Sexuelle en couple depuis près de 15 ans avec un asexuel...

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Avatar du membre
ethan
Affilié
Messages : 276
Enregistré le : 13 juin 2013, 02:13
Localisation : Toulouse

Re: Sexuelle en couple depuis près de 15 ans avec un asexuel

Message par ethan » 15 juil. 2013, 18:34

Jérôme a écrit :Vous faites un concours de Pavés tous là ? :lol:
newAje a écrit :j'ai du mal à lire des romans sur internet...
C'est moche à vos âges de plus arriver à lire et de pas rester concentré plus de 20min d'affilées... :lol: :lol: :lol: :lol: :bise:

Avatar du membre
Rising Sun
Affilié
Messages : 328
Enregistré le : 01 juin 2013, 19:52
A été aimé : 1 fois

Re: Sexuelle en couple depuis près de 15 ans avec un asexuel

Message par Rising Sun » 15 juil. 2013, 19:05

C'est le concours du
"Moi, j'ai raison !
- Non, c'est moi qui ai raison !
- Puisque je te dis que j'ai raison !
- Ta gueule !"

Image

:lol:

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3980
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 43 fois
A été aimé : 34 fois
Contact :

Re: Sexuelle en couple depuis près de 15 ans avec un asexuel

Message par Jullianna » 15 juil. 2013, 19:56

Zimou a écrit :
Jullianna a écrit :Mais quand on impose rien, à qui que ce soit, et donc on ne blesse personne (ou ne frustre), est-ce aussi de l'égoïsme ?
non ^^ si personne ne souffre, inutile de faire quoi que ce soit, tout le monde est heureux ^^
Oufff, comme je n'ai jamais cherché à partager une relation plus que ça, je n'ai pas imposé ma manière d'être à qui que ce soit. Comme le dit CLP, je crois, c'est cruel mais c'est ainsi. Enfin, quand je dis, c'est cruel, c'est plus pour moi :? puisqu'il n'y a pas eu de souffrance ni donnée, ni reçue.
Je sais trop les ravages que peuvent faire d'être un couple qui n'est pas sur la même longueur d'onde "sexuelle".

Il suffit de lire certains témoignages, même ici ou ailleurs.

Au moins, le fait de pouvoir poser un nom sur une façon d'être (même si chacun a la sienne), fait comprendre qu'on est pas tout seul et qu'il peut y avoir de l'espoir 8-) et comme celle qui a lancé ce sujet( parti en crescendo), pour comprendre son partenaire ou tout du moins essayer.

brigadoon
La seule, l'unique
Messages : 1506
Enregistré le : 27 janv. 2007, 14:30
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Sexuelle en couple depuis près de 15 ans avec un asexuel

Message par brigadoon » 15 juil. 2013, 20:17

C'est une idée.
Redonnons son topic à Elisa. :arrow: :bise:

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: Sexuelle en couple depuis près de 15 ans avec un asexuel

Message par Maëlle » 15 juil. 2013, 20:50

il y a dans certaines de tes paroles Zimou de la sagesse. Mais il ressort quand même ici est là ( pas que dans ce topic, dans d'autres aussi), que toi tu es A et un A qui arrive à faire ci ou ça, à ressentir ci ou ça.. et donc si les autres ne le peuvent pas c'est pas normal. Et ça sur un forum aussi ouvert, des fois ça passe mal et c'est .. tiens pour le coup là c'est normal ;)

la parti du triangle qui représente l'asexualité est tout de même grande, il y a pas mal de place pour des nuances. le point commun et condition sine qua non c'est l'absence de désir sexuel pour autrui , ok. Mais vu que l'on ne sait rien de rien des origines de l'asexualité je trouve que c'est un gros raccourci que de déclarer que ci ou ça n'a rien à voir. Gros raccourci également de dire que ci ou ça est du dégout.

Peut-etre que certains traits (comme le fait de ne rien ressentir du tout par exemple, ce qui a quand même une grande répercussion sur la présence ou non de l'ennui ) sont tout simplement une forme plus profonde de l'asexualité.
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Zimou
Administrateur
Messages : 4986
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 431 fois
A été aimé : 451 fois
Contact :

Re: Sexuelle en couple depuis près de 15 ans avec un asexuel

Message par Zimou » 15 juil. 2013, 21:31

Maëlle a écrit :toi tu es A et un A qui arrive à faire ci ou ça, à ressentir ci ou ça.. et donc si les autres ne le peuvent pas c'est pas normal. Et ça sur un forum aussi ouvert, des fois ça passe mal et c'est .. tiens pour le coup là c'est normal ;)
je suis A et je suis suffisamment ouvert pour ne pas refuser grand chose. Je pourrai même être prêt a essayer des truc qui en apparence me plairait pas. mais je suis ouvert. Je me dit que si certaine pratique plait à certaine personne, il est pas impossible que ça me déplaise pas aussi, faut essayer. un peu comme quand mes parents me disait quand j'etais gamin de gouter un aliment avant de dire que j'aime pas alors que cette aliment avait l'air dégeux alors qu'en faite, après avoir gouter, j'aime bien. Bref, en effet, je suis très ouvert (le contraire de bloqué pour moi) et je pense que c'est grâce à mon éducation (un élément extérieur, que j'ai choisie de conserver). mais je suis asexuel, avec une patience et des limites. si j’étais avec une sexuel, je lui dirais pas systématiquement oui. normal pour un asexuel qui a forcement l'attirance sexuel en moins pour "pratiquer" et refusera bien plus qu'un S. mais il n'y a pas que l'attirance qui permet de s'ouvrir aux relations sexuel. et il y a quand même bien des raisons de dire oui. Je vois peu de raison concrète de dire non (si ce n'est un ressenti, une peur, une vision des chose négative, un problème physique ou autre). la seul raison concrète de dire non, c'est de ne vouloir partager aucun des bon coté de l'amour avec son/sa partenaire (on peut pas avoir toujours être d'accord pour). par exemple, si ma compagne me demandait si je suis d'accord pour exprimer physiquement l'amour qui existe dans mon couple (à travers le "coït", même si j'aime pas ce terme pas bien charmant xD ), je vois pas de raison de dire non, tant que c'est pas tout les jours. j'aime ma chérie, je suis donc d'accord pour le lui montrer, même si j'ai pas du tout besoin de le faire. si elle me demandait de lui donner un orgasme pour qu'elle soit soulager, je refuserai aussi systématiquement. tout dépend du point de vu qu'on a de la sexualité et de ce que recherche l'autre. l'amour je suis pas contre (et j'aurais tendance à dire oui dans certaine limite). le sexe... disons que je suis pas pour (et j'aurais tendance à dire non). Cela dit, je n'ai aucun jugement sur les S qui ont des relation sexuel... pour le sexe. du moment que c'est dans le respect et consentant... il y a pas de mal a se faire du bien comme on dit xD mais me concernant, n'ayant pas de besoin... non merci xD
Maëlle a écrit :Peut-etre que certains traits (comme le fait de ne rien ressentir du tout par exemple, ce qui a quand même une grande répercussion sur la présence ou non de l'ennui ) sont tout simplement une forme plus profonde de l'asexualité.
certain traits, oui, comme la peur de la première fois qui passe pas (oui je trouve que c'est un excellent exemple xD ). mais de la même façon, je pense que l'ennuie est un choix. personnellement, lorsque j'avais des relations sexuel, je passait mon temps à donner du plaisir, à la regarder, à faire certain mouvement, je me sentais heureux d’être capable de ce que je faisais (lui donner du plaisir), et je prenais aussi du plaisir. bref, j'avais pas bien le temps de m'ennuyer. Bon, ça fait environ 8 ans que je n'ai eu aucune relation sexuel, je sais pas si je serais dans l'ennuie ou pas aujourd'hui... mais j’espère pas (et je ferais ce qu'il faut pour pas que ça m'arrive).
brigadoon a écrit :C'est une idée.
Redonnons son topic à Elisa. :arrow: :bise:
je vote pour, d'autant plus que je n'ai de toute façon rien d'autre à dire, en espérant avoir été compris (même si pas accepté) ^^
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Rising Sun
Affilié
Messages : 328
Enregistré le : 01 juin 2013, 19:52
A été aimé : 1 fois

Re: Sexuelle en couple depuis près de 15 ans avec un asexuel

Message par Rising Sun » 15 juil. 2013, 21:35

Je suis d'accord avec ce que tu as dit, pour ma part. Mais je vais aussi en rester là dans le débat, Elisa a vu son sujet bien détourné et par ma faute, en plus.

Piccolo
Atrix
Messages : 1727
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 110 fois

Re: Sexuelle en couple depuis près de 15 ans avec un asexuel

Message par Piccolo » 15 juil. 2013, 23:02

zimou: c'est faux, je t'accepte parfaitement. Je peux largement comprendre qu'une partie des asexuels aient un sentiment d'indifférence totale envers la sexualité, de manière conceptuelle.
Mais c'est pas le cas pour tous.

Rising Sun: ce n'est pas de ta faute, nous avons tous apporté de l'eau au moulin après tout. Et en général ça finit toujours par dériver sur quelque chose de plus global.



Cela dit il vaut mieux effectivement en rester là. Ce genre de débat tourne toujours en rond, puisque ça se résume à "ressenti personnel VS ressenti personnel".

Elisa2222
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 07 juil. 2013, 08:08

Re: Sexuelle en couple depuis près de 15 ans avec un asexuel

Message par Elisa2222 » 16 juil. 2013, 01:07

Rising Sun a écrit :Je suis d'accord avec ce que tu as dit, pour ma part. Mais je vais aussi en rester là dans le débat, Elisa a vu son sujet bien détourné et par ma faute, en plus.
Je ne vous en veux pas du tout mais j'avoue plus confuse que jamais! Et un peu triste quand je pense à notre avenir. Enfin... :(

Avatar du membre
Rising Sun
Affilié
Messages : 328
Enregistré le : 01 juin 2013, 19:52
A été aimé : 1 fois

Re: Sexuelle en couple depuis près de 15 ans avec un asexuel

Message par Rising Sun » 16 juil. 2013, 01:52

Si tu veux mon avis, ce qui me semble poser problème surtout, enfin d'après ce que j'ai cru comprendre, c'est que ton homme a l'air quand même assez secret. Il a pensé à essayer de résoudre son problème en essayant avec une autre femme plutôt que d'essayer de comprendre à deux et donc de se confier. S'il ne se confie pas assez à toi, ce n'est pas étonnant qu'il soit distant physiquement aussi, c'est même assez logique. Peut-être que s'il se confiait plus volontiers à toi et qu'il ne gardait pas ses émotions profondes (que ce soit les émotions positives comme les émotions négatives) juste pour lui, il serait plus proche physiquement, enfin je ne sais pas vraiment bien sûr mais je pense que c'est tout à fait possible. Parce que c'est aussi quand même un peu étonnant qu'il ne soit pas câlin, dans la majorité des relations asexuelles (pas toutes mais quand même la plupart), les câlins remplacent le sexe donc il y en a souvent autant que dans n'importe quelle relation de couple.

Zimou
Administrateur
Messages : 4986
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 431 fois
A été aimé : 451 fois
Contact :

Re: Sexuelle en couple depuis près de 15 ans avec un asexuel

Message par Zimou » 16 juil. 2013, 11:38

Rising Sun a écrit :dans la majorité des relations asexuelles (pas toutes mais quand même la plupart), les câlins remplacent le sexe donc il y en a souvent autant que dans n'importe quelle relation de couple.
même plus ;-)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Syrina
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 10 août 2008, 19:03
Localisation : 67
A été aimé : 3 fois

Re: Sexuelle en couple depuis près de 15 ans avec un asexuel

Message par Syrina » 27 juil. 2013, 18:43

Je publie très rarement sur Aven, mais là, j’ai du mal à résister. Je trouve le sujet très intéressant et un peu polémique aussi. Je vais donc rajouter mon petit grain de sel…

J’ai tendance à être 100% d’accord avec Brigadoon par rapport au fait de faire des compromis. Je trouve même limite choquant quand Zimou dit que refuser systématiquement tout rapport sex. Est un blocage… Pourquoi serait-ce un blocage ???

C’est bien beau les compromis dans un couple : descendre les poubelles quand c’est pas notre tour, regarder un film qu’on aime pas, passer une journée ennuyeuse chez beau papa/maman, …
Ce genre de compromis est nécessaire dans un couple et plus généralement dans la vie tout court !
Je pense, en revanche, que certaines choses sont EXTREMEMENT INTIMES. Est-ce que ça choque qq’un si j’affirme que pour l’écrasante majorité des personnes la sexualité est une des choses les plus intimes qui soit ???
Dans ce cas, on ne parle pas de compromis, mais de négation de soi. C’est pas pareil !!!

Je suis une personne vraiment très très ouverte et je conçois tout à fait que certains A sont prêts à avoir des rapports avec leur partenaires S, pourquoi pas ! Mais seulement à condition que ce ne soit pas trop difficile pour eux. J’ai moi-même fais partie de ces personnes. J’étais qq temps avec un homme marié… vous imaginez bien qu’on ne jouait pas aux cartes… Bien que je n’ai jamais été portée sex, certains rapports m’ont apporté qq chose. J’étais curieuse, intéressée, je recevais de la tendresse, …
Sauf qu’au bout d’un moment, on finit par faire le tour de la question, on finit par savoir qui on est, ce qu’on veut, … Et le rapport sexuel est clairement devenu une chose dont je ne voulais pas. Point !

Dans ce cas, pourquoi continuer à pratiquer ce qui se transforme de plus en plus en réelle corvée ??? En quoi est-ce égoïste ??? En quoi est-ce un blocage ? On n’aurait donc pas le droit de se respecter dès qu’on est en couple ?
Si dans un couple l’un dit : coit = non Eh bien c’est comme ça, point ! C’est ensuite à l’autre de se demander si cette alternative est envisageable pour lui ou pas, puis de trancher : mettre fin à la relation ou pas.
C’est aussi ça être adulte : savoir trancher !

JAMAIS je ne pousserai mon partenaire à faire qq chose qu’il n’aime pas. Je ne comprends vraiment pas que ça vienne à l’idée de certaines personnes* ?!?!
Ça ne me viendrait pas non plus à l’idée de juger qq’un*.

Même si dans l’ensemble je partage tes idées Zimou, je trouve ta vision du compromis un peu sommaire. Tu as écris plusieurs fois que finalement on est tous à peu près d’accord, mais quelques lignes plus loin tu continues d’écrire, je site : « Je vois peu de raison concrète de dire non (si ce n'est un ressenti, une peur, une vision des chose négative, un problème physique ou autre). la seul raison concrète de dire non, c'est de ne vouloir partager aucun des bon coté de l'amour avec son/sa partenaire ».

@ Elisa : j’espère sincèrement que vous trouverez une solution tous les deux pour votre couple.

J’ai créé un topic sur le thème du compromis dans la rubrique toute votre asexualité.

*là, je vise personne en particulier…

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité