A avec S qui a peu de désir.

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Répondre
Avatar du membre
Petite Fée
Affilié
Messages : 279
Enregistré le : 20 nov. 2005, 21:32
Localisation : sur une étoile filante

A avec S qui a peu de désir.

Message par Petite Fée » 15 janv. 2006, 09:54

Bonjour
Voilà je suis en couple depuis 2 mois maintenant et au début de ma relation avec cet homme, j'ai été claire en disant que je n'avais aucune attirance pour le sexe. Il m'avait répondu que ce n'était pas un problème pour lui car il était sexuel mais avec peu d'envie (ok ça me convient).
Alors depuis environ une semaine, il me fait comprendre que le sexe revient derrière lui et qu'il a aussi des envies. J'ai pris le problème à bras et puis je me suis dis après tout pkoi ne pas essayer une fois pour voir si celà me plait pas réellement. Petits calins toussa toussa puis au moment où il a voulu me pénétré (je n'étais pas réellement chaude mais ça pouvait aller car il a su me mettre en confiance), il a eu un blocage et s'est évanoui. Misère que dois-je faire, quelle doit être ma réaction ??? Je me suis sentie perdue alors j'ai attendu sagement qu'il revienne à lui puis je lui ai expliqué ce qui été arrivé. Il a semblé confus et s'est mis à pleurer.
Depuis, on ne fait que se croiser, on ne se parle plus, il y a un réel blocage dû à cette mésaventure. Il ne veut même plus que je lui fasse un bizou pour dire bonjour, je ne peux plus le froler... même.

J'aurai besoin de vos conseils pour savoir quelle attitude dois je avoir envers lui. Je sais qu'il faut crever cette abcès mais je ne sais pas comment faire.
Merci de votre aide.

Dea
Adepte
Messages : 169
Enregistré le : 20 oct. 2005, 05:06

Message par Dea » 15 janv. 2006, 19:47

Hello Petite Fée.

D'après ce que tu en dis, j'ai l'impression qu'il s'oblige un peu. Peut être pour renouer avec sa sexualité. Malgré tout, ce genre de chose ne fonctionnent qu'avec plus de temps et d'expériences. Pleurer est bien lorsqu'on est triste mais il semble que ça l'ai atteint fortement et qu'il ressent encore vaguement cela. :cry:

Maintenant, si vous ne faites que vous croisez, il faut recommencer a zéro. Parle lui, mais pas de ce qui et arriver, prend le pour une sortie comme si de rien n'était, parce qu'après tout, ce n'est vraiment grave que parce qu'il donne a cette expérience une trop grande importance, n'en donne pas trop mais ne lui dit pas ce détail. Cela lui ferait y repensser. Il faut savoir donner du temps au temps et lui laisser faire l'oeuvre qu'il peut faire (le temps, comme une entité amie :P ).

Ensuite, pour les touchés et les bisou, monte les étapes et, puisqu'il a des réticences, met le en confiance. Lorsque tu voudras spontanément l'embrasser ou lui faire un calin: demande le lui ou dit lui ce que tu vas faire. Avec une demande aussi sincère, il sera amusé, ou même s'il est encore réticent, pourquoi refuser ? S'il l'est vraiment, il devra verbaliser ses sentiments et cela, obligatoirement, l'aidera a mettre ceux ci en perspective. Ne te laisse pas aller à la tristesse pour un refus malgré tout. :)

Tu devras être tout de même patiente, pour laisser du temps au temps. ne parle pas de cet incident, il ne t'affecte qu'indirectement mais lui, cela le touche, ne lui donne pas une nouvelle occasion de se faire touché par l'événement.

Bonne chance Petite Fée. Parle nous en si ta situation s'améliore. :)

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 11 fois

Message par melancolie » 16 janv. 2006, 04:37

Dea a écrit :Hello Petite Fée.

D'après ce que tu en dis, j'ai l'impression qu'il s'oblige un peu. Peut être pour renouer avec sa sexualité. Malgré tout, ce genre de chose ne fonctionnent qu'avec plus de temps et d'expériences. Pleurer est bien lorsqu'on est triste mais il semble que ça l'ai atteint fortement et qu'il ressent encore vaguement cela. :cry:

Maintenant, si vous ne faites que vous croisez, il faut recommencer a zéro. Parle lui, mais pas de ce qui et arriver, prend le pour une sortie comme si de rien n'était, parce qu'après tout, ce n'est vraiment grave que parce qu'il donne a cette expérience une trop grande importance, n'en donne pas trop mais ne lui dit pas ce détail. Cela lui ferait y repensser. Il faut savoir donner du temps au temps et lui laisser faire l'oeuvre qu'il peut faire (le temps, comme une entité amie :P ).

Ensuite, pour les touchés et les bisou, monte les étapes et, puisqu'il a des réticences, met le en confiance. Lorsque tu voudras spontanément l'embrasser ou lui faire un calin: demande le lui ou dit lui ce que tu vas faire. Avec une demande aussi sincère, il sera amusé, ou même s'il est encore réticent, pourquoi refuser ? S'il l'est vraiment, il devra verbaliser ses sentiments et cela, obligatoirement, l'aidera a mettre ceux ci en perspective. Ne te laisse pas aller à la tristesse pour un refus malgré tout. :)

Tu devras être tout de même patiente, pour laisser du temps au temps. ne parle pas de cet incident, il ne t'affecte qu'indirectement mais lui, cela le touche, ne lui donne pas une nouvelle occasion de se faire touché par l'événement.

Bonne chance Petite Fée. Parle nous en si ta situation s'améliore. :)
j'ai connu cette situation, c'est triste mais ne culpabilise pas car tu as été claire depuis le début ; c'est un peu comparable à un sexuel qui aurait une panne et en ferait une affaire d'état.
celà montre bien que tous les a sont différents et c'est ce que j'aime dans cette communauté, moi aussi quelquefois me laisse aller pour voir si ça a changé ou prouver ma confiance puis je regrette car ce n'est pas ma nature profonde et que je préfère la tendresse et la complicité sans sexe.
Et ça m'attriste que l'autre accorde tant d'importance à cet "accident" quand je retourne à mon état normal :roll:

Dea, tu feras un très bon psy, je travaille avec des psy patentés bien moins compréhensifs que toi qui sont dans le jugement ou les "idées reçus", pas vtoujours à l'écoute de l'autre.
Modifié en dernier par melancolie le 20 janv. 2006, 22:07, modifié 1 fois.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

Avatar du membre
Petite Fée
Affilié
Messages : 279
Enregistré le : 20 nov. 2005, 21:32
Localisation : sur une étoile filante

Message par Petite Fée » 20 janv. 2006, 21:45

Alors une légère amélioration c'est faite sentir mais nous sommes encore loin de notre si bonne entente. Je laisse le temps faire les choses.

NeeNoon
Affilié
Messages : 323
Enregistré le : 03 mai 2005, 03:58
Localisation : Québec/Canada
A été aimé : 1 fois

Message par NeeNoon » 21 janv. 2006, 20:23

Petite Fée,

J'espère que tout reviendra dans l'ordre mais une partie de moi en doute. J'ai déjà fréquenté des gens comme ton mec. Peut-être est-il A et il ne l'accepte pas, ou il est impuissant et ne l'accepte pas (ça expliquerait qu'il t'ait dit ne pas être très intéressé au sexe). D'une manière ou d'une autre, si il ne règle pas le problème qu'il a avec lui-même et pas avec toi, ça sera pas jo-jo.

a/n je ne comprends pas trop l'histoire de s'évanouir par exemple... peut-être trop de sang pas au bon endroit... :oops:

Je t'en pris ne te laisse pas entraîné à être responsable du bonheur et du malheur de ce type.

Merde je me fais vraiment moralisatrice... mais bon, je vais vivre avec, je ne veux que ton bien.

Allez câlins!

Neenoon
NeeNoon

Si le sexe est une chose toute naturelle, comment se fait-il qu'on plublie autant de livres sur le sujet? [Bette Midler]

Avatar du membre
Petite Fée
Affilié
Messages : 279
Enregistré le : 20 nov. 2005, 21:32
Localisation : sur une étoile filante

Message par Petite Fée » 21 janv. 2006, 21:24

Merci NeeNoon pour ces derniers conseils.
Pour le moment, je le laisse faire et prendre du recul.
J'attends car c'est un mec bien.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité