Je ne sais pas trop ce que je suis

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2968
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 591 fois
A été aimé : 569 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par clotaire » 07 mars 2019, 13:34

Je trouve que l'article de Ptite Marie est pas mal.
Pour ce qui serait de la femme qui attend une attitude plus "dominante" et directive de la part de l'homme, ça existe oui, mais pas dans les premiers rdv à mon avis. Une fois que la confiance est installée et que la relation se met en place, c'est autre chose…

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 911
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 102 fois
A été aimé : 166 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par Ptite Marie » 07 mars 2019, 13:54

Philippe5 a écrit :
07 mars 2019, 13:27
Peut-être le petit reproche que je ferai, c'est que ce qui attire certaines femmes, c'est la capacité de l'homme à guider sans demander l'approbation, avoir confiance en lui. Les approches dans cet article peuvent plaire à certaines femmes mais peut-être pas à d'autres qui souhaiterait une version plus dominante de l'interaction de la part de l'homme, ce qui n'empêche pas bien sûr de faire preuve d'intelligence sociale. L'attirance pour les bad boys est-elle un cliché ?

C'est mon ex copine elle meme qui me l'a dit, si je n'avais pas fait le premier pas et organisé le déroulement du premier rendez-vous, il ne se serait jamais rien passé. C'est plus douloureux pour certaines filles de se prendre un râteau après avoir tenté une action que la mort elle-même. C'est pour ça que je trouve l'article un petit peu idéaliste pour la réalité actuelle.
Malheureusement c'est souvent le cas, là aussi en grande partie à cause de l'éducation genrée de notre société, la culture du viol, la façon dont la domination de l'homme et l'absence de consentement sont valorisés. Quand on a intégré les codes c'est pas évident de les remettre en question, c'est valable pour tous les genres. Ya encore du boulot.

Quoi qu'il en soit, il vaut mieux laisser l'initiative aux femmes au risque de louper une occasion (tant pis pour elles, et au moins ça évite d'encourager la culture du viol) que d'y aller en mode forceur et risquer d'agresser une femme. Le calcul est vite fait.
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Philippe5
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 01 mars 2019, 22:09
A été aimé : 1 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par Philippe5 » 07 mars 2019, 13:57

Ok imaginons je rencontre une fille je lui laisse mon numéro. Elle a le pouvoir de me recontacter. Elle hésite, elle attend. Moi j'ai pas envie de rester dans l'incertitude. Peut-être que je me dis que c'est parce que je l'intéresse pas. Je ne suis même pas sûr qu'elle va me recontacter. Je rencontre une autre fille entre temps. Je lui laisse mon numéro. Celle-là me recontacte le lendemain. La première fille a fini d'hésiter apres quelques jours et me recontacte en même temps.

J'ai deux filles a gerer en même temps maintenant. Comment je fais pour ne pas passer pour un "connard", pardonnez-moi l'expression ?

Est-ce que c'est OK de dire à la première fille que finalement j'en ai rencontré une deuxième entre temps ? Et si je me sens davantage compatible avec la première fille est-ce que je peux dire non à la deuxième fille alors que je lui ai dit oui la veille ?

Il y a aussi l'option de faire les deux rendez-vous avec les deux filles, mais ça m'embête j'aurais l'impression de les tromper.

Une fille qui accepte un rendez-vous est intéressée. J'aime pas faire de la peine car j'ai beaucoup d'empathie mais je ne vois pas de solution.

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3646
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 628 fois
A été aimé : 919 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par Baelfire » 07 mars 2019, 15:06

Tu dis rien du tout. Tu es parfaitement libre de voir des gens. Tant qu'il ne se passe rien je ne vois pas où est le problème d'avoir watmille rendez-vous en même temps. Ca n'a rien de malhonnête.

Je n'irais pas jusqu'à dire que tout le monde fait ça mais presque. Parce que sur les 10 possibilités que tu as si 1 se concrétise ça sera bien le maximum. Surtout pour les hommes qui sont bien plus demandeurs que les femmes. Ca s'appelle optimiser ses chances.

Et détrompe toi : ce n'est pas parce qu'une fille accepte un rendez-vous qu'elle a envie de quelque chose avec toi. Au mieux tu as suscité son intérêt mais c'est tout pour l'instant

Il est encore trop tôt pour que tu te prennes la tête.
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 911
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 102 fois
A été aimé : 166 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par Ptite Marie » 07 mars 2019, 15:31

Tu pars du principe que tu vas te mettre en couple genre au deuxième rendez-vous, forcément ça coince ! xD

Je sais pas comment fonctionnent les autres mais moi il me faut des semaines voire des mois avant de connaître la personne et approfondir notre relation, tu peux pas "choisir" une femme en un ou deux rendez-vous, en tout cas pas dans mon monde xD

Tu as parfaitement le droit d'apprendre à connaître plusieurs personnes, c'est quand les sentiments évolueront et que la question du couple se posera, et si vous êtes tous les deux dans l'optique d'une relation exclusive, qu'il faudra voir où ça en est. Et comme dit Baelfire, c'est pas parce qu'une femme accepte un rendez-vous que ça prédit l'évolution de la relation. Tellement de rendez-vous ne débouchent sur rien, ou alors sur une amitié, ou une sortie de temps en temps pour une activité en commun, etc... Tu te mets une pression énorme ! Et si tu considérais les femmes comme des êtres humains que tu apprends à connaître, et pas juste comme des partenaires amoureuses/sexuelles potentielles ?

Par contre s'il te plaît arrête d'employer le mot "fille" à la place de "femme", une fille c'est une enfant, on n'appelle pas "fille" une femme adulte.
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Avatar du membre
Iloy
Agent
Messages : 783
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 122 fois
A été aimé : 138 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par Iloy » 07 mars 2019, 17:11

Baelfire a écrit :
07 mars 2019, 15:06
Parce que sur les 10 possibilités que tu as si 1 se concrétise ça sera bien le maximum.
Mais ce n'est pas comme ça dans les films :o

Blague à part, c'est intéressant ce que vous racontez. Mais ça rajoute presque de la froideur au monde ; en fait je trouve ça presque terrifiant. Que le romantisme se construise largement, ça me semble évident et on me l'a suffisamment répété. Mais que ça se passe comme dans un entretien d'embauche, avec les mêmes proba, avec une "optimisation des chances"... ben ça ne m'étonne pas que Philippe se mette la pression :lol:

Ça ressemble à un monde de "techniques" (au sens capitaliste), alors que notre culture nous inonde de l'image d'un romantisme plus naturel et sibyllin.
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 911
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 102 fois
A été aimé : 166 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par Ptite Marie » 07 mars 2019, 17:47

Iloy a écrit :
07 mars 2019, 17:11
Blague à part, c'est intéressant ce que vous racontez. Mais ça rajoute presque de la froideur au monde ; en fait je trouve ça presque terrifiant. Que le romantisme se construise largement, ça me semble évident et on me l'a suffisamment répété. Mais que ça se passe comme dans un entretien d'embauche, avec les mêmes proba, avec une "optimisation des chances"... ben ça ne m'étonne pas que Philippe se mette la pression :lol:

Ça ressemble à un monde de "techniques" (au sens capitaliste), alors que notre culture nous inonde de l'image d'un romantisme plus naturel et sibyllin.
De toute façon notre culture nous inonde de tellement de clichés merdiques sur l'amour qu'on est presque obligé-es de foirer un paquet de relations avant de comprendre que tout ça c'est des conneries xD

Il y a un juste milieu entre le côté conte de fée gnangnan et ce côté capitalisme/consommation. Mais tellement de relations deviennent malsaines et toxiques à cause de ces croyances de contes de fées, yaurait beaucoup à dire là dessus :roll:

Personnellement je me contente de nouer des relations avec les gens, sans but, sans pression, simplement dans le respect de chacun et l'envie de découvrir de nouvelles personnes. Et on voit au jour le jour comment ça évolue (ou pas).

C'est tellement dommage de se mettre une pression pareille pour se mettre en couple, c'est tellement le meilleur moyen de se retrouver dans une relation médiocre, par défaut...
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2968
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 591 fois
A été aimé : 569 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par clotaire » 07 mars 2019, 18:10

Ptite Marie a écrit :
07 mars 2019, 17:47
Personnellement je me contente de nouer des relations avec les gens, sans but, sans pression, simplement dans le respect de chacun et l'envie de découvrir de nouvelles personnes. Et on voit au jour le jour comment ça évolue (ou pas).
Je suis bien d'accord avec ça, il me semble que c'est la base d'une vie épanouie. Un.e petit.e ami.e c'est bien, mais les amis en général, c'est capital.
Pour ma part, curieusement, c'est après avoir, pour ainsi dire, décidé de rester célibataire (ou du moins d'accepter mon célibat) que je me suis retrouvé en couple ;-)
Bref, l'aventure surgit parfois là où on ne l'attend pas :D

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3646
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 628 fois
A été aimé : 919 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par Baelfire » 07 mars 2019, 19:28

Iloy a écrit :
07 mars 2019, 17:11
Mais que ça se passe comme dans un entretien d'embauche, avec les mêmes proba, avec une "optimisation des chances"... ben ça ne m'étonne pas que Philippe se mette la pression :lol: Ça ressemble à un monde de "techniques" (au sens capitaliste), alors que notre culture nous inonde de l'image d'un romantisme plus naturel et sibyllin.
C'est vrai. J'ai mis pas mal de temps à le comprendre et plus encore à l'intégrer comme une pratique normale. Comme le dit PtiteMarie les films nous véhiculent des clichés qui n'ont rien à voir avec la réalité. Alors forcément...Ou plutôt je dirais qu'ils prennent des raccourcis. Si on devait vraiment raconter toutes les étapes avant de trouver la personne qui nous plaît et de concrétiser ce serait vraiment trop long. Et chiant. Les films vont dans le vif du sujet. Et le romantisme, les jolies choses ne sont pas du tout mortes. Ca existe en vrai de vrai. Mais en fait c'est super sympa de faire connaissance avec plein de personnes. Ca serait dommage de se limiter en se disant "nan mais moi je cherche l'amouuuur". Au passage je vous conseille le film "Isnt'it romantic". Il est trop génial !!!
clotaire a écrit :
07 mars 2019, 18:10
Pour ma part, curieusement, c'est après avoir, pour ainsi dire, décidé de rester célibataire (ou du moins d'accepter mon célibat) que je me suis retrouvé en couple ;-)Bref, l'aventure surgit parfois là où on ne l'attend pas :D
Oui enfin si ma mémoire est bonne tu avais quand même profondément travaillé sur la question avant et bien posé tes jalons. C'est ça la réalité. Si on commence à faire croire aux gens que ça leur tombera dessus sans qu'ils aient bossé avant il va y avoir des déçus :D
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
Iloy
Agent
Messages : 783
Enregistré le : 07 déc. 2018, 12:03
Localisation : Nice
Pronom : Peu importe
A aimé : 122 fois
A été aimé : 138 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par Iloy » 07 mars 2019, 20:24

Baelfire a écrit :
07 mars 2019, 19:28
C'est vrai. J'ai mis pas mal de temps à le comprendre et plus encore à l'intégrer comme une pratique normale. Comme le dit PtiteMarie les films nous véhiculent des clichés qui n'ont rien à voir avec la réalité. Alors forcément...Mais en fait c'est super sympa de faire connaissance avec plein de personnes. Ca serait dommage de se limiter en se disant "nan mais moi je cherche l'amouuuur". Au passage je vous conseille le film "Isnt'it romantic". Il est trop génial !!!
Je viens de lire le pitch du film, l'idée est géniale, je vais me le regarder :D

C'est sûr que c'est dommage pour celle ou celui qui cherche de ne s'attendre qu'au grand, unique, indéfectible Amour. C'est risquer de tomber sans cesse de Charybde en Scylla. Moi qui ne m'y suis jamais intéressé, on va dire que je m'autorise à rester dans une vision fantasmée ; elle n'a pas d'objet ni d'objectif de réalité, mais elle a sa propre douceur. Puis elle me permet d'apprécier des histoires pas trop navrantes ^^
Afficher
Modifié en dernier par Iloy le 07 mars 2019, 20:27, modifié 1 fois.
J'aurais tant aimé cependant, gagner pour vous, pour moi perdant, avoir été peut-être utile

Philippe5
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 01 mars 2019, 22:09
A été aimé : 1 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par Philippe5 » 07 mars 2019, 20:25

Ptite Marie a écrit :
07 mars 2019, 15:31
Tu pars du principe que tu vas te mettre en couple genre au deuxième rendez-vous, forcément ça coince ! xD

Je sais pas comment fonctionnent les autres mais moi il me faut des semaines voire des mois avant de connaître la personne et approfondir notre relation, tu peux pas "choisir" une femme en un ou deux rendez-vous, en tout cas pas dans mon monde xD

Tu as parfaitement le droit d'apprendre à connaître plusieurs personnes, c'est quand les sentiments évolueront et que la question du couple se posera, et si vous êtes tous les deux dans l'optique d'une relation exclusive, qu'il faudra voir où ça en est. Et comme dit Baelfire, c'est pas parce qu'une femme accepte un rendez-vous que ça prédit l'évolution de la relation. Tellement de rendez-vous ne débouchent sur rien, ou alors sur une amitié, ou une sortie de temps en temps pour une activité en commun, etc... Tu te mets une pression énorme ! Et si tu considérais les femmes comme des êtres humains que tu apprends à connaître, et pas juste comme des partenaires amoureuses/sexuelles potentielles ?

Par contre s'il te plaît arrête d'employer le mot "fille" à la place de "femme", une fille c'est une enfant, on n'appelle pas "fille" une femme adulte.
Désolé pour le terme "fille" mais quasiment tous les articles sur Google parle de comment séduire une fille et non comment séduire une femme. Et c'est encore pire en anglais c'est how to date a girl. D'ailleurs petite amie ça se dit girlfriend il n'y a pas de référence à woman. C'est pour cela que j'ai tendance à l'utiliser sans m'en rendre compte.

Tu vas bien rigoler de comment ça s'est passé avec ma copine. Je l'ai invité à un premier rendez-vous. On a fait un bowling puis une promenade dans un parc. Je la taquinais et verbalement et un peu physiquement elle répondait à mes taquineries en me taquinant aussi.

Au bout d'un moment j'ai senti que c'était le moment de l'embrasser. Elle m'a vue arrivee, elle m'a dit ahah j'ai vu que t'as tente en rigolant. Et après elle m'a dit ok pour ton bisous mais d'abord tu vas faire des tractions sur les barres à côté. J'ai dit pas de problème je suis un bonhomme. Je les ai fait on s'est embrassé.

Juste après qu'on se soit embrasser elle m'a demandé une relation exclusive, de ne pas fréquenter d'autres filles et j'ai accepté. Je l'avais pas mal taquiner en disant que j'avais des secrétaires même si c'était pas vrai. Et on est resté un an et demi ensemble. J'était vraiment hyper amoureux et elle aussi.

Du coup oui effectivement j'avais choisi une femme en un seul rendez-vous lol.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2968
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 591 fois
A été aimé : 569 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par clotaire » 07 mars 2019, 21:57

@Baelfire : oui, c'est vrai, disons que mes jalons étaient enfouis tellement loin que je ne m'en souvenais même plus :D (il faut vraiment que je me décide à faire mon petit récit un de ces 4^^)

Pour rebondir sur Philippe5 (mais sans marcher dessus :P ), pour moi il se trouve que par hasard, j'avais un rdv prévu pour faire connaissance avec une femme rencontrée par le Net, et une semaine avant j'ai concrétisé avec ma copine. Dans la semaine, j'ai donc fait un message à celle avec qui j'avais rdv en lui expliquant que je me devais d'être honnête avec elle, que je n'étais plus célibataire contrairement à ce que j'avais annoncé, et pour cause, mais que ça ne me dérangeait pas de faire connaissance quand même. Ben elle n'a plus jamais donné suite et on ne s'est pas vus. Bref, on peut toujours avoir plusieurs rdv et ajuster au dernier moment, c'est le genre de chose qui se comprend, je suppose.

Avatar du membre
Ptite Marie
Ace Tea
Messages : 911
Enregistré le : 11 janv. 2011, 21:22
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Elle
A aimé : 102 fois
A été aimé : 166 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par Ptite Marie » 07 mars 2019, 22:04

Je me doutais bien que t'avais dû vivre ça, pour avoir ce schéma en tête :P Mais je ne pense pas que ça se passe souvent comme ça xD
Et même si la personne en face te fait du rentre-dedans rien ne t'empêche de lui dire que tu veux prendre ton temps, si c'est le cas :wink:

Surtout méfie-toi des site et articles sur Internet sur "Comment séduire des filles/femmes", il y énormément de trucs malsains, genre les Pick Up Artist, qui relèvent bien plus du viol que de la séduction...
" Vous pourriez arrêter de péter pendant que je sauve le monde ? "
- Docteur Who -

Philippe5
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 01 mars 2019, 22:09
A été aimé : 1 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par Philippe5 » 07 mars 2019, 23:33

Deja la plupart des articles c'est des betises. Et en plus les hommes qui les appliquent les suivent a la lettre donc pas de calibration , pas d'empathie, 1er degre, pas de sourire. Ces articles devraient plus sur concentrer sur la connection a l'autre, l'empathie, l'ecoute plutot que de donner des techniques toutes faites sans apprendre a les calibrer a la situation. J'ai quand meme reussi a trouver des astuces utiles mais c'est surtout en dialoguant sur des forums, il y a des membres qui ont un discours beaucoup plus sincere que les articles qui sont la pour etre vendeurs et qui ne refletent pas la realite.

Philippe5
Membre junior
Messages : 13
Enregistré le : 01 mars 2019, 22:09
A été aimé : 1 fois

Re: Je ne sais pas trop ce que je suis

Message par Philippe5 » 09 mars 2019, 11:13

Sur un post anglais de la version anglaise du forum asexuality, c'est un peu ( et c'est un euphémisme il y a quasiment tout qui correspond ) ce que je ressens a part que je garde une attirance pour les fesses quand meme : https://www.asexuality.org/en/topic/768 ... e-for-sex/
J'ai réévalué mon asexualité ces derniers temps. Je me considère comme un asexué hétéro-romantique et je l'identifie comme telle depuis le mois de septembre de l'année dernière, mais je ne le sais plus vraiment. J'ai une libido (j'assumerais une libido moyenne, mais certainement pas basse) et j'ai un fétichisme des pieds, ce qui m'attire sexuellement vers les pieds d'une fille.

Je suis vraiment très confus maintenant et je me sens perdu à nouveau. Quand je vois une belle fille, je ne vais pas mentir, ils attirent mon attention. Je remarque bien les pieds d'une fille, mais je ne suis pas forcément excité et incontrôlable. c'est plus une admiration. Quand j'aime une fille, je rêve de ce que ce serait de la câliner et de la côtoyer amoureusement. Ces fantasmes incluent moi aussi de lui masser les pieds. Je me considère moi-même un peu soumis sexuellement et émotionnellement, mais pas inférieur. Je possède toujours une colonne vertébrale et je suis tout à fait en faveur de l'égalité dans une relation. Cela ne me dérangerait pas que la fille me garde sous contrôle de temps en temps.

Je pense que cette soumission est liée au fétichisme des pieds sur une échelle émotionnelle. Penses-y; quelle est la partie la plus basse du corps? Pieds. Et, me sentant comme je le suis, si j'aime vraiment quelqu'un, comment pourrais-je exprimer un dévouement envers quelqu'un que j'aime? Attention aux pieds. Ce n'est pas tout au sujet des pieds cependant! J'aime câliner, s'allonger, jouer avec les cheveux, les câlins et les baisers. Toutes ces choses sont importantes pour moi.

Ce qui sépare mes besoins en matière de fétichisme des pieds des autres hommes ayant le même sexe, c’est que ceux-ci intègrent le jeu du fétichisme des pieds avec le sexe et que leurs organes sexuels sont davantage impliqués dans le contact direct avec les pieds. Ces gars-là veulent ... comment devrais-je dire ceci ... étaler leur charge sur les pieds. Personnellement, je n'aime pas que ma charge soit sur eux. Je préférerais finir dans une serviette ou autre. Pour moi, je préférerais que leurs pieds soient entièrement face à moi ou à côté de moi plutôt que n'importe où près de mes parties masculines.

En ce qui concerne les fantasmes, le sexe n’est jamais dans l’image. Je n'ai jamais rêvé d'avoir des relations sexuelles avec qui que ce soit. J'ai déjà fait l'amour avec deux partenaires différents, mais ne l'apprécie pas du tout et le considère comme un acte inutile. Chaque fois que je faisais l'amour, je souhaitais que ce soit fini. Pour les personnes sexuelles moyennes, leur expression ultime de proximité est de partager des rapports sexuels les uns avec les autres. Ce n'est certainement pas le cas pour moi. Juste parce que mes pieds m'excitent et que je veux… faire ce que je fais avec eux… je ne vois pas cela comme l'expression ultime pour partager mon amour avec quelqu'un. En tant qu'asexuel (maintenant ASSUMED), je sens que le fait de se câliner et de se rapprocher physiquement quand je suis amoureux de quelqu'un est LA plus pure expression de l'amour et ne considère pas le pied ou le sexe comme étant "plus". Cependant, je pense que je devrais avoir le droit de recevoir cette libération sexuelle avec mon partenaire. Elle n'a même pas à faire autre chose que rester assise sur le canapé ou sur un lit et lire un livre ou travailler sur un ordinateur portable pendant que je retire mes pierres du sol à ses pieds. Heck, je participerais même à une petite conversation! lol

Je suis juste confus maintenant parce que je me suis identifié sous l'étiquette asexuée depuis septembre. J'ai une attirance sexuelle pour le sexe opposé, mais c'est seulement pour leurs pieds; aucune autre partie d'eux ne m'affecte sexuellement. Oui, les pieds m'excitent, mais le reste d'entre eux, je voudrais juste aimer, embrasser, tenir et embrasser. ICI est au centre de mon insécurité que je ressens actuellement: je ne serais PAS très compatible avec une personne sexuelle parce que je ne veux définitivement pas avoir de relations sexuelles avec elle, et compromettre le sexe de temps en temps ou avoir d'autres partenaires est hors de question. Cependant, je ne suis pas tout à fait sûr maintenant de savoir comment je serais compatible avec un asexuel. Tout ce que je veux faire, c'est aimer et aimer pleinement, mais de temps en temps, soulagez la tension sexuelle que leurs pieds vont me causer. Je ne suis tout simplement pas aussi sûr de savoir comment la plupart des asexuels permettraient à ce genre de fétichisme des pieds de se produire, étant donné que le sexe est repoussé. Quand je soulève mes pierres, je ne me sens plus à l'aise que lorsque je ne suis pas à la hauteur des yeux de la fille et que je jure que la seule souffrance qu'ils auraient à subir est un massage de pied dur. Je suis vraiment bon pour eux aussi! Est-ce si grave?

En outre, cela signifie-t-il que je ne suis pas réellement asexué? Je sais que le terme «asexualité» est un terme génial, et je sais que nous pouvons comprendre ce que nous sommes, mais je suis tout à fait franc et honnête à propos de tout ce qui me concerne à cet égard. Savoir qui vous êtes est probablement la chose la plus importante de la vie. Je veux savoir ce que vous pensez que je suis et les avis sont les bienvenus. Je sais que certains ne sont pas tellement accrochés sur les étiquettes, mais c'est la nature humaine de classer les choses, c'est donc très important pour moi. Personnellement, je suppose que je m'identifie comme un asexuel hétéro-romantique aux tendances grises, mais attendez, les trucs fétichistes comptent-ils même comme des "tendances grises"?

Je me sens tellement confus en ce moment et je me sens seul à nouveau! S'il vous plaît aider!

Oh, et si asexualité est le "manque d'attirance sexuelle", comment appelez-vous cela? C’est la partie qui me déroute.

[édité pour orthographe]
Je suis confus, avec ma dernière copine je n'ai pas ressenti d'excitation à la pénétration mais en même temps j'avais un préservatif. J'ai parlé de mon fétichisme sur un autre forum mais il me disait que ça pouvait venir aussi de mon inexpérience sexuelle, du préservatif, de l'inexpérience de la fille, du fait de la masturbation excessive qui fait que la main serre plus que le vagin.

Le problème est que je n'ose plus inviter des filles car j'ai peur de ne pas pouvoir les les satisfaire lors de l'acte et que ça me retombe dessus au niveau réputation. Déjà que j'ai du mal à avoir des opportunités de rencontre, cela me complique la tâche. Je rêve d'une vie de famille plus tard.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité