Il était une fois... la TERRE

Vous avez écrit un poème, une histoire ? Vous dessinez, ou bien encore créez de la musique ? Venez, et faites-nous partager vos oeuvres d'art !
Avatar du membre
whathappen
Ascendant
Messages : 977
Enregistré le : 31 mars 2010, 21:22
Localisation : 37
A aimé : 0
A été aimé : 0

Re: Il était une fois... la TERRE

Message par whathappen »

Alienor, je n'en attendais pas moins de ta part!! :D
vince16 a écrit :
Très beau poème, toutefois il me semble que la terre ne risque pas grand chose, c'est surtout l'espèce humaine qui risque quelque chose avec le réchauffement climatique qui se confirme. enfin, vaste débat très complexe...
+10!!

j'ai quand même réussi à oublier de féliciter blue squall pour ce chouette poème :oops: bravo à toi!! :woke:
Certaines solutions sont tellement compliquées qu'on préfère parfois avoir des problèmes.

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Il était une fois... la TERRE

Message par reverine »

vince16 a écrit : Le même genre de label existe pour les énergies, avec des fournisseur qui proposent de l'électricité issue de l'éolien.
Il faut essayer de changer ses habitudes petit à petit en achetant des produits repectueux de l'environnement. ça reste la meilleure façon d'agir.

Je ne veux pas te décevoir mais les fournisseurs dont tu parles doivent demander l'autorisation pour cet usage à l'entrprise publique d'électricité, qui elle n'est pas écologique. Et si eux, tombent à court d'énergie éolienne par rapport à la demande, ils puisent le reste dans les réacteurs nucléaires...

Je n'achète pas bio. Pas le label en tout cas. Trop d'arnaques. Il faut plutôt prôner le petit potager, la ferme du coin, le crémier d'en face et l'apiculteur du village... ça, c'est souvent plus bio, tant que c'est une clientèle locale. Le jour où les fermiers pourront faire plus de bénéfices en ayant des clients directement à leur ferme de façon régulière, ils ne seront plus obligés de vendre 100 vaches à l'abattoir régional, fournisseur des supermarchés, pour nourrir leur famille. 20 suffiront...
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Avatar du membre
vince16
Adepte
Messages : 188
Enregistré le : 01 juil. 2010, 18:41
Localisation : Poitou-Charentes / Aquitaine
A aimé : 2 fois
A été aimé : 6 fois

Re: Il était une fois... la TERRE

Message par vince16 »

Il faut plutôt prôner le petit potager, la ferme du coin, le crémier d'en face et l'apiculteur du village... ça, c'est souvent plus bio, tant que c'est une clientèle locale. Le jour où les fermiers pourront faire plus de bénéfices en ayant des clients directement à leur ferme de façon régulière, ils ne seront plus obligés de vendre 100 vaches à l'abattoir régional, fournisseur des supermarchés, pour nourrir leur famille. 20 suffiront...
[/quote]

Bien sûr ! je suis tout à fait d'accord avec toi. Vivant à la campagne il y a plusieurs producteurs Bio autour du bourg donc consommer Bio induit forcément de passer par un producteur local. Cependant, cela est beaucoup moins évident lorsqu'on habite en ville où il y a trop d'habitant pour les petits producteurs avoisinnants (voir néanmoins s'il n'y a pas une AMAP pas loin)

Concernant l'électricité, je me base sur une publicité que j'avais reçue chez moi. Mais c'est sûr qu'actuellement il est impossible de fournir de l'énergie "durable" pour tout le monde.
L'idée de mon post est que nous pouvons inciter un peu au changement par nos choix de tous les jours.

reverine
Assidu
Messages : 832
Enregistré le : 03 janv. 2009, 01:26
Localisation : Liège et Namur (Belgique)
A aimé : 0
A été aimé : 1 fois
Contact :

Re: Il était une fois... la TERRE

Message par reverine »

C'est marrant que tu dises ça, parce que je vis dans la commune la plus dense en hab/km2 de tout le pays. Liège centre. A elle toute seule, cette commune compte 220.000 habitants (la commune hein, pas la périphérie liégeoise, car la ville même s'étend sur au moins 9communes). Pourtant, il existe plein de mouvements biologiques locaux, comme "Food is not bomb" (distributions de légumes surplus des ferme deux fois par mois), "GAC"(association de cuistots bio itinérants), la Ferme de la Vache (ferme en centre-ville très axée sur la sensibilisation et la réinsertion sociale par l'environnement), le potager collectif du quartier de la Chauve-Souris etc (les AMAP existent aussi en Belgique depuis un petit temps, mais je ne peux pas y adhérer à cause des déplacements à faire...)

Je suis sûre que si on se renseigne sur la question, même dans les grandes villes, il y a plein d'asbl comme ça qui elles, sont en contact avec les fermes des faubourgs et servent d'intermédiaires. A l'heure actuelle, peu importe où on est, ça doit être possible d'agir de façon locale. Avec la mondialisation et le plein pouvoir à la théorie économique du "laisser faire, laisser passer", on a atteint le paroxysme en la matière, et donc tout logiquement on tend à revenir à du commerce plus de proximité. Je pense que bientôt, on reverra fonctionner les petits bouchers du coin et tout ça. La preuve, les supermarchés manquent à présent de clientèle pour faire tenir tous leurs magasins. Vous avez entendu parler de l'affaire Carrefour en Belgique ? C'était du lourd ! Ca s'est conclus sur 17 fermetures définitives dans le pays !! (faut dire que Carrefour est trop cher et trop merdique par rapport aux autres magasins chez nous, il ne fait pas le poids mais il ne veut pas admettre sa responsabilité dans le bazar...)
Se forcer à avoir envie de ce qu'on ne veut pas est une contrainte... Pq donc nous forcer à associer un si vilain mot avec l'acte d'amour ?
"C'est sa catastrophe , le Belge ne va au désir que par le chemin du besoin" Denys-Louis Colaux

Avatar du membre
Garaucha
Adepte
Messages : 235
Enregistré le : 16 août 2007, 11:16
Localisation : Mâle en dehors de la matrice aux îles Kerguelen
A aimé : 0
A été aimé : 0

La solution au réchauffement de la planète

Message par Garaucha »

J'ai trouvé la solution : si la fumée ne suffit pas à empêcher les rayons du soleil de réchauffer la planète, il y aura toujours les mégots pour remédier à la montée des eaux.
Image
Il faut s'encourager à fumer. Il n'y aura pas de risque de surplus car les mégots en trop pourront toujours servir au garnissage de peluches pour enfants …
Image
Chaque jour qui passe, il y a 237 000 humains de plus sur Terre alors qu'il y a tant d'emplois qui disparaissent grâce ou à cause de la technologie ...
http://www.ined.fr/fr/tout-savoir-popul ... ation-moi/

Avatar du membre
Garaucha
Adepte
Messages : 235
Enregistré le : 16 août 2007, 11:16
Localisation : Mâle en dehors de la matrice aux îles Kerguelen
A aimé : 0
A été aimé : 0

Energie solaire

Message par Garaucha »

En une heure, le soleil donne à la Terre l'énergie consommée par toute l'humanité en un an.
Image
Chaque jour qui passe, il y a 237 000 humains de plus sur Terre alors qu'il y a tant d'emplois qui disparaissent grâce ou à cause de la technologie ...
http://www.ined.fr/fr/tout-savoir-popul ... ation-moi/

Répondre