Menaces sur le Paris-Strasbourg

Vous avez écrit un poème, une histoire ? Vous dessinez, ou bien encore créez de la musique ? Venez, et faites-nous partager vos oeuvres d'art !
Répondre
RValiasRV
Ascendant
Messages : 903
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Menaces sur le Paris-Strasbourg

Message par RValiasRV »

Je fais mon grand retour dans cette section, mais en tant qu'auteur pour le moment.

C'est un texte spécial...dans le sens que je l'ai rédigé ce matin (un 16 septembre, jour pas comme les autres pour moi), et surtout que j'ai rédigé d'un seul jet (vraiment !) sans «préméditions», ce matin dans le train entre Paris et Meaux (en moins de 25 minutes donc). Entre chez moi et Meaux, j'avais dans mes pensées le Weekend dernier (pas celui-là !) et j'écoutais Start Something, de Lost Prophets (l'album et le groupe ont eu aussi développé leur symbolique en moi...)

Trêve d'introduction, voici le texte.



Je ne sais plus quoi faire. Je me sens responsable de son départ. mais qui pourrait dire qu’il n’était pas inévitable ? Ce que je ne comprends pas, c’est qu’aucun médecin n’ait pu admettre que ce type est dangereux. Pour avoir fait des dépannages, des déplacements avec lui (en me le tapant comme voisin de chambre), je me demande tout d’abord comment il a passé les tests d’entrée de la SNCF (bon peut-être qu’il est devenu fou après), et surtout comment il puisse ne plus être inquiété après ce qu’il a fait. Et dire qu’il a évité le licenciement...Les chefs ne se rendent pas compte de la gravité du geste, et surtout du ressentiment qu’il conserve suite à cette affaire. Il ne va pas se contenter de son indemnité pour nous oublier. Pas le genre du type. Je ne plus entendre parler de lui, mais en même temps je ne pas l’oublier sachant ce qu’il est capable de faire. Christophe m’a expliqué que je pouvais être inquiété si je continuais à m’occuper de lui ainsi. Je dois faire la part des choses : est-ce que je monte des films sans raisons valables, ou est-ce que j’ai tout compris de ce type, à quel point il peut être dangereux dans son ingéniosité et son désir de vengeance ? Mes quelques nuits blanches récentes prouvent que j’y crois, au danger qu’il représente. Il me faudrait le dénoncer. Je ne serais pas tranquille à l’idée d’un accident causé par un sabotage de sa part. Heureusement qu’on n’est pas de l’infra. Cela limite le potentiel des dommages qu’il pourrait causer. Mais quand même, forcer une sécurité mise en place par Alstom sur la détection d’essieu bloqué pour inhiber un FU, ça fait peur : la facilité comment l’idée lui ai venu - il a compris qu’il pouvait y avoir une faille à ce niveau ! - et la facilité avec laquelle il mis en œuvre cette manœuvre, qui nous fait gagner de précieuses minutes sur le terrain.

Où est-il aujourd’hui ? Que fait-il ? Avec son bleu, son badge contrefait, il pourrait rentrer dans l’établissement icognito. Mais je le connais, pas assez subtil pour lui. J’essaie de rencontrer un maximum de mécanos pour leur parler de cette affaire, car je sais qu’il pourrait opérer directement en voyageant en cabine. Va-t-il se limiter aux 2N2, ou ses connaissances peuvent-elles intéresser tous les TGV-ASY ? Rien que d’y penser, ça me fout le tourni. Les Paris-Strasbourg-Nancy-Metz-Reims et étranger (quoique pour ces dernières, ce serait plus compliqué pour lui) ne suffirait pas. Il faudrait que je fasse aussi du Rhin-Rhone. Mes jours de repos ne suffirait pas. Je vais peut-être y laisser tous mes CP, ça ne sert à rien de les passer à m’engoisser depuis mon lit, devant mon ordinateur, devant la télé. Mais je suis quasiment dégouté à l’idée du nombre de mécanos que je dois rencontrer. Quelques dizaines ? Tu parles ! Ils sont plus proche de la centaine, et sans doute même un peu plus ! Combien de temps avons nous ? Il est très bon pour se faire une idée des plannings des mécano, pas moi, et souvent pas eux (les premiers intéressés !!).

Peu de rames sur le site. Est-ce bon signe ? Vu la poisse de ces dernier jours j’aurais tendance à dire non, surtout que c’est moitié POS, moitié 2N2. Je vais essayer de voir Rémy, qui certes n’est pas notre DPX, mais qui est digne de confiance, qui sait être à l’écoute. J’espère vraiment que je fantasme, je l’espère vraiment. Rémy sera le seul à comprendre que je ne cherche pas spécialement à me faire arrêter. Pourra-t-il convaincre la hiérarchie à prendre de ses nouvelles ? J’aimerais tant qu’il soit parti au Maroc comme il l’a dit, mais c’est typiquement le genre d’assertion qu’il sort pour qu’on le laisse tranquille. Et plus que jamais, je pense que ce n’est vraiment pas le moment de le laisser sans surveillance.
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

RValiasRV
Ascendant
Messages : 903
Enregistré le : 30 mars 2011, 01:11
Localisation : RER Ligne D/Transilien Ligne R
A aimé : 14 fois
A été aimé : 27 fois
Contact :

Re: Menaces sur le Paris-Strasbourg

Message par RValiasRV »

C'est l'histoire d'un agent de maintenance un peu dérangé qui est remercié suite à une une sérieuse prise de bec. Son collègue, qui le connait bien, sait, ou croit savoir qu'il ne va pas en rester là. Il pense qu'il va saboter une rame [TGV] en plein service, ce qui lui sera aisé tant il est intelligent et rusé.

FU : Freinage d'Urgence
Infra : Département de l'Infrastructure : en charge du développement et de l'entretien des voies, caténaires, signalisation, ouvrages d'art....
Mecano : Mécanicien : conducteur de train (je préfère le préciser...)
2N2 : dernière série de TGV de la gamme ASY, pour TGV à 2 Niveaux de 2ème génération
TGV ASY : TGV ASYnchrone (technologie de motorisation) : TGV de dernière génération composé de trois séries : POS (Paris Ost-Frankreich-Sud Deutschland, DASYE (Duplex Asynchrone) et 2N2.
CP : congé payé
DPX : Dirigeant de Proximité : en gros «chef d'équipe»

Cela prendra tout son sens avec une suite...
L'homme a toujours voulu croire en quelque chose car il est difficile de croire en soi.

Répondre