A et S sont-ils d'après vous compatibles ....

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
minigg
Néophyte
Messages : 1
Enregistré le : 03 juin 2009, 21:59

Re: A et S sont-ils d'après vous compatibles ....

Message par minigg » 03 juin 2009, 22:29

bonjour à tout le monde =)
Je suis nouveau et je voulais réagir ! Je suis S et j'ai un copain A. Je pense que c'est vraiment réalisable car c'est la société d'aujourd'hui qui nous fait pensé que le sexe à une place importante ! C'est vrai que les relations sexuelle on une place mais on oublie souvent ce qu'il y a autour, sentiments,... Je trouve que si on aime très fort la personne que chacun fait des effort de son côtés, en ayant une bonne communication tout peux bien se passé! Malgré que l'on aura des moments très dure, il faut se battre !!
Moi je ne penserais jamais aller voir ailleur, je ne pourrait pas car il y a pas de sentiments derrière!
Je sais que moi et lui ca marchera !
Bisous à tous

brigadoon
La seule, l'unique
Messages : 1506
Enregistré le : 27 janv. 2007, 14:30
A aimé : 1 fois
A été aimé : 2 fois

Re: A et S sont-ils d'après vous compatibles ....

Message par brigadoon » 04 juin 2009, 00:06

minigg a écrit : Je sais que moi et lui ca marchera !
Bisous à tous
De l'optimisme, des sentiments supérieurs à l'acte sexuel, et la volonté de faire en sorte qu'une relation S A fonctionne, qu'est-ce que ça fait du bien.
:bise: à toi.

Avatar du membre
willemina
Affilié
Messages : 334
Enregistré le : 09 oct. 2008, 20:13

Re: A et S sont-ils d'après vous compatibles ....

Message par willemina » 04 juin 2009, 18:05

Ma notion de tromperie n'est pas basée sur le physique, mais sur le mensonge et le secret de sentiments pour un/une autre. Après, les coups d'un soir... rien à kicker.
Non, la jalousie est lancée par la tromperie... mais libre à chacun d'avoir sa définition de tromperie. je serais jalouse s'il a une relation amoureuse secrète... alors là oui, je ne l'accepterais pas. Mais sans sentiments ni tabous... pour moi ce n'est pas tromper.
Ce n'est pas facile à saisir quand on est d'un avis différent je m'en doute
Tout à fait d'accord avec cette vision. :)
Je pense qu'il y aurait moins de problèmes de couples si chacun comprenait cela.
Combien de camarades ont fait promesse de fidélité à des amies, qu'ils se savaient incapable de tenir...
L'intégrité vis-à-vis de soi c'est le base du respect vis-à-vis de l'autre.
«Les hommes qui passent pour être durs sont de fait plus sensibles que ceux dont on vante la sensibilité expansive. Ils se font durs parce que leur sensibilité, étant vraie, les faits souffrir.» Benjamin Constant

skovyk
Acolyte
Messages : 356
Enregistré le : 31 janv. 2008, 13:10

Re: A et S sont-ils d'après vous compatibles ....

Message par skovyk » 04 juin 2009, 22:27

Il faut quand même se mettre un peu à la place d'un ou d'une S de temps en temps. On ne peut pas exiger se son ou sa partenaire qui a des envies bestiales... pardon, "physiques", de se refreiner complètement. On arrive logiquement à une situation de frustration plus ou moins forte fonction de la libido de son partenaire, ce n'est pas forcément très sain pour quelqu'un qui n'aime pas le sexe de se forcer mais l'inverse est également vrai. D'ailleurs un S "nul au pieu" peut s'en voir pénaliser dans sa relation, donc au mieux un A qui se force est un "mauvais coup".

Alors à moins de tomber sur une ou un S à la libido quasi nulle, et dans ce cas je conçois ce genre de couple A/S, je pense quand même que ces relations sont franchement compliquées. Et difficile en plus d'exiger une certaine fidélité si le (la) partenaire n'est pas sexuellement comblé(e). L'amour c'est bien mais le sexe chez la majorité des gens c'est un moyen de l'attiser.

Avatar du membre
willemina
Affilié
Messages : 334
Enregistré le : 09 oct. 2008, 20:13

Re: A et S sont-ils d'après vous compatibles ....

Message par willemina » 04 juin 2009, 22:32

L'amour c'est bien mais le sexe chez la majorité des gens c'est un moyen de l'attiser.
Ah bon? Et ça marche? :roll:
«Les hommes qui passent pour être durs sont de fait plus sensibles que ceux dont on vante la sensibilité expansive. Ils se font durs parce que leur sensibilité, étant vraie, les faits souffrir.» Benjamin Constant

skovyk
Acolyte
Messages : 356
Enregistré le : 31 janv. 2008, 13:10

Re: A et S sont-ils d'après vous compatibles ....

Message par skovyk » 04 juin 2009, 22:47

Bien sûr que oui, pourquoi une bonne partie des gens en couple s'isolent partiellement du reste de leurs relations ?
D'ailleurs comment certaines font pour rester avec un poilu à l'hygiène plutôt douteuse qui s'intéresse uniquement au foot ou au tunning ?

Soit elles ont été victimes d'une commotion cérébrale et planent un peu à 10 000, soit... Y'a autre chose...

Même principe pour le mec à peu près normal, alphabétisé, qui reste avec une bimbo peinturlurée au mental proche d'un hamster handicapé mental.

Plus sérieusement, je suppose que la majorité de vos connaissances sont des S non ? Vous voyez comment ils réagissent et comment ils fonctionnent ?
Le sexe pour la majorité des gens (je parle de majorité écrasante mais je ne généralise pas à 100%), c'est une prolongation de l'amour (sentimental). D'ailleurs dans de très nombreuses langues, rien que le mot "amour" a une plus ou moins une double signification, c'est à la fois le sentiment et l'acte... Il y a bien des raisons à cela.

Priver quelqu'un de l'acte peut le mener à une certaine frustration, une incompréhension... Un sentiment que le sentiment ne s'accomplit pas complètement.

Autre cas de figure : l'amour au sens d'acte physique peut même arriver à souder un couple car il ne reste que ça, ou du moins ça aide.
Faut pas oublier non plus que pour certains c'est carrément une drogue.

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: A et S sont-ils d'après vous compatibles ....

Message par reverine » 05 juin 2009, 14:04

un truc me gène dans ton discours... pour toi, être fidèle, c'est ne pas coucher avec d'autres ?

Pour moi c'est ne pas tromper... mais je ne l'empêche pas d'aller voir ailleurs. (voire les citations reprises ci-dessus sur la page)
Il a eu plein d'aventures avant moi, donc pas vraiment un gars qui a une libido nulle... au contraire, je sais qu'il est sujet à des pulsions qui me sont étrangères mais contre lesquelles il ne peut lutter. Je ne le lui en demande pas tant, ce serait un manque total de compréhension de la différence de l'autre.

Cependant, il n'a pas envie de le faire si souvent que ça. Pourquoi ? Parce qu'étrangement, le fait d'y être autorisé retire le côté "interdit" qui a tendance à rendre les pulsions plus fortes. Il me l'a dit clairement que ça changeait vraiment tout en lui, même s'il n'en est pas fier nécessairement, il sait qu'il est comme ça et il est franc avec moi. Tant qu'il est franc et qu'il m'aime, pour moi il ne me trompe pas. Il demeure fidèle. Et pourtant, il ne ressent pas de manque, car le fait de faire moins l'amour permet de le faire durer...

Une personne m'a un jour dit qu'au bout d'un certain temps, même si on le croit, dans un couple on ne fait plus l'amour. Même si on passe à l'acte, il en perd son essence à force de l'user. Je pense que l'asexualité a le bon côté de permettre aux sentiments de garder leur intensité au sein du couple. On ne doit pas user des bonnes choses... alors pourquoi tenter de maintenir un rythme sexuel effréné ? Et ça, ce n'est pas une pensée seulement asexuel, une personne sexuelle peut très bien comprendre qu'il ne faut pas abuser d'un acte qu'ils jugent si important... tu comprends ?

C'est purement une philosophie de vie, et non une question d'A ou de S. Quand on arrive à le percevoir, tout est plus simple dans le couple A/S je crois.
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Avatar du membre
willemina
Affilié
Messages : 334
Enregistré le : 09 oct. 2008, 20:13

Re: A et S sont-ils d'après vous compatibles ....

Message par willemina » 06 juin 2009, 20:00

skovyk a écrit :Bien sûr que oui, pourquoi une bonne partie des gens en couple s'isolent partiellement du reste de leurs relations ?
D'ailleurs comment certaines font pour rester avec un poilu à l'hygiène plutôt douteuse qui s'intéresse uniquement au foot ou au tunning ?

Soit elles ont été victimes d'une commotion cérébrale et planent un peu à 10 000, soit... Y'a autre chose...

Même principe pour le mec à peu près normal, alphabétisé, qui reste avec une bimbo peinturlurée au mental proche d'un hamster handicapé mental.

Plus sérieusement, je suppose que la majorité de vos connaissances sont des S non ? Vous voyez comment ils réagissent et comment ils fonctionnent ?
Le sexe pour la majorité des gens (je parle de majorité écrasante mais je ne généralise pas à 100%), c'est une prolongation de l'amour (sentimental). D'ailleurs dans de très nombreuses langues, rien que le mot "amour" a une plus ou moins une double signification, c'est à la fois le sentiment et l'acte... Il y a bien des raisons à cela.

Priver quelqu'un de l'acte peut le mener à une certaine frustration, une incompréhension... Un sentiment que le sentiment ne s'accomplit pas complètement.

Autre cas de figure : l'amour au sens d'acte physique peut même arriver à souder un couple car il ne reste que ça, ou du moins ça aide.
Faut pas oublier non plus que pour certains c'est carrément une drogue.
Ce que tu expliques c'est que ça marche pour faire durer la relation ou la vie de couple.
Mais absolument pas l'amour :wink: . J'ai ma réponse merci 8-) .
«Les hommes qui passent pour être durs sont de fait plus sensibles que ceux dont on vante la sensibilité expansive. Ils se font durs parce que leur sensibilité, étant vraie, les faits souffrir.» Benjamin Constant

skovyk
Acolyte
Messages : 356
Enregistré le : 31 janv. 2008, 13:10

Re: A et S sont-ils d'après vous compatibles ....

Message par skovyk » 07 juin 2009, 22:09

Reverine : dans de nombreux couples en effet le sexe de dissipe peu à peu. Mais l'amour peut aussi suivre le même chemin. L'amour passionné laisse place à une sorte d'habitude, un attachement profond à l'autre personne, ou la peur de se retrouver seul, de perdre ses enfants...l'habitude. L'attachement et la complicités sont des sentiments très forts, et peut-être plus francs que l'amour.
Alors entre la dissipation de l'amour sentimental et la siminution des rapports sexuels, y-a t'il un lien de cause à effet ? Est-ce que ça ne va pas dans le sens de ce que je disais ?

Cela dit, je conçois tout à fait que ce ne soit pas une vérité absolue. Avant de lire sur ce forum des témoignages comme le tient j'étais beaucoup plus catégorique sur l'impossibilité d'un couple S/A mais mon point de vue sur la question a évolué. Je pense simplement que s'il n'y a pas de vérité, il y a des généralités.
Il faut comprendre que de nombreuses personnes considèrent l'acte sexuel comme l'aboutissement de leur amour (mental) et qui en ont absolument besoin, pour qui leur passion pour l'être aimé leur interdit totalement de tolérer des coucheries extérieures. Ils n'accepteraient jamais une sorte de "deal" permettant à l'autre d'aller voir ailleurs (et aller voir des gens que ça ne gênent pas d'avoir des rapports avec quelqu'un appartenant à un couple).

On a trop tendance à raisonner purement en A et à considérer le sexe comme un acte inutile ou carrément bestial, voire dégoûtant (cela dépend des A), mais il faut enlever les oeillères d'A que l'on peut avoir. L'acte sexuel, c'est une union des corps qui concrétise l'union des esprits, c'est une continuité des sentiments, c'est un acte intense à la fois intime et violent, même tendre parfois. Bien sûr pour certains c'est un besoin primaire difficile à contrôler et en effet assez bestial, mais avec ceux-ci c'est encore plus difficile d'envisager une relation de couple A/S. On peut rejeter l'acte sexuel, c'est ce qui nous réunit, mais notre vérité n'est pas celle de la majorité des gens, loin de là.

Reverine, je suis certain que tu vis avec ton ami une relation stable, saine et franche, une vraie relation amoureuse, mais je crois simplement que c'est une situation plutôt rare. Chacun a sa conception des choses et chaque relation est différente, je ne raisonne là que sur des généralités (pas des vérités, au risque de me répéter) ce qui implique donc quelques cas particuliers comme le tient :wink: .

skovyk
Acolyte
Messages : 356
Enregistré le : 31 janv. 2008, 13:10

Re: A et S sont-ils d'après vous compatibles ....

Message par skovyk » 07 juin 2009, 22:49

willemina a écrit : Ce que tu expliques c'est que ça marche pour faire durer la relation ou la vie de couple.
Mais absolument pas l'amour :wink: . J'ai ma réponse merci 8-) .
Willemia : Je parlais de relations A/S et comme je disais il ne s'agit là que de généralités appliquées au citoyen lambda.
Comment peut-on envisager une relation S/A quand on ne comprend même pas comment raisonne l'autre personne concernant l'acte sexuel, qui, lorsqu'il s'agit d'un S, constitue une part très importante de sa personnalité ? On ne peut pas l'annihiler et en faire abstraction, c'est impossible où l'on s'enfonce dans une relation sans prendre en compte cette facette de la personnalité de l'autre, en somme : c'est un parfait inconnu.

Lorsque le sexe est, comme je le disais, une continuité de l'amour (mental), ça fait partie d'un tout, est-ce que le sexe attise cet amour mental pour les personnes S ? Sans doute très souvent. Est-ce qu'il le remplace ? Pourquoi pas... Voir ce que je disais dans l'autre poste : il faut comprendre un peu comment les S fonctionnent surtout si l'on envisage une relations A/S ou si l'on veut simplement en parler. Reverine est dans cette situation d'avoir compris comment ça marche, mais sinon, il ne faut pas non plus se voiler la face et prendre comme référence la petite maison dans la prairie question sentiments !

Maintenant est-ce que l'amour sentimental s'estompe ?
L'amour c'est un concept, une idée, tout dépend de chaque individu, de sa personnalité et de comment il appréhende la chose.
L'être humain a une étonnante facilité à s'autopersuader de choses de l'esprit, de choses abstraites comme les religions par exemple. Certains fonctionnent de la même manière en amour, il suffit de s'autopersuader.
Ca peut marcher à vie, ou simplement quelques jours...Suffit de s'autopersuader.
Tout dépend aussi des bases sur lesquelles cet amour est posé, si elles sont construites sur un mensonge (venant du partenaire ou de soit-même, nous fabriquons nos propres vérités sur autrui et on a aussi une étonnante facilité à transformer dans sa tête le pâté de canard en foie gras), elles peuvent d'effondrer du jour au lendemain. Quoique encore une fois, l'être humain peut s'accrocher jusqu'à la mort à des mensonges, il y a bien des types qui se font sauter dans des bus parcequ'un type leur a dit que c'était la volonté de dieu ou d'autres qui balancent des missiles sur des villages civils parcequ'un autre leur a dit que c'était une bonne chose pour l'humanité.

Encore une fois il n'y a pas de vérités, tout dépend de sa personnalité et de ce qu'on a vécu.

L'autopersuasion pour faire durer les sentiments ça marche pas mal, le danger c'est que l'autre ne va peut-être pas opter pour le même principe.
Chacun sa conception des sentiments et sa façon de vivre sa passion, chacun ses rêves d'amour, ça va du petit couple de la petite maison dans la prairie à Bonnye and Clide, alors déjà quand deux personnes ont la même au départ ça peut aider dans la durée... La question c'est peut-être plutôt de savoir ce qu'on aime que de savoir comment on aime, jusqu'à quel point et combien de temps ça va durer !

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: A et S sont-ils d'après vous compatibles ....

Message par reverine » 08 juin 2009, 10:34

Nous justement, notre "tue l'amour" c'est la routine. Lui comme moi.
Donc on s'entend sur le sujet. On ne veut pas installer une situation d'habitude, car si on rentre dans les habitudes, les gestes, projets et programmes n'auront plus aucun intérêt en soi pour nous et nous lasseront. On ne veut donc pas que notre couple ne tienne que sur des bases peu solides sentimentalement et pas assez fiables, comme le sexe dans notre cas puisque je suis A.

On repose plutôt sur le fait de découvrir ensemble des trucs nouveaux, de partager nos visons des choses, de faire le même genre de blagues, de concéder à passer outre nos préférences pour l'autre (des deux côtés et à la même fréquence), de compter sur l'autre si ça ne va pas, de toujours tout dire, de ne pas pousser à créer de comptes et ainsi ne pas devoir en rendre...
On ne se dispute d'ailleurs que très très peu et jamais de manière forte. Dès qu'il y en a une, c'est tout de suite la creusée au fond du problème et aucune macération malsaine. De bute en blanc, dans les yeux, résolution, puis hop ! A la poubelle.

Et puis surtout, on pense à maintenir une ambiance privée bon enfant, comme le dit Brel " il nous fallut bien des efforts pour être vieux sans être adultes" (dans "la chanson des vieux amants"). On sait faire la part des choses entre ce qui est sérieux et demande un comportement responsable et... le reste. Et là on en profite :mrgreen:

Car je pense que devenir vieux (ce qui n'est pas la même chose que "âgé" pour moi, vous le comprendrez) est le pire venin du couple.
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

skovyk
Acolyte
Messages : 356
Enregistré le : 31 janv. 2008, 13:10

Re: A et S sont-ils d'après vous compatibles ....

Message par skovyk » 08 juin 2009, 19:03

Je vois le principe.

C'est un travail de tous les jours ça par contre car on a beau faire des efforts c'est le quotidien qui rattrape les gens et qui les parasite.
On a pas beaucoup de temps pour faire des choses alors.... La routine s'installe, et difficile de lutter contre elle (mais y'en a qui y arrive, chapeau melon et bottes de cuir... pardon, chapeau bas !).
Surtout aujourd'hui ou il faut travailler le plus possible parceque c'est bien (c'est l'un des protagonistes de blanche neige et les septs nains qui l'a dit pas moi), ça mange pas mal d'énergie et de temps pour le reste.

Les couples S ils ont encore moins de temps et d'énergie car il faut qu'ils copulent de temps en temps en plus...

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: A et S sont-ils d'après vous compatibles ....

Message par reverine » 09 juin 2009, 12:15

:lol:
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités