J'aspire à une vie épanouie

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Anne981
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 15 juin 2019, 20:14
A aimé : 6 fois
A été aimé : 3 fois

Re: J'aspire à une vie épanouie

Message par Anne981 » 18 juin 2019, 12:07

Iloy a écrit :
18 juin 2019, 11:44
Anne981 a écrit :
18 juin 2019, 09:46
l y a deux semaines, il a souffert de "pollutions nocturnes" à plusieurs reprises. Je ne suis pas une experte en la matière, mais je crois que cela cesse après l'adolescence. Cela m'a éclairée sur son manque.
Alors non, ça ne cesse pas après l'adolescence, le rythme baisse, c'est tout. Ce n'est pas forcément lié à un rêve érotique ou un manque. C'est que les réservoirs sont pleins et ils se purgent naturellement, d'une manière formidablement désagréable. Mais assez facile à prévenir du coup, les vannes peuvent s'ouvrir manuellement ^^
What ? :ignit:

Je dois dire que ce que tu viens d'écrire m'emplit de colère. J'ai pleuré durant deux nuits de suite tant j'ai été touchée par cette "réaction", persuadée que son corps le trahissait à cause du manque. Alors qu'il aurait tout simplement pu "ouvrir manuellement les vannes".

Je ne veux pas ignorer/ diminuer sa souffrance, sa lassitude, et j'imagine qu'il ne doit pas être amusant de se masturber pendant des années quand on désire une forme de partage et d'interaction, mais il m'a vraiment fait peur !

Et quand on en a parlé il a réagi comme s'il venait de se découvrir un cancer ... grrr

Avatar du membre
Lucyliane
Adepte
Messages : 177
Enregistré le : 27 avr. 2019, 22:03
Pronom : elle/iel
A aimé : 10 fois
A été aimé : 16 fois

Re: J'aspire à une vie épanouie

Message par Lucyliane » 18 juin 2019, 12:32

Je ne sais pas si être en colère est une bonne chose tout de même. En effet il l'a tout de même peut-être mal vécu et ne se voyait pas "ouvrir les vannes manuellement".

Mon ex-compagnon avait ce genre de problèmes quand j'avais réussi à ne plus avoir de rapport avec lui et pour lui, c'était dégradant (ou inconcevable) d'utiliser cette méthode. Il a fini par avouer l'avoir fait et se sentait très mal à l'aise avec cette idée.
Ne comprenez-vous donc pas ? C'est un mal qui ronge la Galaxie tout entière. On pratique le culte du passé. On stagne !
- Salvor Hardin (Fondation d’Isaac Asimov)

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2966
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 591 fois
A été aimé : 569 fois

Re: J'aspire à une vie épanouie

Message par clotaire » 18 juin 2019, 13:44

Les pollutions nocturnes, surtout chez les adultes, peuvent être très liées à des situations de stress (quelle que soit l'origine de ce stress). Disons que s'il en a maintenant c'est qu'il en avait probablement aussi quand il était ado, ce qui n'est pas le cas de tout le monde (moi je n'en ai jamais eu par exemple). Mais s'il n'en avait plus et qu'il en a de nouveau ces temps-ci, il peut y avoir une raison, et peut-être celle à laquelle tu penses ;-)
Le truc de "devoir se vider", c'est quand même plus complexe que ça. Mes changements de vie récents m'ont fait découvrir des choses de ce point de vue.
1/ Dans l'absolu, le fonctionnement de l'appareil génital fait qu'en temps normal, on n'a pas besoin de se vider, quelle que soit la manière. La production est régulée ;-)
2/ Si on est régulièrement stimulé sexuellement sans aller jusqu'au bout (seul ou pas), il peut y avoir un trop-plein. Si on ne trouve pas l'énergie, le temps ou les conditions pour mettre fin seul à ce trop-plein, ça se peut qu'il s'évacue pendant la nuit sans prévenir…
Du coup, Anne981, ton interprétation n'est pas forcément à côté de la plaque, et je comprends parfaitement ton émotion.

Avatar du membre
Iloy
Agent
Messages : 783
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 122 fois
A été aimé : 138 fois

Re: J'aspire à une vie épanouie

Message par Iloy » 18 juin 2019, 14:03

Oui, je rejoins ce qui a été dit. Déjà il peut ne pas concevoir de le faire tout seul, voire avoir le sentiment que ça te trahit, ensuite le corps réagit à des émotions. Ou ça peut être complètement hasardeux : ce n'est pas intimement significatif d'un mal ou d'un besoin en soi.

Et clotaire m'apprend quelque chose dans son point n°1 : je pensais que la régulation naturelle c'était justement ça. Personnellement j'ai de mauvaises surprises depuis mes 15 ans, et je n'ai plus besoin de pratiquer autant qu'avant pour empêcher ça. J'ai mon petit calendrier préventif, efficace, qui est quand même assez prudent car j'oublie souvent la chose et parce que ce n'est pas quelque chose de réglé, avec un rythme bien défini, comme l'a dit clotaire : le stress, entre autres, peut provoquer des désagréments.
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2966
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 591 fois
A été aimé : 569 fois

Re: J'aspire à une vie épanouie

Message par clotaire » 18 juin 2019, 14:45

hmm après recherche je me suis légèrement trompé, il y a bien une sécrétion permanente, mais elle s'évacue dans la plupart des cas avec l'urine. C'est à ce niveau que se joue la régulation habituelle. C'est cette régulation qui peut devenir insuffisante dans certaines situations / pour certaines personnes ;-)

Anne981
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 15 juin 2019, 20:14
A aimé : 6 fois
A été aimé : 3 fois

Re: J'aspire à une vie épanouie

Message par Anne981 » 18 juin 2019, 17:11

Dans ce cas, je retrouve la voie de la compassion et de l'échange (oui, je peux être sanguine :lol: )

J'en apprends moi aussi beaucoup sur l'appareil génital masculin.

Polymnie
Amène
Messages : 438
Enregistré le : 04 mai 2013, 09:29
A été aimé : 45 fois

Re: J'aspire à une vie épanouie

Message par Polymnie » 18 juin 2019, 20:00

moi aussi j'apprends des choses :-)
Sinon pour répondre à ta question, nous n'avons pas d'accord au sens mathématique du terme.
Nous avons un équilibre qui nous est personnel c'est moi qui suit pratiquement toujours à l'initiative maintenant
qd je me rends compte que ça fait longtemps pour lui et que tout va bien pour moi ( contrairement à lui je n'évacue pas une dure journée ou le stress ou autre en faisant l'amour c'est tout le contraire, j'ai besoin de ne pas avoir autre chose à gérer à penser...)
Tout n'est pas parfait et ce qui est le plus compliqué c'est d'offrir à l'autre ce qui n'est pas ce qui nous ferait plaisir qu'on nous offre.
Sur ce tu rajoutes la norme et ça fait un bon bordel ( du style mais ça marchait avec les autres ben oui mais je ne suis pas les autres)
De son côté il a fallu qu'il envoie baladé tout ce qu'il savait sur la sexualité comme si c'était sa première fois ( et c'etait loin d'être le cas :-)))) )
Notre équilibre n'est pas normé, il évolue avec nous ( avec ce qu'on ressent, ce qu'on parvient à exprimer...)

Anne981
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 15 juin 2019, 20:14
A aimé : 6 fois
A été aimé : 3 fois

Re: J'aspire à une vie épanouie

Message par Anne981 » 18 juin 2019, 21:30

Polymnie a écrit :
18 juin 2019, 20:00
moi aussi j'apprends des choses :-)
Sinon pour répondre à ta question, nous n'avons pas d'accord au sens mathématique du terme.
Nous avons un équilibre qui nous est personnel c'est moi qui suit pratiquement toujours à l'initiative maintenant
qd je me rends compte que ça fait longtemps pour lui et que tout va bien pour moi ( contrairement à lui je n'évacue pas une dure journée ou le stress ou autre en faisant l'amour c'est tout le contraire, j'ai besoin de ne pas avoir autre chose à gérer à penser...)
Tout n'est pas parfait et ce qui est le plus compliqué c'est d'offrir à l'autre ce qui n'est pas ce qui nous ferait plaisir qu'on nous offre.
Sur ce tu rajoutes la norme et ça fait un bon bordel ( du style mais ça marchait avec les autres ben oui mais je ne suis pas les autres)
De son côté il a fallu qu'il envoie baladé tout ce qu'il savait sur la sexualité comme si c'était sa première fois ( et c'etait loin d'être le cas :-)))) )
Notre équilibre n'est pas normé, il évolue avec nous ( avec ce qu'on ressent, ce qu'on parvient à exprimer...)
Merci pour ce partage Polymnie, ça m'aide à soupeser un peu les choses, à prendre du recul.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités