pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Avatar du membre
Patofeio
Agent
Messages : 788
Enregistré le : 29 mai 2013, 22:20
A été aimé : 1 fois

Re: pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Message par Patofeio » 30 août 2013, 21:45

Moi non plus, vu que j'en ai pas :mrgreen:

Avatar du membre
kattryn
Amibe
Messages : 79
Enregistré le : 28 nov. 2011, 17:53
Localisation : loiret

Re: pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Message par kattryn » 31 août 2013, 01:45

Ah oui , c'est une excellente raison ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Le viol, c'est l'amour par effraction

Armelle
Néophyte
Messages : 3
Enregistré le : 17 sept. 2013, 17:33

Re:

Message par Armelle » 17 sept. 2013, 21:51

Gianni a écrit :J'ai eu la chance de ne pas être trop sollicité sexuellement par mes partenaires ! Je pense que le fait de ne pas coucher facilement dès le début, fait fuir dès le départ les accros du sexe !

Je pense qu'avant de songer à quitter, je lui aurais suggéré ou de se contenter de peu, ou de donners des coups de canif à notre contrat (malgés les affres de ma jalousie !)... Quoique... j'aurais tendance à ne plus vouloir rien faire si j'étais trompé...

En fait, Ev', je crois que c'est la force de l'amour de tout un chacun qui sera le véritable détonnateur !
Et voilà, tout est dit

Avatar du membre
kattryn
Amibe
Messages : 79
Enregistré le : 28 nov. 2011, 17:53
Localisation : loiret

Re: pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Message par kattryn » 20 sept. 2013, 21:24

En fait , c'est ce que j'ai dit à mon mari :
- Si tu m'aimais vraiment , tu me respecterais...
Alors , il m'a violée ...
Belle preuve d'amour ! :roll: :ouhla:
Le viol, c'est l'amour par effraction

Avatar du membre
Patofeio
Agent
Messages : 788
Enregistré le : 29 mai 2013, 22:20
A été aimé : 1 fois

Re: pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Message par Patofeio » 20 sept. 2013, 23:09

Mais ça craint à mort de faire ça !!!!! Et puis surtout, c'est pas du tout du respect !!!!
C'est dingue qu'il ait pu s'abaisser à ça franchement... Tu as bien du courage dans la vie !

C'est aussi pour des raisons comme ça que je ne me laisse même pas, du moins pour le moment, l'opportunité de trouver l'amour. Pas envie de perdre du temps avec des nanas qui n'en valent pas la peine et qui ne me verraient que comme un moyen de "faire comme mes copines t'as vu j'ai un copain et on fait l'amour et je suis une étoile de mer et je suis pas épilée blablabla" enfin j'exagère un peu mais c'est ça l'idée :)

choooj
Ascendant
Messages : 1013
Enregistré le : 17 juin 2013, 09:44
A aimé : 140 fois
A été aimé : 162 fois

Re: pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Message par choooj » 02 oct. 2013, 03:36

C’est lui qui me quitte et mon asexualité n’y est pour rien.

Chacun a été la victime et le bourreau de l’autre à cause de nos « maladies » respectives.
Lui est no-life et constamment pessimiste ; pour moi qui suis idéaliste et aime les contacts, vivre ainsi est étouffant. Je suis une addict du boulot qui ramène les problèmes du travail à la maison et je comprends aussi que ce comportement puisse être toxique pour l’autre.

J’ai cessé de pleurer et de me torturer. Je prends l’avenir comme il viendra.

Avatar du membre
kattryn
Amibe
Messages : 79
Enregistré le : 28 nov. 2011, 17:53
Localisation : loiret

Re: pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Message par kattryn » 05 oct. 2013, 21:10

oui , je suis bien d'accord. Mais mon mari non , lui . Il le savait , je ne lui pas menti ..J'ai donc subi avant de pouvoir dire non et enfin de partir.
Il n'a qu'un cerveau , lui.Mais pas au bon endroit... :roll: :nawak:
Le viol, c'est l'amour par effraction

Avatar du membre
Patofeio
Agent
Messages : 788
Enregistré le : 29 mai 2013, 22:20
A été aimé : 1 fois

Re: pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Message par Patofeio » 07 oct. 2013, 23:16

Au moins c'est mieux pour toi maintenant :D

Blazer86000
Membre junior
Messages : 8
Enregistré le : 03 oct. 2013, 13:18

Re: pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Message par Blazer86000 » 08 oct. 2013, 09:17

Je viens donner ici mon point de vue de S.

mes 2 relations avec des femmes asexuelles (une asexuelle et une abstinente (meme si absence de désir) pour raison médicales) auraient pu fonctionner si j'avais pu combler mes besoins physiques a l'extérieur. Je sais que cela passe pour une réaction primaire :/

En effet je n'ai jamais eu autant de sentiments dans une relations qu'avec ces deux femmes et ce n'etait pas leur asexualité qui me plaisait mais bien leur caractere et l'entente au quotidien ainsi que leur personnalité.

Malheureusement j'ai vécu, malgré mes efforts, la privation comme une véritable torture au point d'entrer en dépression.

ce qui me permet de dire que cela aurait pu marcher est surtout le fait que je distingue bien les relations physiques des relations amoureuses. c'est une précaution a prendre dans le cas ou le S va chercher le besoin physique en dehors du couple.

Bref je dirais que cela dépend du compromis et de la personnalité de chacun, mais je reste convaincu qu'une relation A/S peut fonctionner si on s'en donne les moyens !

choooj
Ascendant
Messages : 1013
Enregistré le : 17 juin 2013, 09:44
A aimé : 140 fois
A été aimé : 162 fois

Re: pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Message par choooj » 08 oct. 2013, 13:58

Si on s'en donne les moyens, OUI, elle peut fonctionner.

Les seuls couples A/S qui rompent à cause du sexe sont ceux où l'asexuel refuse de faire l'amour ou bien en cas d'hypersexualité du S, bref quand le différentiel est trop grand.

J'ai aimé donner du plaisir à mon mari même si je suis capable de vivre sans sexe à mon propre niveau. J'ai aimé me sentir désirée par lui.
Cette envie de partage intime s'est estompée à mesure que notre relation a été polluée par des problèmes extérieurs et par nos propres réactions (j'en ai parlé plus haut).
Systématiquement lorsque je lis un témoignage où un couple A/S splitte à cause du sexe soi-disant uniquement je trouve que cela sonne faux : si tout va si bien par ailleurs comment se fait-il que ces 2 personnes parlent si peu, pourquoi ne peuvent-elles travailler sur soi pour voir comment repousser leurs limites respectives et mieux vivre ensemble ? Franchement, n'y a-t-il pas des éléments non-sexuels précurseurs de cette décohésion ?
Blazer86000 a écrit : j'ai vécu, malgré mes efforts, la privation comme une véritable torture au point d'entrer en dépression.
J'aimerais vraiment que tu détailles ce que tu as vécu, si ça ne te gêne pas. Je veux vraiment comprendre.

Il se trouve que mon mari m'a sorti la même chose, sauf que j'étais moi-même sous l'emprise de mes propres névroses et de mes propres frustrations ; du coup j'étais imperméable à ses paroles.

Non Jérôme, dans un couple A/S qui marche, le sexe n'est pas affaire de compromis. C'est un élan vers l'autre parce qu'on tient à l'autre.

Mon plaisir pendant l'acte sexuel, je le prenais dans ses réactions : j'aimais jouer avec lui, le voir rire, s'abandonner, riposter. La décohésion dans mon couple s'est initiée à cause du travail : parce que nous sommes collègues, parce qu'il hait la boîte où l'on bosse et parce que de retour à la maison plutôt que de lui permettre de faire une coupure, je déballais mes merdes professionnelles et je passais des nuits à bosser sur le PC pendant qu'il restait seul comme un con au plumard.
Au lieu de se mettre à mon niveau, il s'est renfermé, est devenu de plus en plus négatif et pessimiste. J'ai eu droit à une flambée de reproches mais ce n'était pas du tout la réaction appropriée pour me faire changer. Parce que mon addiction au travail, le fait que je me noie dans certaines choses jusqu'à ne plus vivre, est une bouze que je traîne depuis l'enfance. C'est très difficile de virer une tare profondément ancrée en soi.
Je n'ai plus eu envie de l'approcher car il ne me comprenait plus, il m'agressait verbalement et je me sentais utilisée pour repasser ses chemises cuisiner .... C'est à ce moment là que j'ai eu ce sentiment de devoir me forcer pendant l'acte sexuel et un jour je n'en n'ai plus voulu.

La limite à repousser chez moi, je la connais. Je démarre une psychothérapie. Je le fais tout d'abord pour moi, pour me libérer. Je le fais aussi pour mes gamins car je suis bien placée pour savoir que les névroses des parents se transmettent ou en génèrent d'autres chez leurs enfants. J'espère que dans l'enfilade, il reviendra vers moi et me fera à nouveau confiance. Malgré tous nos problèmes, nous avons été capables de bâtir une famille, de rire encore ensemble et de faire des projets, alors ...

Zimou
Administrateur
Messages : 4989
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 433 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Message par Zimou » 08 oct. 2013, 19:06

choooj a écrit :Non Jérôme, dans un couple A/S qui marche, le sexe n'est pas affaire de compromis. C'est un élan vers l'autre parce qu'on tient à l'autre.
Je suis d'accord. J'ai souvent moi même parlé de compromis. Mais un compromis, c'est faire quelque choses dont on a pas envie, se forcer. Je le qualifierais pas d'élan vers l'autre parce qu'on tien à lui, mais plutôt d'accepter de donner et/ou de recevoir, sans se forcer donc.
choooj a écrit :Mon plaisir pendant l'acte sexuel, je le prenais dans ses réactions : j'aimais jouer avec lui, le voir rire, s'abandonner, riposter.
C'est ça en faite. Il s'agit pas de compromis (de te forcer à faire ce que tu veux pas) mais de faire quelque chose qui te faisait plaisir, pas par l'assouvissement d'un besoin, mais par ses réactions, son rire, le plaisir de le voir s'abandonner, etc... l'aimer quoi (ce que normalement on aime tous voir chez le conjoint quand on en est amoureux).
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
Maëlle
Associé
Messages : 721
Enregistré le : 22 févr. 2009, 22:56
Localisation : Région Parisienne
A été aimé : 1 fois

Re: pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Message par Maëlle » 08 oct. 2013, 19:39

Zimou a écrit : le plaisir de le voir s'abandonner, etc... l'aimer quoi (ce que normalement on aime tous voir chez le conjoint quand on en est amoureux).
chose que ne peut pas voir le S amoureux et ça lui manque.
Les seuls couples A/S qui rompent à cause du sexe sont ceux où l'asexuel refuse de faire l'amour
moi aussi je pensais , lorsque je ne pouvais pas le faire par vaginisme , que pouvoir changerait tout... en fait non.

aujourd'hui je peux le faire et avec une bonne fréquence. j'aime assez le faire pour un échange , une découverte, un jeu.. c'est un plaisir mental, mais je reste A sans désir et sans plaisir physique non plus. et je n'irais pas jusqu'à simuler car ce serait me renier moi qui déteste mentir.

Peut-etre que lorsque l'amour est profond ça tient quand même, mais il faut du temps pour cela et ce temps n'est pas accordé.
Peut-etre qu'à 20 ans on a la foi facilement.. Mais à 40 on est plus "froid" même amoureux, on a plus de vécu et on décide plus facilement d’arrêter là rapidement si quelque chose ne correspond pas à ce qu'on recherche. Le S stope là. Tout comme beaucoup de A avec du vécu savent la problématique qu'il y a avec un S et décident souvent que : plus jamais ils n'essaieront. Moi j'essaye encore parce que j'ai un vecu sans doute encore insuffisant..

je ne dis pas que cela ce passe toujours comme ça, que tous les couples A/S sont voué a l'echec sinon je ne tenterais plus non plus. mais ça arrive , c'est même sans doute une dominante. Alors dire qu'un A capable de le faire solve le problème est malheureusement faux.
"Pas de jolie vie, de joli chemin si l'on craint la pluie"

Avatar du membre
Syrina
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 10 août 2008, 19:03
Localisation : 67
A été aimé : 3 fois

Re: pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Message par Syrina » 08 oct. 2013, 21:16

Blazer86000 a écrit :si j'avais pu combler mes besoins physiques a l'extérieur
Alors moi il y a un truc que je n'arrive toujours pas à comprendre concernant les S....

On nous présente souvent le sexe comme un besoin premier. Mais c'est faux, le sexe NE FAIT PAS partie des besoins premiers!!! On confond souvent besoin et désir. Un besoin est une necessité qui bloque le procesus de vie s'il n'est pas satisfait: respirer, boire, manger, dormir, ...
Jusqu'à preuve du contraire, l'absence de sexe n'a jamais bloqué le procesus de vie de qui que ce soit....
En fait, c'est le marketing qui utilise nos désirs pour CREER des "besoins".

Par conséquent, quand on lit "besoins physiques" il faut plutôt comprendre "désirs physiques". Ces derniers pouvant être assouvis par la masturbation...
J'entend souvent dire (le plus souvent par les hommes, mais certaines femmes le disent aussi) qu'ils savent faire la différence entre sexe et amour. Donc entre le coté physique et le coté disons sentimental...
Alors pourquoi les A se trouvent si souvent au pied du mur dans leurs relations avec un S????
Faut être logique avec soi-même dés fois...
Celui ou celle qui désir en premier lieu du Q à gogo: ben qu'il le fasse avec une personne ayant les mêmes désirs. Pourquoi bassiner qq'un de différent avec des désirs non partagés???
En revanche, celui ou celle qui souhaite en premier lieu construire qq chose avec une personne sur une base de confiance/honeteté/amour/partage, ... pourquoi toujours remettre la séxualité (qui se trouve souvant être le coït en fait) sur le tapis?????

Avatar du membre
Syrina
Affable
Messages : 132
Enregistré le : 10 août 2008, 19:03
Localisation : 67
A été aimé : 3 fois

Re: pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Message par Syrina » 08 oct. 2013, 21:24

Concernant les besoins et les désirs, cf ces articles:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Besoin#Bes ... .C3.A9sirs
http://fr.wikipedia.org/wiki/Quatorze_b ... _Henderson
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_des_besoins

Les approches sont différentes, mais je trouve les 3 articles très intéressants.

Avatar du membre
Patofeio
Agent
Messages : 788
Enregistré le : 29 mai 2013, 22:20
A été aimé : 1 fois

Re: pensez-vous à quitter votre partenaire ?

Message par Patofeio » 08 oct. 2013, 23:21

Absolument d'accord. La société a pris certaines habitudes et libertés par rapport à la biologie, et au final on nous vend pour important/indispensable ce qui n'est que facultatif et laissé à l'appréciation de chacun. Dans ces conditions, il est de plus en plus difficile et pénible de faire partie d'une minorité qui ne partage pas les goûts de la majorité et en particulier des gens autour de nous.

Personnellement, j'attends avec impatience de partir à l'étranger et découvrir la manière qu'ont les gens de penser dans d'autres pays, en Amérique notamment. Je crois d'ailleurs que je vais commencer une thèse sociologique sur l'acceptation et l'opinion des sociétés sur les comportements et goûts minoritaires :mrgreen:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités