Un peu perdu.

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Thyriont
Apprenti
Messages : 64
Enregistré le : 02 juil. 2019, 20:17
Localisation : France
Pronom : Il
A aimé : 14 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Un peu perdu.

Message par Thyriont » 29 juil. 2019, 10:38

Au début comme tu le dis, je m'idéalise forcément le partenaire, puis l'illusion disparait petit à petit progressivement au fur et à mesure des mois.

Au début je n'en parlais pas avec mes copains, je me disais qu'ils ne comprendraient pas ce que je ressens (je ne mettais d'ailleurs pas de mot sur l'asexualité à une époque). Ensuite ton hypothèse, c'est totalement ce qui se passe en réalité, j'anticipe l'échec de la relation et je ne m'implique plus en attendant que ça se finisse au plus vite.
Ma dernière "relation", j'ai parlé de cette asexualité, il m'a répondu que je n'avais encore jamais rien testé, que tout était nouveau, que c'était dans ma tête, que lui non plus n'était pas très porté sur le sexe justement. (Alors que c'était le premier à vouloir parler de ça, bref). Donc ça m'a un peu refroidi et maintenant je ne veux plus tenter de relation avec quiconque, je n'ai plus le temps pour ça.

Je dirais que c'est une attirance esthétique principalement, mais à la fois c'est compliqué pour moi de l'expliquer car je trouve certaines filles très belles également, après comme j'en avais déjà parlé sur un autre sujet, j'ai certains fantasmes, mais jamais je ne me verrais les réaliser, et ils sont tous relativement liés aux hommes, donc je pense que c'est de là que je me considère comme homo ? Donc après je ne sais pas, en tout cas dans ma définition de l'homosexualité je n'ai jamais prêté attention à la part de sexualité qu'il y avait. C'est juste une attirance "esthétique" que je ne parviens pas à expliquer...

Avatar du membre
Atil
Amibe
Messages : 75
Enregistré le : 10 juil. 2019, 15:38
Localisation : Nord
Pronom : il
A été aimé : 7 fois
Contact :

Re: Un peu perdu.

Message par Atil » 29 juil. 2019, 11:22

Il y a un certain pourcentage d'asexuels qui sont capable d'être excités par des photos et vidéos érotiques, qui sont capables de fantasmer ou de se masturber en imaginant des situations.
Mais c'est la concrétisation du sexe dans le monde réel qui ne les intéresse pas ou les dégoute.
Cependant, dans leurs excitations et fantasmes, ils sont bien orientés sur des personnages masculins ou féminins, même si ceux-ci sont "irréels".
Donc on ne peut pas vraiment dire qu'ils n'ont aucune orientation sexuelle.
Celle-ci existe dans les fantasmes mais pas dans le monde réel, à ce qu'il me semble.

Seuls les asexuels sans fantasmes et non-existés par des photos et vidéos peuvent se dire totalement sans orientation sexuelle.
-------- à mon humble avis -----------

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1960
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 551 fois
A été aimé : 289 fois

Re: Un peu perdu.

Message par fiffi » 30 juil. 2019, 00:32

Je suis un peu dans ton cas Thyrion . Je me pose la question de savoir si cette relation a une raison d' aboutir ? La réponse que je me donne est toujours non ; soit je suppose qu' elle n' est pas asexuelle , soit elle est trop jeune , trop âgée , enfin bref , je prévoit un échec et je ne déclare pas mes sentiments .

Bien sur , j' ai' abords idéalisé la personne mais même si mon amour reste identique après avoir vu ses petits défauts que je trouve sans gravité , je ne lui dis rien . Je me convainc moi-même qu ' elle me dira non . J' ai connu trop d' échecs , peut-être qu' in c' est enfermé nous même dans l' idée d' un refus ?

Avatar du membre
Thyriont
Apprenti
Messages : 64
Enregistré le : 02 juil. 2019, 20:17
Localisation : France
Pronom : Il
A aimé : 14 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Un peu perdu.

Message par Thyriont » 30 juil. 2019, 17:21

Atil, ça doit être tous ces facteurs qui font que je me sens "homo", sans pour autant avoir de désir sexuel ou romantique.

fiffi oui peut-être que c'est un mécanisme de défense pour éviter les échecs ? Je n'en sais rien.
Dans mon cas je n'ai jamais vécu "d'échec" si on prend en compte le fait que c'est moi qui casse toujours toutes mes relations. Serait-ce moi l'échec ahah ?

Non plus sérieusement, merci pour vos réponses, ça m'aide un peu !

Avatar du membre
Atil
Amibe
Messages : 75
Enregistré le : 10 juil. 2019, 15:38
Localisation : Nord
Pronom : il
A été aimé : 7 fois
Contact :

Re: Un peu perdu.

Message par Atil » 30 juil. 2019, 22:12

Aparemment on peut être asexuel mais en ayant quand même une orientation sexuelle dans nos fantasmes... mais que ça nous dégouterait de transposer dans le monde "réel".

Peut-être en est-il de même de l'orientation romantique ?
C'est à dire que certains auraient une orientation romantique dans leurs fantasmes, mais trouveraient leur romantisme ridicules lorsqu'ils essaieraient de le transposer dans le monde "réel".

Cela expliquerait pourquoi je me sens romantique dans mes pensées mais que, dans le monde concret, je me comporte le plus souvent comme un aromantique.

Pas facile de s'y retrouver.
Les philosophes grecs disaient "connais-toi toi-même"... mais c'est moins facile que je le croyais :D
-------- à mon humble avis -----------

Avatar du membre
Thyriont
Apprenti
Messages : 64
Enregistré le : 02 juil. 2019, 20:17
Localisation : France
Pronom : Il
A aimé : 14 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Un peu perdu.

Message par Thyriont » 31 juil. 2019, 11:50

C'est pas tant de trouver le romantisme "ridicule" c'est plutôt de ne pas le sentir applicable à notre vie ? Quelque chose de la sorte.

Le chemin pour se connaître soi-même dure toute une vie, et on ne pourrait finalement se découvrir qu'à notre mort, où on demeurerait inchangé. (Mais du coup fatalement ça nous est impossible).

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1387
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 399 fois
A été aimé : 269 fois

Re: Un peu perdu.

Message par Grignoteuse de bouquins » 31 juil. 2019, 21:16

Atil a écrit :
29 juil. 2019, 11:22
Cependant, dans leurs excitations et fantasmes, ils sont bien orientés sur des personnages masculins ou féminins, même si ceux-ci sont "irréels".
Donc on ne peut pas vraiment dire qu'ils n'ont aucune orientation sexuelle.
Celle-ci existe dans les fantasmes mais pas dans le monde réel, à ce qu'il me semble.
Je me permet de réagir a ce message. Ce n'est pas parce qu'un asexuel a un fantasme ,qu'il soit dirigé envers quelqu'un ou non , "qu'on ne peut pas dire qu'ils n'ont aucune orientation sexuelle" . Le A de Asexuel est un préfixe privatif , ce qui signifie qu'en principe , cette personne n'a pas d'orientation sexuelle dirigée (je parle de personnes strictement asexuelles) . Donc qu'elle aie des fantasmes ou pas , l'orientation sexuelle est asexuelle . On ne peut pas se définir uniquement par ses fantasmes , c'est plus compliqué que ça. Ce que je veut dire c'est qu'on n'est pas plus un "vrai" asexuel qu'un autre si on a des fantasmes .
Seuls les asexuels sans fantasmes et non-existés par des photos et vidéos peuvent se dire totalement sans orientation sexuelle.
Chacun se définit comme il veut , c'est un trop gros raccourci de décréter ça . Et ça n'a aucun rapport avec l'excitation face a de la por*ographie , un asexuel qui apprécie l'érotisme n'est pas moins asexuel qu'un asexuel qui n'apprécie pas ces types de contenus .
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Avatar du membre
Mélody
Aspirant
Messages : 31
Enregistré le : 30 juil. 2019, 13:23
Localisation : Alsace
Pronom : elle
A aimé : 4 fois
A été aimé : 4 fois

Re: Un peu perdu.

Message par Mélody » 15 oct. 2019, 15:28

Quand je vous lis je me rends compte que je ne suis pas seule, et ça fait plaisir. Pour ma part je dirai que je rêvasse de romantisme et pareil que Thyrion, impossible de l'imaginer appliqué à ma vie personnelle. Et puis impossible de concevoir quelqu'un qui me corresponde et que je serais prête à supporter dans ma vie quotidienne, faire des activités avec, et construire quelque chose.

Donc je reste la copine rigolote qui squatte chez ses potes en couples et se réjouit pour eux !

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité