Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Vous voulez parler -ou entendre parler de l'asexualité ? Faites-nous part de ce qui vous passe par la tête, comment vous ressentez votre asexualité, votre relation aux autres, comment tout ceci influence votre vie.
Répondre
Avatar du membre
Yutreza
Membre
Messages : 24
Enregistré le : 15 sept. 2017, 13:39
Pronom : Elle
A aimé : 21 fois
A été aimé : 13 fois

Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Message par Yutreza » 16 sept. 2017, 13:22

Bonjour,
J'ai un soucis avec la définition de l'asexualité. Cette définition se fait sur la base d'absence d'attirance sexuelle, sauf que je n'arrive pas à comprendre ce qu'est l'attirance sexuelle. J'ai essayé d'utiliser le wiki d'AVEN, ainsi que les discussions sur ce forum pour comprendre ce que c'est, j'ai également demandé aux personnes S autour de moi, mais je n'arrive toujours pas à obtenir une réponse claire. Je m'identifie comme A, je me reconnais dans les témoignages ou dans les ressentis, mais je n'arrive pas à m'identifier totalement à cette définition car je n'arrive pas à la comprendre complètement, je n'arrive pas à imaginer quel genre de sensation ou de besoin ça peut être, et ça me perturbe. Et ça fait aussi que j'ai du mal à répondre quand on me pose des questions du genre "Mais c'est quoi la différence entre l'attirance sexuelle et ... ?"

Dans tous les cas, voici ce qui me pose problème dans les définitions disponibles sur le site et le wiki d'AVEN. L'asexualité est définie ainsi :
Asexualité a écrit :Un asexuel ou une asexuelle est une personne qui ne présente pas d'attirance sexuelle.
La notion d'attirance sexuelle est donc au cœur de la définition de l'asexualité. Toutefois, si on prend la définition de l'attirance sexuelle :
Attirance a écrit :L'attirance sexuelle est un sentiment ressenti par les personnes sexuelles qui leur cause un désir de contacts sexuels avec une personne spécifique
La notion de désir sexuel apparaît. En cherchant ce qu'est le désir de contacts sexuels, je ne trouve que cette définition :
Désir sexuel primaire a écrit :Le désir de s'engager dans une activité sexuelle à des fins de plaisir personnel qu'il soit physique, émotionnel, ou les deux.
Toutefois, si je prend la définition de la libido et de l'attirance sexuelle primaire :
Libido a écrit :La libido est le désir de ressentir du plaisir sexuel. La libido est n'est pas la même chose que l'attirance sexuelle. Elle n'est pas réservée aux sexuels, tout comme l'absence de libido n'est pas réservée aux asexuels.
Attirance sexuelle primaire a écrit :Une attirance sexuelle pour les personnes sur la base des informations disponibles instantanément (comme leur apparence ou l'odeur) qui peut ou non conduire à l'excitation ou le désir sexuel.
Je dois en conclure que le désir sexuel est différent du désir de contacts sexuels. Et à partir de là, je ne trouve plus rien, d'où ma première question : quelle est la différence entre le désir de contacts sexuels et le désir sexuel ?

Ensuite, en continuant de chercher, je trouve cette définition :
Type ABCD a écrit :Type A asexuels qui ressentent du désir sexuel, mais aucune attraction pour autrui.
D'après cette définition et celle de la libido, j'en conclus qu'il est possible pour les asexuels de ressentir du désir sexuel. Sauf qu'une autre définition vient contredire cette idée :
Modèle de l'attirance sexuelle primaire vs secondaire a écrit :Quant aux asexuels ne ressentent pas d'attirance sexuelle, qu'elle soit primaire ou secondaire, ils n'éprouvent pas de désir sexuel primaire.
Du coup, je ne comprend plus ce qu'est ou ce que n'est pas le désir sexuel. le désir sexuel primaire et la libido semblent définirent la même chose, mais l'un est définit comme n'étant pas possible pour les asexuels et l'autre si. De plus, parfois il est dit que les asexuels peuvent ressentir du désir sexuel, et parfois que c'est impossible. Qu'est-ce que le désir sexuel ? Qu'est-ce que la libido ? Quel est le véritable lien entre les asexuels et ces deux notions ? Et enfin, du coup, qu'est-ce que l'attirance sexuelle ?

Edit : Et je me rends compte que ce message aurait plus eu sa place dans la section "Questions et réponses", désolé !

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Message par PassionA » 16 sept. 2017, 15:09

Tu veux la façon dont chacun voit les choses ou des définitions encore plus précises ? Parce qu'il me semble que la distinction entre désir de contact sexuel et désir sexuel se fait principalement sur le mot contact, qui implique une autre personne donc. Comme il est dit, un asexuel peut ressentir du désir sexuel, mais il ne ressent pas de désir de contact sexuel. On simplifie très souvent en changeant les mots et on oppose libido (désir sexuel, à comprendre comme moteur de sexualité) et attirance (désir de contact sexuel, à comprendre comme l'envie d'une relation avec quelqu'un impliquant une sexualité).

En soi, l'attirance sexuelle est comme une forme de compatibilité sexuelle. Si deux personnes sont attirées sexuellement l'une par l'autre alors il peut y avoir relation sexuelle et donc contact sexuel - dans le plus harmonieux des cas. C'est souvent évoqué comme un sentiment fort et c'est toujours à l'égard d'une personne ou d'un objet - dans ce dernier cas on parle de fétichisme. A savoir qu'il est impossible pour la plupart des gens qui le ressente de comprendre son origine et pourquoi cela fonctionne avec telle personne mais pas avec telle autre.

En revanche, le désir sexuel n'implique pas une autre personne. C'est plutôt évoqué comme une sensation, une force, une envie indistincte de plaisir sexuel. Moi, j'aurais tendance à le mettre en relation avec le soulagement sexuel, voire le divertissement sexuel dans certains cas.

Alors, en effet, l'attirance sexuelle implique le désir sexuel. Une attirance va éveiller un désir en sommeil. C'est si compliqué de distinguer les deux quand on les ressent que souvent les S vont employer l'un pour l'autre.

En tant qu'asexuel, nous pouvons ressentir du désir sexuel (avec pour chacun une libido plus ou moins forte) mais il nous manque l'attirance, le petit plus qui fait qu'on va être attirer sexuellement par une autre personne. C'est cette même force qui nous manque que celle qui manque à une personne hétéro d'être attiré par son homologue, et inversement.

C'est pourquoi personnellement quand j'explique à quelqu'un je commence par dire "Tu es hétéro ? Saurait-tu expliquer pourquoi tu n'es pas attiré par les gens de ton propre sexe ?", parce que je me sens à la fois hétéro et homo dans le sens ou je ne suis attiré ni par les personnes d'un autre sexe, ni par ceux du mien.

Avatar du membre
Yutreza
Membre
Messages : 24
Enregistré le : 15 sept. 2017, 13:39
Pronom : Elle
A aimé : 21 fois
A été aimé : 13 fois

Re: Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Message par Yutreza » 16 sept. 2017, 18:06

Merci pour cette réponse. Il s'agit plutôt de trouver des définitions plus précises, et tu me permets d'y voir un peu plus clair. Je pense arriver à un peu mieux voir la différence entre attirance sexuelle et désir sexuel, même si je n'arrive pas vraiment à imaginer à quoi ça peut ressembler d'être attiré par une autre personne...
PassionA a écrit :En revanche, le désir sexuel n'implique pas une autre personne. C'est plutôt évoqué comme une sensation, une force, une envie indistincte de plaisir sexuel. Moi, j'aurais tendance à le mettre en relation avec le soulagement sexuel, voire le divertissement sexuel dans certains cas.
[...]
En tant qu'asexuel, nous pouvons ressentir du désir sexuel (avec pour chacun une libido plus ou moins forte)
Toutefois, je n'arrive toujours pas bien à comprendre la notion de désir sexuel. J'ai aussi un peu de mal avec la définition de la libido, est-ce que la libido représente le désir sexuel (tel que présenté dans la définition du wiki AVEN) ou l'excitation sexuelle (donc, un ensemble d'effets physiologiques n'impliquant pas forcément la notion de désir, ce que j'ai l'impression que tu as l'air d'entendre vu que tu fais la distinction) ?

Pour la notion de désir, je vais me prendre comme exemple : j'ai de l'excitation sexuelle qui se manifeste régulièrement, mais sans être accompagnée de désir ou d'envie particulière d'y répondre. Il m'arrive de me masturber, mais soit de manière machinale (un peu à la façon dont on piocherait dans un paquet de chips ou de bonbons déjà ouvert posé devant soi, sans faim ni envie, juste parce que c'est là et qu'il n'y a rien de mieux à faire sur l'instant), soit lorsque je trouve que je un peu trop souvent afin que ça arrive moins (est-ce que c'est ça que tu entends par soulagement sexuel ?).
Si j'ai eu envie de me masturber, c'était parce que le monde entier parlait des merveilles du plaisir sexuel, et du coup si quelque chose est censé être bien autant essayer. Je n'y ai pas trouvé de plaisir particulier, peut-être parfois une sensation un peu spéciale mais rien de vraiment mémorable ou qui vaille le coup d'être cherché à nouveau. En vérité, je n'ai jamais trop compris pourquoi j'ai continué de le faire passé la phase de découverte.
Et du coup, qu'est-ce qui là-dedans correspond au désir sexuel ?

EDIT :
J'oubliais, si je reprend ces deux phrases issues du wiki AVEN :
Désir sexuel primaire a écrit :Le désir de s'engager dans une activité sexuelle à des fins de plaisir personnel qu'il soit physique, émotionnel, ou les deux.
Modèle de l'attirance sexuelle primaire vs secondaire a écrit :Quant aux asexuels [...] ils n'éprouvent pas de désir sexuel primaire.
Ce que tu dis me semble aller à l'encontre de cette dernière définition, est-ce moi qui comprend mal ou y a-t-il effectivement un problème à ce niveau ?
Modifié en dernier par Yutreza le 02 mai 2018, 00:20, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Lockarius
Adepte
Messages : 174
Enregistré le : 18 août 2014, 00:43
Localisation : Sevran
A aimé : 5 fois
A été aimé : 36 fois
Contact :

Re: Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Message par Lockarius » 16 sept. 2017, 19:53

Questionnement intéressant et qui en plus à le mérite de soulever (peut être volontairement sans le dire directement ? ;) ) le "souci de la communauté A" : vouloir se définir par ce que l'on n'est pas plutôt que par ce que l'on est.
C'est pratique pour se "présenter" rapidement, mais moins pour être certain d'être pris au sérieux : je serais même prêt à parier que cette "définition par l'absence" est sans nul doute responsable de la majorité des réactions du types "tu as juste pas encore trouvé la bonne personne" qu'on rencontre tous un jour quand on s'ouvre sur notre nature aux autres.

Il serais sans doute judicieux pour la communauté de se pencher un jour sur le projet de définir le A par ce qu'il recherche dans une relation amoureuse (sauf aromantique bien sur) plutôt que par ce qu'il ne recherche pas.

En tout cas quand (ça n'arrive pas si souvent en fait) quelqu'un me pose des questions pour mieux comprendre j'insiste sur 3 points (représentatif de ma façon de vivre mon asexualité) :
- Tous les A ne sont pas pareils (donc la suite me concerne, moi : pas tous les A).
- Oui j'aimerais être en couple "pour de bon", par ce que je souhaite partager une intimité avec quelqu'un.
- Je ne vois pas l'intérêt de la "sexualité à but récréatif" (cette tournure arrache en général des sourires), je ne suis pas rebuté, tout fonctionne et je ressent même du plaisir,... C'est juste qu'il y a des millions de choses que je trouve plus intéressante à faire : En gros le sexe je m'en bat les C***** (là en général les sourires sont plus marqués)

Pour revenir sur le message du dessus : il me semble avoir compris qu'il y a une différence entre "désir sexuel" et "libido" (encore une fois pas pratique d'utiliser des notions qui ne nous concerne pas vraiment).
La libido : semble recouvrir les besoin purement physiologique qu'on peut ressentir. Typiquement quand tu es en mode "paquet de chips" :mrgreen: c'est ta libido qui s'exprime et elle n'a pas besoin d'avoir de l'aide pour être satisfaite.
Le désir sexuel : bah là justement j'ai jamais expérimenté... Mais basiquement c'est quand tu te dis : "waouh je jourrais bien à cache-cache bouche trou avec cette entité humaine qui est là" :mrgreen:

Enfin si j'ai bien compris
Je suis certain que l'Humanité est capable du meilleur.
Reste à passer de la théorie à la pratique...

Avatar du membre
Yutreza
Membre
Messages : 24
Enregistré le : 15 sept. 2017, 13:39
Pronom : Elle
A aimé : 21 fois
A été aimé : 13 fois

Re: Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Message par Yutreza » 16 sept. 2017, 20:31

Lockarius a écrit :
16 sept. 2017, 19:53
Le désir sexuel : bah là justement j'ai jamais expérimenté... Mais basiquement c'est quand tu te dis : "waouh je jourrais bien à cache-cache bouche trou avec cette entité humaine qui est là" :mrgreen:
N'est-ce pas plutôt la définition de l'attirance sexuelle ? Si j'ai bien compris, le désir sexuel seul est plutôt tourné vers l'objectif de l'acte sexuel en lui-même sans prendre en compte la "cible", "l'entité humaine" n'apparaissant dans l'équation que lorsqu'il y a également attraction.

Lockarius a écrit :
16 sept. 2017, 19:53
Questionnement intéressant et qui en plus à le mérite de soulever (peut être volontairement sans le dire directement ? ;) ) le "souci de la communauté A" : vouloir se définir par ce que l'on n'est pas plutôt que par ce que l'on est.
Je ne cherchais pas à aborder ce point volontairement, mais j'avais effectivement commencé à rédiger un paragraphe à ce sujet que j'ai retiré pour ne pas trop complexifier ma question. Personnellement, cette définition m'a beaucoup dérangé quand je l'ai découvert car je n'arrivais pas à savoir si j'avais ou avais eu de l'attirance sexuelle, car je n'arrivais pas à comprendre ce que j'étais censé ressentir pour savoir si c'était le cas.

Par exemple, il existe énormément de définitions de l'attraction romantique, de ce que ressentent les personnes qui en ont, des effets que ça a, et toutes les personnes que j'ai interrogé ont pu me donner une définition, souvent un peu vague ou abstraite mais suffisamment claire de ce qu'ils ressentaient pour m'en servir comme point de comparaison, et c'est comme ça que j'arrive à être certain qu'en effet, je n'ai jamais ressenti d'attraction romantique.
En revanche, j'ai trouvé assez peu d'écrits clairs sur l'attraction sexuelle, le peu de définitions que j'ai trouvé sont souvent contradictoires et j'ai l'impression qu'au sein même de la communauté A il n'y a pas de consensus sur le sujet. Lorsque j'ai posé la question à des S, aucun n'a pu me dire ce qu'ils ressentaient ou ce qui leurs permettaient de dire qu'ils étaient attirés par une personne. La plupart du temps, ils mélangeaient cette notion soit à une attitude bestiale ("je n'ai pas envie de sauter sur tout ce qui bouge !") ou à la description qu'on me ferait de l'attraction romantique. Du coup, même si je "sais" que je n'en ressens pas, je ne suis pas "sûr" car je me dis que ça pourrait être le cas sans que je le sache (même si je trouve ce raisonnement idiot, je n'arrive pas à m'enlever ce doute de la tête). J'ai même eu du mal à me décider à venir sur le forum, car même si je me définissais comme A je ne savais pas si j'avais vraiment le droit de le faire tant que ce doute subsistait...

Il y a également un autre problème, plus personnel pour le coup, qui est que j'ai passé toute ma vie d'avant à utiliser ce que je n'étais pas pour me définir, ce qui faisait que j'étais par défaut hétéro-mais-qui-n'en-a-rien-faire-du-sexe-et-n'a-pas-envie-de-vivre-en-couple. J'ai été heureuse de pouvoir me définir comme asexuelle et aromantique, car je n'ai pas douté un instant quand j'ai découvert la signification de ces termes que c'était ce que j'étais et ce que je ressentais, et je pouvais enfin me définir non pas par négation mais à l'affirmatif. Et du coup je suis un peu déçue que la définition de l'asexualité soit de dire ce que nous ne sommes pas plutôt que ce que nous sommes.
Modifié en dernier par Yutreza le 02 mai 2018, 00:22, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Lockarius
Adepte
Messages : 174
Enregistré le : 18 août 2014, 00:43
Localisation : Sevran
A aimé : 5 fois
A été aimé : 36 fois
Contact :

Re: Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Message par Lockarius » 16 sept. 2017, 20:43

Yutreza a écrit :
16 sept. 2017, 20:31
N'est-ce pas plutôt la définition de l'attirance sexuelle ? Si j'ai bien compris, le désir sexuel seul est plutôt tourné vers l'objectif de l'acte sexuel en lui-même sans prendre en compte la "cible", "l'entité humaine" n'apparaissant dans l'équation que lorsqu'il y a également attraction.
Effectivement, à la réflexion il me semble que tu as raison. Donc le désir sexuel ça serait juste le "Je tirerai bien un coup là".
Sans aucun doute le plus insondable pour un A, donc.

Ce qui expliquerais aussi la difficulté que tu trouves à en avoir une définition claire, c'est clairement pas l'aspect le plus glamour et socialement acceptable de tout ça... ça fait un peu bestial (même pour un S: puisque c'est affirmer un besoin/une envie tout en niant l'identité de l'autre vu que ça ne vise personne en particulier) comme tu dis plus loin ;)
Je suis certain que l'Humanité est capable du meilleur.
Reste à passer de la théorie à la pratique...

Avatar du membre
PassionA
Atrix Reloaded
Messages : 1804
Enregistré le : 12 janv. 2017, 20:32
Localisation : Côte d'Azur
Pronom : Ka nama kaa lajerama
A aimé : 475 fois
A été aimé : 484 fois

Re: Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Message par PassionA » 16 sept. 2017, 21:51

Yutreza a écrit :
16 sept. 2017, 18:06
Toutefois, je n'arrive toujours pas bien à comprendre la notion de désir sexuel. J'ai aussi un peu de mal avec la définition de la libido, est-ce que la libido représente le désir sexuel (tel que présenté dans la définition du wiki AVEN) ou l'excitation sexuelle (donc, un ensemble d'effets physiologiques n'impliquant pas forcément la notion de désir, ce que j'ai l'impression que tu as l'air d'entendre vu que tu fais la distinction) ?
Pour moi, excitation = stimulus. Donc pour avoir excitation il faut un élément qui stimule cette excitation - en dehors du cycle du sommeil où l'érection est un réflexe du corps. Moi, en gros, si je/on ne me tripote pas où si je ne fantasme pas je n'ai jamais d'excitation sexuelle. Je n'en ai surtout jamais eu juste en regardant une personne ou en étant avec une personne, alors que je sais que les S que j'ai côtoyé en ont. Là encore, je pense que pour chacun ce qui fait qu'un stimuli est sexuel ou non dépend de sa sensibilité et sans aucun doute ce peut être aussi bien physique que psychologique.

Et en effet, quand je parle de soulagement sexuel ou de sexe récréatif, je veux dire par là que ce loisir est décidé consciemment. C'est ça pour moi le désir sexuel. C'est la volonté d'entreprendre une activité sexuelle à des fins de plaisir psychologique ou physique. Les sexuels cèdent à leur désir, non à leur attirance ni à leur excitation. Parce que ni attirance ni excitation ne sont des phénomènes sur lesquels nous avons du contrôle. Mais sur le désir, oui.

Si tu décides spontanément de te masturber ou de fantasmer, c'est le désir sexuel qui en est la cause et non l'excitation. Je pense qu'à la différence des S, nous devons prendre l'initiative en permanence de notre sexualité car notre désir n'est pas éveillé directement par notre excitation.
Ah oui, la libido dans tout ça. Je dirais que la libido doit être la force qui réveille le désir sexuel sans qu'il n'y ai d'excitation. On a donc aucun contrôle sur la libido, mais on en a sur le désir engendré par elle.

Bref, si on résume depuis le début.

- L'attirance sexuelle serait un ensemble de stimuli physiques et psychologiques qui entrainent en réponse l'excitation sexuelle. L'excitation sexuelle réveille le désir sexuel en sommeil et le passe à un état conscient.

- La libido serait une force interne qui réveille le désir sexuel dormant et le passe à un état conscient, sans avoir besoin du reste.

- Possiblement chez les Aces, ces stimuli émis par les autres ne provoqueraient pas de réponse excitatrice, n'enclenchant pas de réveil impromptu du désir sexuel dormant.

- Possiblement chez les Aces, l'excitation sexuelle n'entraine pas de réveil du désir sexuel dormant.

- Possiblement chez les Aces, il n'y a pas de désir sexuel dormant. Ou alors il dort plus ou moins profondément selon les personnes, le bougre.

Avatar du membre
Yutreza
Membre
Messages : 24
Enregistré le : 15 sept. 2017, 13:39
Pronom : Elle
A aimé : 21 fois
A été aimé : 13 fois

Re: Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Message par Yutreza » 17 sept. 2017, 00:24

J'ai pas mal réfléchi à vos points de vues et à l'aide d'un paquet de chips, je pense avoir réussi à mettre mes idées en ordre. Notamment je pense avoir compris ce qui me gênait dans la notion de libido en parcourant à nouveau le wiki.
On a pour la libido la définition suivante :
La libido est le désir de ressentir du plaisir sexuel.
Et, pour le nonlibidoisme, on a la définition suivante :
Un nonlibidoiste est une personne qui ne possède pas de libido, et ainsi ne présente pas de besoin d'activité sexuelle, et plus particulièrement, ne se masturbe pas.
Je pense que c'est problématique de mélanger le besoin d'activité sexuelle et le désir de ressentir du plaisir sexuel. Un besoin est par définition différent d'un désir, du coup je trouve étrange de mélanger les deux notions (on peut tout à fait avoir besoin de manger sans avoir envie de manger, donc pourquoi serait-il impossible d'avoir besoin d'activité sexuelle sans pour autant en avoir envie ?).

Comme la notion de plaisir est assez présente dans cette discussion, je pense qu'il peut aussi être intéressant de compléter ces définitions en introduisant la notion de comportement sexuel, à savoir le fait d'avoir une activité sexuelle (relation sexuelle, masturbation, etc).

Pour les définitions, je me suis basé sur la métaphore du paquet de chips pour faire un parallèle (car c'est beaucoup plus simple pour moi de partir de quelque chose que je peux pleinement ressentir et connaître) :

- Attirance sexuelle :
Aimer les chips -> Hors de contrôle, on ne sait pas forcément pourquoi on préfère ça aux cacahuètes ni pourquoi on n'aime pas le saucisson mais c'est comme ça !

- Désir sexuel :
Avoir envie de manger -> Envie consciente et répressible, pas forcément liée aux chips, avec un impact plutôt psychologique (on va avoir un certain effet sentimental (joie, tristesse, colère...) à satisfaire ou non une envie)

- Libido :
Avoir besoin de manger -> Plus proche de l'instinct, plus ou moins présent selon les personnes (en omettant le côté vital de manger, l'absence d'activité sexuelle n'est pas fatale aux dernières nouvelles !), avec un impact plutôt physiologique (si on mange, la sensation de faim disparaît, alors que si on ne mange pas alors qu'on a faim on va être physiquement incommodé).

- Excitation sexuelle :
Saliver devant des chips -> Réaction physiologique incontrôlable, plus liée à la libido (on a faim -> le corps repère un truc comestible -> qu'on aime ou non, qu'on ait envie ou non, il a besoin de manger et réagit en conséquence)

- Comportement sexuel :
Manger -> C'est là qu'intervient la notion de plaisir.

- Asexuel :
N'aime aucune nourriture, sans pour autant ne pas pouvoir en manger ni que ce soit forcément désagréable, mais peut éventuellement avoir envie de manger, peut éventuellement se mettre à saliver et peut éventuellement manger.


Et du coup, si je transpose ça à la sexualité (en reformulant même les définitions déjà acceptées avec mes propres mots !) :

- Attirance sexuelle :
Le sentiment qui permet l'apparition du besoin et de l'envie d'avoir des relations sexuelles envers des individus précis.

- Désir sexuel :
Avoir envie d'avoir une activité sexuelle quelconque.

- Libido :
Avoir besoin d'une activité sexuelle quelconque.

- Excitation sexuelle :
Avoir le corps qui se met dans un état apte à avoir une activité sexuelle, peu importe la raison.

- Comportement sexuel :
Avoir une activité sexuelle quelconque.

- Asexuel :
Qui ne ressent pas d'attirance sexuelle, mais peut éventuellement avoir envie d'une activité sexuelle, peut éventuellement être excité sexuellement et peut éventuellement avoir un comportement sexuel.

Est-ce que j'ai à peu près compris ou est-ce que je fais fausse route ?

Avatar du membre
Whitewolf
Acolyte
Messages : 391
Enregistré le : 21 oct. 2017, 07:24
Pronom : Il
A aimé : 7 fois
A été aimé : 42 fois

Re: Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Message par Whitewolf » 21 oct. 2017, 07:30

Oui tu as tout juste ce n'est pas bête du tout, tu dis ne pas comprendre certaines choses mais tu l'as mieux expliqué que n'importe qui, que je sois une personne sexuelle ou asexuelle et bien moi je trouve que tu m'as appris des trucs, tu as une vision des choses auquel je n'ai même pas pensé moi même ! bref tu as fais le philosophe quoi :mrgreen:

Je tenais à répondre car j'ai vu que personne ne l'a fait et donc pour t'éviter plus de question je te le confirmes c'est exactement ça, là tu tiens le truc :)

kibi-splash
Aspirant
Messages : 32
Enregistré le : 20 oct. 2017, 23:55
A aimé : 1 fois
A été aimé : 1 fois

Re: Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Message par kibi-splash » 23 oct. 2017, 17:12

Je suis contente d'être venue voir cette discussion, j'ai appris des choses et je comprends mieux certaines notions, en tout cas tes réflexions sont bien trouvées et vraiment bien faites :D

Avatar du membre
cyclodocus
Pâtissier dans une cale à Hambourg
Messages : 4213
Enregistré le : 19 sept. 2006, 09:42
Localisation : qq part ds les alpes
A aimé : 30 fois
A été aimé : 59 fois
Contact :

Re: Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Message par cyclodocus » 15 nov. 2017, 17:48

Yutreza a écrit :
17 sept. 2017, 00:24

Est-ce que j'ai à peu près compris ou est-ce que je fais fausse route ?
la fausse route
au niveau des aliments (pour suivre ton idée)
quand on mange c'est qu'on avale de travers (dans les poumons au lieu du tube digestif)
et selon toi
pour les A c'est quoi ?

Image

sinon, oui c'est pas mal

Avatar du membre
AngelValentine
Membre junior
Messages : 6
Enregistré le : 08 nov. 2017, 20:45
A aimé : 10 fois
A été aimé : 2 fois

Re: Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Message par AngelValentine » 16 nov. 2017, 17:04

Merci, je crois avoir pu mieux saisir certaines notions grâce à ton raisonnement ! pour moi tout cela reste flou dans le ressenti en soi, c'est-à-dire que je vois à quoi chaque chose correspond littéralement parlant, mais je ne saurais pas mettre un sentiment sur chacun : je ne sais pas ce que je ressens quand je ressens une excitation sexuelle, en quoi ça se différencie du désir sexuel, et donc si j'ai déjà ressenti du désir sexuel.

En te lisant je comprends mieux les notions, mais voilà, en pratique ça reste flou... Merci quand même !
- Angel

Avatar du membre
piwi
Avenista
Messages : 1312
Enregistré le : 23 oct. 2017, 00:07
Localisation : Mont de Marsan
A aimé : 491 fois
A été aimé : 218 fois

Re: Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Message par piwi » 17 nov. 2017, 01:10

Oui, merci Yutreza pour ces éclaircissements. Comme quoi, "couper les cheveux en quatre" peut se révéler utile.
mon âme n'a pas de sexe (iel)

Avatar du membre
Yutreza
Membre
Messages : 24
Enregistré le : 15 sept. 2017, 13:39
Pronom : Elle
A aimé : 21 fois
A été aimé : 13 fois

Re: Définition de l'asexualité et attirance sexuelle.

Message par Yutreza » 22 nov. 2017, 14:18

Merci pour vos réponses, ça fait du bien d'avoir quelques retours ! Et je suis ravi que mes réflexions aient pu aider certains d'entre vous !
AngelValentine a écrit :
16 nov. 2017, 17:04
Merci, je crois avoir pu mieux saisir certaines notions grâce à ton raisonnement ! pour moi tout cela reste flou dans le ressenti en soi, c'est-à-dire que je vois à quoi chaque chose correspond littéralement parlant, mais je ne saurais pas mettre un sentiment sur chacun : je ne sais pas ce que je ressens quand je ressens une excitation sexuelle, en quoi ça se différencie du désir sexuel, et donc si j'ai déjà ressenti du désir sexuel.

En te lisant je comprends mieux les notions, mais voilà, en pratique ça reste flou... Merci quand même !
Pour l'excitation sexuelle, comme c'est purement physiologique, je me sers de la définition wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Excitatio ... iologiques

Pour le désir... C'est là que la métaphore du paquet de chips m'a aidé ! C'est compliqué à expliquer, vu que ça va être différent pour chaque personne, notamment chez les A. C'est la raison pour laquelle j'ai eu besoin de trouver une analogie avec quelque chose que je peux comprendre sans ambiguïté !
Si ça peut t'aider, dans mon cas ça m'arrive d'avoir du désir, et ça se traduit globablement par la réflexion "Tiens, j'irais bien me fap un coup là, ça va peut-être être bien cette fois.". J'y associe notamment la notion de recherche de plaisir, globalement "J'ai envie de ressentir du plaisir via une activité sexuelle, donc je vais avoir une activité sexuelle", de la même façon qu'on peut avoir envie de se faire plaisir avec une tablette de chocolat / un paquet de chips / une glace / etc... même en n'ayant pas faim.
cyclodocus a écrit :
15 nov. 2017, 17:48
la fausse route
au niveau des aliments (pour suivre ton idée)
quand on mange c'est qu'on avale de travers (dans les poumons au lieu du tube digestif)
et selon toi
pour les A c'est quoi ?

Image

sinon, oui c'est pas mal
Bonne question, compliqué de répondre avec la différence de genre... Le nombril peut-être ?

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités