Questionnement

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Miuna
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 19 nov. 2018, 23:37

Questionnement

Message par Miuna » 25 nov. 2018, 21:54

Bonjour, je suis nouvelle et je me pose de nombreuses questions.
La définition de l'asexualité : "L’asexualité, dans son sens le plus large, est l’état d’une personne qui ne ressent pas d'attirance sexuelle pour une autre personne et/ou pour elle-même", ne me convaincs pas totalement.

Alors, je me présente j'ai 18 ans, je suis hétéro (romantique) et je suis en couple depuis 3ans avec un garçon plus âgé que moi et sexuel.

Je me trouve dans un flou total, ne sachant pas vraiment si je suis asexuelle ou pas...
Voilà quelques arguments de ce questionnement :
- je suis facilement gênée par les scènes de sexe, que ce soit dans la littérature ou dans les films/séries (principalement ça). La plupart du temps, je détourne le regard ou je passe la scène.
- je suis très pudique et je ne suis pas attirée lorsque les gens se dénudent. Je n'ai pas de fantasme sur le corps parfait etc
- je suis gênée si l'on me touche trop, il est vrai que je n'aime pas vraiment le contact physique alors quand il s'agit de parties plus intimes comme les cuisses, hanches je ne suis pas très à l'aise
- je ne désire pas avoir de relation sexuelle avec mon copain et nous n'en avons jamais eue
-quand mes amies parlent sur le sujet du sexe, je ne suis pas intéressée et cela me gêne, je me suis souvent sentie en décalage
-lorsque j'étais amoureuse (avant d'être en couple et même maintenant) l'idée d'avoir une relation sexuelle avec ne m'étais jamais venue à l'esprit, pour moi la relation idyllique était purement platonique
- quand mon copain et moi nous nous embrassons/enlaçons et qu'il tente des petits rapprochements, mon esprit ne ressent pas vraiment de plaisir, je me sens souvent sale après
- vivre sans sexualité ne me dérangerait pas

Cela fait un an que ce soucis d'asexualité me trotte dans la tête..
Malheureusement, il n'y a que très peu de renseignements à ce sujet non seulement sur internet, mais aussi dans les cours d'éducation sexuelle..
Alors, je souhaitais trouver quelques réponses ici ou entendre vos expériences !
Je vous remercie d'avoir pris le temps de lire ce message et j'attends de vos retours.
Merci beaucoup !!
Ανδρα μοι εννεπε, Μουσα... ~, Ομηρος

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Questionnement

Message par PassionA » 25 nov. 2018, 22:20

Bienvenue :)

Tout ce que tu viens de lister correspond à divers ressentis qu'on retrouve décrits dans les témoignages ici. Je comprends complètement que pour toi ça parait flou, mais c'est juste qu'il faut parfois un peu de temps pour assimiler et accepter son asexualité. D'un autre côté, ça ne tient qu'à toi de d'identifier ainsi et nous ne pouvons que partager nos témoignages afin de t'aider à te comprendre toi-même.

Je comprends que tu puisses aujourd'hui croire que l'asexualité est un soucis (ça dépend beaucoup de ton environnement relationnel surtout), mais je peux t'assurer que ça n'en est pas un. C'est juste un fait, une part de nous même qu'il faut intégrer pour s'épanouir. L'associer à un problème risque plus de te placer dans une situation de déni et retarder une prise de conscience nécessaire.

Cependant, rien ni personne ne peut le dire pour toi. Cette situation c'est toi qui la vie, et peut-être que dans quelques années ce sera différent et toutes ces choses ne te dérangeront pas comme aujourd'hui. Le meilleur conseil que je puisse te donner c'est d'écouter tes ressentis et de ne pas essayer d'être une personne que tu n'es pas.

Miuna
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 19 nov. 2018, 23:37

Re: Questionnement

Message par Miuna » 25 nov. 2018, 22:33

Merci beaucoup pour ta réponse PassionA !

Quand j'évoquais le mot "soucis" ce n'était pas pour parler d'un problème lié au fait que je sois asexuelle mais plutôt à cause de ne pas savoir qui je suis vraiment !
J'accepte totalement d'être "différente", mon partenaire et ma famille sont très ouverts.

Mais je pense que tu as raison : il faudrait plus m'accepter comme je suis pour l'instant et on verra ce que l'avenir nous apportera !

Je te remercie encore pour ces conseils !
Ανδρα μοι εννεπε, Μουσα... ~, Ομηρος

Avatar du membre
Dark Majesty
Adepte
Messages : 227
Enregistré le : 12 avr. 2018, 18:43
Pronom : Elle
A aimé : 22 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Questionnement

Message par Dark Majesty » 25 nov. 2018, 22:41

Bienvenue Miuna :D

Je vais commencer par te dire qu’il n’y a que toi qui peut savoir si tu es asexuelle ou non. :wink:
Miuna a écrit :
25 nov. 2018, 21:54
- je suis facilement gênée par les scènes de sexe, que ce soit dans la littérature ou dans les films/séries (principalement ça). La plupart du temps, je détourne le regard ou je passe la scène.
- je suis très pudique et je ne suis pas attirée lorsque les gens se dénudent. Je n'ai pas de fantasme sur le corps parfait etc
- je suis gênée si l'on me touche trop, il est vrai que je n'aime pas vraiment le contact physique alors quand il s'agit de parties plus intimes comme les cuisses, hanches je ne suis pas très à l'aise
- je ne désire pas avoir de relation sexuelle avec mon copain et nous n'en avons jamais eue
-quand mes amies parlent sur le sujet du sexe, je ne suis pas intéressée et cela me gêne, je me suis souvent sentie en décalage
-lorsque j'étais amoureuse (avant d'être en couple et même maintenant) l'idée d'avoir une relation sexuelle avec ne m'étais jamais venue à l'esprit, pour moi la relation idyllique était purement platonique
- quand mon copain et moi nous nous embrassons/enlaçons et qu'il tente des petits rapprochements, mon esprit ne ressent pas vraiment de plaisir, je me sens souvent sale après
- vivre sans sexualité ne me dérangerait pas
Je 18 ans et je suis asexuelle aromantique. Je vais répondre à tes questions mais qu’en te parlant de ma propre expérience :wink:

1) personnellement les scènes de sexe ne me dérange absolument pas. « J’aime pas ça » mais je déteste pas non plus. Ça ne me fais ni chaud ni froid (mais c’est clair que ça n’a va pas être le passage du film que je vais regarder en boucle et en boucle :wink: ) Bon après s’il n’y a que ça, ça va m’ennuyer. Et si c’est du porno non merci également.
2) je suis LOIN d’être pudique. C’est plutôt le contraire. Je suis pas exhibitionniste mais si quelqu’un me voit nue je m’en fou et si je vois quelqu’un nu ça ne me fait rien. A vrai dire, je ferai plutôt attention au visage de quelqu’un et à son langage gestuelle même dans ce cas là :lol: Et comme toi je n’ai pas d’idée « du corps parfait »
3) Je te rejoins ici car j’ai une sainte horreur du contact physique. Par contre je n’ai pas de distinction entre une épaule et une cuisse (l’épaule peut même être pire si on me tient fort...je me sens comme prisonnière)
4) voilà une caractéristique type de l’asexualité. (Ou alors certains te diront que peut-être est ce à cause de ton âge, comme quoi tu est encore trop jeune...blahblah...perso si tu te retrouves dans cette définition tu n’as qu’à te définir ainsi (même si ce n’est que pour 1 an par exemple))
5) De nouveau moi ça ne me gêne pas mais ça va pas être mon sujet de prédilection pcq je le juge inintéressant. Je me sens parfois en décalage dans le sens où je ne comprends pas toujours leur manière de ressentir ou de vivre tel ou tel situation.
6)là pour moi ce que tu décris se rapproche clairement de l’asexualité. Beaucoup de S éprouveront des difficultés à comprendre ce point de vue
7) jamais eu de copain donc je peux pas t’aider :mrgreen:
8) de nouveau c’est une pensée typiquement A (pour bcp de S ce serait juste inimaginable)
"Il n'y a pas de bien ou de mal, il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher" J.K Rowling

fiffi
Atrix Revolutions
Messages : 1936
Enregistré le : 04 oct. 2016, 00:07
Localisation : 77
Pronom : Il . Fiffi et tu
A aimé : 543 fois
A été aimé : 283 fois

Re: Questionnement

Message par fiffi » 26 nov. 2018, 00:02

Bienvenue Miuna ,

il y a en effet une définition stricte de l' asexualité , ne pas ressentir d' attirance sexuelle pour les autres , mais il y a autant de manière de vivre son asexualité qu' il y a d' asexuels .

Le concept peut sembler flou , d' autant plus que des personnes sexuels sont aussi pudiques et n' aiment pas la nudité ou sont gênés de regarder des scènes de sexe .
Tu sembles cependant avoir bien analyser ton ressenti , la prochaine étape serait de l' accepter pleinement . Il y a très peu de renseignement sur l' asexualité mais en fréquentant ce forum , tu verras que d' autres personnes ont parfois les mêmes ressentis que toi .

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2951
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 584 fois
A été aimé : 562 fois

Re: Questionnement

Message par clotaire » 26 nov. 2018, 09:37

Bienvenue Muina :-)
Tu as parlé de tout ça avec ton copain ?
Par rapport aux amis, moi quand j'en parle je réalise que beaucoup d'autres ont des choses à redire sur leur vie sexuelle, c'est difficile d'être toujours en accord, il ne faut pas se sentir bizarre pour ça.

ginny anne
Affilié
Messages : 265
Enregistré le : 01 août 2018, 16:43
Localisation : Auvergne Rhône-Alpes
Pronom : moi
A aimé : 9 fois
A été aimé : 28 fois

Re: Questionnement

Message par ginny anne » 26 nov. 2018, 10:42

Bienvenue Muina !

Miuna
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 19 nov. 2018, 23:37

Re: Questionnement

Message par Miuna » 26 nov. 2018, 20:50

Merci à tous pour vos réponses et votre chaleureux accueil !!

Dark majesty : merci beaucoup de parler de ton expérience, cela fait du bien de voir que d'autres personnes qui plus est du même âge partagent les mêmes ressentis sur certains points :)
Fiffi : je crois que tu as raison et qu'il faut que je l'accepte pleinement !
Clotaire : oui je lui en ai parlé mais pour lui cela lui semble flou et abstrait. De plus, pour lui le vrai amour se concrétise par la sexualité (ce qui n'est pas du tout mon point de vue !!!) et il ne voit pas notre relation perdurer avec mon asexualité
Ανδρα μοι εννεπε, Μουσα... ~, Ομηρος

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1608
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 251 fois
A été aimé : 453 fois

Re: Questionnement

Message par Aphélie » 26 nov. 2018, 21:29

Je pense que les autres t'ont bien répondu, l'asexualité est un spectre très large, et il y a clairement des éléments dans tes propos qui peuvent être rapprochés de l'asexualité, mais au final c'est à toi de décider ce qu'il en est, si tu veux te définir ainsi ou non.

Ce qui m'intrigue par contre, c'est quand tu dis que tu es en couple depuis 3 ans avec un garçon qui ne peut pas envisager un couple sans sexualité, et pourtant tu précises que vous n'avez jamais eu de relations sexuelles ? Il patiente dans l'idée que ça va changer, ou c'est source de conflits entre vous ? Tu n'es pas obligée de répondre si c'est indiscret, mais avant de lire ton dernier post j'en aurais plutôt déduit que ça ne le travaillait pas plus que ça en fait. :lol:
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Miuna
Néophyte
Messages : 4
Enregistré le : 19 nov. 2018, 23:37

Re: Questionnement

Message par Miuna » 26 nov. 2018, 21:48

Salut Aphélie !
Enfait c'est assez ambivalent, au début de notre relation j'étais jeune (15ans) alors les 2 n'étions pas intéressés pas ça. Il est très compréhensif sauf que je crois que ça compréhension à des limites...
Et c'est vrai que ces temps la question de la sexualité lui reste à l'esprit.
Il ne pourrait pas vivre entièrement sans sexualité et souhaite que cela arrive entre nous alors que j'en ai toujours aucune envie, donc sur le long terme une vie de couple sans sexualité lui est impossible...
Il veut pas causer de dispute ou de problème entre nous alors c'est vrai qu'il garde ça pour lui, et ça me fait un peu souffrir car il n'est pas pleinement heureux...

Mercie pour ta réponse en tout cas !
Ανδρα μοι εννεπε, Μουσα... ~, Ομηρος

Avatar du membre
Aphélie
Ace in space
Messages : 1608
Enregistré le : 12 déc. 2016, 15:31
Localisation : Alpha Quadrant
Pronom : Elle
A aimé : 251 fois
A été aimé : 453 fois

Re: Questionnement

Message par Aphélie » 26 nov. 2018, 21:54

Effectivement, vous étiez très jeunes, je n'avais pas pris l'âge en compte.
Du coup je vais te dire ce que beaucoup d'ace étant passés par là te diraient : ne te force à rien que tu ne veuilles pas faire. Ça ne va pas arranger la situation sur le long terme, et ça peut devenir très malsain. Tu ne peux pas plus choisir d'avoir envie de relations sexuelles que lui de ne pas en avoir envie. C'est une situation délicate, mais il est important de respecter les limites de chacun, et il s'agit de ton corps.

Pas de quoi, et bienvenue à toi ;)
"Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light, I have loved the stars too fondly to be fearful of the night." ― Sarah Williams

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2951
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 584 fois
A été aimé : 562 fois

Re: Questionnement

Message par clotaire » 26 nov. 2018, 22:03

De fait, même si tu ne le sens pas pleinement heureux comme tu dis, et que ça te chagrine (attention quand même à la culpabilité), je constate dans ce que tu exprimes que lui te respecte, ce qui est déjà un bon point.
Après, il y aura quand même la question, pour toi, de jusqu'où tu peux aller dans les échanges intimes, car même en restant asexuelle, l'acceptabilité de certaines choses peut évoluer pas mal avec le temps. Et lui, que pourra-t-il accepter... Et pour ça, bien sûr, il y a la question de comment vous parvenez à faire vivre vos sentiments en dehors de ces considérations sexuelles... Car même si c'est le "ciment du couple" pour certains (soit), ça n'est suffisant pour personne !

Avatar du membre
Jolanthe
Adepte
Messages : 185
Enregistré le : 09 sept. 2018, 01:26
Localisation : Québec, Canada
Pronom : Elle
A aimé : 15 fois
A été aimé : 19 fois

Re: Questionnement

Message par Jolanthe » 27 nov. 2018, 03:14

Bienvenue Miuna :)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité