Refoulement

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Emma-phrodite
Affilié
Messages : 277
Enregistré le : 22 mai 2019, 21:23
A aimé : 3 fois
A été aimé : 17 fois

Refoulement

Message par Emma-phrodite » 16 juin 2019, 00:31

En m’aperçevant que des personnes de moins de 20 ans postent ici je regrette d’avoir intériorisé à tort pendant des années une hétérosexualité.

C’était simple pour moi : ma mère voulait que je sois hétéro formatée donc je l’ai intégrée pour ne pas la déçevoir.
SAUF que mes attitudes étaient à l’inverse du discours tenu : la sexualité me répugnait.
J’ai passé huit années de ma vie à avoir des épisodes de boulimie vomitive.

A 30 ans j’ai lu un roman d’un auteur dont je taierai le nom. J’y ai réfléchis toute la nuit tellement le contenu faisait écho en moi. J’y trouvais fondamentalement des correspondances avec mon vécu : la violence physique, verbale et psychologique. Je ne sais par quel biais j’ai réalisé de par mon environnement n’avoir jamais pu m’exprimer. Je ne pouvais pas être celle que je voulais.
J’ai donc compris d’où étaient parties ces crises d’orgies alimentaires. Deux mois après la lecture de ce bouquin elles ont complètement cessées.

Le message de notre amie Grignoteuse de Bouquins (confère les réflexions homophobes de son père) me fait prendre conscience du rôle des
parents dans notre indépendance identitaire.

Avatar du membre
Yellow Cab
Adepte
Messages : 222
Enregistré le : 20 déc. 2018, 19:29
A été aimé : 22 fois

Re: Refoulement

Message par Yellow Cab » 16 juin 2019, 09:37

Notre enfance est la base de ce qui nous fera adulte.

Nos parents et notre entourage proche joue un role important de ce qu'on sera plus tard.

comme on dit : " un enfant c'est comme du ciment frais, tout ce qui tombe dessus laisse une marque"
Image

Anne981
Aspirant
Messages : 35
Enregistré le : 15 juin 2019, 20:14
A aimé : 6 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Refoulement

Message par Anne981 » 16 juin 2019, 11:09

Tout à fait, ce qui nous semble parfois naturel, peut être le produit d'une éducation. Comme le disait Simone "on ne nait pas femme, on le devient", on se nourrit de ce qu'on nous inculque et on devient ce que l'on attend de nous, assez souvent.

Avatar du membre
Lucyliane
Adepte
Messages : 177
Enregistré le : 27 avr. 2019, 22:03
Pronom : elle/iel
A aimé : 10 fois
A été aimé : 16 fois

Re: Refoulement

Message par Lucyliane » 16 juin 2019, 12:55

Je ne pense pas qu'il y ait de raisons de regretter quoique ce soit, je pars du principe que vaut mieux tard que jamais. Aujourd'hui, l'asexualité commence petit à petit à se faire connaître et les moyens de communication permettent de toucher plus de personnes. Est-ce que si tu aurais eu moins de 20 ans à l'époque actuelle, tu n'aurais pas réussi à comprendre que tu étais différente ?

Sinon, oui, ce que nos parents peuvent nous dire nous construient et il est plus ou moins évident de prendre son indépendance vis-à-vis de cela. Crtains y arrivent très tôt, d'autres ont besoin de plus de temps et là, encore, cela ne sert à rien de culpabiliser car vaut mieux tard que jamais.
Ne comprenez-vous donc pas ? C'est un mal qui ronge la Galaxie tout entière. On pratique le culte du passé. On stagne !
- Salvor Hardin (Fondation d’Isaac Asimov)

Emma-phrodite
Affilié
Messages : 277
Enregistré le : 22 mai 2019, 21:23
A aimé : 3 fois
A été aimé : 17 fois

Re: Refoulement

Message par Emma-phrodite » 16 juin 2019, 13:18

Lucyliane a écrit :
16 juin 2019, 12:55
Je ne pense pas qu'il y ait de raisons de regretter quoique ce soit, je pars du principe que vaut mieux tard que jamais. Aujourd'hui, l'asexualité commence petit à petit à se faire connaître et les moyens de communication permettent de toucher plus de personnes. Est-ce que si tu aurais eu moins de 20 ans à l'époque actuelle, tu n'aurais pas réussi à comprendre que tu étais différente ?

Sinon, oui, ce que nos parents peuvent nous dire nous construient et il est plus ou moins évident de prendre son indépendance vis-à-vis de cela. Crtains y arrivent très tôt, d'autres ont besoin de plus de temps et là, encore, cela ne sert à rien de culpabiliser car vaut mieux tard que jamais.

Ce n’est pas la question de « réussir à comprendre » mais de ne pas être malade. C’est ce que j’explique 😉
Il y a une différence entre savoir, intégrer et refouler. Je ne voulais pas être différente de ce que ma mère voulait pour ne pas lui faire de mal.
Maintenant je ne me mens plus. Je me suis débarrassée de mon « faux self ».

@ Yellowcab : oui, ta comparaison est juste

Avatar du membre
Nostera37
Acolyte
Messages : 394
Enregistré le : 26 mai 2019, 12:15
Pronom : Il Elle
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Refoulement

Message par Nostera37 » 18 juin 2019, 16:34

Bravo Emma!

En tant que personne qui a réussi à se défaire de son « faux self » comme tu dis, je te félicite pour ton succès, ce n’est pas toujours évident, et ceux qui t’entourent ont plutôt tendance à te ramener vers ça, mais ça vaut le combat!
« If I did it, then you can do it. » ~ Mark Edward Fishbach 2017

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité