A et S : faire ou ne pas faire l'amour

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Avatar de l’utilisateur
dioptase
Associé(e)
Messages : 737
Inscription : 20 oct. 2020, 22:02
Localisation : Lyon
Pronom : Elle
A aimé : 334 fois
A été aimé : 127 fois

Re: A et S : faire ou ne pas faire l'amour

Message par dioptase »

Rudiobos a écrit : 05 sept. 2021, 12:43 Est-ce que je suis trop demandeuse?
Il m'a encore dit aujourd'hui que mes propos l'ont blessé.

Dans l'attente de vos réponses, je vous souhaite une douce journée! ^^
Il te dit que tes propos l'ont blessé, mais tu as l'air très blessée également ! Lui as tu dit ? Parce que si tu n'arrêtes pas de pleurer depuis cette conversation, c'est quand même que toi aussi tu vas mal suite à cette conversation.

J'ai l'impression qu'il n'a vraiment pas compris ce qu'est l'asexualité. Certain refuse de comprendre, mais des fois c'est une réelle méconnaissance. Peut être qu'il faudrait déjà essayer de voir dans quel cas il est ?
Si c'est une vrai méconnaissance, lui envoyer des liens vers des articles ou vidéos explicatives (voir des témoignages), par exemple. Il y en a sur le forum dans la partie "Visibilité, promotion, vie publique".

Bonne chance à toi !
Avatar de l’utilisateur
Walther
LE roi
Messages : 1313
Inscription : 09 août 2020, 18:10
Localisation : Lorraine
Pronom : il/tu
A aimé : 440 fois
A été aimé : 314 fois

Re: A et S : faire ou ne pas faire l'amour

Message par Walther »

Rudiobos a écrit : 05 sept. 2021, 12:43 Bonjour à tout-e-x-s!!!

Je reviens vers vous pour vous tenir informer et... vous poser de nouvelles questions!

Après une longue discussion avec mon copain, où je lui ai expliqué plus en détails l'asexualité et mon ressenti, j'ai eu l'impression que tout était clair entre nous. Il m'a dit qu'il comprenait et qu'il m'acceptait telle que j'étais.

Seulement... il y a quelques semaines en arrière, il a commencé à agir bizarrement. Tout d'abord, il a m'a offert des cadeaux - choses qu'il ne faisait jamais avant. Puis, il a essayé, à plusieurs reprises, de me mettre sur son lit. Il fait tout pour que l'on soit que tous les deux. Il me câline, m'embrasse, me dit qu'il me trouve sexy. Et là, tout de go, il me sort qu'il aimerait essayer telle pratique sexuelle avec moi.
Vous devinez ma réponse ? Ma surprise ?

Je me sens piégée, incomprise et triste. Je lui re-explique la situation.
Il me dit alors qu'il ne comprend pas. D'abord, il faut du sexe et de l'amour. Impossible d'avoir un sans l'autre (oui... son discours a changé depuis la dernière fois). C'est important pour la santé physique et mental, m'explique-t-il! Ensuite, il me fait part de ses désirs et fantasmes sexuels ; étant donné que je suis asexuelle, il pense que cela ne devrait pas me déranger, puisque je "ne ressens rien". Enfin, il me rappelle que je ne suis pas vraiment asexuelle, parce que je suis vierge : il faut tester avant pour le savoir!
J'utilise, alors, l'exemple que vous m'avez donné sur l'homosexualité : qu'un hétérosexuel sait qu'il est hétéro, pas besoin de "tester" avec une personne du même sexe pour en être sûr.
Il me répond, vexé, que je confonds la chose ! L'asexualité et l'homosexualité sont radicalement différents ! L'asexualité, ce n'est pas une orientation sexuelle !

Un silence s'installe entre nous. Il me regarde et me demande : "en fait, tu as été violée ? C'est pour ça que tu ne veux pas le faire avec moi, j'ai juste ?"

A partir du moment de cette histoire... je fonds en larmes. Non, je n'ai pas été violée ! Non, je n'ai pas un problème avec le sexe ! Je ne veux pas le faire, point ! Pourquoi est-ce si dur à comprendre ?
Il me réponds qu'il ne comprends vraiment pas pourquoi je ne veux pas me faire plaisir (et lui faire plaisir). Juste une petite pénétration ! Juste pour voir.
J'ai dit "non" et je suis partie.

Il m'a alors écrit qu'il allait discuter de cette conversation au calme. Que c'était beaucoup de changements dans la vie future qu'il envisageait avec moi.

Quant à moi, je suis au plus mal! Je pleure, dès que j'ai un moment à moi. Je fais même des cauchemars !
Je ne sais plus quoi faire !
J'ai lu sur le forum que les couples A-S qui fonctionnaient bien faisaient l'amour. Pour moi, c'est hors de question! Et, je précise que je veux pas non plus faire des jeux sexuels. Est-ce que je suis trop demandeuse?
Il m'a encore dit aujourd'hui que mes propos l'ont blessé.

Dans l'attente de vos réponses, je vous souhaite une douce journée! ^^
Manifestement il ne veut pas comprendre, nie quasiment l'existence de l'asexualité.
J'ai bien peur qu'il l'y aura rien à faire, il ne changera pas, et de ton coté tu as le droit de rester vierge toute ta vie et de ne jamais essayer, mais tu ne dois en aucun cas te forcer, cela va encore plus te détruire psychologiquement, tu vas te dégouter, tu auras juste satisfait son coté égoïste.
Tu es comme tu es, il faut qu'il l'accepte s'il t'aime vraiment, ou qu'il parte, c'est violent mais c'est ainsi.
Je souhaite la beauté et la jeunesse éternelle à la Reine!

Jamais le premier soir... les suivants non plus d'ailleurs!
Jolie phrase de Lilly! :woke:
Avatar de l’utilisateur
Ondinette
Affilié(e)
Messages : 258
Inscription : 24 juil. 2020, 20:12
Pronom : Elle
A aimé : 143 fois
A été aimé : 154 fois

Re: A et S : faire ou ne pas faire l'amour

Message par Ondinette »

Salut Rudiobos,

Je prends le train en marche, je n'étais pas encore sur le forum lors de tes messages de Juin dernier. J'ai parcouru rapidement ton histoire et ton dernier message est un gros red flag pour moi.
Le coup des cadeaux pour monnayer ensuite des faveurs sexuelles, pour moi cela ressemble à du chantage affectif. Tu ne lui dois rien. Soit il décide réellement de t'accepter telle que tu es parce qu'il t'aime et donc il accepte d'entendre la réalité des choses. Soit il n'est pas en mesure de faire des concessions, et donc malheureusement, la seule issue est la séparation à mon sens.

J'ajoute également, comme l'a dit Dioptase, que tu as l'air de souffrir également de la situation et que c'est important qu'il prenne cela en compte.
"Soyez vous-même, les autres sont déjà pris." Oscar Wilde.
"La vraie prison, c'est d'avoir peur de ce que les autres pensent de vous." The Joker.
Avatar de l’utilisateur
Zimou
Administrateur
Messages : 5131
Inscription : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 470 fois
A été aimé : 579 fois
Contact :

Re: A et S : faire ou ne pas faire l'amour

Message par Zimou »

Grignoteuse de bouquins a écrit : 05 sept. 2021, 14:56 Oui, comme par exemple être asexuel sex-averse ou dégoûté par le sexe, il n'y a pas forcément une raison autre que l'asexualité des fois.
exactement, le dégout est un exemple de raison de refus. mais le dégout n'est pas une orientation, dans toute chose qui dégoute, c'est pour une raison spécifique. Il peut être provoqué par un sens (par exemple, voir quelqu'un vomir me dégoute parce que l'odeur m'est insupportable et rien que la vu déclenche chez moi les souvenir de l'odeur, c'est tout un processus lié à mes sens) ou par une idée (par exemple, l'idée qu'un voleur dévalise quelqu'un me dégoute, ce n'est pas lié à un sens mais à mes idée, mes opinions, mes valeurs). et connaitre ces cause précise peuvent te permettre à la fois d'aller plus loin (dans mes exemple ce serais de savoir pourquoi l'odeur du vomi ou que voler quelqu'un me dégoute) en se demandant toujours plus "pourquoi". Et plus il y aura de réponses, plus il y aura de chance d'avoir des possibilité d'agir dessus. Par exemple, en sachant que c'est l'odeur et la vu du vomi qui me dégoute, si je souhaitais pour une raison X pouvoir m'approcher d'un vomi, il suffirait que je me ferme les yeux et me bouche le nez. Bon je prend des exemple totalement fictif biensur, mais c'est pour expliquer la méthode simplement. pour la sexualité c'est un peu pareille, ça peut être à cause d'un sens, la vu, l'odeur, la sensation des fluide corporel, etc... ou par une idée, que la sexualité c'est mal, parce que ça nous rappel des souvenirs, parce qu'on a vu autour de nous que ça provoquait des choses négative, etc.... bref, il existe plein de raison diverse et varié qu'il ne peut être que bénéfique de connaitre, pour toujours mieux SE connaitre.
D'ailleurs, ce n'est pas valable uniquement lorsqu'on à un dégout. De mon coté, j'accepte la sexualité et ce n'est pas lié à mon asexualité non plus (vu que l'asexualité ce n'est ni refuser, ni accepter, ni être dégouté, ni aimer la sexualité).
TW : je vais prendre pour exemple mon cas personnel et décrire ce que je ressens pour montrer comment moi même j'ai cherché le pourquoi j'agis tel que je le fait, si ce genre de détails est susceptible de vous dégouter, arrêtez vous là ;)
Je sais que mon acceptation est totalement lié à la fois à mon idée que j'ai de la sexualité et à mes sens : les sensation de toucher lors de la sexualité me sont très agréable, niveau odeur je crois pas en avoir, niveau vu je ferme les yeux donc rien de ce coté là et les rare fois ou je les ouvre le fait de voir ma compagne avoir du plaisir me plait, niveau ouïe le fait d'entendre ma partenaire me plait aussi, niveau gout ça a tendance à me déplaire donc c'est quelque chose que je fais très rarement, seulement quand le plaisir ressenti par les autre sens et l'idée que j'ai de faire ça (concrètement, le fait de sentir ma partenaire avoir du plaisir, et le plaisir que j'ai à lui en donner) sont bien plus plaisant que de faire usage de ma langue. voilà pourquoi mes sens me font plutôt accepter la sexualité, je développerai pas le pourquoi je ressent chaque sens ainsi, ça serait trop long, mais c'est aussi quelque chose à développer pour soit même. Quand à l'idée que j'ai de la sexualité, elle est aussi positive et romantique car je fais un lien entre amour et sexualité (je pratique la sexualité par amour et comme preuve d'amour bien que ça ne me soit pas par nécessaire en tant qu'asexuel car il existe plein d'autre forme de preuve d'amour, mais la sexualité fait partie pour moi de ces preuve. Je dis bien pour moi, pas pour tout le monde, c'est mon ressenti à moi seul), influencé par beaucoup de fictions (film/dessin animé) depuis que je suis petit dans lequel mon idée positive pour la romance s'est développé et qui s'est lié à mon idée positive de la sexualité lorsque dans les fictions il y a quelques scènes qui montre que ceux qui s'aiment partage quelque chose de fort par leur sexualité.
bref voilà une partie de ce qui fait que je vois la sexualité comme positive et que je l'accepte sans en avoir d'attirance, ce qui me laisse donc la possibilité de chercher des solutions si il y a quelque chose qui ne me va pas (et je parle bien qui ne me va pas à moi, pas qui ne va pas à l'autre). Je peux aussi dire que si j'arrive à m'en passer, c'est parce que pour moi tout ce qui fait que ça me plait n'est pas une nécessité, c'est positif mais pas nécessaire, il existe plein d'autre chose positive aussi à partager avec une personne qu'on aime. c'est ce qui définit mon asexualité : ça ne m'attire pas, ce n'est pas nécessaire ni vital (ce qui nous distingue des S) mais la sexualité me plait, je n'ai donc pas de raison de la refuser.
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image
Avatar de l’utilisateur
Freaks
Adepte
Messages : 198
Inscription : 27 déc. 2020, 19:09
A aimé : 175 fois
A été aimé : 101 fois

Re: A et S : faire ou ne pas faire l'amour

Message par Freaks »

Rudiobos a écrit : 24 juin 2021, 16:04 J'ai beaucoup réfléchi (de manière seule, puis avec lui), mais il est clair que je ne veux pas (je n'ai pas envie) de faire l'amour... tout court. De son côté, il a de la peine à l'accepter : sa vision de l'amour passant forcément par l'acte sexuel.
Je ne voudrais pas être défaitiste (même si beaucoup de mes VDD, comme Walther, vont dans ce sens), mais j'ai l'impression que cette histoire n'est juste pas possible, à moins de te comporter d'une façon nocive pour toi...

Comme l'a dit Baelfire, il y a beaucoup (trop ?) de clichés à déconstruire chez ton amoureux - et dans ton entourage aussi, au passage... et le problème est que lui, en tout cas, n'a pas l'air prêt pour ça.

J'aurais tendance à te dire de te protéger, et que si tu en arrives au point où tu pleures, il faut t'en aller, parce que votre relation devient toxique pour toi. Je ne dis pas que c'est facile, mais c'est sûrement sage...
On reconnaît la pression sociale au bruit qu'elle fait quand elle s'en va.
Avatar de l’utilisateur
Grignoteuse de bouquins
Aveuglant(e)
Messages : 2691
Inscription : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Ael/Elle
A aimé : 893 fois
A été aimé : 994 fois

Re: A et S : faire ou ne pas faire l'amour

Message par Grignoteuse de bouquins »

Zimou a écrit : 06 sept. 2021, 12:27


J'ai fait une vidéo pour te répondre, j'ai mis en description des précisions sur les questions que je posais et les points sur lesquels je ne suis pas d'accord, au cas où.
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:
Avatar de l’utilisateur
Rudiobos
Membre
Messages : 16
Inscription : 21 juin 2021, 10:47
A aimé : 21 fois
A été aimé : 5 fois

Re: A et S : faire ou ne pas faire l'amour

Message par Rudiobos »

Baelfire a écrit : 05 sept. 2021, 13:45 Wow...à lire c'est déjà très violent alors à subir...Je suis désolée de te dire ça mais ton type n'est pas quelqu'un de bien. Vraiment pas. Son comportement n'est pas normal. C'est un forceur qui ne pense qu'à sa petite personne. Fuis !

Bon courage.
Merci! Désolée si je mets et j'ai mis du temps à vous relire toute-x-s et à vous répondre. J'étais au plus mal et il fallait que je prenne de la distance pour avoir un regard plus objectif de la situation.

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un type avec de mauvaises intentions, mais avec de mauvaises fréquentations et une idéalogie sur la sexualité trompeuse. Du coup, mes propos, chamboule ses croyances.
Après, ma famille et mes amies proches sont d'accord avec toi, Bealfire, je devrais le fuir... :he?:
Avatar de l’utilisateur
Rudiobos
Membre
Messages : 16
Inscription : 21 juin 2021, 10:47
A aimé : 21 fois
A été aimé : 5 fois

Re: A et S : faire ou ne pas faire l'amour

Message par Rudiobos »

Zimou a écrit : 05 sept. 2021, 14:36 Si pour toi c'est hors de question, alors c'est hors de question. Qu'importe ce qu'il pense, comment il voit les choses, c'est toi qui prend ta décision.
Noté! Cela me rassure : j'avais peur d'être dans le faux et de faire n'importe quoi. Il m'a encore demandé d' "essayer", mais "pas de me forcer, juste essayer une fois" et je lui ai répondu que je n'avais pas changer d'avis.
Zimou a écrit : 05 sept. 2021, 14:36 Après, tu peux aussi essayer de comprendre pourquoi tu refuse la sexualité. Être asexuel ne signifie pas "refuser la sexualité", c'est juste ne pas en avoir d'attirance. Si tu le refuse, il est probable que ce soit pour d'autre raison et essayer de comprendre pourquoi tu es comme ça, en plus de te permettre de mieux te comprendre, te permettra éventuellement d'avoir plus de contrôle là dessus. Mais en aucun cas tu dois te forcer, si tu veux pas, tu le fait pas.
Si je reprends la métaphore alimentaire que j'avais entendu, c'est comme si, dans une société où tout le monde avait envie de manger une glace, je n'avais pas faim et qu'en plus je n'avais pas envie de tenter l'expérience culinaire.
Après, peut-être que le fait que je sois hypersensible peut jouer un rôle aussi ? Je ne suis déjà pas tactile à l'origine et les câlins ne sont vraiment pas naturels chez moi. Cela peut jouer un rôle?
Avatar de l’utilisateur
Rudiobos
Membre
Messages : 16
Inscription : 21 juin 2021, 10:47
A aimé : 21 fois
A été aimé : 5 fois

Re: A et S : faire ou ne pas faire l'amour

Message par Rudiobos »

Grignoteuse de bouquins a écrit : 05 sept. 2021, 14:44 Sinon, non, un couple A-S qui fonctionne bien se base sur des compromis, mais ce n'est pas forcément une adaptation du A pour convenir au S, ça peut aussi être l'inverse, ou alors quelque chose qui convient aux deux comme le fait que le S puisse aller voir ailleurs. Il y a plein de solutions, pas uniquement celle où c'est le A qui va faire des efforts. Effectivement c'est ce que j'ai vu le plus souvent, mais il n'y a pas que ça. Ne te force ABSOLUMENT pas si tu n'en a pas envie.
Ah! En plus, je lui ai dit que j'étais ouverte , si il en avait besoin, d'aller voir ailleurs pour la question "sexe". Mais, ce compromis - alors qu'il m'avait dit que ça lui irait - ne lui convient plus.
Grignoteuse de bouquins a écrit : 05 sept. 2021, 14:44 Et non, tu n'es pas trop demandeuse. De ce que je lis c'est plutôt lui qui est en train de faire des caprices :ouhla:

Ps : puis faire des cadeaux pour essayer d'obtenir quelque chose en retour, et qui plus est, du sexe, je ne sais pas pour les autres, mais je vois ça comme une forme de manipulation.
C'est juste que, parce que je suis autiste, il pense que j'ai trop de besoins : il faut respecter mes moments de solitudes, pas tapoter mes ongles, pas me tirer les oreilles, pas rester dans les bras trop longtemps; on ne peut pas aller au restaurant, ni au cinéma ; quand on regarde un film, il ne faut pas me prendre dans les bras sinon je n'arrive pas à me concentrer sur l'histoire, etc.
Au tout début de notre relation, je l'ai averti! Je lui ai fait une liste de "tous mes caprices"! Mais, ce ne sont pas des caprices! Si je pouvais m'en passer, eh bien, je m'en passerai!

Et je n'ai vraiment pas aimé le coup des cadeaux! Surtout avec cette intention cachée derrière!
Avatar de l’utilisateur
Rudiobos
Membre
Messages : 16
Inscription : 21 juin 2021, 10:47
A aimé : 21 fois
A été aimé : 5 fois

Re: A et S : faire ou ne pas faire l'amour

Message par Rudiobos »

dioptase a écrit : 05 sept. 2021, 15:49 J'ai l'impression qu'il n'a vraiment pas compris ce qu'est l'asexualité. Certain refuse de comprendre, mais des fois c'est une réelle méconnaissance. Peut être qu'il faudrait déjà essayer de voir dans quel cas il est ?
Si c'est une vrai méconnaissance, lui envoyer des liens vers des articles ou vidéos explicatives (voir des témoignages), par exemple. Il y en a sur le forum dans la partie "Visibilité, promotion, vie publique".
Je lui ai parlé de l'asexualité! Il a, dans un premier temps, confondu cette dernière avec mon autisme. Puis, il a fait quelques recherches et m'a assuré, tout content, que les aces faisaient l'amour et qu'il n'y aurait alors pas de soucis entre nous... :|
Avatar de l’utilisateur
Rudiobos
Membre
Messages : 16
Inscription : 21 juin 2021, 10:47
A aimé : 21 fois
A été aimé : 5 fois

Re: A et S : faire ou ne pas faire l'amour

Message par Rudiobos »

Grignoteuse de bouquins a écrit : 13 sept. 2021, 17:21
Zimou a écrit : 06 sept. 2021, 12:27


J'ai fait une vidéo pour te répondre, j'ai mis en description des précisions sur les questions que je posais et les points sur lesquels je ne suis pas d'accord, au cas où.
Merci beaucoup pour ta vidéo!
J'ai appris beaucoup de choses! Je ne savais pas que l'on pouvait être aussi sex-répulsive (ce que je suis apparemment). Il est clair, pour moi, que mon refus de pratiquer tout acte entraînant les organes génitaux fait partie de ma personne! Que je suis comme ça.
Avatar de l’utilisateur
Zimou
Administrateur
Messages : 5131
Inscription : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 470 fois
A été aimé : 579 fois
Contact :

Re: A et S : faire ou ne pas faire l'amour

Message par Zimou »

Grignoteuse de bouquins a écrit : 13 sept. 2021, 17:21 J'ai fait une vidéo pour te répondre, j'ai mis en description des précisions sur les questions que je posais et les points sur lesquels je ne suis pas d'accord, au cas où.
j'avais rédigé une réponse un peu détaillé et ma page s'est fermé.... j'ai la flemme de tout retaper xD du coup je résume : ta réponse est très intéressante mais je peux pas y répondre correctement par écrit, ce serait trop long. mais si tu veux en discuter en vocal sur Discord, ce sera avec plaisir.
et pour résumer en tres tres rapide : le refus de sexualité est un probleme que... quand ça pose probleme. la réponse était destiné à Rudiobos, j'ai répondu sans doute maladroitement car je t'ai cité dans la réponse mais c'était pour compléter ma réponse à Rudiobos en rebondissant sur la tienne, pas pour te répondre à toi directement. si le refus de sexualité ne te pose aucun soucis à toi, il y a aucun soucis. pour Rudiobos, c'est un probleme (dans son couple), donc mes conseils lui sont destiné à elle seul :) Tu l'a pris pour toi et je comprend que tu l'ai fait vu que je t'ai cité dans la réponse, mais ce n'est pas pour t'aider à résoudre un probleme que tu as vu que toi, tu n'en as pas avec ça :)
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image
Répondre