Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
Aelyz
Amibe
Messages : 88
Enregistré le : 29 avr. 2017, 01:27
A aimé : 3 fois
A été aimé : 19 fois

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par Aelyz » 31 janv. 2018, 15:10

Ca me fait super plaisir que vous vous soyez prêtés au jeu !
Vous savez quoi, ça m'aide à vachement mieux vous comprendre et de manière plutôt résumée :) Je ne savais pas trop ce que cet exercice donnerait eh bah clairement je suis assez fière de moi !
Merci beaucoup c'est archi cool !
N'hésitez pas à continuer je suis super contente ^^
Joueuse avec 4 As de Coeur dans la manche...

Avatar du membre
Lone Wolf
Amibe
Messages : 89
Enregistré le : 27 avr. 2017, 10:38
Localisation : In my restless dreams
A aimé : 13 fois
A été aimé : 8 fois

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par Lone Wolf » 31 janv. 2018, 15:27

En espérant que cela te soit utile :wink:

MON ASEXUALITE :

Attirance Sexuelle : Pour les femmes et les femmes uniquement. Comprendre que je les trouve belles, attirantes et je ne cache pas que j'aime voir une femme nue, que c'est l'une des plus belle chose au monde, que mon corps y réagit souvent comme la majorité des hommes hétérosexuels (avec une érection quoi) mais cela s'arrête là, à l'esthétique je dirais, sans avoir envie de concrétiser cela par un rapproche charnel. Par contre, si elle veut bien sortir avec moi, je ne dis pas non ^^

Orientation sexuelle : J'aimerais dire les femmes mais ....... non. Il ne se passe rien de plus. Je préfère les prendre dans mes bras, faire de chastes câlins mais le sex ... :| Bon, si c'est Jessica Chastain, je veux bien me laisser faire :mrgreen: Il y a des exceptions à tout ^^

Préférences sexuelles : Avoir envie serait déjà un début, attendons avant d'émettre un avis dessus, encore plus des préférences :roll:
Restons simples

Relation au sexe (conversation) : Cela dépend. Maintenant je suis habitué et j'écoute les autres sans rougir mais certaines pratiquent me mettent mal à l'aise à leur simple évocation comme la fellation ou le rapport anal (d'ailleurs, rien que de le taper). Je trouve ça répugnant et mon cerveau a tendance à déconnecter pour passer en mode automatique à ce moment de la conversation pour tenter d'y mettre un terme le plus rapidement possible. Je préfère qu'on m'épargne les détails.

Relation au sexe (pornographie & masturbation) :Je vois plus ça avec le regard d'un anthropologiste en train d'étudier la reproduction de mammifères sauf que cette industrie semblant adorer les gros plans sur des pratiques que j'ai susnommé, je vais vite voir ailleurs. En revanche, je préfère la pornographie faîte par des femmes pour des femmes, c'est dépeint avec un érotisme qui manque aux autres oeuvres qui sont trop centrées sur la pénétration et pas assez sur tout le reste (en fait) et cela me plaît plus (dégoûte moins). Préférence pour le porno lesbien (le pénis, c'est :x )

Relation au sexe (acte) : Vierge ou puceau comme vous préférez donc .... :mrgreen:

Importance accordée au sexe (en général) : Ce que l'on ne connaît pas ne peut pas nous manquer, encore moins avoir de l'importance :D

Importance accordée au sexe (en relation) : Pas important pour moi. Si ça l'est pour ma compagne, on verra. je peux imaginer mais je crois que je viserai à côté. On verra le jour où j'aurai une copine. Procédons par étape
Il n'y a pas de méchants qui se proclament tels, seulement des régiments de soi-disant saints. Les historiographes des vainqueurs décident de quel côté sont le bien et le mal.


Glen COOK

Avatar du membre
Baelfire
BadAce
Messages : 3650
Enregistré le : 01 oct. 2013, 21:01
Localisation : Juste ici...ou ailleurs
A aimé : 629 fois
A été aimé : 921 fois

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par Baelfire » 31 janv. 2018, 17:22

Attirance Sexuelle : En ai-je vraiment de l'attirance sexuel ? Un peu mais c'est assez faiblard. Et quand ça arrive c'est uniquement pour des hommes. Le plus souvent des hommes connus qui font tout pour titiller ce côté là. Je pense à la manière d'Emmanuel Moire de se passer la main dans les cheveux en plein concert notamment. Ca oui ça m'émoustille. Et oui Dext si tu passes passes par là il est gay JE SAIS !!! :P

Orientation sexuelle : A de toute évidence.

Préférences sexuelles : Classique et simple...mais intense en émotions. Si je peux éviter les "fantaisies" ça me va parfaitement. Mais je m'adapte.

Relation au sexe (conversation) : Ca m'amuse. Mais si c'est trop souvent ou trop lourdingue ça m'écoeure. C'est un humour bassement facile que celui du sexe. Cheval de bataille des comiques les plus médiocres.

Relation au sexe (pornographie & masturbation) : 0 masturbation. J'ai essayé mais ça m'intéresse pas. Le porno à la limite je le regarde (mais il faut vraiment que je tombe dessus et ça ne dure pas) comme une compétition de gymnastique rythmique "maiiis comment ils font pour mettre les jambes comme ça ?? Ils sont supers souples oh!"

Relation au sexe (acte) : Ben comme je n'ai ni besoin ni envie je ne cherche pas. Après si ça se présente , dans de bonnes conditions et avec celui que j'aime pourquoi pas.

Importance accordée au sexe (en général) : Je m'en fiche un peu je dois dire. Pour moi en tous cas. Après je connais les standards des S alors quand je suis en société ou que je regarde un film (qui a 99% de chances d'avoir été fait par des S) ça en a. C'est un gage de bonne relation pour eux. C'est même le ciment du couple askiparait. Alors quand je joue fasse à un public qui a de grandes chances d'être S je laisse de côté mon asexualité. De toutes façons quand je joue je suis quelqu'un d'autre :)

Importance accordée au sexe (en relation) : N'étant sorti qu'avec des S ça avait de l'importance. Dans la mesure où c'était une sorte de baromètre pour savoir si tout allait bien entre nous (parce que pour les S le sexe c'est important). J'ai un corps qui ne ment pas. Il sait très bien "refuser l'entrée" quand il n'a plus confiance en l'autre. Et forcément ça me fait gamberger le cerveau par la suite. Sinon je trouve que c'est une expérience à faire (mais pas indispensable du tout) au moins une fois avec chaque partenaire. De là à devoir la renouveler sans arrêt par contre...Et puis le sexe c'est crucial pour faire des enfants (me faites pas le coup de l'adoption, PMA et tout le tintouin. C'est beaucoup de paperasses et d'examens pour un résultat qui ne sera pas forcément au rendez-vous). Là forcément...Bref je n'en ai pas besoin mais je suis flexible.
♪Love is in the A ♫

Avatar du membre
clotaire
Aveuglant
Messages : 2973
Enregistré le : 24 avr. 2016, 15:46
Localisation : Auvergne - Rhône-Alpes
Pronom : peut être tutoyé ;)
A aimé : 591 fois
A été aimé : 569 fois

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par clotaire » 31 janv. 2018, 18:48

Bon moi aussi je prends quelques minutes du coup :-)

Attirance Sexuelle : assez liée à mon fétichisme (que je n'ai pas envie de redévelopper ici, les curieux iront voir mon historique de messages :P ), plutôt hétéro

Orientation sexuelle : ben asexuel, en l'état actuel de mes connaissances. Et fétichiste donc autosexuel, mais ça je ne le considère pas comme une orientation, c'est juste un comportement. Bref c'est quand même compliqué ˆˆ

Préférences sexuelles : ben si on parle de relations sexuelles, sans objet pour moiˆˆ Donc tout seul oui, du coup.

Relation au sexe (conversation) : Une relative indifférence en général, et je peux rigoler aux blagues (et même en faire :mrgreen: ), je ne suis pas spécialement gêné.

Relation au sexe (pornographie & masturbation) : pornographie je déteste ça. masturbation, en lien avec mon fétichisme, et de manière cyclique (ça je pense que c'est les hormones ?), et de plus en plus espacée (ça je pense que c'est l'âgeˆˆ)

Relation au sexe (acte) : relation sexuelle : sans objet, jamais fait pour ma part ;-) le fétichisme, j'aime pas trop en parler, même si quelques personnes très proches sont au courant (et des gens du forum, évidemment).

Importance accordée au sexe (en général) : j'ai un environnement relationnel où, globalement, il est peu question de sexe, et ça me va très bien (d'où mon étonnement quand je vois des témoignages ici qui trouvent que c'est omniprésent...). Donc par la force des choses, je n'y accorde pas trop d'importance.

Importance accordée au sexe (en relation) : néant ! Et je n'y ai pas été confronté (enfin rétrospectivement, je me dis que j'ai bien eu quelques avances là-dessus que je n'ai même pas été capable de percevoir tellement je n'y pensais pas, mais du coup je laisse le bénéfice du doute...).

Avatar du membre
Evy
Adepte
Messages : 153
Enregistré le : 02 janv. 2018, 21:34
Localisation : à quelque part...
A aimé : 44 fois
A été aimé : 33 fois

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par Evy » 31 janv. 2018, 20:03

Allez je me lance aussi dans cet exercice :)
J'espère avoir bien compris les questions par contre...

Attirance Sexuelle : Clairement les hommes, la voix, la gestuelle, ce genre de chose, après dire que c'est de l'attirance sexuelle est un peu trop, disons juste que je trouve que certains (mais vraiment certains) hommes ont du charme. Pourtant je considère que la femme est plus belle que l'homme :?:

Orientation sexuelle : asexuelle, même si je trouve du charme à certains hommes, je n'ai clairement pas envie de coucher avec

Préférences sexuelles : Cette section me laisse songeur... Dans la réalité... Non je ne coucherai pas même par amour, c'est non, c'est tout, du coup ai-je vraiment des préférences sexuelles?

Relation au sexe (conversation) :
Que ce soit mes amis ou ma famille, personne n'a une vie qui tourne autour du sex dans mon entourage, donc si la conversation vient, je ne suis pas embêtée du tout, ça ne me met pas mal-à-l'aise, je sais que la conversation là dessus ne va pas durer 3 heures et la personne avec qui je parle le plus de sex est ma meilleure amie, qui doit aussi être asexuelle, donc no problemo. Autrement, il m'arrive de faire des blagues sexuelles tout comme de dire à des blagues sur le sex, mais parler longuement de l'acte me dérangerait oh oui.

Relation au sexe (pornographie & masturbation) :
Ça m'arrive de regarder du porno, même régulièrement, mais je ne suis pas une grande consommatrice pour autant, mes envies ne durent pas longtemps, les vidéos sont vraiment trop longues, en général je n'en regarde même pas une entière. Oh et comme je n'aime pas voir les pénis, je regarde plutôt le porno lesbien :)
La masturbation, ça m'arrive aussi, mais il faut vraiment que j'aie une grosse envie pour que cela dure plus de quelques secondes, en général c'est je me touche, puis j'arrête très vite, c'est comme cela. Ha et puis je me touche sans rien rentrer dans l'entrée qui est prévue pour, je n'aime pas ça, c'est désagréable.

Relation au sexe (acte) :
Oh j'ai essayé de passer à l'acte dans ma jeunesse pour me sentir comme tout le monde, mais non j'en suis restée vierge et il m'a quittée :trist:
Du coup, je n'en sais pas plus, à part que je ne veux pas recommencer.

Importance accordée au sexe (en général) :
De l'importance...? Sans importance c'est clair?

Importance accordée au sexe (en relation) :
Avoir des relations sexuelles en couple... Je n'ai que très peu été en couple, la première fois il m'a quittée parce que... enfin il est parti. Et j'ai réessayé d'être un couple avec un autre des années plus tard, il était très sexuel, mais nous n'avons jamais eu le moindre contact physique, le pire après que je l'aie quitté il a essayé de revenir malgré cela, bon en ayant soulagé son corps entre temps, mais il est revenu malgré le fait qu'il n'y ait jamais rien eu de sexuel, comme quoi... je ne comprendrai jamais rien à l'amour je crois. Après, ben j'ai aimé un homme avec qui je suis jamais sortie, mais je n'avais aucune envie de coucher avec lui même en étant amoureuse, le sex ne m'attire pas du tout.

Voilà j'ai essayé de remplir ce questionnaire, j'espère que cet avis bien tranché pourra être utile :D
Telle une plume, je me suis laissée envolée par delà les frontières de ce forum et suis en train de revenir sur mes pas.

Héliogabale
Membre
Messages : 15
Enregistré le : 02 févr. 2018, 12:24
Localisation : Paris
A été aimé : 2 fois
Contact :

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par Héliogabale » 05 févr. 2018, 12:54

Attirance sexuelle : les zolis garçons.
Orientation : bah, homo du coup.
Préférences sexuelles : la sodomie me fait peur et me dégoûte un peu, la fellation me laisse indifférent. J'aime les câlins et les jeux un peu violents et c'est à peu près tout.
Relation au sexe (conversation) : un sujet comme un autre.
Relation au sexe (porno et masturbation) : pas de porno. Je pense à quelque chose qui n'est pas un rapport sexuel quand je me masturbe.
Relation au sexe (acte) : jamais essayé, je me fais larguer lorsque la personne comprend que je n'ai pas d'expérience (donc après la première fois ensemble dans un lit). Je n'en éprouve pas l'envie et ça me stresse un peu, moins qu'avant.
Importance accordée au sexe (en général) : je ne sais pas ce que ça veut dire.
Importance accordée au sexe (en relation) : ...

Avatar du membre
dawnofthedove
Adepte
Messages : 204
Enregistré le : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 35 fois
A été aimé : 67 fois

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par dawnofthedove » 06 févr. 2018, 15:18

A moi :
MON ASEXUALITE :

Attirance Sexuelle :
La virilité m'interpelle. La virilité féminine en particulier. Souvent, c'est juste esthétique, platonique. Plus (lhyperventilation, le coeur qui bat, tout ça), c'est rare, et volatile.

Orientation sexuelle :
akoi-homoromantique asexuelle grise ou demi sexuelle.

Préférences sexuelles/romantiques :
J'ai un faible pour les garçons manqués. E j'ai un faible pour les personnes qui ont des convictions, des passions qui les habitent, en dehors de l'amour et de la sexualité (genre : sauver le monde, faire la révolution, rencontrer Dieu...). En gros, j'ai plus de chances de craquer pour des gens qui ont autre chose en tête, qui n'ont pas que ça à faire, qui n'ont pas de temps à me consacrer. Et c'est encore mieux s'ils ne sont pas du tout du tout intéressés.

Relation au sexe (conversation) :
J'en parle facilement. J'en plaisante facilement. ça peut me saouler quand ça devient le seul sujet de conversation ou quand ça devient trop intrusif sur le pan personnel (genre plaisante sur la sex tape de paris hilton, mais je ne veux pas voir la tienne, et surtout, ne me pose pas de vraies questions). ça m'intéresse même beaucoup disons "scientifiquement" : le coté psychologique, anthropologique - en particulier les rapports s un peu spéciaux - , et puis la mécanique, vaguement.

Relation au sexe (pornographie & masturbation) :
Je me masturbe pour me détendre (et puis ça n'est pas désagréable). La mécanique fonctionne devant la nudité classique, à condition que ce soit pas trop vulgaire et un peu esthétique. Voir des parties génitales en action me dégoûte un peu (voire beaucoup). Donc je déteste tout ce qui est hard. Le porno me pose aussi certains problèmes éthiques : la culture du viol, le coté souvent humiliant pour les femmes. Le hentai me dérange moins. pas que ce soit bien féministe (hein) mais ce ne sont pas les corps de vraies personnes en représentation, au moins.

Relation au sexe (acte) :
Suis vierge. J'ai peur de la relation sexuelle. Je n'ai pas du tout envie de me faire pénétrer, d'être à poil devant quelqu'un, tout ça. ça ne me dit pas. Je n'ai pas envie de m'y coller non plus. En gros, j'ai peur de faire mal et d'avoir mal. Mais ce n'est pas que de la peur. C'est juste que non merci, quoi.
Avec les hommes, je fais carrément de la répulsion tout court à tout contact ambigu. Avec les femmes, c'est plus souple, plus agréable. J'aime être prise dans les bras et caressée. J'aime la tendresse. J'en ai à prendre et à donner. Mais même le bisou avec la langue m'a toujours paru superflu. Échanger des fluides, j'ai jamais vu l'intérêt.
Après, je me dis que j'ai jamais été amoureuse. Je me suis jamais sentie intime avec quelqu'un. Peut être que si je faisais cette expérience, ça changerait. Mais suis-je vraiment capable de vivre une relation amoureuse simple et réciproque ? J'en suis vraiment pas sure. J'en sais rien.

Importance accordée au sexe (en général) :
Pour ce que j'en connais : me détendre. M'aider à m'endormir quand j'ai du mal. M'éviter de trop gamberger.

Importance accordée au sexe (en relation) :
Aucune. Je suis une âme. Je me connecte avec des âmes. ça passe par le coeur, par l'esprit, et puis éventuellement ça pourrait passer par ailleurs, mais je n'ai jamais vécu cette chose. Même mes fantasmes me touchent à un autre niveau que le sexuel, donc. J'imagine que ça vaut le coup si c'est vraiment bien fait avec amour et respect. Tout ce qui est fait avec amour et respect vaut le coup.
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

Piccolo
Atrix
Messages : 1735
Enregistré le : 14 sept. 2011, 18:13
A aimé : 22 fois
A été aimé : 113 fois

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par Piccolo » 09 févr. 2018, 03:27

Pour ma part c'est très simple: je déteste tout ce qui se rapporte au sexe si c'est "sérieux", donc à prendre au premier degré.

En revanche au second degré cela me fait rire, rien ne me choque dès lors qu'il est question d'humour.

Avatar du membre
yeyabingo
Membre
Messages : 29
Enregistré le : 23 janv. 2018, 11:29
A aimé : 14 fois
A été aimé : 12 fois

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par yeyabingo » 09 févr. 2018, 20:27

Aelyz a écrit :
30 janv. 2018, 15:22
Pour moi tu tombes amoureux d'une personne après l'avoir connue, du coup y'a pas d'attirance inexplicable, tu peux dire pourquoi tu es amoureux de quelqu'un.
Je remonte ça, car ça m'a fait "tiqué" ^^.. ça c'est pour les gens qui n'ont jamais eu de coup de foudre, c'est rare, mais étant moi-même victime de cette supercherie chimique je peu vous dire qu'il peut n'y avoir aucune raison valable dans l'amour :mrgreen:

MON ASEXUALITE :

Attirance Sexuelle :
je ne sais pas a partir de quand on parle de sexe, si embrasser ça en est peut-être un peut.. sinon non.. je peu trouver un corps beau et esthétique, un bel homme musclé (cliiiiché) nu ou habillé, par contre faire quelque chose de sexuel ça me provoque plus la grimace qu'autre chose.

Orientation sexuelle : Asexuelle biromantique

Préférences sexuelles : quand l'occasion et l'envie s'y prête je ne suis pas contre une petite langue.

Relation au sexe (conversation) :
Aucune gêne vraiment, on peut me parler de tout, dans tout les détails, j'ai vue beaucoup de chose, j'ai parlé de tout et rien.. je suis plus mal à l'aise si quelqu'un que je ne connais pas bien me pose des question sur MA sexualité, car je ne suis pas complexé juste que je sais qu'ils ne vont rien comprendre.

Relation au sexe (pornographie & masturbation) :
Auto-sexuelle 2 fois par semaines minimum. Il y a trop de truc bizarre que je trouve excitant alors que ça n'a rien de physique mais je peu m'en passer temps que j'ai mon petit micro.

Relation au sexe (acte) : Je ne suis pas vierge, je suis resté 1 an avec un homme qui aimait beaucoup ça, ça a fossé totalement ma perception du sexe car comme je n'avais pas de désir je pensais que c'était normal de faire des choses que sinon j'étais une fille coincé ou nulle, je pourrais presque dire que j'ai accepté une forme de viole.

Importance accordée au sexe (en général) : Pour moi toute seule oui c'est important..

Importance accordée au sexe (en relation) :
C'est toujours un peut important pour un partenaire, pour moi non mais malheureusement malgré tout ça me met la pression. Si j'offre un service manuel par exemple c'est que j'en ai envie, je ferais ça comme je ferais un cadeau, un présent, une personne sexuellement active pour elle c'est un partage total.. pour moi c'est à sens unique : le partenaire me touche, ça peut, en effet me faire du bien mais a moi seul, le toucher ne me fera rien du tout.. alors pour moi ça n'a aucune importance.

Avatar du membre
Raccoon
Adepte
Messages : 211
Enregistré le : 17 oct. 2017, 10:43
Localisation : Haute-Roche
A aimé : 38 fois
A été aimé : 59 fois

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par Raccoon » 10 févr. 2018, 02:07

Sujet intéressant ! Poser par écrit ce genre de réponses aide parfois à mieux voir clair sur soi-même, j'aime bien.

MON ASEXUALITE :

Attirance Sexuelle : aucune jusqu'à aujourd'hui, même si j'ai encore l'espoir de ressentir quelque chose un jour ; ben oui du plaisir gratos hein c'est dommage de s'en priver

Orientation sexuelle : aucune idée car je suis aro-ace, mais dans l'idée je pense que je pourrais aimer hommes comme femmes ou trans, même si j'arrive mal à fantasmer sur autre qu'un homme, donc peut-être tendance hétéro même si aro-ace ? (oui ça n'a pas vraiment de sens du coup)

Préférences sexuelles : ben du coup... Enfin l'idée d'attacher quelqu'un ou d'être attachée me plait bien (mais surtout d'attacher quelqu'un *sifflote*)

Relation au sexe (conversation) : mitigée car je pense qu'on en parle très mal en en faisant quelque chose de tabou. Perso je suis presque déçue d'être ace car ça me retire un plaisir facilement accessible. L'idée du sexe ne me dégoute pas, mais ne me donne pas envie non plus. Je trouverais ça plus sains que les sexuels en parle plus naturellement et librement, et pas pour faire genre "hey regardez j'ai une vie sexuelle active !", bref je pense que c'est quelque chose de très mal géré dans notre société, il suffit de voir à quoi ressemblent les pornos, bonjour l'image...

Relation au sexe (pornographie & masturbation) : je ne me masturbe pas ça ne me fait rien ; je suis par contre une grande consommatrice de yaoi parfois très hard (faites vos recherches ! ^^) ; j'apprécie certains porno gays à l'occasion, mais il faut qu'on y ressente un minimum de tendresse

Relation au sexe (acte) : vierge, je le vis bien parce que de toute façon je n'ai trouvé personne avec qui j'en ai envie. Mais bon, le jour où quelqu'un me provoque miraculeusement quelque chose, je vais pas le/la lâcher ! ^^

Importance accordée au sexe (en général) : inexistante j'imagine ?

Importance accordée au sexe (en relation) : jamais été en couple, et ça risque difficilement de changer. Mais je pense que du moment où je serais en couple c'est que j'aurais trouvé quelqu'un de suffisamment exceptionnel pour me donner envie, car je suis convaincue que mon asexualité et liée à mon aromantisme, je serais sûrement demie si je pouvais aimer.
The day is my enemy, the night my fave

Avatar du membre
Olib
Acolyte
Messages : 398
Enregistré le : 18 sept. 2017, 13:35
Localisation : Clermont-Ferrand
Pronom : Il
A aimé : 235 fois
A été aimé : 207 fois

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par Olib » 10 févr. 2018, 10:52

Alleeeez à mon tour !

MON ASEXUALITE :

Attirance sexuelle : pas inexistante mais extrêmement faible. Genre la dernière fois que j'ai ressenti un peu d'attirance sexuelle pour une fille c'était en décembre 2016.

Orientation sexuelle : asexuel hétéro-romantique.

Préférences sexuelles : le seul plaisir que j'éprouve dans le sexe est via le plaisir de l'autre. Je trouve ça beau/émouvant de voir une femme jouir (mais c'est un plaisir esthétique, pas un plaisir sexuel). En termes de pratiques, je suis indifférant.

Relation au sexe (conversation) : je considère que le sexe ne doit pas être un tabou et que c'est le fait que ça reste un tabou (en dehors de la sphère internet), que notre société entière n'est pas éduquée en termes de sexualité, qui est à l'origine de nombreux maux. Je peux donc en parler très librement, je suis même souvent + au courant sur les pratiques existantes que les S. Les blagues sur le sexe, en revanche, ne me font pas rire. La plupart du temps c'est un humour trop facile, et c'est + une façon pour moi de contourner le sujet que de le désacraliser. Je trouve dommage que tant et tant de conversations sur le sexe restent sur le ton de la blagounette.

Relation au sexe (pornographie & masturbation) : je me masturbe de temps en temps. Je ne regarde pas de porno mainstream, mais j'aime regarder de temps en temps des trucs amateurs, qui peuvent être mis en scène mais où la jouissance n'est pas simulée.

Relation au sexe (acte) : C'est rare, d'autant plus que je n'ai pas été en couple depuis plusieurs années. Et je m'en porte très bien.

Importance accordée au sexe (en général) : à titre personnel, importance très faible.

Importance accordée au sexe (en relation) : Très important dans le sens où je ne ferai plus l'erreur de me mettre en couple avec une fille S. Il faut qu'il y ait un accord total sur ce point.
La montagne, ça vous gagne.
"Poum Di Dou Da Dou Dim"

Image

anita
Affilié
Messages : 294
Enregistré le : 11 sept. 2011, 10:58
A aimé : 7 fois
A été aimé : 7 fois

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par anita » 10 févr. 2018, 11:29

Attirance Sexuelle : Je n'en ai jamais eu aucune.

Orientation sexuelle : asexuelle à priori (et peut-être homo-romantique)

Préférences sexuelles : Aucune !!

Relation au sexe (conversation) : Je n'en parle jamais. Si mes ami-e-s en parlent, ça ma saoule ! Voire me dégoûte... selon comment c'est exprimé...

Relation au sexe (pornographie & masturbation) :
Il m'est arrivé de regarder des extraits de films érotiques. Mais bon, ça ne m'a rien fait... indifférence ou dégoût pour certaines choses.
Je ne me suis jamais masturbée et n'en vois pas l'intérêt !!

Relation au sexe (acte) :
Je suis vierge... (de signe astro aussi lol)
Tout ce qui touche à la sexualité me fait peur (principalement avec les hommes). Je n'ai pas un très bon rapport à mon corps je pense (surtout la partie inférieure...) Je suis plutôt pudique. Je ne me vois pas me mettre nue devant quelqu'un. Certaines pratiques sont incompréhensibles pour moi et me dégoûte...
Quand je vois un couple qui s'embrasse à la tv, j'ai l'impression de me mettre plutôt à la place de l'homme...
Et quand je vois des relations entre femmes à la tv ou au ciné (c'est plus sensuel d'ailleurs, que sexuel), ben, je crois que ça me fait réfléchir. Et il m'est arrivé de rêver (la nuit ^^ donc l'inconscient ^^) de sensualité avec une fille. Mais c'est comme si j'en avais presque honte... :-/

Importance accordée au sexe (en général) : Pas d'importance pour moi. Du tout...

Importance accordée au sexe (en relation) : Le côté tactile peut être important je pense. Et j'arrive un peu à imaginer être allongée à côté d'une fille pour qui j'aurais des sentiments. Mais ce serait plus de la sensualité que de la sexualité je pense...

Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 955
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 118 fois
A été aimé : 128 fois

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par Vince27 » 10 févr. 2018, 11:47

Attirance Sexuelle : Si on parle d’esthétisme, je suis plus attiré par les femmes que les hommes.
Après question beauté je préfère le naturel et n’aime pas forcément celles qui se font les plus féminines (surtout quand c’est à outrance). Par ailleurs, le virilisme homme ou femme c’est éliminatoire.

Orientation sexuelle : Akoisexuel

Préférences sexuelles : Calin et préliminaire.

Relation au sexe (conversation) : approche scientifiques ou sociologiques. Pour ce qui est de l’humour j’ai pas peur de choquer, par contre paradoxalement si c’est pas moi qui fait la vanne, je vais facilement être choqué.

Relation au sexe (pornographie & masturbation) : Oui et oui. Mais si jamais j’utilise un support visuel, ce ne sera pas un truc standard et formaté sans la moindre qualité.

Relation au sexe (acte) : Le désir inassouvi est souvent mieux que le résultat concret.

Importance accordée au sexe (en général) : malheureusement trop omniprésent dans notre société hypersexualisée.

Importance accordée au sexe (en relation) : si ça pouvait être jugé à une échelle équivalente à d’autres activités plus banales. On pourrait choisir si on lui préfère pas un autre loisir sans se prendre la tête.
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

Avatar du membre
Svane
Affable
Messages : 124
Enregistré le : 17 juil. 2012, 09:12
A été aimé : 3 fois

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par Svane » 19 févr. 2018, 21:47

Attirance Sexuelle : Néant.

Orientation sexuelle : Néant également mais je pense être panromantique sinon.

Préférences sexuelles : Néant, ne ressens pas le besoin d'aller vers ça.

Relation au sexe (conversation) : Je n'en parle pas, si les gens en parlent j'écoute mais je ne participe pas vraiment. Rien de spécial à dire de relatif à cela.

Relation au sexe (pornographie & masturbation) : Inexistante.

Relation au sexe (acte) : Inexistante, ce n'est pas ce que je recherche.

Importance accordée au sexe (en général) : Aucune, ça ne fait pas partie de ma vie.

Importance accordée au sexe (en relation) : Absolument aucune.

Intuitivement, je ne pensais pas rendre une copie aussi vide ^^. Je réfléchissais fort pour essayer de trouver des détails à préciser, mais rien...

Tommaso13
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 05 mars 2018, 13:16
Localisation : IDF
A aimé : 4 fois
A été aimé : 3 fois

Re: Je me suis posée quelques secondes pour comprendre mon asexualité

Message par Tommaso13 » 07 mars 2018, 17:15

Joli succès pour ce sujet, je vais donc me prêter au jeu :D

Attirance Sexuelle : Existente, je ressens du désir devant les belles choses et ne suis pas indifférents aux stimulis sexuels.

Orientation sexuelle : Dirigée vers le sexe opposé exclusivement, donc vers les femmes.

Préférences sexuelles : Rien d'extravagant, je n'ai pas d'attentes particulières et je me contenterai volontiers de choses basiques, simples ( :wink: ). J'ai pas particulièrement de plaisir lors de la pénétration mais une préférences pour les préliminaires.

Relation au sexe (conversation) : C'est un sujet que j'évite d'aborder moi même, si il arrive dans la conversation j'éprouve une certaine gêne à parler de ma sexualité ou de celle d'autrui, ce n'est pas un sujet de conversation qui m'intéresse et je ne suis pas super à l'aise à l'idée d'en parler avec des gens.
Plus que tout j'ai horreur des blagues salaces, je trouve ça très lourd.

Relation au sexe (pornographie & masturbation) : Pornographie, oui j'en ai consommé beaucoup quand j'étais célibataire, je recherchais grande préférence pour des vidéos centrée sur "le plaisir" de la femme même si bien sûr ce qui se passe à l'écran n'est en rien le reflet de la réalité, je veux dire que j'aime voir le haut du corps de la femme, la zone de pénétration ne m'intéresse absolument pas.

Relation au sexe (acte) : tardive, première fois à 25 ans et surtout très laborieuse quand on essaie de se persuader qu'on est normal et qu'on veut faire comme tout le monde et qu'en fait notre corps refuse de fonctionner...

Importance accordée au sexe (en général) : Proche du néant, je pourrais vivre sans ce n'est pas un besoin vital pour moi et je pense que le monde se porterait mieux sans certains comportement extrêmes et si la société actuelle été moins hypersexualisée.

Importance accordée au sexe (en relation) : Pour moi dans une relation il doit être présent, du moins il doit y avoir un rapprochement physique, carresse, recherche du plaisir de l'autre si celui ci en a besoin bien sûr on va pas inventer des attentes sexuelles à une personne ^^
Mais je me rend compte que ça me suffit, je n'ai pas besoin d'aller jusqu'à la pénétration.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités