Yep

Quelque chose d'important à dire, vous voulez vous faire entendre de tous ?
Le forum n'étant pas un site de rencontres, merci de ne pas poster d'annonces personnelles (amour, amitie...).
G r i b o u i l l e
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par G r i b o u i l l e »

Je playsante azerty =)

C'est difficile à comprendre, (dans mon cas je ne suis aps journaliste) ^^ C'est curieux quand même... Y'a encore une chose que j'ai pas comprise, c'est, quand vous le faites, avez vous du plaisir?

(Le topic US a répondu à pas mal de mes questions)

'Soir

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni »

G r i b o u i l l e a écrit : Y'a encore une chose que j'ai pas comprise, c'est, quand vous le faites, avez vous du plaisir?
Plaisir ? Kesako ? :lol:

Dans mon cas, RIEN ! Ni plaisir, ni révulsion, rien... et comme il n'y a rien, j'éprouve de l'ennui, cela m'escagasse... :lol: Bref, une perte de temps !
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Peace of mind
Aspirant
Messages : 46
Enregistré le : 15 sept. 2005, 12:56
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Peace of mind »

Idem,pas d'envie...
Pas de plaisir...
Comme le dit Evguenia, une obligation biologique a la rigueur mais aucun interêt pour la chose...
Une perte de temps, un truc inintéressant et stérile, un langage du corps animal qui ne sert a rien (sauf pour procréér)

G r i b o u i l l e
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par G r i b o u i l l e »

C'est la folie, j'avais jamais entendu parler de ça…
Et c'est pas un problème psychologique? Je veux dire, y'a pas des médecin tordus pour avoir essayé de fouiller le sujet?

Avatar du membre
Azerty
Affranchi
Messages : 488
Enregistré le : 09 mai 2005, 20:25
Localisation : Paris, FRANCE
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Azerty »

Gribouille a écrit :C'est la folie, j'avais jamais entendu parler de ça…
Avant de connaître le forum, moi non plus ! :D
Gribouille a écrit :Et c'est pas un problème psychologique?
Est-ce que le norme connue est vraiment la norme ? :he?:

Avatar du membre
Lyk
Affable
Messages : 123
Enregistré le : 27 juil. 2005, 10:33
Localisation : paris
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Lyk »

Et c'est pas un problème psychologique?
le vrai problème psychologique n'est il pas de ne pas pouvoir se passer de sexe? :?

sinon y'a surement des médecins tordus en effêt :shock:

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd »

Gribouille a écrit :Et c'est pas un problème psychologique?
Est-ce qu'on demande aux gays si leur homosexualité est un problème psychologique ?
AZERTY a écrit :Est-ce que le norme connue est vraiment la norme ? :he?:
La norme est définie par la majorité. Donc toute minorité va se voir traitée comme anormale.

Peace of mind
Aspirant
Messages : 46
Enregistré le : 15 sept. 2005, 12:56
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Peace of mind »

G r i b o u i l l e a écrit :Et c'est pas un problème psychologique?
Psychologique peut être...
Problème pourquoi????????

pourquoi le fait de ne pas avoir de sexe dans sa vie devrait-il être un problème????

On entend plus souvent parler de gens qui ont des problèmes de sexe plutôt que des gens qui ont des problèmes de ne pas en avoir!!!!!! :D :D

G r i b o u i l l e
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par G r i b o u i l l e »

Syd a écrit :
Gribouille a écrit :Et c'est pas un problème psychologique?
Est-ce qu'on demande aux gays si leur homosexualité est un problème psychologique ?
Oui justement, à un moment ils ont même été exterminés, donc ça a été remarqué et les gens ont trouvé ça "pas normal" sans vouloir rentrer dans la "normalité"… Ce que je voulais dire, c'est que vu que c'est pas courant, ya bien deu y avoir des gens intrigués par ça pour aller faire des analyses et autres…

Après, se passer de sexe quand on en ressent pas le besoin, dans ce cas y'a pas de "problème" =) Je di pas le contraire.

Personne n'a des chiffres? % de la population qui seraient "A"?
Thks

Avatar du membre
Jullianna
Aborigène
Messages : 4000
Enregistré le : 27 mai 2005, 21:02
Localisation : Pays de la Loire
A aimé : 48 fois
A été aimé : 37 fois

Message par Jullianna »

G r i b o u i l l e a écrit :

Personne n'a des chiffres? % de la population qui seraient "A"?
Thks

un exemple ; selon une étude au Royaume Uni , en 1994 (je n'ai pas plus récent..) et sur un échantillon de 18OOO personnes :

qui avaient répondu à la question suivante : je ne me suis jamais senti attirer par qquu sexuellement . 1% ont répondu oui . à rapprocher , dans cette même étude des 3% qui se disent attirés par des individus du même sexe .

voilà quelques chiffres ...

Avatar du membre
Lyk
Affable
Messages : 123
Enregistré le : 27 juil. 2005, 10:33
Localisation : paris
A aimé : 0
A été aimé : 0

Message par Lyk »

pour répondre à ta question, un élément sur cette faq
Y a-t-il beaucoup d'asexuels ?

Bien que de nombreuses personnes ne ressentent ou ne pratiquent que peu le sexe, seuls quelques uns se donnent le nom d' "asexuels". Ce nom et les idées qui sont derrière peuvent être rapidement comprises (c'est le but de ce site) et les gens peuvent alors mieux évaluer leur place dans un monde sexuel. Cela répond-il à votre question ? Non.

Ok, Ok. S'il y a peu de personnes qui se proclament asexuelles, c'est parce qu'elles n'ont pas connaissance de cette option. Lorsque cette option commence à se faire connaître, de plus en plus de gens trouvent que cette définition leur correspond mieux que toutes celles qui étaient basées sur le sexe. Une étude effectuée aux Etats-Unis chiffre à 1% la proportion de la population n’éprouvant aucune envie d’avoir des relations sexuelles. Cette proportion est probablement sous-estimée car peu de personnes s’accepteront comme telles et se définirons comme asexuelles. D'autres études montrent aussi que l'asexualité est présente à l'état naturel chez des animaux, et enfin, tout récemment, une étude sur les habitudes et besoins sexuels en France montre que plus de 10 % de la population n'a pas eu de relation sexuelle depuis plus de deux ans et peut s'en passer sans mal (mais dans ce nombre il faut aussi compter les célibataires).

Avatar du membre
Gianni
Floodeur intermittent
Messages : 3875
Enregistré le : 31 juil. 2005, 19:41
Localisation : Viña Del Mar
A aimé : 0
A été aimé : 3 fois
Contact :

Message par Gianni »

Ajoutes ceux qui ne l'avoueront jamais, même anonymement...

Ces couples qui ne font plus l'amour, mais qui ne se considèreront pas comme tel, car ils ont eu une vie sexuelle...
Le sexe, c'est la rencontre de deux corps. Le bonheur, c'est la rencontre de deux personnes. [Hervé Desbois]
Notre ville: http://asexuellecity.miniville.fr/env

Avatar du membre
Syd
Alcyon
Messages : 8119
Enregistré le : 17 août 2005, 18:17
Localisation : France
A aimé : 0
A été aimé : 4 fois
Contact :

Message par Syd »

G r i b o u i l l e a écrit :
Syd a écrit :
Gribouille a écrit :Et c'est pas un problème psychologique?
Est-ce qu'on demande aux gays si leur homosexualité est un problème psychologique ?
Oui justement, à un moment ils ont même été exterminés
Ma question est à considérer dans le contexte actuel uniquement (et en Occident). Est-ce qu'on demande aux gays si leur homosexualité est un problème psychologique de nos jours et dans nos contrées ?
Gianni a écrit :Ajoutes ceux qui ne l'avoueront jamais, même anonymement...

Ces couples qui ne font plus l'amour, mais qui ne se considèreront pas comme tel, car ils ont eu une vie sexuelle...
Et ceux qui se plient au devoir conjugal parce que c'est un devoir, alors que si ça ne dépendait que d'eux, ils s'en passeraient.

Répondre