"j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: "j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Message par PassionA » 03 mai 2018, 12:48

Ok, je te rejoins complètement quand tu dis qu'au sein d'un couple la communication est essentielle. Ce n'était vraiment pas clair pour moi que ton raisonnement n'était que dans la sphère privée.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1565
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 357 fois

Re: "j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Message par Hestia » 03 mai 2018, 13:43

Corrige-moi si je me trompe Zimou, mais si j’ai bien compris ton point de vu, et si c’est le cas, je le partage, pour toi l’asexualité n’est pas comme l’homosexualité, lorsqu’on entend un homme dire je ne veux pas avoir un rapport sexuel avec une femme car je suis gay, on sait qu’il souhaite avoir une vie sexuelle active avec un homme, par contre lorsqu’on parle d’asexualité, on doit faire une distinction entre l’absence d’attirance sexuelle qui définit l’asexualité et l’absence du désir de pratiquer les relations sexuelles, qui elle peut être causée par plusieurs éléments, et dans notre cas les aces cela se résume par :

1. Les relations sexuelles ne m’intéressent pas
2. Je n’en éprouve pas le besoin, donc je n’en vois pas l’intérêt de pratiquer
3. J’ai eu un ou plusieurs rapports sexuels et je n’ai pas aimé, ce n’est pas mon truc
4. Mon éducation, ma vision des choses (croyances religieuses, conviction personnelle) me pousse à être convaincu que c’est une mauvaise chose d’avoir une relation sexuelle alors qu’on n’a pas d’attirance sexuelle, ou pas tant d’être engagé dans un couple (La Chasteté jusqu'au mariage peut encore concerner certaines personnes) etc….
5. J’ai subi un traumatisme
6. J’ai des douleurs lors des rapports sexuels
7. Le contact physique/sexuel me dégoûte, là je ne suis pas convaincu qu’un traumatisme doit en être la cause.

Bien sûr cela ne se résume pas qu’à ces 7 points, mais c’était surtout pour mettre en évidence que lorsqu’un ace est sex-positive, il est comme même bon d’être capable d’expliquer pourquoi la personne ace en question apprécie et approuve la pratique des relations sexuelles, et pareille dans notre cas les personnes aces qui refusant de les pratiquer, du moins dans le cadre d’une relation de couple.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Zimou
Administrateur
Messages : 4995
Enregistré le : 14 oct. 2010, 14:44
Pronom : Il
A aimé : 437 fois
A été aimé : 454 fois
Contact :

Re: "j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Message par Zimou » 04 mai 2018, 08:15

Vous avez tout compris (content d'avoir réussis à me faire comprendre) :D
et en effet, le besoin pour moi de savoir ce que pense l'autre n'est que dans la sphère privé, chez les autres ça me regarde pas du tout xD mais je recommande quand même fortement à tous de déterminer ces causes pour eux, pour mieux se connaitre, distinguer au mieux leur différence entre leur asexualité et leur opinion, choix ou problème pour être sur que ceux ci ne les influences pas sur leur décision de se définir A (et risquer de se tromper)... ou S (suivant si on est sex-positif ou negatif). c'est précisément ce conseil que je donne quand quelqu'un expose des raisons de refuser la sexualité (une personne qui expose des raisons de l'accepter risque de se définir S donc si on en voit passer ici c'est déjà qu'ils ont bien séparé leur choix de vie sexuel et leur orientation, du coup j'ai pas besoin de donner de conseil en ce sens pour eux même si c'est toujours aussi bénéfique pour eux de bien se comprendre).
La définition de l'asexualité est "une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne". Cependant, vous seul pouvez décider quel terme vous convient le mieux.
Image

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: "j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Message par PassionA » 04 mai 2018, 12:54

Bien sur, je suis d'accord avec la recherche de toujours mieux se connaitre soi-même et donc de se poser des questions. Le soucis c'est aussi qu'une personne peut être amenée à se croire S et n'être une piètre amante alors qu'elle est asexuelle, juste parce qu'elle trouve une raison.

"Ah, si seulement j’appréciai les rapports, ma vie serait tellement plus simple ! Je ne me sentirai pas forcé de devoir en avoir, de me sentir violé par une personne que j'aime." C'est du vécu pour moi comme dans beaucoup de témoignages. Il y a toujours le risque quand on se trouve une "bonne raison" d'être différent de la norme de se laisser corriger/soigner par les autres, ce qui est une violence subie uniquement parce qu'on est asexuel et donc une oppression et cela crée un traumatisme en soi.

Donc, être capable d'en discuter oui évidemment, mais il faut mettre les points sur les i avec l'asexualité.
l’asexualité n’est pas comme l’homosexualité, lorsqu’on entend un homme dire je ne veux pas avoir un rapport sexuel avec une femme car je suis gay, on sait qu’il souhaite avoir une vie sexuelle active avec un homme
C'est justement une excuse que j'ai du utiliser très souvent au début. Aux femmes je disais que j'étais gay et aux mecs que j'étais hétéro - parce que je ne savais pas comment expliquer les choses autrement mais je mentais à tout le monde et c'était très désagréable. Pourquoi croire que l'asexualité est différente ? Si une personne dit qu'elle ne veut pas avoir de rapport sexuel avec une autre, elle n'a rien à donner comme excuse. L'orientation n'est pas une excuse, c'est juste un état de fait qu'on arrive à reconnaitre ou pas. Et que dire du cas où cet homme dont du parles est homosexuel biromantique ? Il a le droit de désirer une relation amoureuse avec une femme même s'il n'est pas sexuellement attiré par elle. Etre gay n'est pas une excuse et pourtant il n'a pas à trouver d'explication dans ce qui le rebute dans l'idée d'avoir des relations sexuelles avec une femme juste parce qu'il est attiré par des mecs ? Non, techniquement après cette conversation j'ai presque envie de demander aux hétéros et aux homos desquels je suis proche de me donner les raisons pour lesquelles le sexe avec certaines personnes ne leur convient pas ou les rebutent. Ce serait bien ridicule avouez-le et on m'enverrai aller cuire des œufs.

Dans le cadre privé, j'ai été en relation avec une femme bisexuelle. Et elle m'a exposé les "raisons" qui ont fait qu'elle a essayé avec les femmes alors qu'elle aimait ça avec les hommes, sans même que je le lui demande. Là c'est de la démarche personnelle et de la conversation intime, alors c'est pour moi la seule façon dont on peut aborder ces choses là. Attendre qu'on nous en parle et être à l'écoute. On se trouve toujours a posteriori plein de raisons pour tout, on analyse en permanence nos choix passés, mais il ne faut pas chercher trop loin non plus car on a le droit de faire des choses sans autre raison que d'être qui on est.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1565
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 357 fois

Re: "j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Message par Hestia » 04 mai 2018, 13:35

PassionA je suis d'accord avec toi, j'ai simplement mis en évidence dans mon exemple le fait que la plupart du temps, c'est ainsi que les gens raisonnent, cela ne veut pas dire que j'approuve, mais c'est hélas une réalité.

Pour ce qui est de l'asexualité, si j'ai dit qu'elle est différente des autres orientations sexuelles, c'est parce que l'absence d'attirance pour les autres peut malheureusement être confondu avec l'absence de libido, lorsqu'on n'arrive pas à distingué l'attirance sexuelle et le désir sexuel (libido)

Et oui un homme peut être homosexuel et biromantique, mais la distinction entre l'orientation sexuelle et romantique est loin d'être encore reconnu par les S; les concernant, et puis pour beaucoup, généralement lorsqu'on entend quelqu'un dire je suis gay, on pense qu'il est homosexuel et homoromantique voir asexuel et homoromantique, c'est plutôt un problème lié à une compréhension de la définition du mot gay et de la formulation de la phrase utilisée.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Avatar du membre
Hestia
Avenator
Messages : 1565
Enregistré le : 25 avr. 2016, 22:28
Localisation : Suisse
Pronom : Elle et Iel
A aimé : 206 fois
A été aimé : 357 fois

Re: "j'ai envie de toi". Par un asexuel.

Message par Hestia » 04 mai 2018, 13:56

Pour ce qui est de l'asexualité, si j'ai dit qu'elle est différente des autres orientations sexuelles, c'est parce que l'absence d'attirance pour les autres peut malheureusement être confondu avec l'absence de libido, lorsqu'on n'arrive pas à distingué l'attirance sexuelle et le désir sexuel (libido)
Je précise qu'ici je fais référence au point de vu des S qui associent la plus grande majorité du temps la libido au désir de pratiquer les relations sexuelle alors qu'il existe aussi d'autres raisons.
Je suis une personne non-binaire, et j'apprécie qu'on parle de moi avec des mots et des phrases épicènes, et j'accepte qu'en m’accorde au féminin lorsqu'il est difficile de faire autrement.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité