Asexuelle ?

Pour les personnes impliquées dans un couple sexuel-asexuel, ayant besoin de soutien ou voulant partager.
Répondre
Dominique
Néophyte
Messages : 3
Inscription : 21 nov. 2020, 22:17
A aimé : 0
A été aimé : 0

Asexuelle ?

Message par Dominique »

Bonsoir à tous,
Ce soir je regardais les videos sur facebook et j'ai vu un mini-reportage concernant les asexuels. Je ne sais pas pourquoi, j'ai commencé à pleurer. Peut-être me suis-je reconnue ... J'ai eu beaucoup de relations en étant "jeune" (17-18 ans), mais c'était plus parce que je voulais qu'on m'aimait que par plaisir. J'ai rencontré mon petit ami quand j'avais 20 ans. Tout se passait bien au début, relations fréquentes, c'est lui qui m'a appris à me faire belle, à montrer mes sentiments quand on a une relation, etc. ... . Mais je buvais aussi beaucoup, et ça augmentait clairement ma libido. J'ai trompé mon petit-ami un an après (en ayant bu aussi), mais nous sommes restés ensemble. Depuis (dit-il, moi je ne me souviens pas quand cela a commencé), notre relation s'est un peu déteriorée. Nous avons déménagé et nos relations se sont faites de plus en plus rares. C'est toujours lui qui demandait, jamais moi. Pour moi c'était plus une obligation pour lui faire plaisir. Je préfèrerait par exemple aller me promener ou regarder une serie ou que sais-je. Il regardait des films pendant qu'on avait une relation et moi j'avais horreur de ça, je ne pouvais entendre le bruit. Il mettait alors très bas. Au début il ne mettait pas ses films, je me souviens maintenant en écrivant, tiens. Maintenant nous avons une relation deux trois fois par mois, mais je ne sais pas, je n'en ressens pas le besoin. Parfois je me dis que c'est physique (j'ai des petits soucis de santé qui font que je suis fort fatiguée), car même quand il me touche je ne ressens rien, les asexuels ont ça aussi ? Je viens de lui parler ce soir que je pourrais être asexuelle. Il m'a dabord dit que c'est parce qu'il n'était pas le bon. Ensuite je lui ai dit que j'allais voir un docteur pour en parler, et a répondu mollement que je devais le faire, en effet. Le problème aussi c'est qu'il me fait des remarques quand je refuse du genre "ah ce sera pour l'année prochaine", etc. ... , ça ne m'aide pas du tout. Comment avez-vous pu faire comprendre à votre ami(e) que vous étiez peut-être asexuelle s'il ne nie ? Et comment savoir si on l'est vraiment ou si c'est physique ? Je suis perdue, je ne sais si c'est physique ou non. Je me vois en tout cas pas avoir une relation avec un autre homme surtout. Je ne resens rien, je ne sais pas l'expliquer, j'ai l'impression parfois d'être dénuée de sentiments sur tout ce plan là. Que faire ? Existe-t-il des test à faire ? Un psychologue, sexologue ou gynécologue saurait m'aider à trouver une solution mon mal-être ? Quelles questions dois-je me poser ?
Merci à tous de m'avoir lue.
fiffi
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2297
Inscription : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 671 fois
A été aimé : 370 fois

Re: Asexuelle ?

Message par fiffi »

Bonsoir Dominique ,

Si tu es asexuelle , tu dois mettre l' accent sur la communication pour lui faire comprendre ton ressenti . Avant tout , tu dois être sure de ton ressenti , je veux dire que ton manque de désir soit dû à l' asexualité et non un problème de santé .
Un docteur pourrait te confirmer ou non si ta fatigue joue un rôle important . Tu ne ressens rien quand il te touche , mais dans quel sens ; émotionnel ou insensibilité au toucher ?

A ma connaissance , il n' y a pas de test sérieux pour définir une orientation sexuelle . Certains professionnels ne sont pas au courant de l' asexualité ou refusent de l' admettre ; ce n'est pas évident que tu trouves de l' aide de ce côté .

les questions à se poser sont assez simple . Te rappelles tu si , avant tes 17 ans tu éprouvais une envie , une curiosité vis à vis de l' acte sexuel , comme la plupart des jeunes de cet âge ?
Si tu fais abstraction d' une pression sociale qui considère les relations sexuelles comme allant de soi , comment imagines-tu une relation idéale ? Platonique ou non platonique ?
Ressens tu ou non une attirance sexuelle en général ( pour des personnes réels , les personnages de fictions font plus partie de l' ordre des phantasmes) ?

En lisant ton post , il me semble que tu fais une confusion , rassures toi , elle est courante en te l' attirance sexuelle et romantique . L' attirance romantique correspond à l attirance amoureuse . Un A peut ressentir une attirance amoureuse mais pas d' attirance sexuelle .

En tout cas , ne dramatise rien , sèche tes larmes si ce n' est déjà fait . Nous sommes là pour te donner des pistes afin que tu trouves une explication qui te conviennes et te correspondes .

Bon courage et analyse cette nouvelle découverte calmement et sans crainte .
Guadiana
Affilié
Messages : 280
Inscription : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 79 fois
A été aimé : 45 fois

Re: Asexuelle ?

Message par Guadiana »

Dominique a écrit : 21 nov. 2020, 22:39 Bonsoir à tous,
Ce soir je regardais les videos sur facebook et j'ai vu un mini-reportage concernant les asexuels. Je ne sais pas pourquoi, j'ai commencé à pleurer. Peut-être me suis-je reconnue ... J'ai eu beaucoup de relations en étant "jeune" (17-18 ans), mais c'était plus parce que je voulais qu'on m'aimait que par plaisir. J'ai rencontré mon petit ami quand j'avais 20 ans. Tout se passait bien au début, relations fréquentes, c'est lui qui m'a appris à me faire belle, à montrer mes sentiments quand on a une relation, etc. ... . Mais je buvais aussi beaucoup, et ça augmentait clairement ma libido. J'ai trompé mon petit-ami un an après (en ayant bu aussi), mais nous sommes restés ensemble. Depuis (dit-il, moi je ne me souviens pas quand cela a commencé), notre relation s'est un peu déteriorée. Nous avons déménagé et nos relations se sont faites de plus en plus rares. C'est toujours lui qui demandait, jamais moi. Pour moi c'était plus une obligation pour lui faire plaisir. Je préfèrerait par exemple aller me promener ou regarder une serie ou que sais-je. Il regardait des films pendant qu'on avait une relation et moi j'avais horreur de ça, je ne pouvais entendre le bruit. Il mettait alors très bas. Au début il ne mettait pas ses films, je me souviens maintenant en écrivant, tiens. Maintenant nous avons une relation deux trois fois par mois, mais je ne sais pas, je n'en ressens pas le besoin. Parfois je me dis que c'est physique (j'ai des petits soucis de santé qui font que je suis fort fatiguée), car même quand il me touche je ne ressens rien, les asexuels ont ça aussi ? Je viens de lui parler ce soir que je pourrais être asexuelle. Il m'a dabord dit que c'est parce qu'il n'était pas le bon. Ensuite je lui ai dit que j'allais voir un docteur pour en parler, et a répondu mollement que je devais le faire, en effet. Le problème aussi c'est qu'il me fait des remarques quand je refuse du genre "ah ce sera pour l'année prochaine", etc. ... , ça ne m'aide pas du tout. Comment avez-vous pu faire comprendre à votre ami(e) que vous étiez peut-être asexuelle s'il ne nie ? Et comment savoir si on l'est vraiment ou si c'est physique ? Je suis perdue, je ne sais si c'est physique ou non. Je me vois en tout cas pas avoir une relation avec un autre homme surtout. Je ne resens rien, je ne sais pas l'expliquer, j'ai l'impression parfois d'être dénuée de sentiments sur tout ce plan là. Que faire ? Existe-t-il des test à faire ? Un psychologue, sexologue ou gynécologue saurait m'aider à trouver une solution mon mal-être ? Quelles questions dois-je me poser ?
Merci à tous de m'avoir lue.
Bonjour,

Je ne ressentais rien quand mes cousins me touchaient (j'ai vécu des attouchements) mais je n'ai jamais été en couple amoureux (peut-être que je ressentirais qqchose). Ton état de santé peut être la cause.
Dominique
Néophyte
Messages : 3
Inscription : 21 nov. 2020, 22:17
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Asexuelle ?

Message par Dominique »

Merci à tous de votre réponse.
Pas d'attirance pour d'autres hommes. Parfois on se disait que c'était fini avec mon ami (oui, on a une relation très houleuse) et je me disais dans ma tête "plus jamais d'homme, je ne veux pas faire l'amour avec un autre". Peut-être est-ce un manque de confiance aussi ? Je ne resens rien physiquement quand il me touche. Quand je regarde une série et qu'il y a des scènes d'embrassades et tout j'avance lol. Je ne sais pas, j'ai une sorte de dégoût. Ma relation idéale ce serait une relation avec très peu de relations, sans obligation, sans prise de tête. Avoir quelqu'un comme moi qui ne trouve pas ça important et que ce serait pas la mort si on le ferait pas toutes les semaines. J'étais vite amoureuse avant mes 17 ans, mais je n'ai jamais pensé à avoir des relations, non, c'était pas un sujet important pour moi. Quand j'y repense, ce n'est jamais moi qui faisait le premier pas pour ça. Il faut dire que je suis parfois mal tombée, je sortais à un moment donné avec la pègre de la pègre (heureusement ça m'est vite passé), et une fois je sais que j'ai été abusée (me suis retrouvé dans le coma éthilique) ... En y pensant, j'ai peut-être inconsciemment développé un dégoût à cause de ça. Désolée, c'est confus peut-être, mais en écrivant ici, je réfléchis en même temps, il peut tellement y avoir des raisons, je ferais peut-être bien de voir un psy aussi finalement lol ... Je vais prendre rendez-vous demain (s'ils prennent rdv par ces temps de virus...) chez un gynécologue en tout cas pour lui en parler. Ca fait des années que j'ai ce souci, et j'évite ce sujet moi-même aussi, je n'arrive pas à voir les choses en face, mais il est temps maintenant de trouver le pourquoi. Même si ça va être difficile, car je déteste parler de ça. J'ai même failli ne pas lire les réponses, je suis dans le déni total encore. Mais je dois prendre mon courage à deux mains ! Au fond de moi-même je me dis que je suis asexuelle et que mon état de santé n'aide pas. Car si ce serait que physique j'aurais malgré tout des envies et je serais frustrée ? Un peu comme les hommes qui ont des soucis d'impuissance, non ? Ce qui est sûr c'est que je me sens comprise ici, que je ne suis pas une martienne qui trouve que le sexe n'est pas si important que ça et que je ne me sens plus seule, ouf ! Une sorte de soulagement, c'est peut-être un signe ...
Merci !
Avatar de l’utilisateur
clotaire
AVENant
Messages : 3475
Inscription : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 720 fois
A été aimé : 695 fois

Re: Asexuelle ?

Message par clotaire »

Bienvenue Dominique :-)
A te lire, je perçois que lui semble avoir été plus perturbé que toi le jour où tu l'as trompé. Sans doute a-t-il perdu confiance depuis lors dans sa capacité à te plaire. Comment lui prouves-tu que tu l'aimes ? Comment le rassures-tu à ce sujet ? Et réciproquement, comment lui peut te rassurer sur votre relation ? Sans doute faudrait-il orienter votre discussion là-dessus ?
Dominique
Néophyte
Messages : 3
Inscription : 21 nov. 2020, 22:17
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Asexuelle ?

Message par Dominique »

C'est vrai, il est plus perturbé. Nous sommes à un point de non-retour. On a chacun nos tords. Personne ne fait plus d'efforts. Pourtant je l'aime encore, mais je n'ai plus de force à me battre, ça fait 11 ans, je laisse faire le destin maintenant. Même si j'en pleurs, je n'ai plus de force, ni physiquement, ni moralement. Il va déménager normalement bientôt. J'espère que ça nous fera du bien de s'éloigner un peu et de se voir que quand on a le temps pour chacun. Qui sait ça ravivra la flamme ... ou pas. Mais ça ne peut plus durer comme ça. Ici nous sommes dans notre coin, chacun sur notre ordinateur.
Répondre