Grisitude, grisitude

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Avatar du membre
dawnofthedove
Adepte
Messages : 207
Enregistré le : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 35 fois
A été aimé : 67 fois

Grisitude, grisitude

Message par dawnofthedove » 27 janv. 2018, 12:05

Alors moi qui aime les petites cases, j'ai réfléchi et je me dis que :
- romantiquement, je suis akio grise ou "grayce"
- sexuellement, je serais demi je crois mais encore faudrait il que cette mystérieuse chose qu'on appelle "relation amoureuse" ne m'arrive. Comme chuis sans expérience de ce point de vue la... Comment savoir ?

Chuis entièrement grisou ça se trouve.

:?: :?: :?:

Y a d'autres gens aussi simples que moi :roll: ? Des demis akio grisou ? Hum ? Comment vous vivez ça ?
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 962
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 119 fois
A été aimé : 131 fois

Re: Grisitude, grisitude

Message par Vince27 » 27 janv. 2018, 16:13

Bienvenue dans le cercle très fermé et ultra casse-tête des « akoi » !

Faut dire que notre orientation « akoi » (que se soit romantique ou sexuel) me fais penser aux paradoxes insolubles. D’ailleurs akio-romantique et demi-sexuel semble un combo de haut lvl dans le domaine.


Edit : d’ailleurs je me demande si c’est « akoi » ou « akio » ?
car j’ai vu les deux orthographe (que se soit en anglais ou en français)
On peut également dire « lith ».
Modifié en dernier par Vince27 le 29 janv. 2018, 03:05, modifié 1 fois.
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

Avatar du membre
dawnofthedove
Adepte
Messages : 207
Enregistré le : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 35 fois
A été aimé : 67 fois

Re: Grisitude, grisitude

Message par dawnofthedove » 28 janv. 2018, 15:41

Coucou!

Merci pour ton accueil! :bise:
Oui je te confirme, y a du level! :lol: :lol: :lol:

Ces sites disent akio :
http://www.madmoizelle.com/asexualite-questions-450003
https://forum-ados.fr/threads/le-grand- ... le.159954/
https://www.urbandictionary.com/define. ... akiosexual

Ceux là disent akoi :
https://aminoapps.com/c/lgbt-france/pag ... QgYgZ5RZPz
http://asexuals.wikia.com/wiki/Akoisexual
https://simonae.fr/militantisme/lgbt/de ... sexualite/

L'explication que j'ai trouvée, c'est que à la base le therme c'était "litho" mais ça venait de la communauté lesbienne et toutes les personnes concernées ne s'y retrouvaient pas. Je crois qu'il y a plus le terme "akoi" sur les sites lgbt/ace que le terme "akio". A mon avis, un blogueur ou un journaliste dyslexique a foutu le bordel dans tout ça :non: :non: :non: :non: :D
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

brumenocturne
Membre
Messages : 27
Enregistré le : 19 nov. 2017, 13:31
A été aimé : 3 fois

Re: Grisitude, grisitude

Message par brumenocturne » 28 janv. 2018, 19:08

Bonjour, juste pour dire que moi aussi je me considère comme demi. En revanche, je ne sais pas ce que signifie akio. xD

Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 962
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 119 fois
A été aimé : 131 fois

Re: Grisitude, grisitude

Message par Vince27 » 29 janv. 2018, 03:34

dawnofthedove a écrit :
28 janv. 2018, 15:41
[...] A mon avis, un blogueur ou un journaliste dyslexique a foutu le bordel dans tout ça
Bonne analyse.

Si je m’en référere à l’un des articles, ce serait un dérivé de « koine »... et donc effectivement « akoi » pour l’orthographe. (Mais c’est à prendre avec des pincettes).

brumenocturne a écrit :
28 janv. 2018, 19:08
[...] je ne sais pas ce que signifie akio. xD
En gros, un akoiromantique n’eprouvera que des amours à sens unique. Si l’amour deviens réciproque , alors ses sentiments s’estompent jusqu’à disparaître.

Le problème qui survient généralement c’est que les gens ne savent plus sur quel pied danser avec l’akoi... et auront tendance à penser qu’il/elle joues avec leur sentiments. Ils n’imaginent pas à quel point c’est compliqué pour les « akoi ».
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 962
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 119 fois
A été aimé : 131 fois

Re: Grisitude, grisitude

Message par Vince27 » 29 janv. 2018, 04:23

Personnellement je suis akoisexuel et je peux dire que c’est parfois un enfer.

Imagines ººº(tu es attiré par une personne en apparence inaccessible (sans doute ce qui fait son charme).
Tu fantasmes à fond dessus... en te disant « j’ai vraiment envie de ... avec »

Et là paf ! T’apprends finalement que cette personne a envie de toi et accepterais de réaliser tout tes fantasmes.
C’est à ce moment que ton esprit subconscient prends le dessus et annihile tout tes désirs comme si il n’avait jamais existés.

La personne fini donc par se désintéresser de toi complètement.
Et comme par hasard maintenant que c’est mort... ton esprit décide d’être de nouveau attiré. WTF !
Généralement là, c’est pas rare d’éprouver quelques regrets.
Le seul truc qui te reste c’est le fantasmes de toutes ses occasions ratées.)

Edit : Il me vient une autre illustration :
« cette phrase est un mensonge » (célèbre paradoxe)
Et bien être akoi c’est être en quelques sorte un paradoxe.
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

Ramón

Re: Grisitude, grisitude

Message par Ramón » 29 janv. 2018, 13:37

Pour le côté sexuel : est-ce que tu es attirée sexuellement par une personne avec qui tu as établi des liens importants (genre dans tes amitiés si tu en as, ou bien une relation de travail/études, ou... quiconque avec qui tu peux établir un lien sur la durée) ? Cela peut être un aperçu de ton attirance ou non dans un cadre intime.
Maintenant, c'est vrai que dans les cas de zones grises ou demi, j'imagine que l'on ne peut savoir sans expériences, alors que du côté Ace strict on sait ça d'avance.

Sinon, je dois bien avouer qu'akoi ça doit particulièrement difficile à vivre, surtout dans la configuration que tu donnes Vince...
Question qui me vient là comme ça à partir d'une expérience propre (et je crois que tu y avais répondu par la négative dawnofthedove) : as-tu, Vince, envisagé de tenter une relation avec une personne pour qui c'était réciproque ? Et si c'est le cas, le côté akoi est-il resté, c'est-à-dire que pfiout, plus rien, et ça ne revient qu'avec l'absence de l'autre ?

Avatar du membre
Lone Wolf
Amibe
Messages : 89
Enregistré le : 27 avr. 2017, 10:38
Localisation : In my restless dreams
A aimé : 13 fois
A été aimé : 8 fois

Re: Grisitude, grisitude

Message par Lone Wolf » 29 janv. 2018, 14:36

L'akoisexualité m'a toujours un peu rappelé le supplice de Tantale, tout reflue alors qu'on approchait du but

Je me suis déjà demandé si je l'étais aussi car j'ai une vilaine tendance à battre en retraite si j'ai l'impression qu'une personne est attirée par moi, même si j'étais fortement attiré par elle aussi. Néanmoins, j'ai rejeté l'idée car ce n'est pas vraiment du désintérêt qui s'installe, dans mon cas, je dirais plus qu'il s'agit lâcheté. Je fuis quelque chose de nouveau et que je ne maîtrise pas, dont je ne sais rien et que j'ai du mal à analyser, comprendre (les sentiments des autres) alors je déguerpis avant que la personne ne s'attache trop à moi. Je dois dire même que je décampe dès que je trouve que les gens sont trop "gentils" avec moi. J'ai toujours été mal à l'aise, trouvé bizarre que les gens m'apprécient, m'aime bien, me fasse des cadeaux :mrgreen:

Fuir le bonheur comme si je ne le méritais pas
Il n'y a pas de méchants qui se proclament tels, seulement des régiments de soi-disant saints. Les historiographes des vainqueurs décident de quel côté sont le bien et le mal.


Glen COOK

Avatar du membre
dawnofthedove
Adepte
Messages : 207
Enregistré le : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 35 fois
A été aimé : 67 fois

Re: Grisitude, grisitude

Message par dawnofthedove » 29 janv. 2018, 17:09

Vince27 a écrit :
29 janv. 2018, 04:23

Le seul truc qui te reste c’est le fantasmes de toutes ses occasions ratées.)
J'avais envie de te répondre par une compo que j'ai écrite avant de nommer le truc :

Texte :
Ignore-moi

Je sais tu as ta vie
Mais y a aucun problème
Je sais une femme aussi
Mais y a aucun problème
Je sais chuis pas ton type
Mais y a aucun problème
Je sais t'es juste poli
Ouh ça marche quand même

Refrain :
Ouh ignore-moi
Ton indifférence est sexy, quoi
Ouh ignore-moi
Ton indifférence est sexy, quoi
Ouh ignore-moi
Ton indifférence ça marche sur moi
Ouh ignore-moi
Ton indifférence est juste wah

Je sais que tu t'en fous
Mais y a aucun lézard
Et t'as pas que ça à foutre
Mais y a aucun lézard
Je sais chuis pas jalouse
Quand glisse ton regard
Je sais et je t'avoue
Ouh t'es vraiment à part

Refrain

Je sais que tu me vois
Comme une petite soeur castrée
Je sais je ne demande pas
La réponse j'la connais
Je sais et ça me rend folle
J'aime, c'est si sans espoir!
Tu te rends pas compte, c'est drle
Ouh ou tu ne veux pas voir

Refrain

Ouh ignore-moi
J'aime ça
Ouh ignore-moi
ontinue comme ça
Ouh ignore-moi
Chuis à tes pieds, là
Ouh ignore-moi

Sexy, quoi


:) :) :)
L'autodérision, y a que ça de vrai :wink:
Modifié en dernier par dawnofthedove le 11 févr. 2018, 22:41, modifié 1 fois.
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

Avatar du membre
dawnofthedove
Adepte
Messages : 207
Enregistré le : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 35 fois
A été aimé : 67 fois

Re: Grisitude, grisitude

Message par dawnofthedove » 29 janv. 2018, 17:21

Mr.Nya a écrit :
29 janv. 2018, 13:37
Question qui me vient là comme ça à partir d'une expérience propre (et je crois que tu y avais répondu par la négative dawnofthedove) : as-tu, Vince, envisagé de tenter une relation avec une personne pour qui c'était réciproque ?
Effectivement la réponse est non parce que je trouve qu'une relation (amoureuse en particulier) doit être claire et simple et que s'il y a souffrance potentielle de l'un ou de l'autre des partis, autant ne pas y aller. Jusqu'ici, ça a toujours été trop volatile (quand ça aurait été potentiellement possible) pour le tenter.
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

Avatar du membre
dawnofthedove
Adepte
Messages : 207
Enregistré le : 08 déc. 2017, 21:51
A aimé : 35 fois
A été aimé : 67 fois

Re: Grisitude, grisitude

Message par dawnofthedove » 29 janv. 2018, 17:24

Lone Wolf a écrit :
29 janv. 2018, 14:36
L'akoisexualité m'a toujours un peu rappelé le supplice de Tantale, tout reflue alors qu'on approchait du but
Exact!
Moi, la gentillesse ça passe! La douceur, ça marche! La faim dans le regard de l'autre...
Heu...
:ouhla: :ouhla: :ouhla:
Image

"Tout ce qui mérite d'être fait mérite d'être fait lentement" - Ralph Culco "l'évangile selon Tolkien"
...
"Ou pas :mrgreen:" - Moi.

Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 962
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 119 fois
A été aimé : 131 fois

Re: Grisitude, grisitude

Message par Vince27 » 29 janv. 2018, 20:12

Mr.Nya a écrit :
29 janv. 2018, 13:37
Sinon, je dois bien avouer qu'akoi ça doit particulièrement difficile à vivre, surtout dans la configuration que tu donnes Vince...
Question qui me vient là comme ça à partir d'une expérience propre : as-tu, Vince, envisagé de tenter une relation avec une personne pour qui c'était réciproque ? Et si c'est le cas, le côté akoi est-il resté, c'est-à-dire que pfiout, plus rien, et ça ne revient qu'avec l'absence de l'autre ?
Je suis akoisexuel... mais je ne pense pas être akoiromantique (d’ailleurs aucunes idées où me ranger sur ce point).
L’attirance n’impacte pas mes sentiments (qu’il soit positif, neutre ou négatif).

Pour en revenir à la question, j’ai eu en tout et pour tout au cours de ma vie... une seule relation qui a duré trois semaines. Avec une « Sexuelle », et le fait que je sois totalement « désynchronisé » d’elle sur ce plan, nous a conduit à la rupture.
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

brumenocturne
Membre
Messages : 27
Enregistré le : 19 nov. 2017, 13:31
A été aimé : 3 fois

Re: Grisitude, grisitude

Message par brumenocturne » 09 févr. 2018, 07:50

Merci pour l'explication. Wouah, je ne savais pas que ça existait. :shock:
Comment est-ce possible que les sentiments s'envolent comme ça, d'un coup parce que l'autre nous aime ? Et par quels mécanismes de pensées passent-ils ? A quoi est-ce dû, ont-ils peur de s'engager ou est-ce naturel ? Désolée si mes questions sont maladroites mais ça m'intrigue car moi c'est tout le contraire. Les sentiments ne s'estompent jamais.

Avatar du membre
Vince27
Ascendant
Messages : 962
Enregistré le : 06 nov. 2012, 00:17
Localisation : Centre, (Sans attache)
A aimé : 119 fois
A été aimé : 131 fois

Re: Grisitude, grisitude

Message par Vince27 » 09 févr. 2018, 09:28

Avoir l’irrésistible envie d’ouvrir une boite tout en sachant pertinemment qu’une fois ouverte, on n’aura qu’une envie c’est de la refermer. #Pandore

Analogie mise à part, je pense que le mécanisme est en réalité propre à chacun et qu’il serait erroné de le généraliser aux autres.
Moralité, ne pas nuire.
"...et ne pas faire chier ceux qui ne nuisent pas" (M.Phi)

Avatar du membre
Natsu
Ascendant
Messages : 944
Enregistré le : 10 juin 2014, 21:09
Localisation : Aquitaine
A aimé : 39 fois
A été aimé : 128 fois

Re: Grisitude, grisitude

Message par Natsu » 09 févr. 2018, 12:33

J'ai cru que le topic était un ras-le-bol sur le temps de grisaille et de pluie qui perdure...
Je pense aussi être demi, et mon compagnon aussi, si "demi" signifie "ne pas avoir envie de relations sexuelles hors contexte, mais y trouver du plaisir grâce aux sentiments amoureux intenses et laisser les corps faire le reste". Bref, une définition très personnelle... Peut-être ne rentrons-nous dans aucune case.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité