir ailleurs avant, de faire ses expériences et ce manque nous tombe dessus des années plus tard!

Aprés, même si on est ouverts à la discussion, je ne sais pas si tu es au bon endroit. Il doit exister des forums où des hommes et des femmes sont dans ta situation. Peut être que c'est par là qu'il faudrait te diriger ? D'autant plus que tu n'es pas sûre que ton mari soit A. Est ce que tu as essayé de lui en parler ?

Le libertinage, il y a ceux qui sont pour ceux qui sont contre. Et moi je dirais que tous les couples sont différents. A partir du moment où l'un des deux a absolument besoin de sexe et que le partenaire ne se sent pas de le combler ça me parait être un bon compromis...à condition que la personne avec qui tu es approuve chacun de tes "mecs" et que tu ne caches rien. Ben oui, je pense que c'est mieux comme ça et plus serein :)

Bon courage :)
♪Love is in the A ♫

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Héraclite » 25 août 2014, 15:33

Mouais. La permissivité morale a-t-elle déjà rendu heureux qui que ce soit ?

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Baelfire » 25 août 2014, 17:15

Chacun son histoire. Et un état d'esprit rigide est rarement un bon allié.
♪Love is in the A ♫

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Héraclite » 26 août 2014, 16:31

Baelfire a écrit :Chacun son histoire. Et un état d'esprit rigide est rarement un bon allié.
Entre libéralisme moral et rigidité d'esprit, il y a toute une gamme de nuances non ?

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3628
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 624 fois
A été aimé : 916 fois

Re: Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Baelfire » 27 août 2014, 11:42

Baelfire a écrit : A partir du moment où l'un des deux a absolument besoin de sexe et que le partenaire ne se sent pas de le combler ça me parait être un bon compromis...à condition que la personne avec qui tu es approuve chacun de tes "mecs" et que tu ne caches rien. Ben oui, je pense que c'est mieux comme ça et plus serein :)
C'est la dernière fois que je cite un de mes propres posts pour répondre sur une notion que j'ai déjà soulevée(en l'occurence ici celle de juste milieu). Une lecture plus attentive et plus neutre des réponses des autres Héraclite pourrait éviter que nous rabâchions et alourdissions systématiquement les sujets dans lesquels tu interviens.
♪Love is in the A ♫

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Héraclite » 27 août 2014, 13:34

Baelfire a écrit :
Baelfire a écrit : A partir du moment où l'un des deux a absolument besoin de sexe et que le partenaire ne se sent pas de le combler ça me parait être un bon compromis...à condition que la personne avec qui tu es approuve chacun de tes "mecs" et que tu ne caches rien. Ben oui, je pense que c'est mieux comme ça et plus serein :)
C'est la dernière fois que je cite un de mes propres posts pour répondre sur une notion que j'ai déjà soulevée(en l'occurence ici celle de juste milieu). Une lecture plus attentive et plus neutre des réponses des autres Héraclite pourrait éviter que nous rabâchions et alourdissions systématiquement les sujets dans lesquels tu interviens.
Me voilà prévenu. Excusez-moi professeur !

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 433 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Zimou » 27 août 2014, 15:35

Héraclite a écrit :Me voilà prévenu. Excusez-moi professeur !
inutile d’être condescendant.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Héraclite
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 12 juin 2014, 14:37
Localisation : 78
A été aimé : 6 fois

Re: Je ne regrette pas mes 15 ans passés avec mon mari A

Message par Héraclite » 27 août 2014, 16:09

C'est moi qui suis condescendant ? :roll:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité