Suis-je asexuelle ?

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Kate-lynn
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 17 févr. 2019, 13:13
A été aimé : 1 fois

Suis-je asexuelle ?

Message par Kate-lynn » 17 févr. 2019, 13:47

Bonjour à vous tous !
J’ai 20 ans et j’ai pour la première fois un petit copain, cela fait bientôt 2 mois que nous sommes ensemble et je suis très amoureuse de lui.
J’adore quand nous sommes ensemble, quand on fait des sorties ou bien quand il me dit de mots doux, je me sens vraiment bien dans ses bras et je sais que je l’aime.
Seulement voilà, nous en sommes arrivés au moment des caresses « osées », et je n’ai, non seulement pas spécialement apprécié, mais en plus de ça, ressenti aucune « excitation ».
Alors qu’auparavant, les caresses plus « normales » dans le dos, sur les bras ou encore dans le cou m’avaient beaucoup plues (dans le sens où je les ai trouvées très agréables).
Lui au contraire semblait ressentir bien plus de choses que moi lors de ces caresses.

Depuis que je suis en âge de parler « amour et sexe » avec mes amies, j’ai toujours adoré écouter leurs histoires. Cependant, je n’ai jamais spécialement eu envie d’avoir un copain, ou encore n’ai jamais été attirée par l’acte en lui même.
Aussi, je n’ai jamais eu beaucoup d’intérêt pour la masturbation et je n’ai pas de fantasme sexuels.
Je pensais que c'était parce que j’étais célibataire et que comme je ne connaissais pas cette sensation, je ne pouvais pas la désirer.

Maintenant que j’ai un copain, je ressens le besoin d’être avec lui, et je sais que son absence m’attristerait, mais je n’ai pas « envie de lui » ou même de le caresser à des endroits intimes.

J’ai fait des recherches sur internet pour savoir si c'était normal, si je l’aimais vraiment étant donné que je ne désir pas passer à l’acte avec lui, et je suis tombée sur le terme « asexuel ».
J’ai l’impression que ce terme me correspond mais je découvre à peine cette orientation sexuelle et je ne connaît pas vraiment toutes les « conditions » que cela implique.
Est ce que l’un d’entre vous pourrez m'éclairer ?
Je suis un peu perdue :|
Merci d’avance !

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Suis-je asexuelle ?

Message par PassionA » 17 févr. 2019, 14:47

Bienvenue :)

La seule "condition" pour se définir asexuel c'est de ne pas ressentir d'attirance sexuelle pour autrui. L'asexualité étant un spectre il existe des nuances, cependant cela reste vrai la plupart du temps.

L'amour, heureusement, n'est pas cette idée sexocentrée où sexe rime avec bonheur. On peut tout à fait être attiré romantiquement par quelqu'un mais pas sexuellement. C'est très courant évidemment chez les personnes asexuelles. Chez les personnes sexuelles, en revanche, c'est plus difficile généralement de l'accepter - mais ça existe.

Bref, dans un couple A/S il va falloir discuter de ce sujet et tomber sur un terrain d'entente entre vous... sinon votre relation sera en péril.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2966
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 591 fois
A été aimé : 569 fois

Re: Suis-je asexuelle ?

Message par clotaire » 17 févr. 2019, 17:38

Bienvenue Kate-lynn :-)
ben à mon avis il faut du temps, car là c'est tout récent. Je pense que c'est normal de ne pas prendre du plaisir dès le début pour des choses qu'on avait fantasmées avant, la réalité c'est pas pareil que dans les rêves. Peut-être que tu apprécieras certaines choses plus tard, peut-être pas.
Il ne faut pas avoir peur d'en parler avec ton copain. Tu penses qu'il a beaucoup plus apprécié dès le début, mais est-ce vraiment ce qu'il pense ?
Comme le dit PassionA, le sentiment amoureux peut (doit) être détaché de cet aspect sexuel. L'important c'est que votre sentiment amoureux soit suffisamment solide pour que vous n'ayez pas peur d'échanger sur vos doutes concernant la sexualité.
Après, les étiquettes, ça peut donner des idées, mais au début il ne faut pas trop s'y accrocher. Ce que tu dois en retenir, à mon avis, c'est que quoi qu'il en soit, tu n'es pas anormale ;-)

Avatar du membre
clovis
Membre
Messages : 17
Enregistré le : 07 févr. 2019, 22:56
Pronom : Elle
A aimé : 3 fois
A été aimé : 9 fois

Re: Suis-je asexuelle ?

Message par clovis » 17 févr. 2019, 20:29

Salut et bienvenue !
Pour reprendre PassionA, l'asexualité est un spectre qui finalement englobe une multitude de sexualités, si bien qu'on pourrait presque en définir une par personne. Tu devrais bien te renseigner sur le site de Aven, qui apporte je pense tout ce qu'il y a à savoir sur la chose, et peut-être que tu te reconnaîtras un peu mieux dans tout ça ! Tu pourrais tout aussi bien avoir une sexualité qui t'es propre, car certaines personnes ne peuvent ressentir du désir sexuel que sous certaines conditions (comme les personnes demi-sexuel.les, par exemple).
Par ailleurs, il faut aussi également différencier plaisir sexuel, et plaisir physique, parce que asexuel.le ou pas ça fait toujours plaisir de faire un câlin et des papouilles à quelqu'un qu'on aime.
Bonne chance à toi, et quoi que tu découvres sur toi même ça ne pourra que t'aider et te rendre plus fort.e !
J'vais finir par devenir immortelle, si les meilleur.es partent en premier.es

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1387
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 399 fois
A été aimé : 269 fois

Re: Suis-je asexuelle ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 17 févr. 2019, 21:49

Clovis , je ne suis pas d'accord .

Dans l'idée générale , ça fait plaisir de câliner quelqu'un qu'on aime . Mais tout le monde n'est pas tactile , et tout le monde ne montre pas son amour de cette façon la .

Si Kate-Lynn (bienvenue ^^) n'apprécie pas les caresses poussées , ça ne veut pas dire qu'elle n'aime pas son petit copain . Pourtant les caresses poussées peuvent sûrement plaire a des asexuels , tout dépend de la personne .

Moi j'aime pas les câlins ni les bisous de la part de mes parents ou de mes amies , ça ne veut pas dire que je ne les aimes pas , il y a un tas de façon différentes de montrer son amour , que ce soit pour sa famille , son/sa petit.e ami ou ses potes .
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

Kate-lynn
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 17 févr. 2019, 13:13
A été aimé : 1 fois

Re: Suis-je asexuelle ?

Message par Kate-lynn » 17 févr. 2019, 22:18

Merci à vous 4 pour vos réponses !
En premier lieu, pour répondre au premier message, celui de PassionA, j’ai l’impression pourtant que le sexe est le summum de l’amour, que c’est l’acte qui extériorise tout ce que l’on ressent pour l’autre. Je le sacralise peut être un peu trop mais c’est comme ça que je le vois, et pourtant, je n’ai jamais eu envie de le faire.
Au début j’ai même pensé que j’étais homosexuelle, étant donné que je ne ressentait aucune attirance sexuelle ou physique pour tel ou tel garçon, contrairement à mes amies qui voulaient sortir avec un tel afin de coucher avec.
Bien sûr je trouve des garçons beaux, tout comme je trouve des filles belles, mais ce n’est jamais avec des arrières pensées.
Finalement je n’en ressens pas non plus pour les femmes.
Après avoir regardé les différences possibles en tant qu’asexuel.le, peut être qu’il me manque « l’élément déclencheur » comme pour le cas des demi-sexuel.les.

Maintenant que je suis avec mon copain, je sais que j’aime les hommes, tout du moins que je l’aime lui, et pourtant, j’enchaine avec le message de clovis, je n’ai pas vraiment envie de lui faire des caresses poussées et je n’ai pas spécialement envie non plus qu’il m’en fasse.
Pourtant, j’aime les autres caresses, les câlins et les bisous, et j’aime sentir que nos corps sont proches.
Grignoteuse de bouquins, je suis comme toi, pas vraiment tactile, je pensais que cela était peut être une conséquence de l’asexualite, mais apparemment pas, merci pour ta réponse :)
En fait, je ne suis pas tactile, et lui l’est énormément. Je pensais au début que ça serait une gêne pour lui que je ne le sois pas, et finalement, après quelques câlins et massages, je me suis laissée prendre au jeu, et finalement je suis beaucoup tactile que ce que je pensais, mais seulement avec lui. Je m’explique, je n’irai pas faire de câlin ou de bisous à mes proches.
Est ce une attirance particulière comme romantique ou juste physique ?
Désolée pour toute mes questions, je découvre toutes ces choses depuis peu 😅

Je termine avec le message de clotaire, peut être en effet que c’est parce que notre relation est toute récente que je ne ressens pas encore du désir sexuel, cependant, mes amies en ressentent des les premières semaines.
Je sais que toutes les personnes sont différentes, que ce qui est valable pour un tel ne l’est pas pour d’autre. Mais après avoir lu des témoignages de personnes asexuelles, j’ai l’impression de m’y retrouver.
Finalement je ne sais pas quoi en penser.
En y réfléchissant, j’aimerai ne pas l’être, afin de pouvoir offrir une vie sexuelle épanouie à mon copain.
Bien que si je le suis, je serais prête à faire des compromis comme l’a dit PassionA !

En tout cas merci pour votre attention, je suis contente d’avoir d’autres avis que le mien !

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1958
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 551 fois
A été aimé : 289 fois

Re: Suis-je asexuelle ?

Message par fiffi » 18 févr. 2019, 00:14

Bienvenue Kate-Lynn ,


il n ' y a qu' une seule condition pour se dire asexuel : ne pas ressentir d' attirance sexuelle . Il y a autant de nuances que de personnes asexuelles ; il faut trouver celle qui nous correspond le mieux .

J' étais comme toi , je pensais que l' amour et le sexe allait toujours ensemble et c' est probablement vrai pour la majorité des gens . Mais pas pour tout le monde . On peut avoir une attirance romantique et pas d' attirance sexuelle . Le sexe peut être une preuve d' amour mais il existe d' autres façons de montrer son amour , comme les câlins , par exemple .
Tu peux aimer être tactile avec ton copain par attirance romantique mais aussi parce que c'est agréable , mais pour toi , je pencherais pour la première hypothèse .

Beaucoup de réponses sont en toi et tu finiras bien par les trouver . Tu ne nous dérange pas avec tes questions , nous sommes disposés à t' aider à trouver les réponses qui te correspondent le mieux .

C' est toujours un peu déroutant de se découvrir A , surtout si tu le découvre quand tu es amoureuse . Prends un peu de temps de réflexion : faire des compromis ne veut pas dire accepter de faire des choses qui ne te plairont pas pour te sentir en harmonie avec ton copain . Et les compromis doivent être mutuels . Je suppose que tu as déjà lue la section couple A\S , cela a put te donner des idées .

Il faut aussi que tu acceptes d' être A , c' est à dire différente de la " norme " . Ne crains pas de nous déranger , tu peux nous exposer tes craintes , tes doutes , nous essaieront toujours de te fournir des éléments de réponses .

Kate-lynn
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 17 févr. 2019, 13:13
A été aimé : 1 fois

Re: Suis-je asexuelle ?

Message par Kate-lynn » 20 févr. 2019, 22:48

Merci pour cette réponse remplie de gentillesse !

J’ai vu toutes les nuances qui étaient proposées sur ce forum, c’est vrai qu’il y en a beaucoup !
Étant donné que je n’en suis qu’à la phase « suis-je vraiment asexuelle ? », je ne me suis pas encore vraiment penchée sur les nuances.
Mais avec les jours qui passent, je pense vraiment l’être.
Les moments intimes passés avec mon copain ne me donnent aucune envie sexuelle. Je trouve certains de ses gestes sexy, mignons, romantiques... mais rien ne me donne envie d’aller plus loin. J’ai envie de l’embrasser et de le prendre dans mes bras, mais ni plus ni moins.
Peut être que mon corps pense qu’il est trop tôt pour faire quoi que ce soit.. ou peut être pas ^^’

Je peux vous poser une question ?
Comment avez-vous découvert que étiez asexuel.le ?
Quelles sont les premières « théories » que vous imaginiez avant d'être certain de votre sexualité ?

C’est vrai que beaucoup pense que l’amour et le sexe vont de paire, moi la première.
Tout ce que l’on voit dans les films/séries ou bien quand on nous parle Amour, il y a toujours le sexe associé.
Je me suis d’ailleurs questionnée sur mon amour pour mon copain, étant donné que je ne ressentait pas d’attirance sexuelle.
Et puis, certaine que je l’aimais, j’ai cherché d’autres possibilités que « c’est pas le bon » et me voilà ici !
J’essaie le plus possible de lui montrer que je l’aime par d’autres gestes, plus quotidiens, comme des petites attentions, je fais ça naturellement de toute façon ^^
Malgré ça, pendant nos petits moments intimes, j’ai peur qu’il se pose des questions comme « est ce que je fais quelque chose de mal ? » si mes réactions ne sont pas « normales ».
Je ne voudrais pas qu’il se fasse culpabiliser ou je ne sais quoi, alors que cela vient de moi ^^’

Oui je confirme, c’est très déroutant, j’ai un peu peur de ne pas le combler.
Il est tout de même très compréhensif et attentionné, je suis sure que faire des compromis ne lui posera aucun problème.
Cependant, j’ai souvent vu que les couples A/S avaient du mal à tenir, cela est-il à ce point pesant pour chacune des deux parties du couple, malgré les compromis ?

En tout cas merci pour ce soutient !
C’est un peu difficile de croire au fait d’être A, tout du moins pour moi :/
Autant toutes les autres sexualités, je l’aurais plus facilement accepté, mais être A, dans notre société j’ai l’impression que c’est comme être d’une autre planète ahah

Avatar du membre
Grignoteuse de bouquins
Avenista
Messages : 1387
Enregistré le : 02 oct. 2017, 19:17
Localisation : Nice
Pronom : Elle/Ael
A aimé : 399 fois
A été aimé : 269 fois

Re: Suis-je asexuelle ?

Message par Grignoteuse de bouquins » 20 févr. 2019, 23:18

Coucou !

Je suis jeune , je l'ai découvert car je me suis sentie en décalage avec les autres gens , que ce soit au début de la primaire jusqu'à la fin du collège , comme aujourd'hui ^^ (en gros résumé) .

Tous les couples A/S ne vivent pas cette difficulté de la même manière . Si tu te sens capable de faire des compromis , ça sera plus facile a vivre , mais c'est a vous de trouver le bon compromis pour que ça soit plus simple pour les deux parties du couple , justement. Si vous en discutez et que vous communiquez sur vos attentes , ça devrait aller ^^ .

C'est vrai , le sexe est partout , et les mentalités ont du mal a changer . Faut s'accrocher pour s'accepter avec tout ça :lol:
♠ Why frick frack when you can snick snack ? ♠ :cake:

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1958
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 551 fois
A été aimé : 289 fois

Re: Suis-je asexuelle ?

Message par fiffi » 20 févr. 2019, 23:55

Grignoteuse a bien résumé . Jeune ou vieux , on se pose un jour la question de savoir pourquoi on a pas d' attirance sexuelle comme " tout le monde " .
je me suis rappelé que j' avais vu un reportage sur l' asexualité et je me suis renseigné sur internet .
Je n' ai pas fais trop de théorie , en fait je me suis pas beaucoup tracassé pour ça . je savais que je ne rentrais dans aucune case mais de toute façon , les gens me trouvent bizarre .

Il ne faut pas que tu culpabilise , ne te dis pas le " problème vient de moi " . Il n' y a pas de problème , tu es simplement asexuelle .

Avatar du membre
Dark Majesty
Adepte
Messages : 227
Enregistré le : 12 avr. 2018, 18:43
Pronom : Elle
A aimé : 22 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Suis-je asexuelle ?

Message par Dark Majesty » 21 févr. 2019, 07:18

Kate-lynn a écrit :
20 févr. 2019, 22:48
Je peux vous poser une question ?
Comment avez-vous découvert que étiez asexuel.le ?
Quelles sont les premières « théories » que vous imaginiez avant d'être certain de votre sexualité ?
Pour ma part, ce sont justement ces premières théories qui m’ont aider à me définir ace et aro. :wink:

Pour ce qui est de l’aromantisme, je me rappelle la discussion qu’on a eu un jour lorsque j’avais 15 ans avec toute ma classe. On nous demandait quel était notre vision du mariage, et lorsque vint mon tour, j’ai répondu on ne peut plus honnêtement que si je me mariais un jour, ce serait un mariage forcé. Toute la classe s’est indignée! :lol: Je me suis fait traiter de tous les noms mais moi je ne comprenais pas leur réaction. :shock: Après tout, c’était évident dans ma tête que ce ne serai jamais un mariage d’« amour »
Je ne comprenais pas non plus tous ces gens qui se mettaient en couple. Quand j’étais en primaire je me suis dit: je n’aurais jamais de relation avant mes 18 ans parce qu’avant on n’est que des gamins. J’en trouvais ridicule qu’on puisse « tomber amoureux » à cet âge là.

Mais lorsque le facteur sexe a été rajouté à l'équation (Vers les 13-14 ans), je ne comprenais vraiment plus rien. Comment les gens pouvaient être attirés sexuellement envers les autres? C’était quelque chose qui me paraissait insensé. Les 18 me paraissaient jeune. Alors je me suis dit jamais avant 25! Puis vers les 15 ans, lorsque tout le monde sortait avec des copains/copines, et qu’on me demandait « et toi c’est pour quand? », je me suis dit jamais avant mes 30 ans parce que je ne ressentais rien pour les autres et je me disais qu’en grandissant peut être que ces sentiment viendraient.

Inconsciemment je repoussais toujours plus loin ce moment. Pas par « peur » du sexe, mais parce que je ne ressentais rien pour les autres. Je ne les trouvais ni beau ni attirant ni « sexy ». Je ne tombais pas amoureux d’eux.
Et lorsqu’à 16 ans, ma sœur m’a montré la définition de l’asexualité en me disant « mais regarde c’est pas ça que tu ressens? », je me suis tout de suite identifiée. :mrgreen:
"Il n'y a pas de bien ou de mal, il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher" J.K Rowling

Kate-lynn
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 17 févr. 2019, 13:13
A été aimé : 1 fois

Re: Suis-je asexuelle ?

Message par Kate-lynn » 23 févr. 2019, 09:15

Merci pour vos réponses !
Je me rends compte que quelques éléments sont similaires à mon histoire, j’ai pensé pendant longtemps que j’étais seule dans ce cas, cela me rassure de voir que non ^^

Puis-je vous poser une autre question ?
Avez-vous déjà eu une relation avec un S ?
Si oui, comment cela s’est-il passé ? Avez-vous des conseils particuliers à me donner à part la communication ?

Je vais partir en vacances, je ne pourrai plus répondre, je vous remercie d’avance ! ^^

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1958
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 551 fois
A été aimé : 289 fois

Re: Suis-je asexuelle ?

Message par fiffi » 23 févr. 2019, 23:41

j' ai déjà eu des relations avec des S ( rarement ) : je ne connaissais pas l' existence de l' asexualité et par manque d' informations , je n' ai pas su expliquer min ressenti .

C' est pour cela que j' attache une grande importance à la communication . tu peux trouver quelques idées dans la section " relation A\S mais c' est à l' intérieur de ton couple que vous devez trouvez le meilleur compromis . la bonne solution sera celle que vous adopterez ensemble .

Profites de tes vacances . :-)

Avatar du membre
flobinson
Abonné
Messages : 25
Enregistré le : 11 nov. 2018, 10:52
A aimé : 1 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Suis-je asexuelle ?

Message par flobinson » 24 févr. 2019, 11:49

Salut Kate-lynn,

D'après les éléments que tu nous donnes, j'ai le sentiment que tu es probablement asexuelle.

Néanmoins, ces éléments ne sont pas assez nombreux et plus que les faits, ce qui compte, c'est le ressenti intérieur.

As-tu déjà été attirée sexuellement par quelqu'un ?

Je pense que c'est la première question à te poser pour "savoir".

Maintenant, si tu ne parviens pas à trancher, c'est pas important : tu peux être quelque part sur le spectre de l'asexualité sans être complètement asexuelle.

Pour répondre à ta question, j'ai su que j'étais asexuel.le vers 15 ans, en écoutant les discussions des garçons à propos des filles dans les vestiaires après le cours de gymnastique. Ils exprimaient leur attirance en des termes qui m'étaient étrangers. J'avais aussi une attirance pour les filles, mais elle n'était pas de même nature, elle était purement "platonique". Vu que le terme d'asexualité était très marginal à l'époque, je me définissais comme "platonique" avant de découvrir le terme d'asexualité et de m'y reconnaître parfaitement.

Kate-lynn
Membre junior
Messages : 5
Enregistré le : 17 févr. 2019, 13:13
A été aimé : 1 fois

Re: Suis-je asexuelle ?

Message par Kate-lynn » 04 mars 2019, 19:00

Merci à vous pour vos réponses !
Pour répondre à ta question flobinson, je n’ai jamais eu envie d’une quelconque relation sexuelle, ni forcément envie de sortir avec quelqu’un.
Après, comme je suis de nature un peu solitaire, je pensais que les deux étaient liés.

J’ai été dans ton cas, quand les filles parlaient des autres garçons dans les vestiaires, je pense bien n’avoir jamais ressenti ce qu’elles exprimaient. Certes je trouvais bien quelques uns d’entre eux mignon ou beau, mais ce n’est pas pour autant que je désirais plus.
C’est comme ces filles qui veulent tout le temps être en couple et qui me sortaient « et toi, c’est pour quand ? Je peux te présenter machin si tu veux ! »
Je n’ai jamais compris leur intérêt pour le couple.

Enfin j’imagine que ce n’est pas un critère pour décréter que l’on est A ahah

Maintenant que je suis avec mon copain, je suis très heureuse, mais j’ai pour autant très bien vécu toutes mes années de célibat ahah

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités