Questions sur votre rapport à votre asexualité

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Kamen-kage
Affable
Messages : 149
Enregistré le : 24 avr. 2013, 20:35
Localisation : Bordeaux
A aimé : 25 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Questions sur votre rapport à votre asexualité

Message par Kamen-kage » 18 juil. 2019, 23:17

Merci pour ces questions, j'étais contente de lire les participations, c'est très intéressant.

1) Est-ce que vous jugez utile ou nécessaire de faire un coming out ? D'ailleurs, peut-on parler de coming out asexuel ou aromantique comme on parle de coming out gay, bi ou trans ?

Comme beaucoup l'ont dit avant moi, je pense que c'est à chacun de juger ce dont il a besoin / ce qui est bon pour lui ou elle.
Je n'en ressens pas le besoin personnellement.
Je pense qu'on peut utiliser le terme de "coming out".

2) Est-ce qu'en tant qu'asexuel/le/s et/ou aromantiques vous vous sentez bien intégrés dans la communauté LGBTQI+ ? Sachant que pas mal de personnes LGBT+ remettent souvent en question l'asexualité dans la communauté. Donc vous, comment vous vous positionnez par rapport à ça ?

Je n'ai jamais cherché à m'intégrer à la communauté LGBT+, alors je ne sais pas.

3) Est-ce qu'en tant qu'aces et/ou aros vous vous sentez oppressé/e/s ? Quelles sont pour vous les situations/remarques au quotidien qui peuvent être violentes ou oppressantes pour vous en tant qu'aces et/ou aros ?

Non, la plupart des gens ne sont pas au courant...et comme l'absence de sexualité n'a rien de manifeste, je ne reçois pas de réflexions.
Par contre, je me souviens de quelqu'un du forum qui m'a bien questionnée (à la limite de la remise en question) sur mon asexualité lorsque je l'ai rencontré (javais 18 ans à l'époque) et je n'avais pas trop apprécié.

4) Aujourd'hui, vous sentez-vous bien par rapport à votre asexualité, ou bien vous avez encore du mal à l'accepter/l'appréhender ? Comment à évolué votre rapport à votre asexualité ?

Oui, bien, je n'y prête pas vraiment attention en fait, hors parfois un sentiment de "solitude" du fait d'être entourée de personnes "sexuelles". Mais le forum me fait du bien, c'est agréable de lire tous ces avis / témoignages et de voir que je ne suis pas la seule à fonctionner comme je fonctionne :-).
"Il faut considérer comme un bien le moindre mal" Machiavel

Avatar du membre
Atil
Amibe
Messages : 75
Enregistré le : 10 juil. 2019, 15:38
Localisation : Nord
Pronom : il
A été aimé : 7 fois
Contact :

Re: Questions sur votre rapport à votre asexualité

Message par Atil » 19 juil. 2019, 10:59

1) Est-ce que vous jugez utile ou nécessaire de faire un coming out ? D'ailleurs, peut-on parler de coming out asexuel ou aromantique comme on parle de coming out gay, bi ou trans ?

>>>>>Je ne trouve pas cela nécessaire. Aprés tout mon asexualité est une chose personnelle et privée.
Ou alors ça peut m'amuser, pour tester les gens et voir comment ils vont réagir.



2) Est-ce qu'en tant qu'asexuel/le/s et/ou aromantiques vous vous sentez bien intégrés dans la communauté LGBTQI+ ? Sachant que pas mal de personnes LGBT+ remettent souvent en question l'asexualité dans la communauté. Donc vous, comment vous vous positionnez par rapport à ça ?

>>>>> Je m'en moque.
Je n'ai pas envie de faire faire partie d'une communauté élargie.
Je suis moi, je ne suis pas le membre d'une tribu constituée, et je n'ai pas envie de faire partie d'un groupe pour me sentir en opposition avec le reste de la population.



3) Est-ce qu'en tant qu'aces et/ou aros vous vous sentez oppressé/e/s ? Quelles sont pour vous les situations/remarques au quotidien qui peuvent être violentes ou oppressantes pour vous en tant qu'aces et/ou aros ?

>>>>>>> En général il n'y a pas de problème car les gens ignorent que je suis asexuel.
Et ceux que j'ai informé ne me croient pas... ou s'en foutent.




4) Aujourd'hui, vous sentez-vous bien par rapport à votre asexualité, ou bien vous avez encore du mal à l'accepter/l'appréhender ? Comment à évolué votre rapport à votre asexualité ?

>>>>>>>> Je suis trés content de me savoir asexuel.
Savoir que mon comportement est explicable me rassure.
J'ai même tendance à être fier, ayant l'impression de faire partie d'une sorte d'élite qui est moins esclave du sexe que le reste de la population :D
Par contre, je me dis parfois qu'il y a certains plaisirs que je ne connaitrai jamais.
-------- à mon humble avis -----------

101
Membre junior
Messages : 7
Enregistré le : 27 sept. 2017, 19:14
A été aimé : 1 fois

Re: Questions sur votre rapport à votre asexualité

Message par 101 » 01 août 2019, 20:16

1) Est-ce que vous jugez utile ou nécessaire de faire un coming out ? D'ailleurs, peut-on parler de coming out asexuel ou aromantique comme on parle de coming out gay, bi ou trans ?

Je pense que ça dépend des individus. Si on en ressent le besoin, qu'on le fasse. Oui, je pense qu'on peut parler de coming out.

2) Est-ce qu'en tant qu'asexuel/le/s et/ou aromantiques vous vous sentez bien intégrés dans la communauté LGBTQI+ ? Sachant que pas mal de personnes LGBT+ remettent souvent en question l'asexualité dans la communauté. Donc vous, comment vous vous positionnez par rapport à ça ?

Je ne cherche pas à m'intégrer. Et je ne suis pas assez renseignée sur la question pour y répondre.

3) Est-ce qu'en tant qu'aces et/ou aros vous vous sentez oppressé/e/s ? Quelles sont pour vous les situations/remarques au quotidien qui peuvent être violentes ou oppressantes pour vous en tant qu'aces et/ou aros ?

Personne n'est au courant, à part mon compagnon (qui est hétérosexuel) pour le moment.

4) Aujourd'hui, vous sentez-vous bien par rapport à votre asexualité, ou bien vous avez encore du mal à l'accepter/l'appréhender ? Comment à évolué votre rapport à votre asexualité ?

Je me suis posé beaucoup de questions, j'ai beaucoup culpabilisé, j'ai consulté des psychologues... j'ai arrêté de prendre la pillule il y a plus d'un an, car on pensait que ça pouvait jouer sur ma libido... tout ça pour que finalement, rien ne change. J'ai fini par intégrer le fait que je suis normale et que c'est légitime. Maintenant, je n'ai plus de relations sexuelles, et je ne culpabilise plus... et ça me va très bien.

Avatar du membre
Paradoxes
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 31 juil. 2019, 14:13
Localisation : Région Centre
Pronom : Il
A aimé : 3 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Questions sur votre rapport à votre asexualité

Message par Paradoxes » 02 août 2019, 12:32

Bonjour.
Merci pour les questions et les réponses, que j'ai lues avec beaucoup d'intérêt.
Voici mon ressenti personnel...

1) Est-ce que vous jugez utile ou nécessaire de faire un coming out ? D'ailleurs, peut-on parler de coming out asexuel ou aromantique comme on parle de coming out gay, bi ou trans ?

Autant je comprends la nécessité de faire son coming-out quand on est homo, pour la nécessité de pouvoir présenter son/sa compagne ouvertement à son entourage, autant l'asexualité, comme toute sexualité, ne relève que de l'intimité, je trouve. Ca ne se voit pas sur le visage, ni dans la vie sociale, amicale, familiale... Donc je ne vois pas le besoin de l'annoncer, en tout cas pour mon cas.


2) Est-ce qu'en tant qu'asexuel/le/s et/ou aromantiques vous vous sentez bien intégrés dans la communauté LGBTQI+ ? Sachant que pas mal de personnes LGBT+ remettent souvent en question l'asexualité dans la communauté. Donc vous, comment vous vous positionnez par rapport à ça ?

Je me définis souvent comme sapio-sensuel et lesbien, ce qui est souvent ridiculisé par des gens LGBTQI... Comme quoi l'intolérance n'a pas de frontière.


3) Est-ce qu'en tant qu'aces et/ou aros vous vous sentez oppressé/e/s ? Quelles sont pour vous les situations/remarques au quotidien qui peuvent être violentes ou oppressantes pour vous en tant qu'aces et/ou aros ?

J'ai été oppressé et très mal vécu cette situation quand j'étais en couple, et que je n'avais pas encore vraiment identifié le fait que je suis ace-sapiosensuel-romantique. Mes compagnes prenaient très mal mon manque de désir sexuel, le prenaient pour elles, et pouvaient alors être agressives, méchantes...
Je ne vivrai plus de relation sans clairement en parler. Finis les masques.


4) Aujourd'hui, vous sentez-vous bien par rapport à votre asexualité, ou bien vous avez encore du mal à l'accepter/l'appréhender ? Comment à évolué votre rapport à votre asexualité ?

Je ne dis pas que ce soit simple tous les jours... Surtout quand je me sens seul, et que j'aimerais pouvoir vivre une belle rencontre, humaine et sentimentale, avec mes facettes ace-sapiosensuel-romantique.
Mais depuis que j'ai clairement identifié mon orientation, je le vis beaucoup mieux, et j'apprends à m'accepter comme tel...
" Le sexe n'est pas l'Amour, ce n'est qu'un petit territoire que l'Amour s'approprie " – Milan Kundera

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité