Une découverte, et pas mal de craintes !

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Répondre
nonac
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 05 juil. 2010, 14:26

Une découverte, et pas mal de craintes !

Message par nonac » 07 juil. 2010, 13:52

Bonjour à tous !
J'ai découvert la notion d'asexualité il y a maintenant quelques jours, ce forum par la même occasion !
J'ai 38 ans, homme, vivant en concubinage depuis 8 ans !
de cette relation est né, il y a 16 mois, un petit trésor, que j'aime par dessus tout !
Je pense que ma femme est A ! (je ne sais pas si elle connait le terme, j'en doute, et je ne sais pas du tout comment lui en parler, le sujet étant carrément tabou entre nous, d'où pas mal d'incompréhensions, de doutes et même de souffrance (pour moi en tout cas !! )
Je sais qu'elle n'a jamais très porté sur le sexe, je l'acceptais (plus ou moins bien) mais, là, depuis quelques temps, c'est vraiment la traversée du désert, et , surtout, nous n'arrivons pas à en parler, ou a communiquer sur le sujet !
elle a reconnue, il ya quelques semaines, que oui, elle n'avait pas de désirs, et que si cela ne me faisait pas souffrir, elle pourrait aisément s'en passer , sans aucune forme de frustration ! (en cela, puis je penser qu'elle est A?? )
Là, j'ai pris une grosse claque, même si je savais deja cela depuis fort longtemps ! Elle m'a également avoué ne pas savoir l'expliquer (et , maintenant, je crois savoir pourquoi, on explique pas ce que l'on est , profondément, au fond de soi, c'est comme si je demandais à un Homo de m'expliquer pourquoi il est attiré par des personnes du même sexe que le sien ! )
Cela fait des années que je souffre, que je me torture, que je me remets en cause, mais sans trouver la raison de ce déséquilibre entre nous !
J'ai continué à chercher, jusqu'à"a ce que je tombe, pour la 1ere fois sur ce mot : aséxualité ! et, là, bingo, tout colle, tout s'explique !!
Je sais depuis longtemps que ma femme accepte de faire l'amour pour moi, pour me faire plaisir, il y a longtemps que je l'ai compris ! mais, je ne savais pas pourquoi jusque là!
Par contre, depuis la naissance de notre fils, c'est pire, les rapports s'espacent, de plus en plus, pur devenir presque inexistants !
Et, deja que je vivais assez mal la situation avant cela, là, je panique , je souffre, atrocement, en silence! car, nous n'arrivons pas à en discuter, j'ai tout essayé, en parler, par écrit, rien, on n'avance pas ! mais, maintenant je me dis que peut être c'est parce qu'elle ne comprends pas elle même !! raison, sans doute pour laquelle, j'ai eu le sentiment d'être le seul gêné, que c'était mon problème et que je n'avais qu'a m'en débrouiller ,seul !! (et, ça, c'est encore pire que de ne pas comprendre, j'avais le sentiment que l'on m'abandonnait)
Je me suis bcp remis en cause depuis des années, je me disait que, forcement, cela venait de moi, que je faisais (ou ne faisais pas ) quelque chose qu'elle attendais , bref, je me torture depuis des années ! et, aujourd'hui, je ne peux plus, je n'y arrive plus, j'ai perdu ma sérénité, ma joie de vivre, et je tiens, je m'accroche, mais je ne sais pas combien de temps cela va pouvoir durer ainsi ! et, je regrette, car, nous avons presque tout, un enfant, adorable, que j'aime par dessus tout, et, nous, sans ce "problème", nous serions hyper heureux, nous étions complices, complémentaires, on touchait au bonheur, mais, ce déséquilibre est en train de tout casser !

désolé d'avoir écrit un roman, désolé de me lamenter, mais , je suis total perdu !

Un pauvre S, tout paumé !

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Une découverte, et pas mal de craintes !

Message par melancolie » 08 juil. 2010, 05:41

nonac a écrit :Bonjour à tous !

Je sais qu'elle n'a jamais très porté sur le sexe, je l'acceptais (plus ou moins bien) mais, là, depuis quelques temps, c'est vraiment la traversée du désert, et , surtout, nous n'arrivons pas à en parler, ou a communiquer sur le sujet !
elle a reconnue, il ya quelques semaines, que oui, elle n'avait pas de désirs, et que si cela ne me faisait pas souffrir, elle pourrait aisément s'en passer , sans aucune forme de frustration ! (en cela, puis je penser qu'elle est A?? )
Là, j'ai pris une grosse claque, même si je savais deja cela depuis fort longtemps ! Elle m'a également avoué ne pas savoir l'expliquer (et , maintenant, je crois savoir pourquoi, on explique pas ce que l'on est , profondément, au fond de soi, c'est comme si je demandais à un Homo de m'expliquer pourquoi il est attiré par des personnes du même sexe que le sien ! )
Bonjour nonac,

Oui ta femme est probablement asexuelle, ce n'est pas ta faute si elle est comme ça.

J'ai l'impression que tu souffres beaucoup du manque de communication dans ton couple plus encore que de son asexualité.

Tu parles de "déséquilibre" que souhaiterais tu comme "compromis" pour que ça aille mieux et que tu sois moins malheureux sachant qu'elle a l'air d'être plus heureuse sans relations sexuelles ?

Merci pour ton témoignage qui, je pense, est typique de la problématique des couples A/S.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

nonac
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 05 juil. 2010, 14:26

Re: Une découverte, et pas mal de craintes !

Message par nonac » 08 juil. 2010, 11:21

Bonjour Mélancolie,

Trés juste, je souffre en effet bcp de ce manque de communication et de "compréhension"
Mais, je pense maintenant comprendre, que , ma compagne ne sachant pas expliquer cela, pour elle, il en est ainsi , et le reste , elle ne parvient pas à le gérer !
Pour cet "équilibre", bonne question également, je ne sais pas comment cela peut se traduire :
deja peut être retrouvé ces petits gestes affectueux, je pense que ce serait , avec le dialogue rétabli, un bonne base pour un nouveau départ ...
Merci de ta réponse en tout cas !
bonne journée
nonac

Avatar du membre
melancolie
Archéologue Aguerri
Messages : 6268
Enregistré le : 17 nov. 2005, 23:51
Localisation : PARIS
A aimé : 6 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Une découverte, et pas mal de craintes !

Message par melancolie » 10 juil. 2010, 08:06

nonac a écrit :Bonjour Mélancolie,


Pour cet "équilibre", bonne question également, je ne sais pas comment cela peut se traduire :
deja peut être retrouvé ces petits gestes affectueux, je pense que ce serait , avec le dialogue rétabli, un bonne base pour un nouveau départ ...
Oui le dialogue est nécessaire car il se peut que ta femme craint les marques de tendresse comme un possible glissement vers des relations sexuelles obligées.
Je pensai : "Pourquoi est-ce que quelqu'un ne fait pas quelquechose pour cela ?"
Et alors, je réalisai que j'étais quelqu'un.
(Anonyme)

http://encorpslibre.hautetfort.com/

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Une découverte, et pas mal de craintes !

Message par reverine » 10 juil. 2010, 09:33

même constat que les autres, la communication est un souci plus handicapant encore que l'absence de désir sexuel pour vous, ça se lit dans vos messages (j'ai vu l'autre aussi).
On règle pas les problèmes avec un mur, d'abord on fait drapeau blanc, on lance les négociations, et ensuite on peut parler de compromis.
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

nonac
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 05 juil. 2010, 14:26

Re: Une découverte, et pas mal de craintes !

Message par nonac » 12 juil. 2010, 17:14

Melancolie, absolument d'accord! c'est ce que j'analyse avec un peu de recul, depuis que j'ai "decouvert " L'asexualité
Je comprends maintenant l'absence , ou la disparition de ces gestes, de ces attentions, de ce petits rien qui font beaucoup (pour moi en tout cas, qui suis dans l'affectif ! )

reverine, ok aussi, mais jusqu'à présent c'était bien ce qui me torturait le plus ! j'essayais depuis des années, par tous les moyens possibles de percer, de comprendre, mais avant tout de dialoguer !
maintenant, je comprends qu'elle n'avait pas les moyens de m'expliquer, amenant le blocage, au niveau du dialogue !

je vais y aller tout doux, deja réinstaurer une complicité, un environnement "serein" et agréable, et , oui, je pense que j'arriverai ainsi à aborder plus sereinement ce sujet,e t surtout , a essayer de lui faire comprendre que ce n'est pas de sa faute !!

merci encore

nonac
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 05 juil. 2010, 14:26

Re: Une découverte, et pas mal de craintes !

Message par nonac » 02 août 2010, 00:44

Bonsoir à tous!
Un petit moment que je n'étais pas passé par là !

Alors, que dire ?

je passe par des phases extrêmement contradictoires !
Parfois, je me dis que oui, je vais y arriver, je vais gérer cela !
Mais, inversement, j'ai aussi des phases ou je ne sais plus comment le gérer !! je n'y arrive tout simplement plus ! et, ces phases sont de plus en rapprochées, et fréquentes!
J'ai l'impression, que quoique je fasse, je ne parviendrais pas à solutionner cette différence, que ni l'un ni l'autre ne seront heureux?
Et pourtant, j'ai mon fils (16 mois), je ne veux pas et ne peux pas faire autrement que d'accepter et rester, ce qui implique de vivre cette frustration, sans parvenir à y trouver échappatoires !
Je sais que pour les A qui me lisent, cela doit être extrêmement compliqué à comprendre, a intégrer, mais , je vous assure, des années et des années que j'essaye de lutter contre mes "démons " mais je ne parviens pas, La nature reprend le dessus!
Et, j'avoue que j'arrive de moins en moins a accepter cet état! je suis fatigué de lutter!
j'ai envie de vivre ma sexualité, de trouver un épanouissement que je n'ai plus aujourd'hui"hui et qui, clairement est en train de me gâcher la vie !
de plus, je ne sais toujours pas aborder ce sujet avec ma conjointe, depuis que j'ai découvert l'asexualité,je ne lui ai même parler de cette découverte, que je pense elle ignore elle même ! (en tout cas, je pense qu'elle ne sait pas mettre de mots dessus, et qu'elle se sent surement un peu "hors norme" je suppose car le sujet est tabou!
Alors, oui, je l'aime, mais je n'arrive plus à vivre , à etre moi en ayant une relation sexuelle tous les 2 ou 3 mois !
cela fait des années que je me torture, et cela fait des années qu'elle doit se "sacrifier'", accepter l'amour physique de temps en temps (qui pour elle doit être deja un très gros effort) . Mais, rien que ça, ça me blesse profondement ! C'est beau, j'apprécie le este, cela traduit surment un amour fort de sa part , mais, j'aimerai tellement ne pas sentir que ma conjointe le fait pour me faire plaisir , mais juste parce qu'elle en a envie!
Ne pas se sentir désiré, pour un S est comme ne pas se sentir aimé !
nous avons besoin de traduire l'amour en laissant parler notre corps !
comme je souffre de trouver ma femme belle et désirable , et de ne pas pouvoir la caresser, l'embrasser etc etc

Bref, désolé pour ce monologue, mais , petite baisse de régime, j'avais besoin de partager cela !

si d'autres S vivant la même chose veulent participer, échanger, et me donner des pistes, voire même un peu d'espoir, j avoue que ce soir, j'en ai plus que besoin...

Bien à vous,

Nonac

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Une découverte, et pas mal de craintes !

Message par reverine » 02 août 2010, 21:00

Vous préférez vous torturer de l'intérieur et risquer votre couple plutôt que de lui en parler ? Mais vous avez dix fois plus de quoi souffrir tant que vous restez dans vos silences, s'il y a bien un conseil que tout le monde a suggéré, c'est de lui en parler ! Vous ne dites pas que c'est difficile d'aborder le sujet, mais que c'est difficile de le taire ! Ca vous libèrerait de tenir cette discussion. C'est le manque de dialogue qui tue le couple dans ce cas-ci, pas vos différences de désir...

Il serait intéressant de savoir ce qu'elle va répondre à cela, pour avancer. Sans cela, ce sera statut quo...
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

doudou
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 07 juil. 2010, 10:56

Re: Une découverte, et pas mal de craintes !

Message par doudou » 05 août 2010, 15:35

bonjour nonac,
je suis completement d'accord avec melancolie,etant moi meme en couple avec un s,j'ai supprimé tout les petits geste de tendresse et d'affection et pourtant ce n'est pas faute d'en avoir besoin,mais je sais toujours comment cela va ce terminer,je n'ose meme pas lui demander de me gratter le dos parce que je sais qu'il aura une errections et qu'ont ne sera pas d'accord sur l'issue de sa demande et que ca va encore ce terminer en dispute et en reproche de ca part,il n'y a pas longtemps que j'ai pu mettre un nom sur ce que je suis et lui n'est pas au courant,mais je ne sais vraiment pas comment abordé le sujet,parce que vu qu'il est tres tres demandeur je suis presque sur de l'issue fatale de notre couple enfin si ont peut appeler ca un couple,merci a toi de m'avoir permis de comprendre un peu mieux ce que peut ressentir un s,ca a l'air aussi compliqué d'un coté que de l'autre

nonac
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 05 juil. 2010, 14:26

Re: Une découverte, et pas mal de craintes !

Message par nonac » 18 août 2010, 20:53

reverine a écrit :Vous préférez vous torturer de l'intérieur et risquer votre couple plutôt que de lui en parler ? Mais vous avez dix fois plus de quoi souffrir tant que vous restez dans vos silences, s'il y a bien un conseil que tout le monde a suggéré, c'est de lui en parler ! Vous ne dites pas que c'est difficile d'aborder le sujet, mais que c'est difficile de le taire ! Ca vous libèrerait de tenir cette discussion. C'est le manque de dialogue qui tue le couple dans ce cas-ci, pas vos différences de désir...

Il serait intéressant de savoir ce qu'elle va répondre à cela, pour avancer. Sans cela, ce sera statut quo...
Ah que non, je ne préfère absolument pas me torturer ! je le suis par la force des choses, parce que le dialogue , j'ai essayé à maintes et maintes reprises de l'amorcer ! Je suis quelqu'un qui adore exprimer ce qu'il ressent, pire même c'est un besoin, vital ! (oui, je sais, pour un homme, ça surprend, on me l'a souvent dit ! ) Mais, devant le blocage qu'engendre mes approches (j'ai vraiment essayé par bcp de moyens, le dialogue, doux, les écrits, etc etc) et, à chaque fois, je sens le blocage, je ne peux que m'incliner ! on ne peut pas dialoguer face à un mur! ça tourne vite au monologue et mène, inéluctablement à l'énervement, l'impatience, l'incompréhension totale : résultat : je m'effondre, limite du désespoir, et, au final, j'en arrive a essayer de me protéger, en faisant comme si de rien n'était (et je n'y arrive pas toujours, loin de là ! et, de moins en moins si je suis réaliste et lucide ! )
Je pense maintenant, qu'avec un tout petit peu de recul, elle ne sait pas expliquer cela, elle sent cette "différence" entre nos attentes, nos envies, sur le plan physique... Elle sait que j'en souffre, énormément, depuis des années, mais semble incapable de prendre en compte cela ...
J'ai trés peur, car je sens bien que je ne vais pas pouvoir vivre ainsi encore des années durant ! cela m'effraaie d'autant plus que je ne veux pas que mon enfant puisse connaitre la vie sans être, au quotidien avec ses deux parents ! (je l'ai deja vécu, d'une premiere union, et, j'ai vraiment failli en crever ! des années à me reconstruire, et encore aujourd'hui, la plaie n'est pas refermée, je pense même qu'elle ne le sera jamais tout à fait ...)
Je sais aussi que je suis trop sensible, (oui, un homme peut avoir un coté hypersensible, et souffrir de ce trait de caractère ! ), mais, je n'arrive pas à changer cela, c'est en moi, depuis toujours ! alors,certes la vie m'a apprit à enfiler une belle carapace, mais, en dessous, là, juste effleurant, tout est là, intact!

Bref, tout cela pour dire que de mon côté , je ne demande que ça le dialogue, l'echange, la recherche de solutions ....car je veux sortir de cette torture ! par tous les moyens !

Je ne sais juste plus comment aborder le sujet sans que cela ne la ferme encore un peu d'avantage ! et creuse encore un peu plus profondément le fossé !


@Doudou : J'ai bien compris/analysé pourquoi ces gestes ont en effet disparus! et, oui, ça me semble très cohérent comme réaction/protection !
pour ce qui est du ressenti, je ne vais pas te mentir, c'est juste un supplice à vivre (certainement comme ce que peuvent endurer les A devant les demandes insistantes et repetés de leur partenaires S!! ) mais, clairement, je pense que si le dialogue est ouvert, il y a possibilité de faire tourner tout ce petit monde, de trouver un équilibre, certes précaire, qui va demander encore plus d'efforts et d'attention que dans un couple S/S par ex !
Si ça peut te rassurer, l'issue n'est jamais fatale , par contre, l'absence de dialogue, de mots , de partage, ça, c'est sur que ça conduira tôt ou tard à l'issue la moins réjouissante !
Si vous parvenez à avoir un dialogue, une complicité dans vbotre couple, profites en , ouvre toi à lui, parle lui de cette aséxualité, et, insiste bien : cela n'a rien à voir avec lui , en tant qu'homme, et, n'est pas non plus lié à l'intensité des sentiments que tu peux ressentir envers lui !
Aprés, je n'ai pas de solutions miracles (je ne serais pas là non plus ^^) mais je reste sur et certain qu'en parler, sans tabous est deja un debut de solution !
Bon courage !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité