Fétichisme

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Fétichisme

Message par Piccolo » 08 juil. 2018, 12:34

Vaelin a écrit :
08 juil. 2018, 07:20
Je suis sûr qu’il existe meme la Glaçonphilie
Le froid doit vite calmer les ardeurs de la personne.
PassionA a écrit :
08 juil. 2018, 10:29
Ce qui me dérange le plus c'est que -philie n'est pas forcément à connotation sexuelle et veut juste dire être amateur ou passionné, ce n'est que dans le langage médical psy qu'il est utilisé pour parler de déviances sexuelles. Avec ce genre de liste, si elle était officielle, j'ai l'impression qu'un philatéliste serait automatiquement un déviant sexuel et je trouve ça assez perturbant comme glissement de langage. Je préfère largement le lexique de l'attirance avec -sexuel comme suffixe, car il est précis et évident. Pour reprendre l'exemple de Didou, un thalassophile aime tout ce qui se rapporte à la mer, un thalassosexuel est attiré sexuellement par la mer.
Effectivement. Dans le langage courant, la pédophilie et la zoophilie ont une connotation sexuelle alors que sur le plan étymologique, cela désigne simplement le fait d'aimer les enfants et les animaux au sens platonique du terme.

Les termes "pédosexuel" et "pédo-criminel" seraient plus appropriés.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2982
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 593 fois
A été aimé : 572 fois

Re: Fétichisme

Message par clotaire » 08 juil. 2018, 14:07

Je suis philatéliste aussi, mais je ne couche pas avec ma collection de timbres :D
Par contre mon "vrai" fétichisme est dans la liste (même si pas très bien définiˆˆ) ;-)

C'est vrai que cela est un peu polysémique, mais quelque part, le terme fétichisme lui-même peut l'être. Il faut bien préciser "fétichisme sexuel" pour ne pas risquer de méprise. Le fétichisme sexuel est quand même quelque chose de bien caractérisé.

Avatar du membre
Alban
Ace Creed
Messages : 2357
Enregistré le : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 111 fois
A été aimé : 134 fois

Re: Fétichisme

Message par Alban » 08 juil. 2018, 17:49

clotaire a écrit :
08 juil. 2018, 14:07
Je suis philatéliste aussi
:woke:
clotaire a écrit :
08 juil. 2018, 14:07
mais je ne couche pas avec ma collection de timbres :D
Tu en fais des malheureux ! :lol:
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Fétichisme

Message par PassionA » 08 juil. 2018, 22:09

Alban a écrit :
08 juil. 2018, 11:24
Je reviens à l'exemple de Vaelin:
Vaelin a écrit :
07 juil. 2018, 08:22
Je me souviens il y a quelques années j’étais tombé sur un article de presse ou il était indiqué qu’un jeune homme avait été interpellé par les Gendarmes car il a été surpris en train de « faire l’amour » à une voiture de gendarmerie. Il avait indiqué lors de ses déclarations avoir un fétichisme pour les voitures... étrange mais pourquoi pas...
PassionA : Tu trouves ça normal ? Ce n'est pas une prison qu'il leur faut, mais un traitement.
Edit: D'ailleurs, pourquoi tu me parles de "prison"? Je ne les condamnes pas à ce que je saches... Et encore moins les homosexuels.
Loin de moi la volonté de déformer tes propos. J'avais sans doute mal compris et de toute façon je ne te juge pas pour ton opinion.

Tu parlais d'enfermement, sur le ton de la plaisanterie j'imagine, mais ensuite un peu sérieux comme si ces déviances sexuelles étaient un peu trop perturbantes pour toi et qu'il faudrait les cacher ou les "traiter" comme des maladies. J'ai rebondi la dessus parce que ça me semblait important de préciser les choses pour être sûr que l'on est sur la même longueur d'onde morale.

Le truc c'est que c'est complètement naturel parce que ces personnes ne choisissent pas d'aimer ce qu'elles aiment, elles ne choisissent pas de ressentir ces attractions sexuelles, et elles sont très conscientes du fait que c'est souvent bizarre et inapproprié. Mais comme la société possède une certaine rigidité/latence dans son approche de la sexualité malgré sa volonté d'ouverture, finalement le fétichisme est toujours considéré un tabou sexuel.

Pour le cas de la personne qui a été surpris avec sa voiture chérie, s'il y a enferment c'est pour délit d’obscénité publique et dégradation de bien, mais EN AUCUN CAS à cause de son fétichisme. C'est toujours la façon dont on se comporte en public qui est importante et soumise à délit/crime dans ces cas, ce que tu as dans la tête et ce que tu fais en privé ne regarde que toi et tes partenaires consentants (ou objets inanimés). S'il y a un parcours psy à suivre, c'est plutôt pour que la personne prenne conscience que la sexualité n'est pas quelque chose qu'il est moral de faire en pleine rue et/ou avec le bien d'autrui. De la même façon que tu ne peux pas "soigner" une personne homosexuelle ou asexuelle, tu ne peux pas "soigner" un fétichisme sexuel - parce qu'il n'y a rien à soigner.

Avatar du membre
didou
AVENturier de l'A perdu
Messages : 2020
Enregistré le : 24 oct. 2015, 19:22
Localisation : Nozay, Essonne
Pronom : il
A aimé : 160 fois
A été aimé : 468 fois

Re: Fétichisme

Message par didou » 08 juil. 2018, 22:38

PassionA a écrit :
08 juil. 2018, 22:09
Le truc c'est que c'est complètement naturel parce que ces personnes ne choisissent pas d'aimer ce qu'elles aiment, elles ne choisissent pas de ressentir ces attractions sexuelles, et elles sont très conscientes du fait que c'est souvent bizarre et inapproprié.
SI l'on réfléchit bien ... on peut appliquer ce propos ... aux orientations. Tout pareil. Les gens ne choisissent pas et sont incompris par ceux qui ne partagent pas l'idée.
PassionA a écrit :
08 juil. 2018, 22:09
Mais comme la société possède une certaine rigidité/latence dans son approche de la sexualité malgré sa volonté d'ouverture, finalement le fétichisme est toujours considéré un tabou sexuel.
Ça encore... C'est surtout que les personnes concernées nourrissent une culpabilité de non-conformité avec le "reste" de la société. Alors après, "tabou sexuel", je pense que tout ce qui est de l'ordre du sexuel n'a pas spécialement à être dévoilé au grand jour, urbi et orbi, à l'entourage. Donc, de même que l'on n'a pas spécialement à se vanter que l'on aime telle ou telle position, on n'a pas spécialement à s'ouvrir à n'importe qui sur le fait que telle ou telle chose fasse bicher. Par contre, le fait de se rendre compte que l'on n'est pas dans une certaine "normalité", c'est ça qui est souvent compliqué. Et compliqué, pas vis-à-vis des autres, mais vis-à-vis de soi.
PassionA a écrit :
08 juil. 2018, 22:09
C'est toujours la façon dont on se comporte en public qui est importante et soumise à délit/crime dans ces cas, ce que tu as dans la tête et ce que tu fais en privé ne regarde que toi et tes partenaires consentants (ou objets inanimés).
Tout à fait. D'ailleurs, la personne eût "fait des choses normales" en pleine rue, elle eût été également interpellée. Rapports "bien pensants" ou "contre nature", en public, ce n'est pas très raisonnable. La sexualité reste quand même de l'ordre de la sphère privée, ou de la sphère amicale.
PassionA a écrit :
08 juil. 2018, 22:09
S'il y a un parcours psy à suivre, c'est plutôt pour que la personne prenne conscience que la sexualité n'est pas quelque chose qu'il est moral de faire en pleine rue et/ou avec le bien d'autrui.
Absolument, absolument d'accord !
Règle n°1 : pas avant le mariage. Règle n°2 : ne pas se marier

Avatar du membre
Alban
Ace Creed
Messages : 2357
Enregistré le : 06 mai 2009, 18:46
Localisation : Nord
A aimé : 111 fois
A été aimé : 134 fois

Re: Fétichisme

Message par Alban » 09 juil. 2018, 08:09

PassionA a écrit :
08 juil. 2018, 22:09
Tu parlais d'enfermement, sur le ton de la plaisanterie j'imagine
Tu imagines bien car je ne pensais pas un mot. :wink:
Si tu savais le nombre de bêtises que j'ai en stock, c'est à donner des cheveux blancs à l'équipe de modération ( je suis gentil, je viens de les prévenir :mrgreen: )
PassionA a écrit :
08 juil. 2018, 22:09
comme si ces déviances sexuelles étaient un peu trop perturbantes pour toi et qu'il faudrait les cacher ou les "traiter" comme des maladies.
Surtout pour une déviance, je persiste et signe. Et il s'agit de la pédophilie.
L'enfermement, je suis quand même ,malheureusement, d'accord avec toi car ce n'est pas efficace. Exemple : Récemment à Wambrechies, un récidiviste.
Alors faudrait soit la perpétuité (mais ça n'existe pas en France) soit la castration chimique.
Les anges d'aujourd'hui, ce sont tous ceux qui s'intéressent aux autres avant de s'intéresser à eux-mêmes.

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2982
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 593 fois
A été aimé : 572 fois

Re: Fétichisme

Message par clotaire » 09 juil. 2018, 08:41

Sans parler d'ebfermement ou même d'obligation de soins, sans qu'il y ait forcément de dangerosité pour autrui, certains fétichismes ou paraphilies font souffrir, et ça peut aider beaucoup de passer par une psychothérapie. ;-)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités