Un couple A/S, comment sa marche ???

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Avatar du membre
Daï
C'est plus verre chez les autres
Messages : 2011
Enregistré le : 10 déc. 2007, 00:03

Message par Daï » 29 juil. 2008, 16:06

Syd a écrit :
hélère a écrit :il y' a divers façon de satisfaire ces messieurs sans pour autant être obligée de se soumettre à l'act.
Mais même ces façons de satisfaire ces messieurs risquent d'être encore trop sexuelles pour beaucoup de A, il me semble...
C'est même sûr.

Ce que je ne comprends pas, c'est au nom de quoi, tu te dois te satisfaire d'une manière ou d'une autre ton compagnon, Hélère. Déjà, une fois par semaine, ça me parait une sacrée arnaque comme conciliation pour les A...
I used to be schizophrenic, but we're ok now.

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3994
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 44 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 29 juil. 2008, 17:54

j'ai relu tes posts Hélère ... tu dis que tu avais mis le problème de côté .. j'ai envie de te demander , problème partagé ou ton compagnon "ne voyait rien" .. problème de côté parce qu'au fond... ça ne te gênait pas trop ou tu en avais pris ton parti....

et aujourd'hui, tu te poses pleins de questions ... parce que tu découvres la visibilité des A , je dis visibilité et non existence.. parce que cela a toujours été ce n'est pas du marketing, ni une mode ...
alors, pardonne moi de te demander cela, mais si tu fais abstraction de "nous" des médias, des psys, des idées toutes faites .... et de ce qui se passe chez le voisin... (oui, je sais, c'est dur :wink: )... toi, comment te sens-tu dans ton couple depuis 7 ans... ?? parce c'est ça qui compte... non ?

certain(e)s d'entre-nous ne sont prêt(e)s à aucune concession dans ce domaine ...mais le plus souvent (à quelques exceptions près) nous sommes seul(e)s... il y a des tas de raisons à être célibataire (je veux dire vraiment seul(e) dans la vie ... pas des célibattant(e)s papillonnant(e)s... :lol: ) que celles d'être aigri(e) ou invivable ou ...

l'arnaque (pour reprendre le mot de Dai ) se situe plus dans le fait de croire que la sexualité est universellle et uniforme .. qu'il y a une norme à respecter ... et surtout..; qu'elle ne fait pas partie du tempérament de chacun aussi ...

hélère
Aspirant
Messages : 39
Enregistré le : 22 juil. 2008, 01:28

Message par hélère » 01 août 2008, 00:04

je comprend pas bien ce que t'essaye de me dire .
le problème pendant 7 ans a été mis de côté par nous deux.... disons que jai eu des excuses pour ca... probleme de calculs aux reins, opérations puis toutes les infections possibles à ce niveau.... ensuite mutiples abces a l'aine, re opération....multiples infections urinaires.... disons que pendant un an j'étais S sans trop me pauser de questions....puis après j'ai reussi à jongler entre tous ces problèmes de santé en sachant que ça ne me plaisait pas trop le S. et puis depuis deux ans je vis avec mon ami donc forcément la proximité, pu de probleme de santé...donc reconfrontée au probleme....mais faut pas croire que jai debarqué comme ca en vous voyant, jai ete voir un psy l'année dernière...il m'a pas dit qu'il y'avait des gens comme moi il m'a dit que c'est normal vu "ma vie"...bref passons. aujourdhui et grace a vous, je ne me pause plus trop la question de savoir si je suis A ou pas... en ce moment en tous cas jy suis, je me demamnde par contre comment faire pour pouvoir l'assumer. le fonctionnement de mon couple me convient assez, c'est plutot le fait de ne pouvoir en parler librement qui me stress.... bein oui jai beau etre une révoltée au naturel, la ca ca me depasse d'être comme ca. perso je preferai quand j'étais S...la vie etait plus simple et a l'epoque je trouvait ca agréable malgré que jai jamais envi la première.

sinon en ce qui concerne les personnes seules, je ne pense pas qu'elle soit aigri, je ne fais que relater une idéo dans un cadre bien précis d'un post bien précis concernant la reconnaissance des A. et je ne pense toujours pas que les A soient vraiment bien de connu de tous. c'était pas méchant...

hélère
Aspirant
Messages : 39
Enregistré le : 22 juil. 2008, 01:28

Message par hélère » 01 août 2008, 00:10

Daï a écrit :
Syd a écrit :
hélère a écrit :il y' a divers façon de satisfaire ces messieurs sans pour autant être obligée de se soumettre à l'act.
Mais même ces façons de satisfaire ces messieurs risquent d'être encore trop sexuelles pour beaucoup de A, il me semble...
C'est même sûr.

Ce que je ne comprends pas, c'est au nom de quoi, tu te dois te satisfaire d'une manière ou d'une autre ton compagnon, Hélère. Déjà, une fois par semaine, ça me parait une sacrée arnaque comme conciliation pour les A...
au nom de l'amour.... lui il n'est pas A. enfin je sais pas mais pour pouvoir vivre une belle et longue histoire d'amour il faut faire des conscessions, et moi ce genre de conscessions ça ne me dérange pas...je pensais pas être aussi isolée dans mons cas...j'ai l'impression d'être une intrus dans les A

Avatar du membre
Jullianna
AVENant
Messages : 3994
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 44 fois
A été aimé : 36 fois

Message par Jullianna » 01 août 2008, 01:11

hélère a écrit :
au nom de l'amour.... lui il n'est pas A. enfin je sais pas mais pour pouvoir vivre une belle et longue histoire d'amour il faut faire des conscessions, et moi ce genre de conscessions ça ne me dérange pas...je pensais pas être aussi isolée dans mons cas...j'ai l'impression d'être une intrus dans les A
tu m'ôtes les mots du clavier Hélère ... c'est ce que mon post voulait t'expliquer ...
je voulai juste te dire que certaines peuvent faire des concessions et que d'autres, non ... toi, pour ton "chéri" :wink: et pour prendre mon exemple .. je sais que je préfère "rester seule" que de m'embarquer dans une histoire où on serait deux malheureux ...
et nous sommes quelque uns ainsi sur le forum ...

et sans doute que tes problèmes de santé expliquent aussi ce que tu ressens ou plutôt ce que tu ressens moins ... Courage, tu le dis toi-même.n'est-ce-pas.... cela ne te gêne pas ...

tu n'es pas une intruse, bien sûr que non ... et je ne pense pas que tu sois si isolée que ça dans ton cas ... mais c'est sûr qu'ici, tu ne vas pas rencontrer beaucoup de personnes dans ce cas là...

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 01 août 2008, 08:01

hélère a écrit :la ca ca me depasse d'être comme ca. perso je preferai quand j'étais S...la vie etait plus simple et a l'epoque je trouvait ca agréable malgré que jai jamais envi la première.
Il y a peut-être, avec le temps, une chance que tu reviennes à ton état initial si tes problèmes de santé sont derrière toi (et en souhaitant que les séquelles ne soient pas trop importantes). Mais plus de communication avec ton conjoint est peut-être "préférable" à ces concessions dont tu parles (et qui effectivement, pour la majorité d'entre nous, sont au-delà de ce que nous pourrions supporter car un véritable tue-l'amour).

hélère
Aspirant
Messages : 39
Enregistré le : 22 juil. 2008, 01:28

Message par hélère » 01 août 2008, 11:56

Mais plus de communication avec ton conjoint est peut-être "préférable" à ces concessions dont tu parles (et qui effectivement, pour la majorité d'entre nous, sont au-delà de ce que nous pourrions supporter car un véritable tue-l'amour).

oui même si de mon point de vue c'est pas vraiment un tue l'amour lol vous l'aurez compris, j'avous volontier qu'un peu plus de communication nous ferai le plus grand bien, enfin surtout à moi. :oops: J'aurai plus l'impression d'être honnête avec lui. c'est d'ailleur un peu pour ça que je suis la, pour trouver le mode d'emploi du comment on aborde ce genre de discussion. :shock: .. c'est délicat d'arriver en lui disant "chéri! bein ca fait sept que je suis asexuel efin je crois j'en suis pas bien sur" :P surtout dans le contexte actuel de mon couple.... j'en parle,mais j'en parle pas...j'en parle , mais j'en parle pas....mais bon je pensais que des personnes ici serai un peu dans ma situation et aurai quelques bons conseils avisés. bon je vois en effet que j'ai l'air un peu isolée c'est étrange si y'a des personne qui sont complètement A et d'autre complètement S il doit bien y'en avoir des entre deux à part moi..... snif

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 01 août 2008, 19:05

Ca ne te consolera pas, mais d'uen façon générale, pour la majorité des A, communiquer avec un S à ce sujet est une des choses les plus difficiles qui soit :-|

hélère
Aspirant
Messages : 39
Enregistré le : 22 juil. 2008, 01:28

Message par hélère » 01 août 2008, 19:14

si ça me console un peu :wink:

Avatar du membre
Hermione
Assidu
Messages : 873
Enregistré le : 19 juin 2008, 14:37
Localisation : Rochefort (17)

Message par Hermione » 01 août 2008, 19:32

Syd a écrit :Ca ne te consolera pas, mais d'uen façon générale, pour la majorité des A, communiquer avec un S à ce sujet est une des choses les plus difficiles qui soit :-|
Ca c'est bien vrai !!!

Avatar du membre
Phedeo
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 06 juil. 2008, 10:40
Localisation : Alsace - Mulhouse

Message par Phedeo » 11 août 2008, 00:29

Ca marche tant que le A ne révèle pas sa vraie nature. Après c’est la cata, en tout cas pour moi. :cry: Les S ont du mal, vraiment du mal à comprendre. :tough:
La vie n'est pas un long fleuve tranquille, mais une rivière tumultueuse.

Avatar du membre
Daï
C'est plus verre chez les autres
Messages : 2011
Enregistré le : 10 déc. 2007, 00:03

Message par Daï » 11 août 2008, 01:16

Phedeo a écrit :Ca marche tant que le A ne révèle pas sa vraie nature. Après c’est la cata, en tout cas pour moi. :cry: Les S ont du mal, vraiment du mal à comprendre. :tough:
Pas du tout d'accord avec cette affirmation. Et ça peut marcher aussi quand le A est clair dès le début, ça... clarifie beaucoup de choses.
I used to be schizophrenic, but we're ok now.

Avatar du membre
merguez
Adepte
Messages : 244
Enregistré le : 10 juil. 2008, 23:07
Localisation : 76
Contact :

Message par merguez » 11 août 2008, 08:58

j'ai l'impression que lorsqu'on avoue a un S son A, il associe de suite cela avec une baisse d'intensité d'un point de vue sentimental ( enfin dans mon cas ca a ete ca) et rien d'autre..ca ne serait qu'une excuse bidon a une lassitude, car pour lui l'A ne peut pas exister. :roll:
dynastie de la meduse a roulettes... mais, ou sont passés les calamars a rollers?

Avatar du membre
Phedeo
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 06 juil. 2008, 10:40
Localisation : Alsace - Mulhouse

Message par Phedeo » 11 août 2008, 09:22

Daï a écrit :ça peut marcher aussi quand le A est clair dès le début, ça... clarifie beaucoup de choses.
Sauf que la connaissance, plus tôt la reconnaissance et voir le terme lui-même de l’Asexualité est récent. Avouer ne pas avoir de pulsion sexuelle dans les années 70 était considéré comme trouble de la sexualité, voir de la personnalité et l’on vous envoyait directement voir un psy. :tough: Malgré l’évolution des mœurs, les mentalités restent empiriques. :(
La vie n'est pas un long fleuve tranquille, mais une rivière tumultueuse.

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd » 11 août 2008, 10:34

Il y a des couples S/A qui fonctionnent justement parce que le A a été clair sur ses limites. Mais comme être A, c'est toute une expérience (qui va bien au-delà du simple refus du rapport sexuel), c'est à nous de montrer que le S peut embarquer pour une aventure différente avec nous. Evidemment il faut sortir du formatage plan-plan sexe = amour, donc pas de sexe = pas d'amour.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité