bio des couples A/S qui le vivent plutôt bien

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Répondre
Teti
Néophyte
Messages : 4
Inscription : 22 juil. 2015, 18:07
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois

Re: bio des couples A/S qui le vivent plutôt bien

Message par Teti »

Bonjour,

Je ne sais pas si je mets un message sur le bon post.

Nous venons de fêter nos 20 ans de mariage, je suis S, il est A. Je n’ai réalisé qu’il est À il y a seulement 5 ans.

Merci pour ce forum, qui m’a aidé à digérer cette réalité.
Une fois les larmes séchées (pour moi ça été très dur de réaliser que mon mari ne me désirait pas sexuellement) j’ai été soulagée d’avoir trouvé une explication sur notre situation, sur notre relation. Pourquoi ces hauts et ces bas, pourquoi je souffrais de cette situation et pas lui. J’ai lu les témoignages qui m’ont donné espoir sur comment vivre notre relation au mieux. Du coup je ne lui fais plus de scène et je me satisfais autrement.

Mais parfois j’avoue que c’est difficile.
Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENant
Messages : 3635
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 760 fois
A été aimé : 736 fois

Re: bio des couples A/S qui le vivent plutôt bien

Message par clotaire »

Bienvenue Teti :-)
Félicitations pour ton couple !
BERRIE
Membre junior
Messages : 7
Inscription : 27 oct. 2020, 15:58
A aimé : 1 fois
A été aimé : 0

Re: bio des couples A/S qui le vivent plutôt bien

Message par BERRIE »

Teti a écrit : 22 sept. 2020, 22:49 Bonjour,

Je ne sais pas si je mets un message sur le bon post.

Nous venons de fêter nos 20 ans de mariage, je suis S, il est A. Je n’ai réalisé qu’il est À il y a seulement 5 ans.

Merci pour ce forum, qui m’a aidé à digérer cette réalité.
Une fois les larmes séchées (pour moi ça été très dur de réaliser que mon mari ne me désirait pas sexuellement) j’ai été soulagée d’avoir trouvé une explication sur notre situation, sur notre relation. Pourquoi ces hauts et ces bas, pourquoi je souffrais de cette situation et pas lui. J’ai lu les témoignages qui m’ont donné espoir sur comment vivre notre relation au mieux. Du coup je ne lui fais plus de scène et je me satisfais autrement.

Mais parfois j’avoue que c’est difficile.
Bonjour,

Même situation ;)
Au plaisir de vous lire.
BERRIE
Membre junior
Messages : 7
Inscription : 27 oct. 2020, 15:58
A aimé : 1 fois
A été aimé : 0

Re: bio des couples A/S qui le vivent plutôt bien

Message par BERRIE »

Bonjour
Je suis une femme de 39 ans et d'après mon conjoint je suis hypersexuelle ^^
J'ai découvert il y a quelques jours que il est hyposexuel avec des phases d'asexualité.
Nous en avons longuement parlé et ça nous a fait bcp de bien.
Nous sommes une jolie petite famille unie avec deux enfants dont un de lui (j'ai une fille d'une précédente union).
Il y a eu des tensions mais l'amour que nous nous portons a toujours tout réglé. Pourtant il y a eu des phases d'asexualité de 1 an, deux fois en 7 ans.

Mon conjoint est un homme sensible, doux, prévenant.
Il est aussi très logique, pas du tout romantique et très intelligent.
Nous sommes complètement en phase sauf sexuellement.

On a donc discuté hier ,de son asexualité en le nommant comme ça et ça nous a soulagé tous les deux. Je lui ai aussi dit que moi je ne pouvais pas taire complètement ma libido.

Nous nous comprenons sans toutefois avoir toujours les clés.

Je l'aime à la folie et nous sommes si heureux que je ne peux pas laisser le sexe gâcher notre couple.
:)
Mlle Potiche
Néophyte
Messages : 1
Inscription : 08 nov. 2020, 13:15
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois

Re: bio des couples A/S qui le vivent plutôt bien

Message par Mlle Potiche »

Bonjour,

j'ai 38 ans, et j'ai besoin de poser un peu mon parcours ici, après avoir avoir lu pas mal de témoignages. Désolée pour le pavé!

J'ai eu mon premier copain à 22 ans. Après avoir passé une soirée à flirter avec lui chez moi, je l'ai laissé partir. Il m'a envoyé un message pour me dire qu'il aurait bien passé plus de temps avec moi et il est revenu. J'étais très contente, mais je l'ai accueilli avec mon vieux pyjama pourri :D et pour cette première nuit nous avons simplement dormi l'un contre l'autre! Nous avons eu ensuite quelques rapports sexuels mais notre relation n'a pas duré.

L'année suivante, j'ai rencontré mon mari. Les deux ou trois premiers mois, nous avons fait beaucoup l'amour. Jamais à mon initiative, même si ça m'allait, j'en avais envie, mais je n'avais aucune idée de ce que je devais faire et je me contentais de lui caresser la nuque et les épaules et je ne bougeais pas. Nous avons très rapidement habité ensemble, mais nos rapports sexuels se sont espacés.
Peu à peu, j'ai posé pas mal de limites : je lui ai dit que je n'aimais pas qu'il fasse des bruits, ni même l'entendre respirer aussi fort, j'ai refusé les bisous avec la langue, les cuni, les léchouilles en tout genre... Nous n'avions plus que 4 ou 5 rapports par an environ. Moi, ce que je préférais, c'était "l'après", quand on se retrouvait l'un contre l'autre et qu'on s'endormait... Mais, nos relations sexuelles devenaient notre principale source de disputes. Je finissais toujours en pleurs, certaine de ne pas être "normale"... Nous faisions pas mal de sport ensemble à cette période et un jour, je lui ai dit que je préférais largement faire une partie de badminton avec lui que de faire l'amour. Cela l'a beaucoup choqué, mais je ne comprenais vraiment pas pourquoi faire l'amour était si important pour lui. Il restait quand même toujours ouvert à la discussion, essayant de comprendre et de ne jamais me brusquer.

Je me suis refermée, ce qui a entraîné du vaginisme : chaque pénétration devenait très douloureux voire impossible. Je me suis donc retrouvée à faire des séances de rééducation du vagin chez le kiné pendant près d'un an et, en parallèle, je suis allée voir une sexologue. Elle m'a conseillé des massages, des "petits jeux" pour rebooster ma libido et n'a strictement jamais évoqué la possibilité de l'asexualité.... Grâce à la rééducation, la pénétration est redevenue possible et nous avons repris des rapports sexuels environ une fois tous les deux mois. Puis nous avons souhaité avoir un enfant et cela a marché du premier coup. J'ai eu un super accouchement, sans péridural et les médecins ont dit que c'était assez incroyable après avoir souffert de vaginisme.Après l'accouchement, j'ai mis un stérilet. Mes règles sont devenues encore plus douloureuses et très longues, mais surtout j'avais la hantise de retomber enceinte car je ne souhaitais pas avoir un deuxième enfant. Cela a compliqué encore nos rapports sexuels et a augmenté les petites disputes.

J'avais alors autour de 34 ans et, en faisant des recherches, je suis tombée sur la notion d'asexualité et cela a été comme une révélation! Nous en avons beaucoup discuté avec mon compagnon, il comprenait bien, mais nous avons continué à essayer d'avoir des rapports, que je vivais de plus en plus mal. Depuis un peu plus d'un an, nous n'avons eu aucun rapport sexuel. Nous regardons des films dans le canapé, dans les bras l'un de l'autre, nous nous tenons la main quand nous nous promenons dans la rue, nous dormons l'un contre l'autre... Je me sens beaucoup mieux. Nous avons beaucoup discuté, dans l'idée je suis tout à fait prête à ce qu'il aille voir ailleurs pour avoir des relations sexuelles. Mais ce n'est pas si simple (surtout en période de confinement!). Je ne sais pas comment cela va évoluer, mais cela fait 15 ans que nous sommes ensemble et nous avons déjà réussi à surmonter pas mal de difficultés.Tout n'est pas simple, loin de là, mais nous avançons doucement.
Avatar de l’utilisateur
Walther
Ascendant
Messages : 924
Inscription : 09 août 2020, 18:10
Localisation : 57
Pronom : il/tu
A aimé : 256 fois
A été aimé : 125 fois

Re: bio des couples A/S qui le vivent plutôt bien

Message par Walther »

Wouah, je trouve que c'est malgré tout une belle histoire, avec de l'ouverture d'esprit et la compréhension de tous les deux.
Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!
Jolie phrase de Lilly! :woke:
Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENant
Messages : 3635
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 760 fois
A été aimé : 736 fois

Re: bio des couples A/S qui le vivent plutôt bien

Message par clotaire »

Bienvenue Mlle Potiche :-)
Merci pour ton témoignage ! Il semble bien montrer que tu es capable d'exprimer d'autres preuves d'amour, et que vous conservez une certaine confiance l'un envers l'autre, même si ce n'est pas facile. Ca me fait du bien de voir que de telles difficultés sont surmontables.
Ener
Aspirant
Messages : 34
Inscription : 08 févr. 2021, 22:46
A aimé : 6 fois
A été aimé : 12 fois

Re: bio des couples A/S qui le vivent plutôt bien

Message par Ener »

Hello^^

Petit témoignage de couple A(moi)/S(lui) qui se passe bien^^ On n'a pas encore de réelle expérience de vivre ensemble (le plus long ça a été le premier confinement).
J'ai jamais formalisé les choses en lui disant "au fait, je suis demie". Je me contente d'être comme je suis, avec mes désirs quand je les ai, et sans quand je les ai pas, et il est très respectueux de ça. Pour lui, me forcer n'aurait aucun sens, et quand il ressent du désir et pas moi, il n'a aucun problème à le faire tout seul.
En dehors de ça on est un couple très fusionnel, extrêmement câlin, on se dit tout, que ce soit sérieux ou non, et on a bien d'autres moyens de s'exprimer notre affection et de passer des bons moments ensemble (cadeaux, soirées films, cuisiner ou aller au resto, des discussions "profondes" jusqu'à 3 heures du mat...)
Répondre