Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
roucoul17
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 03 mai 2019, 05:18

Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par roucoul17 » 03 mai 2019, 06:55

Bonjour!

Je suis nouveau sur la plateforme. Je m’appelle Camile et j’ai 16 ans. Je me questionne beaucoup sur moi-même en ce moment et je suis complètement perdu. Alors si quelqu’un peut me donner son avis, ça serait très apprécié.

Alors, je vous explique:

Ça fait plusieurs années que je me questionne sur mon orientation sexuelle, environ 3-4 ans, sans pour autant trouver de réponse. À vrai dire, je ne connaissais rien aux différentes orientations sexuelles, ni à la dysphorie de genre, dans ma tête il n’y avait que des relations hétérosexuelles et des hommes et des femmes.

Il y a deux ans (14 ans), j’ai appris que j’étais transsexuel (FtoM). J’avais fais plusieurs recherches sur internet pour comprendre ce que je ressentais et j’ai fini par trouver des sites en lien avec la communauté LGBTQ+. Ça m’a beaucoup aidé à mieux me définir. (En même temps, j’ai toujours été très ouvert, alors j’ai bien pris ma transsexualité). Puis, j’ai découvert des orientations que je ne connaissais pas, je me suis beaucoup documenté sur les différentes sexualités, mais je ne me suis jamais reconnu dans aucune d’entre elles.

Ce n’est que tout récemment que j’ai découvert l’asexualité. J’ai lu beaucoup d’autres témoignages et questions concernant cette orientation sur Aven, mais je n’arrive toujours pas à comprendre se que je ressens.

Si je me questionne autant, c’est que je n’ai jamais tombé amoureux ou ressenti une attirance sexuelle pour quelqu’un, peu importe son sexe. Il m’arrive parfois de trouver des garçons sexy ou des filles, mais jamais plus loin. J’en viens donc à penser que je suis trans, aromantique et Asexuel, mais il y a des « oui » et des « non »

Dans le oui:

1. Je n’ai jamais vraiment tombé amoureux.
2. Je ne ressens que très rarement l’envie de me masturbé (sans aucun lien avec ma transsexualité, j’aime pas mon corps, mais il ne m’empêche pas de pratiquer la masturbation).
3. Les corps masculins ou féminins ne m’attirent pas.
4. J’ai déjà eu un bref rapport avec une fille, mais j’ai rien ressenti.
5. L’idée d’être en couple ne me vient jamais à l’esprit.


Dans le non:

1. Les scènes sexuelles ou le porno ne me dérangent pas.
2. Parler de sexe ne me dérange pas.
3. Mon esprit est totalement centré sur le sexe. Une phrase bien normal va avoir une allusion sexuelle.
4. J’écris des scènes sexuelles entres hommes. ((Fanfiction yaoi) Histoire avec des personnes réelles ou fictives, comme dans les manga).
5. Je fais beaucoup de rôle-play avec une amie et je rentre dans mon personnage à un tel point que s’il pleure pour la personne qu’il aime, je pleure aussi. (Je suis très sensible😅)

Voilà, après ce sont des choses que j’ai remarqué, mais ça me mélange tout ça. La seule chose dont je suis certain, est ma transsexualité.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et pardon du pavé.

Bisous😘

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3643
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 627 fois
A été aimé : 919 fois

Re: Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par Baelfire » 03 mai 2019, 11:44

Salut Roucoul17,

16 ans + transexualité = de très nombreuses raisons de se poser des questions.

Tu es jeune et en plein changement, alors ne t'inquiète pas trop de ne pas encore savoir. C'est tout à fait normal. Ne pas tomber amoureux à 16 ans c'est également très ordinaire.

Je te conseillerais de ne pas trop t'inquiéter de ça encore. Se poser des questions c'est bien, il faut continuer dans ce sens. Si ça t'arrange de te définir asexuel et aromantique pas de soucis ! Dis toi juste que ça peut changer.

Bienvenue :)
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2966
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 589 fois
A été aimé : 568 fois

Re: Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par clotaire » 03 mai 2019, 13:13

Bienvenue roucoul17 :-)
Je suis complètement d'accord avec Baelfire ;-)
Par ailleurs, ce que tu classes "dans le non" ne concerne pas directement la pratique sexuelle personnelle. Donc ce n'est pas incompatible avec l'idée d'être asexuel.

roucoul17
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 03 mai 2019, 05:18

Re: Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par roucoul17 » 03 mai 2019, 19:12

Merci beaucoup de vos message de bienvenu! Ça fait plaisir!

C’est juste que c’est frustrant de ne pas le savoir sois-même. J’ai fait mon coming-out sur ma transsexualité cette année et à chaque fois que je le disais à une personne, elle me demandait toujours si j’étais hétéro, bi ou homo. Je devais donc expliquer que ma transsexualité n’avais aucun rapport avec l’orientation. Ils comprenaient, mais me posaient toujours la question. (Pas que répondre aux questions de ma famille me dérange, en même temps je suis le seul. Ma sœur et mon frère sont hétéro, mes parents aussi. Pour le reste, mes grands parents sur le côté de ma mère sont très fermé d’esprit, au point qu’ils me renieraient.)

Pour ce qui est des choses qui me font douter sur l’asexualité, c’est que la pluplart sont dégouté ou mal à l’aise quand on parle de sexe, mais pas moi. Bon, c’est vrai que j’ai grandi dans une famille qui aime bien les blagues à caractères sexuels, j’ai été habitué à ça, donc il est possible que je n’en fasse aucun cas.

Merci pour vos réponses et pour avoir pris le temps de me lire, ça fait plaisir!

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par Piccolo » 03 mai 2019, 21:41

roucoul17 a écrit :
03 mai 2019, 19:12
Pour ce qui est des choses qui me font douter sur l’asexualité, c’est que la pluplart sont dégouté ou mal à l’aise quand on parle de sexe, mais pas moi.
Que ce soit le cas ou non, ça n'empêche pas d'être asexuel.
roucoul17 a écrit :
03 mai 2019, 19:12
Bon, c’est vrai que j’ai grandi dans une famille qui aime bien les blagues à caractères sexuels, j’ai été habitué à ça, donc il est possible que je n’en fasse aucun cas.
Ça dépend, les blagues à caractère sexuel peuvent me faire rire car ça reste du second degré.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3643
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 627 fois
A été aimé : 919 fois

Re: Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par Baelfire » 03 mai 2019, 21:44

Les A aussi peuvent parler fesses sans être dégoûtés. D'ailleurs je suis en train de me faire la remarque que parmi mes amis ce sont les A qui sont le plus portés sur ce type de blague et de sujet paradoxalement^^

L'unique socle commun des A c'est de ne pas ressentir d'attraction sexuelle. Le reste est très variable. C'est pour ça que c'est difficile (voir impossible) de détecter des A. Y a vraiment rien qui nous distingue des autres.
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Nirina
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 02 mars 2019, 02:06
A aimé : 7 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par Nirina » 03 mai 2019, 22:38

Bonjour Camille

Tout d'abord félicitations pour la découverte de ta transexualité et ton coming-out :D

Je voudrais t'indiquer que tes arguments "non" asexuels n'en sont pas vraiment ! En tant qu'asexuel moi-même je suis du genre à faire BEAUCOUP de blagues de cul et je ne suis pas vraiment dégoûté par l'évocation d'une quelconque sexualité (sauf peut-être des kinks un peu hardcore et encore...).
Et pour les autres raisons évoquées je ne vois pas trop le lien avec l'asexualité. Comme l'a dit Baelfire c'est vraiment une question d'attraction sexuelle !

Avatar du membre
Lucyliane
Adepte
Messages : 177
Enregistré le : 27 avr. 2019, 22:03
Pronom : elle/iel
A aimé : 10 fois
A été aimé : 16 fois

Re: Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par Lucyliane » 03 mai 2019, 23:33

Bonjour et bienvenue !

Au final tes arguments "non" ne me semblent pas des arguments pouvant dire que tu ne serais pas asexuel. Les blagues à caractère sexuel, il m'arrive d'en faire (même si dans mon cas, c'est plus pour montrer un minimum de réparti car j'évolue dans un milieu plutôt masculin) et ça n'empêche pas que je ne sais pas ce que c'est de ressentir une attirance sexuelle pour une autre personne.
Pareil tu évoques le fait d'être très sensible, je suis moi-même empathe mais cela n'est pas contradictoire avec le fait que je sois aromantique (demiromantique plus précisément). Aromantisme ne veut pas dire manque d'empathie ou de sensibilité c'est juste que tu es incapable de ressentir des sentiments amoureux ou alors que ces sentiments se manifesteront dans certaines conditions (il s'agit de mon avis personnel et je ne prétends pas que ça soit le meilleur).
Ne comprenez-vous donc pas ? C'est un mal qui ronge la Galaxie tout entière. On pratique le culte du passé. On stagne !
- Salvor Hardin (Fondation d’Isaac Asimov)

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1957
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 551 fois
A été aimé : 289 fois

Re: Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par fiffi » 03 mai 2019, 23:52

Bienvenue Camille ,

tu as beaucoup de raisons de te poser de questions et je comprends que tu sois frustré de ne pas avoir les réponses . Ce n' est pas grave ; ce forum te permettra de mieux analyser ton ressenti . Définis toi A et Aro pour le moment ; tu as le droit de te tromper et de changer d' avis en cours de route . :-)

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par PassionA » 06 mai 2019, 18:57

Bienvenue et merci de ton témoignage :)

Dans tes "non", il n'y a rien qui empêche l'asexualité ou l'aromantisme. Être asexuel ce n'est pas être dégouté par le sexe (certaines personnes peuvent l'être, mais ce n'est pas une généralité), et d'ailleurs pas mal de personnes asexuelles pratiquent la masturbation ou ont déjà eu des relations sexuelles. Le fait de se projeter mentalement ou de penser souvent à ça n'est pas non plus une gageure, puisque là ça touche plutôt à la psychologie d'une personne et non à son orientation.

Avatar du membre
Iloy
Agent
Messages : 782
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 122 fois
A été aimé : 138 fois

Re: Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par Iloy » 07 mai 2019, 18:23

Bienvenue sur le forum roucoul17 et merci pour ton témoignage :)

Tout a déjà été largement dit. Tu peux te dire à tout moment aro-ace (bienvenue dans le groupe :D ), tu verras comment les choses évoluent ou non et si ces mots te conviendront toujours à l'avenir.
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1616
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 257 fois
A été aimé : 460 fois

Re: Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par Aphélie » 23 mai 2019, 19:33

Je rejoins mes voisins, il est vrai qu'on trouve régulièrement des ace qui sont "sex-repulsed" mais ce n'est pas une composante à part entière de cette orientation. Certains ace ont une vie sexuelle active (en solo ou à deux), d'autres non, certains aiment le porno, d'autres non, certains aiment les actes sexuels mais pas la pénétration, etc etc, il y a énormément de déclinaisons. Et d'ailleurs dans le oui, certains éléments aussi n'ont pas d'influence direct sur le fait d'être aro et/ou ace : le fait de ne pas ressentir de plaisir ne signifie pas que tu n'éprouves pas d'attirance sexuelle. Le fait de ne jamais être tombé amoureux ne signifie pas que tu ne le seras jamais, surtout que tu es jeune. Donc attention aux raccourcis ! En revanche, le fait de ne pas être attiré par les gens en général, c'est déjà plus indicatif d'une potentielle asexualité. Du reste, c'est à toi de te définir et de choisir les termes qui te conviennent.

Un dernier point concernant le fait d'être sensible qui était dans les contre : être aro ne signifie pas ne pas être capable d'aimer, du tout. :) Je suis quelqu'un de très sensible moi-même, et bien qu'étant aro, je suis une guimauve et je ressens les choses très intensément. J'ai autant d'amour à donner que n'importe qui d'autre même si ce n'est pas de nature romantique, il n'y a pas qu'une façon d'aimer après tout. :D
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

roucoul17
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 03 mai 2019, 05:18

Re: Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par roucoul17 » 23 mai 2019, 20:27

Bonjour,

Merci beaucoup pour toute vos réponses, ça fait plaisir de voir que des gens sont là pour aider, mais j’ai toujours des doutes. Je me questionne beaucoup moins à ce sujet, car je me défini comme asexuel et aromantique, le problème, c’est que j’en ai parlé avec un ami qui a très bien pris ma transsexualité par le passé. Quand je lui ai dit, il m’a dit qu’il était aussi à titre « permanent ». Je lui ai expliqué ce que c’était, (l’asexualité et l’aromantisme) et il m’a contredit en me disant que je n’étais pas ace et aro parce que je n’avais jamais exprériementé ses émotions et que j’avais été influencé par mon enfance et ma situation de vie actuelle. Sur le coups, je n’ai pas compris ou il voulait en venir. Je lui ai demandé de m’expliquer et il m’a dit qu’une partie de moi chercher la facilité et qu’une autre partie cherche à abandonné et que c’était tout à fait normal. Après cela, il m’a dit que si ça continu pendant des années, ça peut être permanent. Je me suis énervé en lui disant que c’était une orientation sexuelle et que oui, c’est permanent, que c’est pas comme un rhume. Après, la seule chose que monsieur est capable de me sortir c’est: « Mais la raison pour laquelle cette orientation est rare, c’est parce que c’est la seule orientaiton que le corps lui même essaie de résister. Donc c’est assez exceptionnel en fait. »
J’ai eu envie le frapper, je suis rester poli, mais je lui ai dit d’aller ce rensigner avant qu’il dise plus de chose sans rapport.

Pardon, c’est juste que en parler avec ma famille me bloque et il n’ont pas l’air de comprendre quand j’en parle. C’est comme si je devais leur donné la définition de tous les mots que j’utilise et ce, au quotidien.

Avatar du membre
Lucyliane
Adepte
Messages : 177
Enregistré le : 27 avr. 2019, 22:03
Pronom : elle/iel
A aimé : 10 fois
A été aimé : 16 fois

Re: Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par Lucyliane » 24 mai 2019, 09:47

Le manque de visibilité de l'asexualité en fait aussi une orientation très difficile à comprendre pour les autres... Puis il faut se dire que c'est difficile d'expliquer à quelqu'un que l'on n'a pas quelque chose que tout le monde a. Pour la plupart des personnes, il est normal d'avoir une attirance sexuelle donc quand tu expliques que tu ne sais pas ce que c'est, non pas parce que tu es malade mais parce que tu es né ainsi, c'est difficile. Encore, je ne te parle pas de devoir expliquer que tu n'as pas d'attirance romantique (là, j'en parle beaucoup moins par peur qu'on pense que je suis sans coeur).
Je pense que le mieux est de laisser la situation se décanter et de revenir vers les gens plus tard en leur demandant s'ils ont mieux compris. S'ils ne veulent pas comprendre, tant pis pour eux.

C'est vrai que c'est usant de devoir expliquer aux gens ce que l'on est mais parfois en prenant le temps d'expliquer, on peut peut-être aider à une meilleure (re)connaissance de l'asexualité et une meilleure compréhension par ces proches.
Ne comprenez-vous donc pas ? C'est un mal qui ronge la Galaxie tout entière. On pratique le culte du passé. On stagne !
- Salvor Hardin (Fondation d’Isaac Asimov)

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3643
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 627 fois
A été aimé : 919 fois

Re: Asexualité et Aromantisme? Je suis perdu

Message par Baelfire » 24 mai 2019, 15:39

Ton ami a raison sur un point : ce n'est peut-être pas permanent.

L'Asexualité est une orientation qui peut être très fluctuante tu sais. Et avec de nombreuses variantes qui plus est ! Mieux vaut ne pas être catégorique et s'enfermer dans un schéma tout prêt. Ca te donne une base sur laquelle travailler mais en aucun cas tu dois te mettre des oeillères et te fermer. Surtout à ton très jeune âge. Tu n'imagines même pas ce qui va te tomber dessus et à quel point tu vas encore te transformer :)
♪Love is in the A ♫

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités