Eternel problème

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Adeux
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 11 avr. 2010, 22:49

Eternel problème

Message par Adeux » 11 avr. 2010, 23:07

Bonsoir à toutes et à tous, j'écris "notre" premier post.

J'écris pour moi et ma copine ce soir bien que ce soit moi qui tienne le clavier.

Je nous présente, nous avons une petite vingtaine d'années et sommes en couple depuis 2 ans. Nous nous aimons vraiment et vivons ensemble depuis quelques mois.
Je suis un homme qui est "S", elle s'estime "A" car bien qu'elle ait un peu de plaisir, toute relation coquine lui est difficile au début: elle s'estime normale puisqu'a toujours été ainsi.

Le partage de notre sexualité est problématique et c'est après une difficile discussion que nous décidons de nous épencher sur notre problème.
J'ai toujours ressenti du désir pour elle mais elle n'a jamais souhaité s'engager dans une relation sexuelle, ni avec moi, ni avec personne. Elle est donc vierge et pas moi.

Nous buttons réglièrement sur ce problème et nous n'arrivons jamais à une solution: je ne veux pas la forcer mais susciter du plaisir, elle a peur et ne veut pas aller plus loin, je ne souhaite pas la tromper pour assouvir mes désirs puisque c'est elle que j'aime. J'ai souhaité que l'on partage ce soucis avec un médecin formé à la sexologie ou à un psychologue mais dévoiler son intimité dérange fortement ma copine. De plus, ce n'est pas un rpoblème pour elle seule d'avoir une sexualité en sommeil.

Ainsi se pose la question de savoir quoi faire: nous ne voulons pas nous quitter car nous nous aimons, pourtant je ne veux pas rennoncer à toute sexualité. Nous avons l'impression de ne pas avancer dans la question aussi votre aide serait la bienvenue.

Merci à toutes et à tous pour vos réponses.

Avatar du membre
Freya
Amibe
Messages : 76
Enregistré le : 31 mars 2010, 23:02
Localisation : Est de la France

Re: Eternel problème

Message par Freya » 12 avr. 2010, 02:08

Soyez les bienvenus :) .

Cette situation est délicate, mais il n'y a malheureusement pas beaucoup de solutions. Soit tu renonces à avoir des rapports sexuels avec elle (et avec d'autres, je précise, sait-on jamais :P ), soit elle fait des concessions en en ayant avec toi, bien qu'elle n'en ait pas envie, soit... et bien tu devines la suite...

Les amours A/S sont difficiles à vivre. Le mieux est que chacun fasse un effort : toi en demandant peu de rapports, et elle en acceptant d'en avoir quelques-uns. C'est couper la poire en deux, mais ce n'est pas parfait car tu estimeras ne pas en avoir assez, et elle beaucoup trop.... Bref, c'est compliqué.

Freya, en couple A/S depuis 9 ans, vous souhaite bien du courage :wink: .

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Eternel problème

Message par reverine » 12 avr. 2010, 14:17

Freya a écrit : Soit tu renonces à avoir des rapports sexuels avec elle (et avec d'autres, je précise, sait-on jamais :P ).
Pas nécessairement. Ca, c'est une question de fonctionnement de couple. Moi, mon couple est libre à ce sujet. J'estime ne pas avoir de droit sur le corps de mon compagnon sous ce prétexte, uniquement sur le coeur.
Tout le monde n'a pas les capacités émotionnelles ou les personnalités permettant ce genre d'arrangements, mais on ne peut pas non plus affirmer comme ça que c'est impensable. :wink:

Sinon, je suis d 'accord avec ce qu'elle dit. La plupart du temps, cela se conclut sur un accord entre la capacité du A à faire l'effort d'un rapport ou deux, et celle du S à ne pas trop en demander. Et croyez-moi, le S fait autant d'effort que le A dans ce genre de situation ! On croit que c'est plus facile de freiner ses envies que de se forcer à passer à l'acte, mais c'est tout à fait comparable.
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Avatar du membre
Sven L.
Aguerri
Messages : 541
Enregistré le : 05 avr. 2010, 13:32
Localisation : Belgique, petit royaume
A aimé : 2 fois
A été aimé : 10 fois

Re: Eternel problème

Message par Sven L. » 12 avr. 2010, 19:22

Je devrais me contenter d'un conseil : Ne devrait-elle pas venir ici ? Ou au moins jeter un oeuil sur le site ?
Juste histoire de savoir si elle est bien A ou terrifiée par le sexe(car ce n'était pas très clair sur ce premier post).
Sur le chat je suis la vengeance,
Je suis la nuit,
Je suis...
Batman !

La normalité n'existe pas, surtout ici.

angie
Affable
Messages : 136
Enregistré le : 04 avr. 2010, 16:05
Localisation : Liège
Contact :

Re: Eternel problème

Message par angie » 12 avr. 2010, 19:55

Personne ne peux vous aider dans cette problématique. En ce sens que vous possédez chacun la moitié de la solution à votre mésentente. Avez-vous envisagez d'en parler ensemble avec une professionnelle. Votre demande m'incite à penser à un arbitrage dans un conflit de couple et que l'issue de cet arbitrage vous donnerait le prétexte pour vivre ensemble ou vous séparez.C'est ce que je ressent en vous lisant mais je peux me tromper de tout de tout.
Aimer c'est élever l'Autre à la puissance de sa singularité - Matrix
Entre deux humains qui n'ont pas l'expérience de Dieu, celui qui le nie en est peut-être le plus près. - Simone Weil

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Eternel problème

Message par reverine » 12 avr. 2010, 21:19

angie a écrit : Avez-vous envisagez d'en parler ensemble avec une professionnelle.
Euh... il a bien dit qu'elle ne voulait pas aller voir un professionnel car cela la dérangeait d'aller trop loin dans son intimité. :wink:
Et pourquoi "une" d'office ?? :shock:
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Adeux
Néophyte
Messages : 2
Enregistré le : 11 avr. 2010, 22:49

Re: Eternel problème

Message par Adeux » 13 avr. 2010, 11:47

Nous avions décidé d'attendre un petit peu de voir quelles réponses étaient suscitées, aussi nous verrons ensemble quoi en penser.
Je vous avoue qu'elle est beaucoup moins préoccupée que moi de ce manque de sexualité, elle se considère parfaitement normale (je suis d'accord avec cela dans un sens puique je ne la croie pas "anormale") et ne ressent pas de manque. Je crois qu'elle oscille entre une peur forte, de la première fois, et un réel manque de désir malgré un léger plaisir ressenti.

Je prends le clavier puisque c'est d'avantage moi qui éprouve une gêne dans notre situation mais nous regarderons à deux les réponses.

angie
Affable
Messages : 136
Enregistré le : 04 avr. 2010, 16:05
Localisation : Liège
Contact :

Re: Eternel problème

Message par angie » 13 avr. 2010, 13:43

reverine a écrit :
angie a écrit : Avez-vous envisagez d'en parler ensemble avec une professionnelle.
Euh... il a bien dit qu'elle ne voulait pas aller voir un professionnel car cela la dérangeait d'aller trop loin dans son intimité. :wink:
Et pourquoi "une" d'office ?? :shock:
Je vous retourne votre question. Pourquoi "un" professionnel ... en ce qui me concerne c'est sans doute en référence à ma psychiatre. A mon avis, il est plus facile d'aborder ce sujet de conversation avec une femme avec beaucoup de tact et de réserve.
Aimer c'est élever l'Autre à la puissance de sa singularité - Matrix
Entre deux humains qui n'ont pas l'expérience de Dieu, celui qui le nie en est peut-être le plus près. - Simone Weil

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Eternel problème

Message par reverine » 13 avr. 2010, 18:21

angie a écrit :
reverine a écrit :
angie a écrit : Avez-vous envisagez d'en parler ensemble avec une professionnelle.
Et pourquoi "une" d'office ?? :shock:
Je vous retourne votre question. Pourquoi "un" professionnel ... en ce qui me concerne c'est sans doute en référence à ma psychiatre. A mon avis, il est plus facile d'aborder ce sujet de conversation avec une femme avec beaucoup de tact et de réserve.
Parce que dans la langue française, quand on ne veut suggérer aucun sexe, on met au masculin. "Consultez un médecin", "J'engage un employé" "Aller voir un psy".. toutes ces phrases sous-entendent que cela peut être aussi bien un sexe que l'autre. Si on met au féminin, cela exclut directement les hommes. :D
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

naathalia
Adepte
Messages : 217
Enregistré le : 05 mars 2010, 21:45
Localisation : Bretagne

Re: Eternel problème

Message par naathalia » 13 avr. 2010, 22:29

bonsoir,
bon courage à vous 2. pour ma part, je suis A avec un homme S mais depuis plusieurs mois le compromis devient de plus en plus dur à supporter pour lui. Alors accrochez vous c'est possible

Avatar du membre
Lady Old Time
Aguerri
Messages : 549
Enregistré le : 16 févr. 2009, 23:13
Localisation : Sur terre malheureusement
A été aimé : 3 fois

Re: Eternel problème

Message par Lady Old Time » 25 juil. 2010, 18:27

Pas facile tout ça, je la comprends, si elle a peur de passer à l'acte, qu'elle n'a pas d'envie, de besoin ou de désir et qu'en plus elle est encore vierge, ça ne va pas être facile pour elle de faire un compromis et de finir par passer à l'acte.
C'est tout aussi difficile pour toi de te "retenir" qu'elle de se "forcer".

Après j'ai envie de dire que si vous vous aimez, que vous ne voulez pas vous quitter et que tu ne veux pas aller voir ailleurs c'est déjà bien, car les relations A/S en sont souvent faites et ça s'en ressent, le couple faibli. Il n'y a pas que le sexe pour faire tenir votre couple et continuer votre relation, par là je veux dire que la pénétration n'est pas obligatoire, bien que je comprenne que c'est probablement pour toi un besoin, normal quoi, mais ne te focalise pas dessus. Parlez ensemble d'autres pratiques, par là je veux dire des bisous, des caresses, des massages, être l'un contre l'autre sans aller jusqu'à la pénétration.
Je pense que déjà ça pourrait la détendre, puis si elle prend du plaisir tu en auras autant qu'elle.

Je ne vois pas quoi dire de plus, j'espère juste que vous arriverez à trouver un terrain d'entente qui vous satisfasse tout les deux, et aussi, aller voir un professionnel pourquoi pas, mais il ne faut pas y aller dans le but d'obtenir un changment radical, si elle est comme ça depuis longtemps, il se peut qu'elle n'en change pas, alors pas trop d'illusions. :wink:

PS : oops je me rends compte après l'écriture de ce message que j'arrive trop tard, tant pis ça pourra toujours servir je pense!
Empty vessel

nonac
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 05 juil. 2010, 14:26

Re: Eternel problème

Message par nonac » 02 août 2010, 01:02

reverine a écrit :
Freya a écrit : Soit tu renonces à avoir des rapports sexuels avec elle (et avec d'autres, je précise, sait-on jamais :P ).
Pas nécessairement. Ca, c'est une question de fonctionnement de couple. Moi, mon couple est libre à ce sujet. J'estime ne pas avoir de droit sur le corps de mon compagnon sous ce prétexte, uniquement sur le coeur.
Tout le monde n'a pas les capacités émotionnelles ou les personnalités permettant ce genre d'arrangements, mais on ne peut pas non plus affirmer comme ça que c'est impensable. :wink:

Sinon, je suis d 'accord avec ce qu'elle dit. La plupart du temps, cela se conclut sur un accord entre la capacité du A à faire l'effort d'un rapport ou deux, et celle du S à ne pas trop en demander. Et croyez-moi, le S fait autant d'effort que le A dans ce genre de situation ! On croit que c'est plus facile de freiner ses envies que de se forcer à passer à l'acte, mais c'est tout à fait comparable.
bonsoir,

trés intéressant ce que tu dis ! cela signifie t il,que , conscient de l'enorme difference entre A et S, et , au prix de l'amour, spirituel, tu concèdes à ce que ton ami(e) ait des relations, physiques, en dehors de votre couple , pour maintenir l'equilibre ? ou j'interprète de travers ?
Car, je ne cesse de repenser à une phrase que m'a dite ma femme un jour, il y a longtemps : si tu dois aller voir ailleurs, je ne veux rien savoir ! (je n'avais absolument pas compris le sens de cette phrase avant de découvrir l'asexualité)
Problème, cela n'est pas non plus dans mon jeu de valeurs (tu penses, en 8 ans, si j'avais du avoir une maitresse, ce serait fait depuis le temps que je me torture !)

Autre problème, celui de l'équilibre (un rapport sur deux ) : le rapport en question est faussé selon moi ! car oui, ma femme accepte un rapport pour moi, par amour, mais, ce n'est pas du tout la même chose ! un rapport pour faire plaisir à l'autre et un rapport désiré, par les deux partenaires, selon moi, mon expérience, cela n'a rien à voir !!
Mes besoins sont toujours présents, mais, j'en arrive presque a me résigner à ne plus avoir de rapports avec ma conjointe parce que j'ai le sentiment de "forcer" , qu'elle n'en a pas envie ! c'est déséquilibré ! et, ça perd vraiment de son charme !

Pas trés optimiste, je le concède....

Avatar du membre
Lady Old Time
Aguerri
Messages : 549
Enregistré le : 16 févr. 2009, 23:13
Localisation : Sur terre malheureusement
A été aimé : 3 fois

Re: Eternel problème

Message par Lady Old Time » 02 août 2010, 17:47

Je suis assez d'accord, que l'un des deux se "force" pour faire plaisir à l'autre ce n'est pas l'idéal, parce que dans ce cas les deux personnes se sentent mal, celle qui se force ne prends pas de plaisir et prie dans sa tête pour que ça se finisse au plus vite, et celle qui a envie de faire l'amour mais ne voit pas son/sa partenaire ravie se sent mal à l'aise, voire incapable de donner du plaisir.
Et en fin de compte ça devient une corvée pour le couple, et ça n'a plus grand intérêt parce que les moments intimes ne seront plus fait que de questions, frustrations et disputes.

Il faut donc trouver le juste milieu, faire en sorte que les deux soient satisfaits, sans se forcer et être mal après. Les préliminaires (caresses, massages et baisers) apportent tout autant de plaisir, il faut savoir les remettrent au goût du jour si on veut.
Le pire serait que le couple se sépare juste pour une histoire de sexe, surtout si l'amour est présent, il ne faut pas tout détruire juste pour quelques courtes minutes de sexe. Malheureusement beaucoup en arrivent là, c'est dommage. :?
Empty vessel

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Eternel problème

Message par reverine » 02 août 2010, 21:29

nonac a écrit :
car oui, ma femme accepte un rapport pour moi, par amour, mais, ce n'est pas du tout la même chose ! un rapport pour faire plaisir à l'autre et un rapport désiré, par les deux partenaires, selon moi, mon expérience, cela n'a rien à voir !!
En effet, cela n'a rien à voir. Je trouve en fait que c'est bien plus beau justement. Un rapport désiré par les deux, c'est le plaisir égoïste de chacun qui utilise l'autre pour y parvenir. Que ce soit pour une raison amoureuse ou du désir pur et simple, la conséquence est la même (oh je viens, c'est géniaal). Le fait de faire plaisir à l'autre donne un autre charme à l'acte, un charme que les A, contrairement eu charme du désir sexuel, peuvent comprendre, puisque c'est le charme amoureux (alors chéri, tu l'as eu ?). Comme je disais dans un autre topic de cette rubrique, dans l'esprit de mon compagnon et moi, il n'est pas question de sacrifice. C'est un cadeau.

C'est un peu comme quand tu offres à Noël un jeu vidéo que ton fils adore, alors que toi tu n'es pas trop pour les jeux vidéos, voire pas du tout. Il est heureux, donc tu l'es. A ce moment-là, que tu aimes ou non les jeux vidéos ne change pas le fait que sa joie te fait te sentir bien et fier de ce que tu as fait.

J'espère que tu comprends ce que je veux dire... :?
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Avatar du membre
Snow_Flake
Ascendant
Messages : 919
Enregistré le : 17 juil. 2010, 20:28
Localisation : Paris
A été aimé : 2 fois

Re: Eternel problème

Message par Snow_Flake » 10 août 2010, 22:56

Je viens de tester un truc ces jours derniers... :roll: : Comment faire fuir une personne nouvellement rencontrée?

La réponse, évidemment vous l'avez deviné, c'est de dire: "Je suis asexuel(le)" , bizarre hein..? Depuis plus de nouvelles! :lol:
La bêtise est nettement supérieure à l'intelligence car toute l'intelligence du monde ne permettra jamais de comprendre la bêtise universelle, tandis qu'un peu de bêtise suffit amplement à ne pas comprendre quoi que ce soit d'intelligent.
[Philippe Geluck]

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité