Quelque chose me chagrine

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Avatar du membre
Tyane
Assidu
Messages : 890
Enregistré le : 26 avr. 2011, 17:15
A aimé : 1 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Quelque chose me chagrine

Message par Tyane » 24 juin 2014, 13:00

Si la réaction est unilatéralement égoïste, je ne vois pas en quoi la réaction est extrême ni bête. C'est une question de survie et de liberté.

Avatar du membre
Enethir
Affable
Messages : 102
Enregistré le : 25 avr. 2013, 19:37
A aimé : 7 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Quelque chose me chagrine

Message par Enethir » 24 juin 2014, 13:36

bemak a écrit :Comment voulez vous qu'un S puisse comprendre qu'un A soit capable de vivre ce genre d’expérience sans avoir le désir de le vivre et revivre encore et encore ?
Euh, je suis S et je comprends complètement qu'on puisse vivre sans sexe. Le sexe est super cool, c'est un moyen de faire passer des choses qu'on pense ne pas pouvoir dire avec des mots. Mais je conçois complètement qu'on puisse ne pas avoir envie de ça. Il y a plein d'autre moyens de communiquer sans sexe ce que les S ne communiquent qu'avec du sexe.
bemak a écrit :Comment voulez vous réagir autrement que de penser " avec amour ça passera forcement" .... ?
C'est étrange, mais la seule idée que ma partenaire puisse se forcer me coupe complètement l'envie. Et dans « ça passera forcément » il y a l'idée particulièrement dérangeante qu'on « force » ... Ça pose pas de problème ?
bemak a écrit :La seule chose qui m'a amené à réaliser qu'il ne s'agissait pas que d'un blocage a était de comprendre que pour moi ce qui me manque réellement, plus que le sexe, c'est de me faire désirer sexuellement... Et sa malheureusement c'est bien la seul chose que je crains ne pas pouvoir gérer...

[...]

Désintéressement émotionnel -> manque d'amour -> plus de solutions ...
Qu'est-ce que ça exprime pour toi le fait d'être désiré ? Qu'est-ce que tu crois qu'un A n'exprime pas ? Une fois que tu auras mis des mots là dessus, pose-toi la question de la manière dont a ton/ta partenaire exprime ces choses là et tu verras que c'est juste une question de message qui n'est pas compris.
bemak a écrit :
Il dit que plus je me forcerait plus le problème s'effacera. Il dit que j'ai qu'à faire des efforts et que tout rentrera dans l'ordre
Linoa nous parle ici de violence ... Nanie ne parle pas ici d'un homme qui lui force la main, mais d'un homme qui lui demande de faire des efforts, car lui en fait surement déjà énormément par amour et ses efforts ne lui paressent surement pas réciproques.
Encore un fois, dire « non » à quelqu'un, c'est pas du tout le même chose que d'être obligé à dire « oui ». Et oui, c'est une obligation. « Tu fais ça, sinon, c'est que tu m'aimes pas. » Et on devrait encourager ce genre de discours ?
Perdu

bemak
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 24 juin 2014, 06:25

Re: Quelque chose me chagrine

Message par bemak » 24 juin 2014, 14:47

Bien je ne ferait pas mon heure quotidienne de yoga, car j'ai lu sur un forum que effort et plaisir ne pouvait cohabité ...

Entendez moi bien ! faire un effort, ce forcé et être forcé sont 2 choses complètement différentes !

Avatar du membre
Enethir
Affable
Messages : 102
Enregistré le : 25 avr. 2013, 19:37
A aimé : 7 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Quelque chose me chagrine

Message par Enethir » 24 juin 2014, 18:01

Et bien, je reprends ton raisonnement de tout à l'heure :

Le non-désir équivaut (selon ta perception des choses) à un désintérêt émotionnel. Qui mène à un manque d'amour, qui mène à « plus de solution ».

Du coup, si elle ne te désire pas, c'est qu'elle ne t'aime pas. Son seul moyen de te « prouver » cet amour, c'est en se pliant à ton désir.

Tu ne t'en rends peut-être pas compte, mais quelle autre option a-t-elle ? Es-tu sûr qu'elle n'est pas forcée ou du moins, qu'elle ne se sente pas forcée ?
Perdu

Divine
Ascendant
Messages : 1051
Enregistré le : 29 mars 2011, 04:46
Localisation : Canada
A aimé : 59 fois
A été aimé : 41 fois

Re: Quelque chose me chagrine

Message par Divine » 24 juin 2014, 20:05

Je suis tout à fait d'accord que l'on ne doit pas juger trop sévèrement les S mais Enethir marque un point. Depuis au moins un an, on parle beaucoup du rape culture et du sexual entiltment (on parle plus souvent du male sexual entiltment mais la version féminine existe) ce qui a réouvert le débat de ce qu'était le consentement sexuel. Vous pouvez traiter ces personnes de féministes folles hystériques, mais beaucoup s'entendent pour dire qu'un rapport obtenu à force de pression psychologique et de chantage affectif est, ni plus ni moins, un viol dans toute sa gravité.

Le problème, c'est que les hommes (mais aussi les femmes!) ne se rendent pas toujours compte de la pression qu'ils mettent sur leur partenaire. Certes, A et S doivent ouvrir le dialogue et, dans certains cas, ils pourront convenir à certains compromis dans la chambre à coucher mais ci ce désir de faire des compromis n'est qu'unilatérale au S, c'est peut-être bête (je ne parle pas forcément de ton cas personnel, ta copine est peut-être 100% consentante à trouver certains compromis...mais comme la dit Enethir, si tu lui as fait sentir que pour prouver son amour, elle devait couché, c'est du chantage affectif), c'est peut-être triste, mais chercher la solution dans le «Je ne me sens pas aimé quand mon partenaire asexuel ne me désire pas sexuellement, qu'est-ce que mon partenaire asexuel peut-il faire pour que je me sente plus désiré?» plutôt que dans le «je ne me sens pas aimé quand mon partenaire asexuel ne me désire pas sexuellement, pourquoi? Que puis-je faire pour comprendre que son expression sentimentale passe ailleurs?», c'est sans doute bête et triste aussi.

Personne sur cette terre ne te doit du sexe, ni ta copine, ni ta femme, ni aucune femme, ni aucun homme. Même en amour, on a toujours droit sur son corps.

(puis, faire du yoga, c'est un effort physique et un peu de motivation. Avoir des rapports sexuels quand on ne les désire pas, ça n'a absolument rien avoir...Pour certaines, ce sera aussi un effort physique, mais pour pas mal de A, ca représente surtout un effort mental qui peut laissé des blessures psychologiques graves. Je précise que je n'accorde aucun caractère sacré au sexe et à la virginité et que je ne suis pas de celle qui font de l'acte sexuel une affaire d'état mais je ne peux nier la violence psychologique qu'un rapport qui n'est pas complètement consenti peu causé)
Ça m'est égal d'être laide ou belle. Il faut seulement que je plaise aux gens qui m'intéressent.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité