Asexualité virginité tardive

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Devushka
Membre
Messages : 27
Enregistré le : 20 avr. 2019, 04:20
A été aimé : 5 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Devushka » 24 avr. 2019, 03:44

Selon moi, on reste vierge tant que nous n'avons pas eu de relation sexuelle que l'hymen soit intact ou non.
Pour ma part, mon hymen a été déchiré par une gynécologue trop brusque, mais je considère tout de même que je suis encore vierge étant donné que je n'ai jamais eu de relation sexuelle. 🤔
Nous avons beaucoup en commun. Le même air, la même Terre, le même ciel. Peut-être que si l’on commençait à regarder ce qui est semblable plutôt que de toujours voir ce qui est différent, hé bien… Qui sait?
-Miaouss

Avatar du membre
Yellow Cab
Adepte
Messages : 219
Enregistré le : 20 déc. 2018, 19:29
A été aimé : 22 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Yellow Cab » 24 avr. 2019, 10:40

Drakavolk a écrit :
24 avr. 2019, 03:44
Selon moi, on reste vierge tant que nous n'avons pas eu de relation sexuelle que l'hymen soit intact ou non.
Pour ma part, mon hymen a été déchiré par une gynécologue trop brusque, mais je considère tout de même que je suis encore vierge étant donné que je n'ai jamais eu de relation sexuelle. 🤔
dawnofthedove a écrit :
24 avr. 2019, 02:33
Le problème, c'est que beaucoup souffrent de cette représentation étriquée de la "norme". Sur le forum "virginité tardive" il y a des personnes de 23-25 ans que tout ça angoisse et qui font des complexes. La pénétration, c'est un rite de passage, en fait.
Deja faudrait avoir une definiton pour relation sexuelle. Car definir juste par une penetration vaginale, je pense que cela est plutot faux.
Je pense que même si physiquement on ne l'est plus, si psychologiquement on l'est, nous le restons.
Mais bon je commence à sortir de la question de la personne
Image

Avatar du membre
Iloy
Agent
Messages : 780
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 121 fois
A été aimé : 138 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Iloy » 24 avr. 2019, 14:21

Vraiment cette histoire d'hymen c'est une obsession masculine. Ça n'a aucune réalité. Des tas de femmes naissent sans hymen. L'hymen peut se déchirer ou se détendre de tas de façon, il peut avoir mille formes.

La virginité c'est le fait de ne jamais avoir eu de relations sexuelles à plus de un (donc exclu la masturbation). Or aujourd'hui on voit bien qu'une relation sexuelle n'est pas forcément vaginale, il n'y a pas forcément de pénétration non plus.
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par PassionA » 24 avr. 2019, 19:13

A mon avis, le mot virginité se réserve aujourd'hui à un langage adolescent dans le sens "premier touche pipi avec quelqu'un".

Pour les adultes, à notre grand dam, il est inconcevable d'être en couple sans avoir de rapports sexuels. Ainsi, puceaux et pucelles sont donc avant tout des personnes qui n'auraient jamais eu de liaison amoureuse... vu que c'est le contrat tacite de la relation.
Guadiana a écrit :
14 avr. 2019, 23:26
Moi ce que j'aimerais c'est rencontrer un gars à qui je ferais des câlins, avec qui j'aurais de belles discussions et je passerais des bons moments amicaux.

Enfin bref, qui est dans ma situation?
Moi j'ai eu quelques embryons de relation où tout ce que j'aimais est ce que tu décris. Bref, la relation platonique typique quoi.

Guadiana
Adepte
Messages : 228
Enregistré le : 28 sept. 2016, 01:55
A aimé : 77 fois
A été aimé : 31 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Guadiana » 27 avr. 2019, 00:08

Merci pour vos réponses.

Emma-phrodite
Affilié
Messages : 277
Enregistré le : 22 mai 2019, 21:23
A aimé : 3 fois
A été aimé : 17 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Emma-phrodite » 23 mai 2019, 21:11

Drakavolk a écrit :
24 avr. 2019, 03:44
Selon moi, on reste vierge tant que nous n'avons pas eu de relation sexuelle que l'hymen soit intact ou non.
Pour ma part, mon hymen a été déchiré par une gynécologue trop brusque, mais je considère tout de même que je suis encore vierge étant donné que je n'ai jamais eu de relation sexuelle. 🤔
Je suis vraiment choquée de l’attitude de la gynécologue :-(

Nofder
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 23 mai 2019, 22:22
Pronom : Il

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Nofder » 23 mai 2019, 23:01

bah, je ne sais pas si finalement être ou ne pas être vierge est important, je sais que quand j'écoute la vie des couples autour de moi, ce qui ressort de tout çà ce n'est pas "le monde extraordinaire de la sexualité".
Il y a bcp de non dit, de silence, des détours grandiloquents et vulgaire de superman au lit pour finalement dire tout bas et gené que depuis un certains temps "y a plus rien".
Je préfère rester seul et lire, me promener, me cultiver, plutôt que de faire tout le brol pour coucher avec une fille.
le sexe je trouve çà compliqué, et inviter une fille au resto/theatre/opéra/weekend tout çà pour le sexe je trouve çà lourd.

Alors je suis content d'avoir écouter l'interview de Laurie sur Konbini (youtube) et Allo docteurs sur l'asexualité.

Peut être que un jour éventuellement je coucherais bien avec une fille (comme je me dis que un jour j'irais bien faire l'ascension du Licancabur - 6000 m - en Bolivie) ...
Mais si je pense à mes futurs randos, aux futurs livres que je lirai, à comment épargner, etc etc, je ne sais pas comment faire pour comment coucher avec une fille.
Des filles m'ont rendues dingue de par leur beauté, leurs yeux, leurs façon d'être, leur présence, mais jamais plus lojn.
Alors les gens je m'en fou de ce qu'ils peuvent bien penser, je suis seul et alors ?
au moins j'ai un job, j'ai un CDI à l'état. Dernièrement j'étais en vélo en Allemagne dans l'Eifel et j'ai vraiment adoré, puis au soir un bon resto et voilà hop c'était une belle journée.
Les gens parlent du sexe comme lorsque je suis en Tchéquie : je ne comprends pas trop l'intérêt pour le sexe comme je ne comprends pas le tchèque.

Nofder
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 23 mai 2019, 22:22
Pronom : Il

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Nofder » 23 mai 2019, 23:07

Emma-phrodite a écrit :
23 mai 2019, 21:11
Drakavolk a écrit :
24 avr. 2019, 03:44
Selon moi, on reste vierge tant que nous n'avons pas eu de relation sexuelle que l'hymen soit intact ou non.
Pour ma part, mon hymen a été déchiré par une gynécologue trop brusque, mais je considère tout de même que je suis encore vierge étant donné que je n'ai jamais eu de relation sexuelle. 🤔
Je suis vraiment choquée de l’attitude de la gynécologue :-(
Vous valez mieux que le fait de savoir si vous êtes vierge ou pas. Tout ramener à çà c'est décidement ridicule. Est ce que Van Gogh, Vermeer ou Rembrandt (ou d'autres femmes illustres) étaient vierge ou pas ? Qu'est ce que je m'en fou, quand je vais à Amsterdam ou Den Haag admirer leur peinture, je m'en fou qu'ils sont vierge ou pas ...

Emma-phrodite
Affilié
Messages : 277
Enregistré le : 22 mai 2019, 21:23
A aimé : 3 fois
A été aimé : 17 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par Emma-phrodite » 24 mai 2019, 00:50

Je n’ai pas tout ramené à ça ;) Je m’en moque un peu personnellement. :)
Et puis de toute façon je ne suis pas vierge.


J’ai simplement rebondi sur la remarque de Drakavolk. Je suis choquée qu’un ou une gynécologue ne prenne pas de précautions.

lautyl
Membre junior
Messages : 11
Enregistré le : 25 mai 2019, 11:21
A aimé : 1 fois

Re: Asexualité virginité tardive

Message par lautyl » 28 mai 2019, 20:04

J'ai aussi 30+ et dans la même situation.
Je me suis longtemps senti différent a cause de ça, sans trop comprendre pourquoi ça m'arrivait. Mais il a toujours été hors de question de me forcer pour faire comme tout le monde.
Aujourd'hui, ayant récemment fait la prise de conscience que je suis probablement A, j'accepte de fait beaucoup mieux la situation.
C'est plus la différence avec les autres qui me questionnait, mais bon, différents, on l'est tous au final.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité